Fiche sur les vins AOC en France

Pauillac

Situation Géographique
Historique de l'AOC
Cépages
Sols et Climat
La fiche technique de l'AOC
Cartes et Photos
Les adresses

Les nouvelles

 

 

 

Situation Géographique

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Pauillac » est situé dans la région viticole du Bordelais.

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Pauillac » s'étend dans le département de la Gironde (33), sur les 5 communes de :

Cissac-Médoc, Pauillac, Saint-Estèphe,
Saint-Julien-Beychevelle et Saint-Sauveur.


 

 

 

Historique

 

ETYMOLOGIE :
Origine du nom

 

 

Voir aussi : Histoire du Bordelais

HISTOIRE

 

Il remonte avec l'arrivée des Romains.

Au XIXème siècle

1855
En 1855, la Chambre de Commerce de Bordeaux demande à des courtiers de lister, et de classer les meilleurs crus du Médoc, pour l’exposition universelle de 1855, organisée par Napoléon III.

1983
En 1893, le Baron Nathaniel de Rothschild acquièrt à Pauillac le Château Brane-Mouton qu’il nomme aussitôt Château Mouton-Rothschild .

Au XXème siècle

1936
Pauillac est classé AOC par le décret du 14 novembre 1936

1973
Château Mouton-Rothschild est connu, en 1973, grâce à un décret signé par Jacques Chirac, pour passer en second grand cru classé.

1974
Les vins ne peuvent être mis en circulation avec une AOC sans un certificat délivré par l'institut national des appellations d'origine selon les dispositions du décret susvisé n° 74-871 du 19 octobre 1974 relatif aux examens analytique et organoleptique des vins à appellation d'origine contrôlée.

1975
En 1975, suite à une grave crise économique, l'interprofession, compte tenu du grand nombre d'appellations d'origine contrôlées, met en place les « Groupes organiques ». Ils réunissent les cinquante-sept appellations d'origine contrôlées du département de la Gironde en six familles :
* le groupe « Bordeaux » et « Bordeaux supérieur » ;
* le groupe relatif aux vins blancs secs ;
* le groupe relatif aux vins blancs liquoreux ;
* le groupe « Médoc » et « Graves » ;
* le groupe relatif aux vins du Libournais (« Saint-Emilion », « Pomerol », « Fronsac ») ; et
* le groupe des « Côtes ».
La famille des « Côtes » est alors créée avec six appellations d'origine contrôlées :
Premières Côtes de Blaye » ;
* « Côtes de Bourg » ;
*« Côtes de Castillon » ;
*« Bordeaux Côtes de Francs » ;
Premières Côtes de Bordeaux » ;
Graves de Vayres ».
Ces différentes familles mettent en place des structures sous la forme de GIE ou d'association loi 1901 dont l'objet est à leur tour de défendre et de promouvoir les appellations d'origine contrôlées les concernant.

1997
Les vins sont issus exclusivement des vignes situées dans l'aire parcellaire de production telle qu'approuvée par l'Institut national de l'origine et de la qualité lors des séances du comité national compétent du 6 novembre 1997 pour la commune de Pauillac, ainsi que sur les communes suivantes pour des parcelles : Cissac-Médoc, Saint-Estèphe, Saint-Julien-Beychevelle et Saint-Sauveur.

1998
Le décret de l'AOC « Pauillac » est modifié le 24 mars 1998:
L'article 5 du décret du 14 novembre 1936 susvisé relatif à l'appellation d'origine contrôlée « Pauillac » est remplacé par les dispositions suivantes :
« Art. 5. - Les vignes produisant les vins à appellation d'origine contrôlée "Pauillac" doivent être taillées et plantées conformément aux dispositions suivantes :
« La densité de plantation doit être de 6 500 à 10 000 pieds à l'hectare.
« Les seuls modes de taille autorisés sont :
« - la taille à cots et à astes, le cep ayant deux astes à cinq yeux maximum pour le cabernet-sauvignon, le malbec, le merlot et le petit verdot et à sept yeux maximum pour le cabernet franc et la carmenère. Les cots de retour étant taillés à un oeil, une pousse supplémentaire appelée "tiret" pourra être gardée portant deux ou trois boutons au maximum, mais ce mode de taille ne devra pas affecter plus de 25 % de ceps du vignoble d'un même propriétaire ;
« - la taille à cots à 2 cordons, ou en éventail à 4 bras, portant un nombre maximum de 12 yeux par cep, quel que soit le cépage.
»

Au XXIème siècle

2009
Depuis le 1er Août 2009, l'Union Européenne met en place des réglements viniviticole. Les syndicats de vignerons travaillent sur des cahiers des charges pour faire valoir leur AOC Française.
La désacoolisation est autorisé, l'utilisation de copeaux , ...
Etiquetage :
- L’année de récolte, Millésime :
Il s’agit de l’année à laquelle ont été récoltés au moins 85% des raisins utilisés.
- Cépage :
Il s’agit au moins de 85% des raisins utilisés.

Le Cahier des charges défini l'aoc des appellations
« Pauillac »,
par le Décret n° 2009-1137 du 18 septembre 2009
JORF n°0220 du 23 septembre 2009

Modifications :
* (Avant : La densité de plantation doit être de 6 500 à 10 000 pieds à l'hectare )
Mainteant, minimum de 7000 pieds par hectare
* Ne peuvent être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucre inférieure à 189 grammes par litre de moût pour le merlot et 180 grammes par litre de moût pour les autres cépages. ( Avant : minimum 178 grammes de sucre par litre)
* Le rendement est fixé à 57 ( avant : 45) hectolitres par hectare

2011

Le Cahier des charges de l’AOC « Pauillac »,
homologué par le décret n° 2011-1746 du 1er décembre 2011, JORF du 4 décembre 2011

 

 

 

Voir aussi : Histoire du Bordelais

 

 

 



Les Cépages

Appellation d'origine contrôlée « Pauillac » :
Pour les vins rouges

cabernet franc , cabernet-sauvignon , carmenère ,
cot (ou malbec), merlot et petit verdot


Ampélographie
( Etude des cépages )

 

Cabernet Franc
cépage Vitis Biturica, ancêtre des cabernets.
Le premier bois planté par Geoffroy Martel, à son retour d'Aquitaine fut le cabernet (franc) sur le territoire de Sainte-Gemmes-sur-Loire, en 1040.
Au XVIIème siècle, Richelieu confie à l’Abbé Breton, officiant à Fontevraud, la mission de replanter la région en Cabernet. Il acquiert en Guyenne des plants de Cabernet Franc qu’il replante autour de l’Abbaye.
Depuis lors, ce cépage s’est fait localement appelé “Breton”.


Cépage : Cabernet Franc

Cabernet Sauvignon
Le cépage « Cabernet Sauvignon » très cultivé en Gironde d'où il serait originaire. Il est issu du croisement entre le cabernet franc et le sauvignon blanc .
Le cépage « Cabernet Sauvignon » est identifié dans le Bordelais au 18ème siècle.

Carménère N
Le carménère N est un cépage originaire du Bordelais.
Le carménère N est issus du gros cabernet N et du cabernet franc N .

Cot N
Le cépage Cot (Malbec) est originaire du Sud-Ouest.
En 2009, une équipe de chercheurs de l'INRA de montpellier et de l'Université de Californie à Davis a prouvé que le cot N est issu d'un métissage entre le prunelard N et la magdeleine noire des Charentes N

Merlot
Le Merlot est issu du cabernet franc N et la magdeleine noire des Charentes N.
Le Merlot n'est formellement identifié dans le Sud-Ouest qu'à la fin du 18ème siècle.

 

 

 

 

Sols et Climat

Le sol est composé de terroir graveleux riche en fer plus ou moins sableuses et d'un sous-sol argilo-calcaire avec un peu de marne .
L’aire viticole de Pauillac se divise en deux parties, séparées par un ruisseau, le chenal de Gahet. Le plateau de Pouyalet se situe au nord, et au sud, se situe celui de Saint-Lambert.
Le Climat est océanique tempéré

 

 

 


Fiche technique

L'appellation d'origine contrôlée « Pauillac » est réservée aux vins tranquilles rouges.

Vignoble

La superficie en production est de 1200 hectares

Quelques informations sur le
Cahier des charges
du 18 septembre 2009

1° Conduite du vignoble


Age de la vigne pour l'aoc
:
Le bénéfice de l'appellation d'origine contrôlée ne peut être accordé aux vins provenant :
- des parcelles de jeunes vignes qu'à partir de la deuxième année suivant celle au cours de laquelle la plantation a été réalisée en place avant le 31 juillet ;
- des parcelles de jeunes vignes qu'à partir de la première année suivant celle au cours de laquelle le greffage sur place a été réalisé avant le 31 juillet ;
- des parcelles de vignes ayant fait l'objet d'un surgreffage, au plus tôt la première année suivant celle au cours de laquelle le surgreffage a été réalisé avant le 31 juillet, et dès que les parcelles ne comportent plus que des cépages admis pour l'appellation. Par dérogation, l'année suivant celle au cours de laquelle le surgreffage a été réalisé avant le 31 juillet, les cépages admis pour l'appellation peuvent ne représenter que 80 % de l'encépagement de chaque parcelle en cause.

Mode de culture :
La densité de plantation est au minimum de 7 000 pieds à l'hectare.
L'écartement entre rangs ne peut être supérieur à 1, 50 mètre, et l'écartement entre pieds sur un même rang ne peut être inférieur à 0, 80 mètre.

La charge maximale moyenne à la parcelle est fixée à 9 500 kilogrammes par hectare.
Cette charge correspond à un nombre maximum de :
- quatorze grappes par pied pour le cépage petit verdot N et pour les tailles réalisées en cordon et éventail ;
- douze grappes par pied pour les autres cépages.
Lorsque l'irrigation est autorisée conformément aux dispositions de l'article D. 644-23 du code rural, la charge maximale moyenne à la parcelle des parcelles irriguées est fixée à 8 000 kilogrammes par hectare.

L'irrigation pendant la période de végétation de la vigne peut être autorisée

Taille :
La taille est effectuée au plus tard au stade feuilles étalées (stade 9 de Lorenz).
Les vignes sont taillées selon les techniques suivantes avec un maximum de douze yeux francs par pied :
- la taille dite « médocaine » à astes, ou la taille à cots et à astes, le pied portant deux astes à quatre yeux maximum par aste pour les cépages cot N, cabernet-sauvignon N, merlot N et petit verdot N, ou cinq yeux maximum par aste pour les cépages cabernet franc N et carmenère N. Les cots de retour sont taillés à deux yeux francs ;
- la taille à cots à deux cordons, ou en éventail à quatre bras.

2° Vendange

Maturité :
Ne peuvent être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucre inférieure à 189 grammes par litre de moût pour le merlot et 180 grammes par litre de moût pour les autres cépages.

Rendement :
Le rendement est fixé à 57 hectolitres par hectare

Divers :

Chai

L'aire de production des vins
Les vins sont vignifiés et élevés dans une aire de production limité et défini par le cahier des charges.

Enrichissement
Les techniques soustractives d'enrichissement (TSE) sont autorisées dans la limite d'un taux de concentration maximum de 15 %.
Les vins ne dépassent pas, après enrichissement, le titre alcoométrique volumique total de 13, 5 %.

Vinification
Les vins ayant droit à l'appellation d'origine contrôlée doivent être vinifiés conformément aux usages locaux. Ils bénéficient de toutes les pratiques oenologiques autorisées par les lois et règlements en vigueur.

Les vins présentent un titre alcoométrique volumique naturel minimum de 11 %.

Tout lot de vin commercialisé (en vrac) ou conditionné présente une teneur en acide malique inférieure ou égale à 0, 30 gramme par litre, en sucres fermentescibles (glucose et fructose) inférieure ou égale à 2 grammes par litre.

Les vins font l'objet d'un élevage minimum jusqu'au 1er juin de l'année qui suit la récolte.

Nos commentaires :

Aucune mention sur le cahier des charges interdit les copeaux de bois. Par conséquence, l'utilisation de copeaux de bois est autorisé pour cette AOC.

 


3° Contrôles
Le contrôle du respect du présent cahier des charges est effectué par un organisme tiers offrant des garanties de compétence, d'impartialité et d'indépendance, pour le compte de l'INAO, sur la base d'un plan de contrôle approuvé.

Les bulletins d'analyse sont effectués et conservés par le vignerons ou négociant, pendant une période de 6 mois à compter de la date de conditionnement.

 

 

Commercialisation

Date de mise en marché à destination du consommateur.
A l'issue de la période d'élevage, les vins ne peuvent être mis en marché à destination du consommateur qu'à partir du 1er septembre de l'année suivant celle de la récolte.

Environ 110 exploitations produisent les vins de Pauillac

 

Cartes et Photos


Carte du Vignoble du Bordelais
   

 

 

 

Adresses

Maison du Tourisme et du Vin de Pauillac
La Verrerie
33250 Pauillac
Tél. : 05 56 59 03 08
Fax : 05 56 59 23 38
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxx
Carruades de Lafite
* second vin de :
Château Lafite-Rothschild
   
Château Batailley    
Château Clerc-Milon    
Château Colombier-Monpelou    
Château Cordeillan-Bages    
Château Croizet Bages    
Château d'Armailhac    
Château Duhart-Milon
Chateau Lafite Rotschild
33250 Pauillac
tel: 05 56 73 18 18
Fax:05 56 59 26 83
Site internet: www.lafite.com
Château Fonbadet    
Château Grand-Puy Ducasse    
Château Grand-Puy-Lacoste    
Château Harmonie Fonbadet    
Château Haut-Bages Libéral    
Château Haut-Batailley    
Château la Bécasse    
Château Lafite Rotschild
Chateau Lafite Rotschild
33250 Pauillac
tel: 05 56 73 18 18
Fax:05 56 59 26 83
Site internet: www.lafite.com
Château La Fon du Berger    
Château Latour    
Château Les Hauts de Pontet
* second vin de :
Château Pontet Canet
   
Château Lynch-Bages    
Château Lynch-Moussas    
Château Mouton Rothschild
 
Château Pédesclaux    
Château Pichon Longueville Baron    
Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande    
Château Pibran
33250 Pauillac
 
Château Plantey    
Château Pontet-Canet   Site Internet
www.pontet-canet.com
Prélude à Grand-Puy Ducasse
* second vin de :
Château Grand-Puy Ducasse
   

 

 

 

Les nouvelles sur l'appellation

   

 

 

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.