Fiche sur les vins AOC en France

Sauternes

Situation Géographique
Historique de l'AOC
Cépages
Sols et Climat
La fiche technique de l'AOC
Cartes et Photos
Les adresses

Les nouvelles

 

 

Situation Géographique

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Sauternes » est situé dans la région viticole du Bordelais.

L'appellation d'origine contrôlée « Sauternes » est situé dans le département de la Gironde (33), sur les 5 communes de :

Sauternes, Bommes, Fargues, Preignac et Barsac.

La zone géographique de l’appellation d’origine contrôlée « Sauternes » est située à une quarantaine de kilomètres au sud-est de Bordeaux.
Elle se situe sur la rive gauche de la Garonne, cernant au nord-ouest et à l’ouest la commune de Langon. A l’ouest, elle est séparée de la région des Graves puis très vite de la forêt des Landes Girondines par la vallée du Ciron.
Cet affluent de la Garonne, qui constitue la limite des communes de Sauternes, Bommes et Preignac, sépare également ces dernières de Barsac. Cette appellation
s’étend sur 5 communes du département de la Gironde (Barsac, Bommes, Fargues, Preignac et Sauternes)

 

 

 

Historique

ETYMOLOGIE :
Origine du nom

Sauternes venant de « sautes-ternes » > sautes-terres
> saltes-terres, les terres boisées.

voir aussi : la région viticole du Bordelais.

HISTOIRE :

La présence de la vigne est attestée en Sauternais dès le Moyen-Age.

Au XVème Siècle

1453
Cette période d'essor s’achève par la célèbre bataille de Castillon en 1453 qui met un terme à la Guerre de Cent Ans.
En 1453, la fameuse bataille de Castillon rend l’Aquitaine à la France et Bordeaux est brusquement privé de débouché commercial vers l’Angleterre.

Au XVI ème siècle

1593
Jacques Sauvage est propriétaire de la maison d'Yquem en 1593. la famille Sauvage construit le château et constitue le vignoble.

A la fin du XVIème siècle et surtout au XVIIème siècle, le commerce maritime s’intensifie.

Au XVIIème siècle

1613
La prévôté de Barsac, englobant les communes actuelles de l’appellation d’origine contrôlée « Sauternes », développe largement sa notoriété. Les textes de l’époque
en attestent sur « usances et privilèges » de ce cru en 1613.

1618
Le premier propriétaire(du Château Lafaurie-Peyraguey ) connu est le Sieur Raymond Peyraguey, installé à Bommes en 1618.

1647
« taxation des vins » par les jurats de Bordeaux et les commerçants hollandais en 1647).

Au XVIII ème siècle

1711
En 1711, une fois anoblie, La famille Sauvage devient propriétaire du domaine d’Yquem, et prend le nom de famille Sauvage d'Yquem.

1741
L’Intendant de Guyenne a écrit, dès 1741, qu’on y vendange seulement « quand les raisins sont presque pourris », et qu’on fait ces vendanges « à plusieurs reprises pour leur donner plus de douceur ».

1766
Le 22 février 1766 Pierre Guiraud, négociant protestant bordelais, se porte acquéreur pour la somme de 53.000 livres, de « La Maison Noble du Bayle » (premier nom de Château Guiraud), à la famille de Mons de Saint Poly..

1785
La famille Lur Saluces, avait acquis le domaine en 1785 après le mariage de Louis-Amédée de Lur Saluces avec la dernière héritière de la lignée des Sauvage d'Yquem.

1794
Pichard fut guillotiné en 1794. Ses propriétés furent confisquées et classées chacune comme « bien national ». Peyraguey, devenu Pichard-Peyraguey selon l'ancienne coutume, n'échappa pas au lot commun : le vignoble fut affermé au dénommé Vignon, vigneron local, pour le prix de 21 quintaux de seigle.

1796
Le 22 juin 1796, la République met en vente le domaine appelé Peyraguey et ses dépendances. Il est acheté par M. Lafaurie, habitant de Preignac. L'acte notarié rapporte qu'il paya la propriété 79 500 francs, dont seulement 16 500 francs pour les bâtiments qui sont pourtant conséquents.

Au XIXème siècle

1814
En 1814, J.François de Borie vend Lamothe à un négociant anglais Mr Dowling .

1852
En 1852, Mr Conseil et Mr Dietz se rendent propriétaire du château Lamothe

1855
Classement pour l’exposition universelle de 1855, organisée par Napoléon III:

Premier Cru Supérieur

Château d'Yquem, vin de Sauternes


Premiers Crus

Château La Tour-Blanche, vin de Bommes (Sauternes)
Château Lafaurie-Peyraguey, vin de Bommes (Sauternes)
Clos Haut-Peyraguey, vin de Bommes (Sauternes) (château Clos Haut-Peyraguey)
Château de Rayne-Vigneau, vin de Bommes (Sauternes)
Château Suduiraut, vin de Preignac (Sauternes)
Château Coutet, vin de Barsac
Château Climens, vin de Barsac
Château Guiraud, vin de Sauternes
Château Rieussec, vin de Fargues (Sauternes)
Château Rabaud-Promis, vin de Bommes (Sauternes)
Château Sigalas-Rabaud, vin de Bommes (Sauternes)


Deuxièmes Crus

Château Myrat, vin de Barsac (château de Myrat)
Château Doisy Daene, vin de Barsac
Château Doisy-Dubroca, vin de Barsac
Château Doisy-Vedrines, vin de Barsac
Château D'Arche, vin de Sauternes
Château Filhot, vin de Sauternes
Château Broustet, vin de Barsac
Château Nairac, vin de Barsac
Château Caillou, vin de Barsac
Château Suau, vin de Barsac
Château de Malle, vin de Preignac (Sauternes)
Château Romer, vin de Fargues (Sauternes) (château Romer du Hayot)
Château Lamothe, vin de Sauternes

1859
Les vins d’Yquem étaient notamment très réputés, en 1859, le grand duc Constantin, frère du tsar de Russie, goûta un Yquem 1847 et acheta un tonneau pour 20 000 francs or.

1865
En 1865, la veuve Lafaurie (du Château Lafaurie-Peyraguey ) vendait la propriété au Comte Duchâtel, propriétaire du Château Lagrange à Saint-Julien. Le vignoble s'étendait alors sur 27 hectares.

1879
L’histoire du Château se confondait, depuis le XVIIIème siècle, avec celle du Château Peyraguey, dont le nom signifie colline, promontoire. Lors du partage de la propriété en 1879, la partie la plus élevée du domaine fut baptisée Clos Haut-Peyraguey.

1880 et 1882
l'invasion du vignoble bordelais par le phylloxéra dès 1880 puis du mildiou en 1882

Au XXème siècle

1909
Le Ministère de l'Agriculture devint propriétaire de la Tour Blanche, en 1909 suite au décès de Daniel Iffla ( propriètaire depuis 1875, mort en 1907 ).
Selon les conditions fixées pour cette donation par , dès 1911 une école saisonnière de viticulture et d'œnologie fut ouverte aux enfants de la région. La Tour Blanche continue à la fois à produire un des meilleurs sauternes et à prodiguer un enseignement sous la forme d'un lycée professionnel agricole.

1914
En 1914, Clos Haut-Peyraguey devient la propriété de la famille Pauly, déjà propriétaire du Château Haut-Bommes qui lui est attenant.

1936
L’appellation « Sauternes » est reconnue par décret le 30 septembre 1936 instituant alors règlementairement les pratiques locales :
art.6 - La vinification devra être faite avec des raisins arrivés à surmaturation (pourriture noble) récoltés par tries successives.

1943
Château de Fargues fait sa la première mise en bouteilles.

1961
En 1961, Mr Jean Despujols achète 8 hectares du Château Lamothe.

1974
Le rendement de base, du décret du 19 octobre 1974, est fixé à 25 hectolitres par hectare de vignes en production.

Les vins ne peuvent être mis en circulation avec une AOC sans un certificat délivré par l'institut national des appellations d'origine selon les dispositions du décret susvisé n° 74-871 du 19 octobre 1974 relatif aux examens analytique et organoleptique des vins à appellation d'origine contrôlée

1975
En 1975, suite à une grave crise économique, l'interprofession, compte tenu du grand nombre d'appellations d'origine contrôlées, met en place les « Groupes organiques ». Ils réunissent les cinquante-sept appellations d'origine contrôlées du département de la Gironde en six familles :
* le groupe « Bordeaux » et « Bordeaux supérieur » ;
* le groupe relatif aux vins blancs secs ;
* le groupe relatif aux vins blancs liquoreux ;
* le groupe « Médoc » et « Graves » ;
* le groupe relatif aux vins du Libournais (« Saint-Emilion », « Pomerol », « Fronsac ») ; et
* le groupe des « Côtes ».
La famille des « Côtes » est alors créée avec six appellations d'origine contrôlées :
Premières Côtes de Blaye » ;
* « Côtes de Bourg » ;
*« Côtes de Castillon » ;
*« Bordeaux Côtes de Francs » ;
Premières Côtes de Bordeaux » ;
Graves de Vayres ».
Ces différentes familles mettent en place des structures sous la forme de GIE ou d'association loi 1901 dont l'objet est à leur tour de défendre et de promouvoir les appellations d'origine contrôlées les concernant.

1999
Rachat d'Yquem par LVMH

Au XXI ème siècle

2004
22 Mai 2004 , Le départ du comte Alexandre de Lur Saluces et l'arrivée de Pierre Lurton à la direction du château d'Yquem, tourne une page après une histoire familiale de plus de 400 ans.

2006
Le 20 juillet 2006, le Château Guiraud est repris par 4 personnalités, un industriel, Robert Peugeot, et trois vignerons, Olivier Bernard, Stephan Von Neipperg et Xavier Planty.

2009
Depuis le 1er Août 2009, l'Union Européenne met en place des réglements viniviticole. Les syndicats de vignerons travaillent sur des cahiers des charges pour faire valoir leur AOC Française.
La désacoolisation est autorisé, l'utilisation de copeaux , ...
Etiquetage :
- L’année de récolte, Millésime :
Il s’agit de l’année à laquelle ont été récoltés au moins 85% des raisins utilisés.
- Cépage :
Il s’agit au moins de 85% des raisins utilisés.

Cahier des charges de l'AOC « Sauternes »
Décret n° 2009-1135 du 18 septembre 2009,
JORF n°0219 du 22 septembre 2009 page 15441

 

2010
Le vignoble de Sauternes, d’une superficie en 2010 de plus de 2200 hectares produit en moyenne 41 000 hectolitres de vins, sur environ 190 exploitations indépendantes.

2011

Cahier des charges de l’appellation d’origine contrôlée « Sauternes »
homologué par le décret n° 2011-1820 du 7 décembre 2011,
JORF du 8 décembre 2011

 


voir aussi : la région viticole du Bordelais.


 

 


Les Cépages

Appellation d'origine contrôlée « Sauternes» :
Pour les vins Blancs muscadelle B, sauvignon B, sauvignon gris G, sémillon B.


Ampélographie
( Etude des cépages )

Sauvignon
Le cépage « Sauvignon » est un cépage de vigne (Vitis vinifera) français.
Le sauvignon est connu depuis des siècles :
- La première mention Apparu en France sous le règne d'Henri IV à la fin du 16ème siècle, quand le raisin était connu sous le nom de Surin.
- il est formellement identifié dans le vignoble des Graves en 1736, et à Pouilly-sur-Loire en 1783.
Ce cépage est parfois nommé Savagnou, dans les Pyrénées-Atlantiques, Douce blanche, Blanc doux ou Libournais en Dordogne.
Le profilage de l'ADN a suggéré que Sauvignon blanc pourrait être liée au Chenin Blanc et/ou Traminer.
Le « cabernet sauvignon » est issu du croisement de cabernet franc et du sauvignon..


Cépage : sauvignon

HISTORIQUE

 

XVIIIème siècle : l’introduction du cépage muscadelle B
2011 : le cépage « sauvignon gris » apparait dans le décret.

 

 

 

 

Sols et Climat

Le sol est graveleux avec un peu d'argilo-calcaire

La région de Sauternes est issue d'une histoire géologique longue et complexe, étroitement liée à la naissance de la Garonne, aux modifications de son tracé et aux épisodes glaciaires successifs de l’ère quaternaire.

Au cours de ces périodes, les glaciers pyrénéens érodent leur vallée et préparent les stocks rocheux que les rivières rouleront ensuite jusqu’à l’estuaire. De ces dépôts successifs ne restent plus que des reliques sous la forme de croupes gravelo-sableuses reposant sur un soubassement calcaire de l’ère tertiaire que l’on retrouve
proche de la surface surtout à Barsac.

Les sols de cette région sont diversifiés : graveleux, argileux, siliceux, calcaire, avec des alternances marquées, et reposent sur un sous-sol le plus souvent argileux mais aussi graveleux ou calcaire et parfois constitué d’alios, cimentation des grains de sable et graviers par des hydroxydes de fer, d’aluminium et de manganèse.

 

Le Climat est océanique

Situé au coeur du Bordelais et bénéficiant de son climat océanique, le Sauternais présente des particularités climatiques.

Les hivers doux et humides et les étés aux chaleurs modérées permettent une maturation lente propice aux raisins blancs.

Les collines douces des différentes terrasses pédologiques sont situées dans l’axe
de la vallée de la Garonne dans une orientation est-sud-est favorisant une bonne ventilation naturelle du vignoble.

Dans le même temps, au confluent du « Ciron » et de la « Garonne » les phénomènes de condensation apportent une humidité abondante. Cette alternance d’humidité nocturne et de ventilation diurne rapide et puissante sont à l’origine de l’envahissement des raisins par un minuscule champignon le « Botrytis cinerea » développant la « pourriture noble » et la concentration des raisins.

Le paysage sauternais, entre fleuve et forêt, est constitué de croupes couvertes de vignes en rangs serrés longées de murets de pierres sèches et ponctuées de magnifiques châteaux de toutes époques, depuis le XVème siècle, et de villages anciens en pierre calcaire.

 

 

 


Fiche technique

L'AOC « Sauternes » produit des vins blancs moelleux .

Vignoble

Pour les anciens décrets voir : Historique de l'AOC

Quelques informations sur le
Cahier des Charges
du 07 Décembre 2011

1° Conduite du vignoble
Les vignes présentent une densité minimale à la plantation de 6500 pieds à l’hectare.

La taille est effectuée au plus tard le 1er mai.

La charge maximale moyenne à la parcelle est fixée à 8 000 kilogrammes par hectare avant surmaturation.
Cette charge correspond à 12 grappes par pied maximum.

2° Vendange

Maturité :
Ne peuvent être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucre inférieure à 221 grammes par litre de moût.

Rendement :
Le rendement de base, du décret du 19 octobre 1974, est fixé à 25 hectolitres par hectare de vignes en production.

Le rendement butoir est fixé à 28 hectolitres par hectare.

Divers :
Les vins sont issus de raisins récoltés manuellement par tries successives.

Chai

 

1° Arrivée en cave

L'aire de production des vins
Les vins sont vignifiés et élevés dans une aire de production limité et défini par le cahier des charges.

Enrichissement
Les vins ne dépassent pas, après enrichissement, le titre alcoométrique volumique total de 21 %.

 

2° Vinification:
Les vins ayant droit à cette appellation contrôlée devront provenir des raisins récoltés à bonne maturité et vinifiés conformément aux usages locaux, ils bénéficieront de toutes les pratiques oenologiques actuellement autorisées par les lois et règlements en vigueur.

Tout lot de vin commercialisé (en vrac) ou conditionné présente une teneur en sucres fermentescibles (glucose et fructose) supérieure ou égale à 45 grammes par litre.

Les vins font l’objet d’un élevage minimum jusqu’au 15 juin de l’année suivant celle de la récolte.

Nos commentaires :

Aucune mention sur le cahier des charges interdit les copeaux de bois. Par conséquence, l'utilisation de copeaux de bois est autorisé pour cette AOC.

 


3° Contrôles
Le contrôle du respect du présent cahier des charges est effectué par un organisme tiers offrant des garanties de compétence, d'impartialité et d'indépendance, pour le compte de l'INAO, sur la base d'un plan de contrôle approuvé.

Les bulletins d'analyse sont effectués et conservés par le vignerons ou négociant, pendant une période de 6 mois à compter de la date de conditionnement.

 

Commercialisation


Mise en marché à destination du consommateur.
A l’issue de la période d’élevage, les vins sont mis en marché à destination du consommateur après le 30 juin de l’année qui suit celle de la récolte.

Etiquetage
L’unité géographique plus grande « Vin de Bordeaux » ou «Grand Vin de Bordeaux » peut figurer sur les étiquettes, prospectus et récipients quelconques.


 

 

Cartes et Photos


Carte du Vignoble du Bordelais

 

 

Adresses

Château Climens   Tél: 05.56.27.15.33
Château Courtet   Tél: 05.56.27.15.46
Château de Fargues
33210
Fargues de Langon
Tél: 05.57.98.04.20
Site Internet
www.chateau-de-fargues.com
Château de Malle   Tél: 05.56.62.36.86
Château de Rayne Vigneau   Tél: 05.56.59.00.40
Château Doisy-Daëne   Tél: 05.56.27.15.84
Château Doisy-Védrines   Tél: 05.56.27.15.13
Château d'Yquem
Château d'Yquem
Tél: 05.57.98.07.07
Site Internet
www.yquem.fr
Château Guiraud   Tél: 05.56.76.61.01
Site Internet
www.chateauguiraud.fr
Château Haut-Bergeron   Tél: 05.56.63.24.76
Château Haut-Bommes    
Château Lafaurie-Peyraguey   Tél: 05.56.76.60.54
Site Internet
www.lafaurie-peyraguey.com
Château Lamothe   Tél: 05.56.76.67.89
Château Lamothe Guignard   Tél: 05.56.76.60.28
Château les Justices   Tél: 05.56.76.28.44
Château Raymond-Lafon   Tél: 05.56.63.21.02
Château Rieussec
Sauternes
Tél: 05.57.98.14.14
Château Sigalas Rabaud   Tél: 05.56.76.60.54
Château Suduiraut
33210
Preignac
Tél: 05.56.63.61.90
Site Internet
www.suduiraut.com
Clos Haut-Peyraguey    
Domaine de l'Alliance
Alibrand Valérie et Daniel
33210
Langon
 
La Tour Blanche    

Les nouvelles sur l'appellation

   

 

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.