Fiche sur les vins AOC en France

Côtes du Roussillon Villages
Côtes du Roussillon Villages - Caramany
Côtes du Roussillon Villages - Latour-de-France
Côtes du Roussillon Villages - Lesquerde
Côtes du Roussillon Villages - Tautavel

Situation Géographique
Historique de l'AOC
Cépages
Sols et Climat
La fiche technique de l'AOC
Cartes et Photos
Les adresses

Les nouvelles

Voir aussi : Côtes du Roussillon

 

Situation Géographique

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Côtes du Roussillon Villages » est situé dans la région viticole du Languedoc-Roussillon.

Cette zone géographique est parcourue par le fleuve Agly qui, dans un parcours très sinueux, creuse des gorges escarpées dans les Fenouillèdes. Ce fleuve débouche ensuite dans le bassin d’Estagel où il reçoit ses deux affluents, souvent à sec, la rivière Maury, qui traverse la zone géographique de
l’appellation d’origine contrôlée qui porte le même nom et le Verdouble, de direction nord-est/sudouest, venant de Tautavel. Il reprend ensuite, un cours chaotique dans le piémont calcaire des Corbières avant de retrouver les terrasses du Rivesaltais et la mer.

Le vignoble de l'appellation « Côtes du Roussillon Villages » est situé sur 32 communes du département des Pyrénées-Orientales :

Ansignan, Baho, Baixas, Bélesta, Calce, Caramany, Cases-de-Pène, Cassagnes, Corneilla-la-Rivière, Espira-de-l'Agly, Estagel, Lansac, Latour-de-France, Lesquerde, Maury, Millas (pour la seule partie du territoire située au Nord de la Têt), Montalba-le-Château, Montner, Opoul, Perpignan (pour la seule partie du territoire située au nord de la Têt), Peyrestortes, Pézilla-la-Rivière, Planèzes, Rasiguères, Rivesaltes, Saint-Arnac, Saint-Estève, Saint-Paul-de-Fenouillet, Salses, Tautavel, Villeneuve-la-Rivière, Vingrau

« Côtes du Roussillon Villages - Caramany »

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Côtes du Roussillon Villages » suivie du nom de « Caramany », est situé dans l'aire de production sur le territoire des communes de Bélesta, Caramany et Cassagnes du département des Pyrénées-Orientales.

« Côtes du Roussillon Villages - Latour-de-France »

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Côtes du Roussillon Villages » suivie du nom de « Latour-de-France », est situé dans l'aire de production sur le territoire suivants :

Sur la commune de Cassagnes :

Lieux-dits Als Prats, Mas d'en Fraixe, Saint-Martin,
Al Cauzert, L'Alzina, La Tuilerie Vieille, Les Couloumines,
Le Château de Cuxous, Camp del Petayre, La Figuerasse

Sur la commune d'Estagel :

Lieu-dit Roubials

Sur la commune de Montner :

Lieux-dits Lo Cazot, La Roque d'en Tabou,
Les Oulibèdes Grandes, Les Bignes Beilles

Sur la commune de Planèzes

Lieux-dits Montredon, Pla de Montredon, Le Carouilla,
Les Castagnes, La Tourredeille, La Peyssière

 

« Côtes du Roussillon Villages - Lesquerde »

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Côtes du Roussillon Villages » suivie du nom de « Lesquerde », est situé dans l'aire de production, dans le département des Pyrénées-Orientales, sur les communes de :

Lansac, Lesquerde et Rasiguères

 

« Côtes du Roussillon Villages - Tautavel »

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Côtes du Roussillon Villages » suivie du nom de « Tautavel », est situé dans le département des Pyrénées-Orientales, sur les communes de :

Tautavel et Vingrau

 



Voir aussi : Côtes du Roussillon

 

 

 

Historique

ETYMOLOGIE :
Origine du nom « Roussillon »

Le Roussillon, qui doit son nom à la ville ibéro-ligure de Ruscino, florissante dès le VIème siècle avant Jésus-Christ

HISTOIRE

Le Roussillon, qui doit son nom à la ville ibéro-ligure de Ruscino, florissante dès le VIème siècle avant Jésus-Christ, s’est ouvert à la culture de la vigne avec l’arrivée des Phocéens sur la côte rocheuse, vers 600 avant Jésus-Christ. Ils enseignent aux peuplades locales l’art de tailler la vigne et de produire du vin et sous ce climat chaud et venté, sont très tôt élaborés des vins ayant une forte teneur en alcool et aptes au transport.
Dans la province « narbonnaise » à laquelle appartient le Roussillon sous la domination romaine, la vigne occupe les coteaux, avec l’olivier, laissant les terres moins pentues aux troupeaux et cultures arables.

La viticulture reste, dès lors, une constance dans l’agriculture de cette région. Conforté par les Wisigoths, le vignoble subit les destructions barbares avant de renaitre au IXème siècle sous l’impulsion des abbayes bénédictines. Au Xème siècle, de nombreuses chartes font état de vignobles jusqu’en Fenouillèdes, partie la plus occidentales de la zone géographique.

Les vins doux naturels assurent la notoriété de la région, au détriment de la production de vins secs. Le roi JACQUES 1er de MAJORQUE décide alors de protéger cette production en accordant aux producteurs la rétrocession d’une taxe perçue sur les vins importés.

En septembre 1447, JACQUES COEUR, associé à 4 marchands de Perpignan, envoie plusieurs navires « avec 232 futailles de vins rouges et 20 autres de muscat ».

Après le traité des Pyrénées en 1659, la vigne continue son développement, si bien que 11000 hectares sont recensés en 1741, et 18000 hectares, à la fin du siècle.

Au XXème Siècle

1952
lors de la reconnaissance en appellation d’origine vin délimité de qualité supérieure « Corbières du Roussillon », en janvier 1952, pour les vins produits au nord de la rivière Têt, est reconnue également, pour une quarantaine de communes où se situaient l’appellation d’origine vin délimité de qualité supérieure « Corbières supérieures du Roussillon »

1972
L'arrêté du 3 octobre 1972 fixe les conditions d'attribution du label des vins délimités de qualité supérieure aux vins bénéficiant de l'appellation d'origine « Côtes du Roussillon » employée seule ou accompagnée du mot « villages » ou du nom d'une commune.

1974
Les vins ne peuvent être mis en circulation avec une AOC sans un certificat délivré par l'institut national des appellations d'origine selon les dispositions du décret susvisé n° 74-871 du 19 octobre 1974 relatif aux examens analytique et organoleptique des vins à appellation d'origine contrôlée.

1977
Appellations d’Origine Contrôlées depuis 1977, les Côtes du Roussillon et Côtes du Roussillon Villages

1982
A partir des vendanges de 1982, sont également interdits :
* L'emploi d'érafloirs centrifuges ;
* L'utilisation de pompes, quel qu'en soit le modèle, pour de la vendange non égrappée.
* Les vins peuvent bénéficier de toutes les pratiques autorisées par les lois et règlements en vigueur, à l'exclusion de la concentration.

1992
Décret du 2 octobre 1992 relatif aux appellations d'origine contrôlées « Côtes du Roussillon », « Côtes du Roussillon Villages », « Saint-Chinian » et « Minervois » et à l'encépagement et au rendement des vignobles dans les exploitations produisant des - J.O Numero 235 du 9 Octobre 1992

1995
2 janvier 1995
  Décret du 2 janvier 1995 relatif à l'appellation d'origine contrôlée « Côtes du Roussillon Villages »- J.O Numero 6 du 7 Janvier 1995
4 mai 1995
  Décret du 4 mai 1995 relatif à l'appellation d'origine contrôlée « Côtes du Roussillon-Villages » - J.O Numero 107 du 6 Mai 1995
9 octobre 1995
  Décret du 9 octobre 1995 relatif aux appellations d'origine contrôlées « Faugères » et « Côtes du Roussillon-Villages » - J.O Numero 237 du 11 Octobre 1995
sont reconnues les dénominations géographiques complémentaires « Lesquerde », en 1995

1996
Décret du 14 août 1996 relatif à l'appellation d'origine contrôlée « Côtes du Roussillon Villages » - J.O Numero 198 du 25 Aout 1996:
* les vins bénéficiant de l'appellation d'origine contrôlée « Côtes du Roussillon Villages » suivie du nom de « Caramany »

1997
Décret du 2 octobre 1997 relatif à l'appellation d'origine contrôlée « Côtes du Roussillon Villages » - J.O Numero 236 du 10 Octobre 1997:
* l'appellation d'origine contrôlée « Côtes du Roussillon Villages » suivie du nom de « Tautavel »

Au XXI ème Siècle :

2002
Le cépage « cinsaut » est interdit à partir de la récolte 2002.

2003
Décret du 6 mars 2003 modifiant le décret du 28 mars 1977 relatif à l'appellation d'origine contrôlée « Côtes du Roussillon Villages » - J.O n° 61 du 13 mars 2003 page 4350

2005
Décret du 5 décembre 2005 modifiant le décret du 28 mars 1977 relatif à l'appellation d'origine contrôlée « Côtes du Roussillon Villages » - J.O n° 285 du 8 décembre 2005 page 18943 texte n° 34

2009
Depuis le 1er Août 2009, l'Union Européenne met en place des réglements viniviticole. Les syndicats de vignerons travaillent sur des cahiers des charges pour faire valoir leur AOC Française.
La désacoolisation est autorisé, l'utilisation de copeaux , ...
Etiquetage :
- L’année de récolte, Millésime :
Il s’agit de l’année à laquelle ont été récoltés au moins 85% des raisins utilisés.
- Cépage :
Il s’agit au moins de 85% des raisins utilisés.

En 2009, la production exclusivement en vin rouge est de :
- 34000 hectolitres en appellation d’origine contrôlée « Côtes du Roussillon Villages », élaborés par 315 producteurs en cave coopérative et 99 en caves particulières ;
- 6000 hectolitres sous la dénomination géographique complémentaire « Caramany » élaborés par 48 producteurs en cave coopérative et 3 en caves particulières ;
- 2300 hectolitres sous la dénomination géographique complémentaire «Latour-de-France», élaborés par 23 producteurs en cave coopérative et 9 en caves particulières ;
- 1300 hectolitres sous la dénomination géographique complémentaire « Lesquerde », élaborés par 8 producteurs en cave coopérative et 3 en caves particulières ;
- 7800 hectolitres sous la dénomination géographique complémentaire « Tautavel », élaborés par 73 producteurs en cave coopérative et 6 en caves particulières.

2011

Le Cahier des charges défini l'aoc « Côtes du Roussillon Villages »,
homologué par le décret n° 2011-1816 du 7 décembre 2011,
JORF du 8 décembre 2011

2012

Décret n° 2012-655 du 4 mai 2012 relatif à l'étiquetage et à la traçabilité des produits vitivinicoles et à certaines pratiques œnologiques, JORF n°0107 du 6 mai 2012

Les règles pour le « vin biologique » sont applicables à partir du 1er août 2012 .
Les vins issus de raisins de la vendange 2011 et qui auront été vinifiés conformément à la réglementation qui vient d'être votée pourront adopter le terme vin biologique et le logo bio de l'UE à partir du 1er août 2012.

 

 

 

Regardez aussi : Histoire du Languedoc-Roussillon.

 

 

 

 

Les Cépages

Appellation d'origine contrôlée « Côtes du Roussillon Villages » :
Cahier des Charges du 07 décembre 2011
Côtes du Roussillon Villages

cépages principaux :
carignan N, grenache N, mourvèdre N, syrah N ;
cépage accessoire :
lledoner pelut N

ENCEPAGEMENT DU VIGNOBLE

L’encépagement comporte au moins 2 cépages

VINIFICATION

Les vins proviennent de l’assemblage de raisins, de moûts, ou de vins, issus d’au moins 2 cépages ;
- La proportion du cépage le plus important est inférieure ou égale à 80% de l’assemblage ;
- La proportion du cépage accessoire est inférieure ou égale à 20% de l’assemblage.


Côtes du Roussillon Villages
« Caramany » et
« Lesquerde »
cépages principaux :
carignan N, grenache N, , syrah N ;
cépage complémentaire :
lledoner pelut

ENCEPAGEMENT DU VIGNOBLE

L’encépagement comporte au moins 2 cépages

VINIFICATION

Les vins proviennent de l’assemblage de raisins, de moûts, ou de vins, issus d’au moins 2 cépages ;
- La proportion du cépage le plus important est inférieure ou égale à 80% de l’assemblage ;
- La proportion du cépage accessoire est inférieure ou égale à 20% de l’assemblage.

Côtes du Roussillon Villages

«Tautavel » et
« Latour-de-France »

cépages principaux :
carignan N, grenache N, mourvèdre N, syrah N ;
cépage complémentaire :
lledoner pelut

ENCEPAGEMENT DU VIGNOBLE

L’encépagement comporte au moins 2 cépages

VINIFICATION

Les vins proviennent de l’assemblage de raisins, de moûts, ou de vins, issus d’au moins 2 cépages ;
- La proportion du cépage le plus important est inférieure ou égale à 80% de l’assemblage ;
- La proportion du cépage accessoire est inférieure ou égale à 20% de l’assemblage.


Ampélographie
( Etude des cépages )

HISTORIQUE

1996
« Côtes du Roussillon Villages- Caramany » doivent, à partir de la récolte 1996, présenter dans l'encépagement un pourcentage de syrah supérieur ou égal à 25%

2002
Le cinsaut est interdit à partir de la récolte 2002.

AOC COTES DU ROUSILLON VILLAGES :
La syrah et le mourvèdre, ensemble ou séparément, doivent représenter au minimum 20 % de l'encépagement, ce pourcentage passant à 30 % à partir de la récolte 2002.
Le maccabéo doit représenter au maximum 10 % de l'encépagement et est interdit à partir de la récolte 2002.

 

 

 

 

 

 

Sols et Climat

Le sol

Dans ce paysage de coteaux aux pentes parfois prononcées, de vallées et terrasses d’épandage, presque exclusivement réservé à la culture de la vigne, s’étend sur le territoire de 32 communes la zone géographique de l’appellation d’origine contrôlée.
Suite à la surrection des Pyrénées toutes proches, toutes les ères géologiques sont représentées offrant des sols extrêmement variés dans un espace réduit.

Ce sont des formations issues de dégradation sur place de roche-mère, ou bien nées de transport ou de dépôts lacustres et marins. Le vignoble y occupe essentiellement 6 grandes unités de sols issues des schistes bruns et assimilés, des schistes noirs, des
argilo-calcaires, des gneiss, des arènes granitiques et des terrasses. Cette diversité permet ainsi, au sein de chaque unité géographique, une personnalisation des produits.

Toutefois les parcelles précisément délimitées pour la récolte des raisins présentent des sols dont les caractéristiques communes sont d’être pauvres en matières organiques, secs, caillouteux et bien drainés.

 


Le Climat
est méditerranéen.

L’ensoleillement annuel est supérieur à 2500 heures, la pluviométrie annuelle comprise entre 450 millimètres et 650 millimètres avec un caractère souvent orageux entraînant des pertes importantes par ruissellement. La température moyenne varie de 15°C en bord de mer, à 13°C en allant vers l’ouest, du fait de l’altitude qui contribue à plus de fraîcheur.

Mais, le climat du Roussillon est surtout caractérisé par la fréquence (1 jour sur 3) de la
« Tramontane », vent de nord-ouest souvent violent et très froid l’hiver après être passé sur les sommets pyrénéens. Il est la cause de casse des rameaux au printemps, il accentue la sécheresse estivale mais assainit l’atmosphère et permet de limiter a minima les traitements sur la vigne.

Le ventmarin moins fréquent apporte humidité et précipitations.

Dans ce contexte très méditerranéen, le vignoble est omniprésent entre garrigue et maquis dans unpaysage tourmenté, parfois minéral et à la beauté sauvage. Il est peu concurrencé par les cultures arboricoles, faute de possibilités d’irrigation.

 

 

Fiche technique

L'AOC « Côtes du Roussillon Villages », suivie ou non d’une dénomination
géographique complémentaire, est réservée aux vins tranquilles rouges.

Vignoble

Pour les anciens décrets voir : Historique de l'AOC

Quelques informations sur le
Cahier des charges
du 07 décembre 2011

1° Conduite du vignoble

Les vignes présentent une densité minimale à la plantation de 4000 pieds par hectare.

La charge maximale moyenne à la parcelle est fixée à 8000 kilogrammes par hectare ;
- Lorsque l’irrigation est autorisée, la charge maximale moyenne à la parcelle des parcelles irriguées est fixée à 6500 kilogrammes par hectare ;
- Pour les dénominations géographiques complémentaires, lorsque l’irrigation est autorisée, la charge maximale moyenne à la parcelle des parcelles irriguées est fixée à 6300 kilogrammes par hectare.

2° Vendange

Maturité :
une richesse minimale de 216 grammes de sucre naturel par litre.

Rendement :

Le rendement est fixé à 45 hl à l'hectare.
- Pour les dénominations géographiques à 42 hl à l'hectare.

( 2003 : 45hl pour les dénominations géographiques )

Le rendement butoir st fixé à 54 hl à l'hectare.
- Pour les dénominations géographiques à 51 hl à l'hectare.

 

Divers :

Chai

1° Arrivée en cave

L'aire de production des vins
Les vins sont vignifiés et élevés dans une aire de production limité et défini par le cahier des charges.

Enrichissement

2° Vinification:
Les vins ayant droit à l'appellation d'origine contrôlée doivent être vinifiés conformément aux usages locaux. Ils bénéficient de toutes les pratiques oenologiques autorisées par les lois et règlements en vigueur.

Les vins font l’objet d’un élevage au moins jusqu’au 31 janvier de l’année qui suit celle de la récolte,
SAUF :
« Tautavel »
Les vins font l’objet d’un élevage au moins jusqu’au 15 septembre de l’année qui suit celle de la récolte.

Nos commentaires :

Aucune mention sur le cahier des charges interdit les copeaux de bois. Par conséquence, l'utilisation de copeaux de bois est autorisé pour cette AOC.

 

3 ° Contrôles :

Le contrôle du respect du présent cahier des charges est effectué par un organisme tiers offrant des garanties de compétence, d'impartialité et d'indépendance sous l'autorité de l'INAO sur la base d'un plan d'inspection approuvé.


Les bulletins d’analyse sont conservés pendant une période de neuf mois à compter de la date du conditionnement.

 

Commercialisation


Date de mise en marché à destination du consommateur

A l’issue de la période d’élevage, à partir du 15 février de l’année qui suit celle de la récolte
Sauf : « Tautavel »
A l’issue de la période d’élevage, à partir du 1er octobre de l’année qui suit celle de la récolte

 

Cartes et Photos


Carte du Vignoble du Languedoc - Roussillon


Cartes du vignoble

Adresses

Domaine Cazes    

Domaine des Vents

 

Les nouvelles sur l'appellation

 

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.