Fiche sur les vins AOC en France


Minervois

et
Minervois La Livinière

Situation Géographique
Historique de l'AOC
Cépages
Sols et Climat
La fiche technique de l'AOC
Cartes et Photos
Les adresses

Les nouvelles

 

Situation Géographique

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Minervois » et de l'appellation d'origine contrôlée « Minervois La Livinière » est situé dans la région viticole du Languedoc-Roussillon

La zone géographique est adossée à la Montagne Noire, partie la plus méridionale des Cévennes, avec comme point culminant le Pic de Nore (1210 mètres).
Le vignoble s’inscrit au coeur d’un vaste amphithéâtre qui descend régulièrement du nord au sud pour terminer en pente douce auprès du fleuve Aude. Totalement exposé au sud, il est bordé par 2 ensembles de collines :
- l’un proche de Carcassonne, vers l’ouest, constitué de collines orientées nord/sud de Salsigne à Trèbes, et au coeur duquel serpente la rivière Clamoux ;
- l’autre, vers l’est, baptisé « la serre d’Oupia », traversé par la rivière Cesse.

 

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Minervois » est situé sur 61 communes:

Département de l'Aude
(45 communes)

Aigues-Vives, Argeliers, Argens, Azille, Badens, Bagnoles,
Bize-Minervois, Blomac, Bouilhonnac, Cabrespine, Castelnau,
Caunes-Minervois, Ginestas, Homps, La Redorte, Laure-Minervois,
Limousis, Mailhac, Malves, Marseillette, Mirepeisset, Paraza,
Pépieux, Peyriac-Minervois, Pouzols-Minervois, Puichéric,
Rieux-Minervois, Roquecourbe, Roubia, Rustiques, Saint-Couat,
Saint-Frichoux, Saint-Nazaire, Sainte-Valière, Sallèles, Salsigne,
Tourouzelle, Trassanel, Trausse-Minervois, Trèbes,
Ventenac-Minervois, Villalier, Villarzel, Villegly, Villeneuve-Minervois.

Département de l'Hérault
(16 communes)

Agel, Aigne, Aigues-Vives, Azillanet, Beaufort, Cassagnoles, Cesseras,
Félines-Minervois, La Caunette, La Livinière, Minerve, Montouliers,
Olonzac, Oupia, Saint-Jean-de-Minervois, Siran.

 

 

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Minervois La Livinière » est situé sur 6 communes :

Département de l'Aude : Azille ;
Département de l'Hérault : Azillanet, Cesseras, Félines-Minervois, La Livinière, Siran.

 


 

 

 

Historique


La vigne est présente en « Minervois » depuis l’époque romaine.

Moins 118
Avec la fondation de la province Narbonnaise en 118 avant Jésus-Christ, cette culture s’installe durablement dans cette région très propice aux échanges, car traversée par une voie romaine reliant Toulouse à Lodève, au nord de la « Via Domitia ».

75
En 75 avant Jésus-Christ, CICERON défend MARCUS FONTEIUS devant le sénat romain, accusé d’avoir prélevé des droits d’octroi aux vins quittant la région de « La Livinière », plus précisément de Cabiomagus (Caune Minervois) pour une autre destination que Toulouse.
De nombreux vétérans de la Légion reçoivent des concessions et fondent des domaines viticoles (villae).

92
Les vins s’exportant avec succès dans tout l’empire, l’empereur DOMITIEN, en 92 après Jésus-Christ interdit toute nouvelle plantation afin d’éviter la concurrence.
Les noms de 3 communes témoignent de cette époque et de sa culture viticole : La Livinière pour « Cella Vinaria » (Cave à vins), Siran pour « Villa de Sirius », du nom du premier légionnaire romain installé dans la région, Félines pour « Figulina », l’atelier de poterie, notamment d’amphores.

Au IIIème Siècle

avec les grandes invasions du IIIème au VIème siècle, auxquelles succèdent les conquêtes sarrasines qui freinent l’expansion du vignoble du VIIème au IXème siècle. La culture de la vigne progresse ensuite sous l’impulsion des abbayes bénédictines comme celles d’Agnan de Caunes ou l’Abbaye de Saint-Jean.

Au XXème Siècle

1907
la crise viticole de 1907 qui pousse le Midi de la France à la révolte

1922
Un Syndicat de défense est créé dans la région du Minervois en 1922.

1951
L'arrêté du 2 avril 1951 fixe les conditions d'attribution du label des « Vins délimités de qualité supérieure » aux vins à appellation d'origine « Minervois »

1985
l'appellation d'origine contrôlée « Minervois » est reconnu par le decrét du 15 février 1985 .

Les vins de la récolte 1984 pour lesquels l'appellation « Minervois » a été revendiquée seront agréés en appellation contrôlée dans la mesure où ils rempliront les conditions fixées par le décret.

Les vins bénéficiant de l'appellation d'origine « Minervois » auxquels ont été délivrés antérieurement à la date de parution du présent décret, le label des vins délimités de qualité supérieure peuvent être commercialisés sous ladite appellation jusqu'au 31 août 1985.

1999
L'utilisation du nom AOC « Minervois La Livinière » est reconnu par le decrét de 1999.

Les vins des récoltes 1997 et 1998 peuvent revendiquer l'appellation d'origine contrôlée " Minervois-La Livinière " dans la mesure où ils remplissent les conditions fixées par le décret.

Au XXIème Siècle

2009
Depuis le 1er Août 2009, l'Union Européenne met en place des réglements viniviticole. Les syndicats de vignerons travaillent sur des cahiers des charges pour faire valoir leur AOC Française.
La désacoolisation est autorisé, l'utilisation de copeaux , ...
Etiquetage :
- L’année de récolte, Millésime :
Il s’agit de l’année à laquelle ont été récoltés au moins 85% des raisins utilisés.
- Cépage :
Il s’agit au moins de 85% des raisins utilisés.

Cahier des charges de l'AOC « Minervois » et « Minevois - le Livinières »
Décret n° 2009-1339 du 29 octobre 2009,
JORF n°0252 du 30 octobre 2009 :

2011

Cahier des charges de l'AOC « Minervois »
homologué par le décret n°2011-1546 du 14 novembre 2011,
JORF du 17 novembre 2011 :

Cahier des charges de l'AOC « Minevois - le Livinières »
homologué par le décret n° 2011-1799 du 6 décembre 2011,
JORF du 8 décembre 2011 :

2012

Décret n° 2012-655 du 4 mai 2012 relatif à l'étiquetage et à la traçabilité des produits vitivinicoles et à certaines pratiques œnologiques, JORF n°0107 du 6 mai 2012

Les règles pour le « vin biologique » sont applicables à partir du 1er août 2012 .
Les vins issus de raisins de la vendange 2011 et qui auront été vinifiés conformément à la réglementation qui vient d'être votée pourront adopter le terme vin biologique et le logo bio de l'UE à partir du 1er août 2012.

 

 

 

 

Voir aussi : histoire du Languedoc Roussillon


 

 

 

Les Cépages

Appellation d'origine contrôlée « Minervois » :
Vins blancs
Cépages principaux : grenache blanc, bourboulenc blanc (dit malvoisie), maccabeu blanc, marsanne blanche, roussanne blanche, vermentino blanc (dit rolle) ;

Cépages secondaires : picpoul blanc, clairette blanche, terret blanc, muscat blanc à petits grains.

Les cépages secondaires sont limités à 20 p.100 de l'encépagement.

Le muscat blanc à petits grains est limité à 10 p.100 de l'encépagement.

Vins rouges et rosés
grenache N, syrah N, mourvèdre N, lledoner pelut N, carignan N, cinsault N, picpoul N, terret Noir, aspiran Noir.

L’ensemble grenache N, lledoner pelut N, syrah N et mourvèdre N doit représenter au minimum 60 % de l’encépagement.

Les cépages syrah N et mourvèdre N doivent représenter, ensemble ou séparément, au minimum 10 % de l’encépagement. Ce pourcentage est porté à 20 % à partir de la récolte 2006.

L’encépagement destiné à la production de vins rosés pourra en outre comporter les cépages énumérés au paragraphe b pour la production des vins blancs, dans une proportion maximale de 10 %.

Appellation d'origine contrôlée « Minervois La Livinière » :
Vins rouges

cépages principaux :
grenache N, lledonner pelut N, mourvèdre N, syrah N ;
cépages accessoires :
carignan N, cinsaut N, piquepoul noir N, rivairenc N, terret noir N.

Encépagement du vignoble

La proportion des cépages principaux est supérieure ou égale à 60 % ;
La proportion des cépages mourvèdre N et syrah N, ensemble ou séparément, est supérieure ou égale à 40 %.

Vinification

Les vins proviennent de l'assemblage de raisins, de moûts ou de vins issus d'au moins 2 cépages ;
- La proportion de l'ensemble des cépages principaux est supérieure ou égale à 40 % de l'assemblage ;
- La proportion de l'ensemble des cépages carignan N, cinsaut N, grenache N, mourvèdre N et syrah N est supérieure ou égale à 80 % de l'assemblage.

 

*******

jusqu'en 2011

cépages principaux :
grenache noir, syrah noire, mourvèdre noir.

L'ensemble grenache N, syrah N et mourvèdre N doit représenter au minimum 60 % de l'encépagement, dont 40 % pour l'ensemble syrah N mourvèdre N ;

cépages secondaires :
lledoner pelut N, carignan N, cinsaut N, piquepoul N, terret N, aspiran N.


 

 

 

Sols et Climat

Le sol

Les sols les plus caractéristiques sont donc développés sur des terrasses caillouteuses, des marnes, des grès, des altérations (dégradation) de calcaire dur et sur quelques lentilles de schistes dans les zones d’altitude.

 

Le Climat est méditerranéen, caractérisé par une grande douceur, une relative sécheresse, une pluviométrie annuelle moyenne de 630 millimètres et une température moyenne annuelle supérieure à 14°C, avec un ensoleillement annuel supérieur à 2400 heures.

Dans sa partie orientale, la zone géographique bénéficie d’influences maritimes méditerranéennes qui se manifestent par des brises de sud-est humides l’été et de faibles précipitations de printemps ou d’automne.
A l’opposé, à l’ouest, la zone géographique est soumise aux effets du vent de nord-ouest (Cers), souvent violent et généralement sec, mais qui au contact de la Montagne Noire, est à l’origine, principalement à l’automne et au printemps, de précipitations océaniques.

 

 

 

Fiche technique

L'AOC « Minervois » produit des vins rouges, rosés et blancs
L'AOC « Minervois La Livinière » produit des vins rouge

Vignoble

Pour les anciens décrets voir : Historique de l'AOC

Quelques informations sur le
Cahier des charges
du 06 décembre 2011

1° Conduite du vignoble

Les vignes présentent une densité minimale à la plantation de 4000 pieds par hectare.

« Minervois »

La charge maximale moyenne à la parcelle est fixée à 8500 kilogrammes par hectare.
Lorsque l’irrigation est autorisée, la charge maximale moyenne à la parcelle des parcelles irriguées est fixée à 6500 kilogrammes par hectare.

« Minervois La Livinière »

La charge maximale moyenne à la parcelle est fixée à 7500 kilogrammes par hectare ;
- Lorsque l’irrigation est autorisée, la charge maximale moyenne à la parcelle des parcelles irriguées est fixée à 6000 kilogrammes par hectare.

2° Vendange

Maturité :

« Minervois»

un titre alcoométrique volumique naturel minimum de 12 % pour les vins rouges, rosés et blancs.

une richesse en sucres inférieure à 202 g/l pour les cépages rouges ;et à 192 g/l pour les cépages blancs.

« Minervois La Livinière »

un titre alcoométrique volumique naturel minimum de 12,5 %.
une richesse en sucre supérieure ou égale à 212 grammes par litre de moût
(2009 à 2011 : 200 grammes par litre et 12 %).

Rendement :

« Minervois »

Le rendement est fixé à 48 hectolitres par hectare
(2009 à 2011 à 50 hl/ha)

Le rendement butoir est fixé à 60 hectolitres par hectare.

« Minervois La Livinière »

Le rendement est fixé à 45 hectolitres par hectare mais toutefois avec une limite maximale de 54 hectolitres par hectare.

Divers :

Chai

L'aire de production des vins
L'aire de proximité immédiate, définie par dérogation pour la vinification, l'élaboration et l'élevage des vins est constituée par le territoire des communes défini par le cahier des charges.

Enrichissement

Vinification
Les vins ayant droit à l'appellation d'origine contrôlée doivent être vinifiés conformément aux usages locaux. Ils bénéficient de toutes les pratiques oenologiques autorisées par les lois et règlements en vigueur.

« Minervois »

Pour les vins rouges et rosés, Les vins proviennent de l’assemblage d'au moins de 2 cépages .

« Minervois La Livinière »

Les vins proviennent de l'assemblage d'au moins 2 cépages.

Les vins font l'objet d'un élevage au moins jusqu'au 15 octobre de l'année qui suit celle de la récolte.

Nos commentaires :

Aucune mention sur le cahier des charges interdit les copeaux de bois. Par conséquence, l'utilisation de copeaux de bois est autorisé pour cette AOC.


3° Contrôles
Le contrôle du respect du présent cahier des charges est effectué par un organisme tiers offrant des garanties de compétence, d'impartialité et d'indépendance, pour le compte de l'INAO, sur la base d'un plan de contrôle approuvé.

Les bulletins d'analyse sont effectués et conservés par le vignerons ou négociant, pendant une période de 6 mois à compter de la date de conditionnement.

 

 

Commercialisation

Date de mise en marché à destination du consommateur

Minervois La Livinière

A l'issue de la période d'élevage, les vins sont mis en marché à destination du consommateur à partir du 31 décembre de l'année qui suit celle de la récolte.

 

 

Cartes et Photos


Carte du Vignoble du Languedoc - Roussillon

 

 

Adresses

Château Maris

Robert Eden

 

 

 

 

Les nouvelles sur l'appellation

   

 

 

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.