Fiche sur les vins AOC en France:

Cartes sur les vins de France:

La Carte du Vignoble du Languedoc - Roussillon


Carte du Vignoble du Languedoc - Roussillon

Histoire du vignoble du
Languedoc - Roussillon

 

Cliquez sur la date pour décendre plus rapidement :


Moins 118
Avec la fondation de la province Narbonnaise en 118 avant Jésus-Christ, cette culture s’installe durablement dans cette région très propice aux échanges, car traversée par une voie romaine reliant Toulouse à Lodève, au nord de la « Via Domitia ».

75
En 75 avant Jésus-Christ, CICERON défend MARCUS FONTEIUS devant le sénat romain, accusé d’avoir prélevé des droits d’octroi aux vins quittant la région de « La Livinière », plus précisément de Cabiomagus (Caune Minervois) pour une autre destination que Toulouse.
De nombreux vétérans de la Légion reçoivent des concessions et fondent des domaines viticoles (villae).

92
Les vins s’exportant avec succès dans tout l’empire, l’empereur DOMITIEN, en 92 après Jésus-Christ interdit toute nouvelle plantation afin d’éviter la concurrence.
Les noms de 3 communes témoignent de cette époque et de sa culture viticole : La Livinière pour « Cella Vinaria » (Cave à vins), Siran pour « Villa de Sirius », du nom du premier légionnaire romain installé dans la région, Félines pour « Figulina », l’atelier de poterie, notamment d’amphores.

 

Au XVème siècle

 

1590
En 1590, le duc de Montmorency, occupant la contrée, obligea les communes de Berlou, Pierrerue et Saint-Chinian à fournir chaque semaine, trois charges de vin à la compagnie de Montryon.

Au XVIème siècle

1659
l’annexion du Roussillon par la France, en 1659 (traité des Pyrénées)

Au XVIIIème siècle

1709
Les vignerons profitèrent de la pénurie des vins qui fut la conséquence de l’hiver particulièrement rigoureux de 1709 qui décima une grande partie des vignes. Le recours aux vins méditerranéens fut alors abondant.

1780
dès 1780, avec l'arrivée en Languedoc de l'aramon, cépage gros producteur qui mit « fin à bien des velléités de production qualitative ».

Au XIXème siècle

1868
En 1868, le Phylloxéra met un coup d’arrêt à cette belle expansion. L’insecte ravageur s’attaquant aux racines des plants de vignes, détruisit alors la totalité du vignoble et obligea les vignerons à arracher les plants indigènes.

Au XXème siècle

1905
Décret du 1er août 1905 sur la répression des fraudes dans la vente des marchandises et des falsifications des denrées alimentaires et des produits agricoles, en ce qui concerne les vins, les vins mousseux et les eaux-de-vie .

1906
Les vendanges 1906 avaient été désastreuses dans tout le Roussillon, ce qui n'empêchaient pas la chute des cours du vin. Des familles vigneronnes se heurtaient à des difficultés financières telles qu'elles ne pouvaient plus payer l'impôt.

1907
La chute des cours, ajoutée à une fraude qui organise des marchés parallèles de « vins à sucre » (fabriqués notamment, bien que la loi ne l’interdise, à base de sucre de betterave) et de vins trafiqués (chaptalisation abusive au moment des vendanges) qui va entraîner les révoltes de 1907

1922
Un Syndicat de défense est créé dans la région du Minervois en 1922.

1938
Limoux sera la première à donner naissance à une Appellation d'Origine Contrôlée en Languedoc avec la Blanquette de Limoux et la Blanquette Méthode Ancestrale (décrets du 18 février 1938)

1948
L’appellation d’origine contrôlée « Clairette du Languedoc » est initialement
reconnue par le décret du 28 septembre 1948

1994
Le Conseil Interprofessionnel du Languedoc est né en 1994 de la fusion de 3 interprofessions de plus petite échelle (l’UNICLA regroupant les appellations Coteaux du Languedoc, Clairette du Languedoc, Faugères et Saint-Chinian ; le Conseil Interprofessionnel des Vins de Fitou Corbières Minervois et l’AICBL, l’association interprofessionnelle des effervescents de Limoux).

Au XXIème siècle

2007

l’appellation d’origine contrôlée « Malepère », initialement reconnue par le
décret du 2 mai 2007

Les vendanges ont commencé le 21 août 2007, par le Muscat, au Domaine de la Madeleine.

2009
Depuis le 1er Août 2009, l'Union Européenne met en place des réglements vini-viticole. La désalcoolisation est autorisée, l'utilisation de copeaux, l'autorisation de 15% de raisins provenant de l'UE, ...
Les syndicats de vignerons travaillent sur des cahiers des charges pour faire valoir leur AOC Française.

2010
La vendange 2010 a commencé au Domaine de la Madeleine le lundi 30 août 2010, comme chaque année par la cueillette du Muscat petits grains.

Les cépages blancs représentent 57 % des superficies plantées en 2010 en Languedoc-Roussillon, alors que leur proportion dans le vignoble actuel est inférieure à 20%.

2011

La Draaf Languedoc-Roussillon : la région produirait 14,75 Mhl de vin en 2011

2012

Décret n° 2012-655 du 4 mai 2012 relatif à l'étiquetage et à la traçabilité des produits vitivinicoles et à certaines pratiques œnologiques, JORF n°0107 du 6 mai 2012


La Commission Européenne annonce les règles pour le «vin biologique».
Le texte sera d'application à partir du 1er août 2012 - donc pas de terme "vin biologique" sur les étiquettes de bouteilles avant cette date. Les vins issus de raisins de la vendange 2011 et qui auront été vinifiés conformément à la réglementation qui vient d'être votée (avec obligation pour le producteur de fournir un relevé de ses pratiques oenologiques à son organisme certificateur) pourront adopter le terme vin biologique et le logo bio de l'UE à partir du 1er août 2012.

La Draaf Languedoc-Roussillon : la région produirait 11,95 Mhl de vin en 2012
Les premières vendanges ont commencé le 6 août dans le Roussillon (Pyrénées-Orientales)

2013

La Draaf Languedoc-Roussillon confirme ses estimations de vendange arrétées au 1er novembre 2013 : la région produirait 13,58 Mhl de vin en 2013.

2014
AOC Terrasses du Larzac depuis 2014, la zone d'appellation regroupe 32 communes qui peuvent prétendre à faire des Terrasses du Larzac.

Le Languedoc-Roussilon a une vendange 2014 de 12,71 millions d'hectolitres.

2015

Les appellations « Languedoc » et « La Clape » ont été modifiées

Les premières vendanges de France ont eu lieu ce vendredi 7 août 2015 à Rivesaltes, au domaine de Rombeau dans l'Aude.
Une semaine d’avance sur les muscats ! Les vendanges ont débuté le 7 août dans les vignobles du Fitou. Dans le Languedoc, la récolte des muscats a débuté fin août 2015.

Le Languedoc-Roussilon a une vendange 2015 de 13,65 millions d'hectolitres.

2016
Le Languedoc-Roussilon a une vendange 2016 de 12,36 millions d'hectolitres.

2017
Le vignoble et l'arboriculture ont été touchés par un gel "important" durant la nuit de mercredi 19 à jeudi 20 avril 2017, d'autant plus préjudiciable pour les fruits que la végétation avait 2 ou 3 semaines d'avance. Dans l'Aude, en Minervois et en Corbières, il a fait -1°C à -2°C, gel aussi en plaine du Roussillon.

Le bilan météo pour 2017 est simple en Languedoc-Rousillon, il a fait plus chaud qu'une année normale, avec un ensoleillement plus fort et une extrême sécheresse.

Le Languedoc-Roussilon connaît une vendange 2017 historiquement basse, de 10,44 millions d'hectolitres..

2018
Les volumes seront en hausse pour ces vendanges 2018 dans l'Aude, le Gard, l'Hérault et les Pyrénées-Orientales, malgré les épisodes de pluie et de grêle et le développement du mildiou. Si certains secteurs sont sinistrés, d'autres ont été épargnés. Et les vins bio continuent de gagner du terrain.
Avec un volume récolté prévu de 12 millions d'hectolitres, contre 10,44 en 2017, les vendanges 2018 s'annoncent comme un bon cru dans 4 départements de l'ex-Languedoc-Roussillon (Aude, Gard, Hérault et Pyrénées-Orientales).

Les vendanges ont ainsi pu commencer autour du 15 août 2018, dans le Rousillon.
Au 10 septembre 2018, un tiers des surfaces de vignes a été vendangé, dans les vignobles du Roussillon .

 

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.