Fiche sur les vins AOC en France

Saint-Chinian
l'appellation d'origine contrôlée « Saint-Chinian »
complétée du nom « Berlou » ou du nom « Roquebrun » les vins rouges

Situation Géographique
Historique de l'AOC
Cépages
Sols et Climat
La fiche technique de l'AOC
Cartes et Photos
Les adresses

Les nouvelles

 

 

 

Situation Géographique

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Saint-Chinian » est situé dans la région viticole du Languedoc-Roussillon.

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Saint-Chinian » est situé sur les communes suivantes du département de l'Hérault :

Assignan, Babeau-Bouldoux, Berlou, Causses-et-Veyran, Cazedarnes, Cébazan, Cessenon, Creissan, Cruzy, Ferrières-Poussarou, Murviel-lès-Béziers, Pierrerue, Prades-sur-Vernazobre, Puisserguier, Quarante, Roquebrun, Saint-Chinian, Saint-Nazaire-de-Ladarez, Vieussan, Villespassans.

 

L'aire géographique de production des vins d'appellation d'origine contrôlée « Saint-Chinian » complétée du nom « Berlou » est constituée par le territoire des 5 communes suivantes du département de l'Hérault :

Berlou, Cessenon, Prades-sur-Vernazobre, Roquebrun, Vieussan.

 

L'aire géographique de production des vins d'appellation d'origine contrôlée « Saint-Chinian » complétée du nom « Roquebrun » est constituée par le territoire des 4 communes suivantes du département de l'Hérault :

Cessenon, Roquebrun, Saint-Nazaire-de-Ladarez, Vieussan.

 

La zone géographique s'étend de part et d'autre de l'Orb et de son affluent, le Vernazobre. La vallée de l'Orb, encaissée dans le secteur des schistes, en aval du Pont de Tarassac, devient plus ouverte à partir du chaos de Réal, dans le secteur argilo-calcaire. Quant au Vernazobre, qui coule d'ouest en est, il dessine des coteaux d'exposition nord, le plus souvent boisés, et des coteaux d'exposition sud, essentiellement viticoles.
La zone géographique est bordée :
- au nord, par le massif de l'Espinouse et le mont Caroux (1 091 m) ;
- au sud, par une zone de vallonnements doux ;
- au nord-ouest, par les monts de Pardailhan et au nord-est par les Monts de Faugères.
Elle se répartie ainsi sur 20 communes au nord-ouest du département de l'Hérault, entre la montagne Noire et la plaine de Béziers.

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Saint-Chinian » s'étend sur :
- En 2009, 3200 hectares, pour « Berlou » 23 hectares, et « Roquebrun » 120 hectares


 

 

 

Historique

 

Origine du nom « Saint-Chinian »

Saint-Chinian doit son nom à saint Benoît d'Aniane. Il fonda le monastère de Saint-Laurent en 782, autour duquel il développa la vigne. Ce monastère prit plus tard le nom de Saint-Anian, qui devint Saint-Chinian au Moyen Âge.

Le monastère prit plus tard le nom de Saint-Anian, Elle dérive ensuite en occitan en Sanch Inhan puis avec mécoupure en San Chinian.

Histoire de « Saint-Chinian »

Il remonte avec l'arrivée des Romains.

Au VIIIème Siècle

Au VIIIe siècle, les moines bénédictins qui défrichent les rives du Vernazobre introduisent à l'emplacement actuel de Saint-Chinian les premières vignes.

L'implantation de la vigne date de la création des monastères de Saint-Laurent-du-Vernazoubre en 782, et de celui de Saint-Anian, en 826, dont le nom deviendra « Saint-Chinian » au Moyen-Âge.

Au IXème Siècle

Les premières lettres de noblesse du Saint-Chinian remontent à deux chartes signées par Charles Le Chauve et Charles Le Simple en 844 et 899.

Au XIV et XVème Siècle

De 1351 à 1465, un conflit permanent oppose les fermiers aux abbés. L'abbé Renaud de Valon est alors chargé d'organiser la vie économique du Saint-Chinianais sur des bases plus démocratiques.

1465
En 1465, Renaud de Valon définit l'organisation économique du Saint-Chinianais, l'église perdant le monopole du vin.

Au XVIème Siècle

En 1536, le village de Saint-Chinian est détruit par le baron de Faugères, calviniste, puis en 1578 par l'un des chefs de la révolte paysanne. Malgré ces conflits intenses entre religieux et communauté, le village se développe.

1590
En 1590, le duc de Montmorency, occupant la contrée, obligea les communes de Berlou, Pierrerue et Saint-Chinian à fournir chaque semaine, trois charges de vin à la compagnie de Montryon.

Au XVIIIème Siècle

Après la révolution française, ce vignoble de faible productivité a vécu difficilement à proximité d'une viticulture de plaine, avec des rendements plus élevés, orientée vers la production de vin courant destiné à la population ouvrière des villes.
Beaucoup de vignerons sont alors tentés d'abandonner les coteaux aux sols pierreux pour installer leur vigne dans des terres plus fertiles avec des plants plus productifs.

Au XIXème Siècle

1860
La construction de la voie ferrée ouvre dès 1860 les marchés du nord de Paris.

1875
En 1875, une terrible inondation détruit une centaine de maisons, faisant autant de victimes.

Au XXème Siècle

1945
En 1945, l'économiste Jules Milhau, maire de Causses-et-Veyran (petite commune à l'est de la zone de l'actuelle appellation), prend conscience que l'avenir des coteaux aux faibles rendements est de produire des vins de qualité et qu'il faut laisser à la plaine la production de masse.

1951
En 1951, le vignoble de Saint-Chinian devient vin délimité de qualité supérieure (VDQS).
Le baron Le Roy, président de l'Institut national de l'origine et de la qualité, presse le syndicat des vignerons de trouver un autre nom. ( sans succès)

1982
Les vins sont issus exclusivement des vignes situées dans l'aire parcellaire de production telle qu'approuvée par l'Institut national de l'origine et de la qualité lors des séances du comité national compétent du 18 février 1982.

l'appellation d'origine contrôlée « Saint-Chinian » est reconnue par le décret du 5 mai 1982, pour les vins rouges, rosés .

1988
Depuis 1988, le Syndicat A.O.C. Saint-Chinian occupe l'ancienne maison du père de Charles Trenet.

 

Au XXIème Siècle

2004
En 2004, l'INAO reconnaît l'existence de deux dénominations géographiques : le saint-chinian Berlou et le saint-chinian Roquebrun. et la reconnaissance de l'appellation Saint-Chinian en blanc.
Les vins susceptibles de bénéficier de la dénomination géographique complémentaire « Berlou » et « Roquebrun » sont issus exclusivement des vignes situées dans l'aire parcellaire de production telle qu'approuvée par l'Institut national de l'origine et de la qualité lors des séances du comité national compétent des 11 et 12 février 2004.

l'A.O.C. Saint-Chinian, forte de ses 3 300 hectares déclarés et de ses 450 producteurs a entammé une identification de ses meilleurs terroirs.

2005
Décret du 2 février 2005 relatif à l'appellation d'origine contrôlée « Saint-Chinian » et à l'appellation d'origine contrôlée « Saint-Chinian » complétée du nom « Berlou » ou du nom « Roquebrun » les vins rouges - J.O n° 29 du 4 février 2005 page 1873 texte n° 25

2009
Depuis le 1er Août 2009, l'Union Européenne met en place des réglements viniviticole. Les syndicats de vignerons travaillent sur des cahiers des charges pour faire valoir leur AOC Française.
La désacoolisation est autorisé, l'utilisation de copeaux , ...
Etiquetage :
- L’année de récolte, Millésime :
Il s’agit de l’année à laquelle ont été récoltés au moins 85% des raisins utilisés.
- Cépage :
Il s’agit au moins de 85% des raisins utilisés.

En 2009, le vignoble couvre 3200 hectares pour une production de 108 000 hectolitres, récoltés par 480 producteurs répartis entre 8 caves coopératives et 102 caves particulières. Au sein de cette production, les dénominations géographiques complémentaires « Berlou », et « Roquebrun », représentent respectivement 23 hectares et 646 hectolitres, pour 1 cave coopérative et 4 caves particulières et 120 hectares
et 3 061 hectolitres pour 2 caves coopératives et 3 caves particulières.
Les vins rouges et rosés représentent respectivement 80 % et 18 % de la production.

2011

Le Cahier des charges défini l'aoc « Saint-Chinian »
Décret n° 2011-780 du 28 juin 2011
JORF n°0150 du 30 juin 2011 page 11141 texte n° 56

 

 

 

 

Voir aussi : Histoire du Languedoc - Roussillon

 

 

 

Les Cépages

Appellation d'origine contrôlée « Saint-Chinian » :
Pour les vins blancs Cépages principaux : grenache blanc B, marsanne B,
roussanne B, vermentino B.

Cépages accessoires : carignan blanc B, clairette B, viognier B

Encépagement

La proportion de chacun des cépages, grenache blanc B, marsanne B, roussanne B, vermentino B est inférieure ou égale à 70 % de l'encépagement ;
La proportion du cépage grenache blanc B est supérieure ou égale à 30 % de l'encépagement ;
La proportion des cépages accessoires, ensemble ou séparément, est inférieure ou égale à 10 % de l'encépagement.

Vinification

Les vins proviennent de l'assemblage de raisins, de moûts ou de vins issus au moins de 2 cépages, dont obligatoirement le cépage grenache blanc B ;
Les cépages principaux sont présents majoritairement dans l'assemblage.

 

Vins Rouges et Rosés : carignan N, cinsault N, grenache N, lledoner pelut N, mourvèdre N et syrah N.

Encépagement

La proportion de l'ensemble des cépages principaux est supérieure ou égale à 70 % de l'encépagement ;
La proportion des cépages grenache N et lledoner pelut N, ensemble ou séparément, est supérieure ou égale à 20 % de l'encépagement ;
La proportion des cépages mourvèdre N et syrah N, ensemble ou séparément, est supérieure ou égale à 20 % de l'encépagement.

Vinification

Les vins proviennent de l'assemblage de raisins, de moûts ou de vins, issus obligatoirement d'au moins 2 cépages dont au moins un cépage principal ;
Les cépages principaux sont présents majoritairement dans l'assemblage.

 

Appellation d'origine contrôlée « Saint-Chinian » complétée du nom « Berlou » :
Vins Rouges:

carignan N, grenache N, mourvèdre N, syrah N.

Encépagement

La proportion de l'ensemble des cépages principaux est supérieure ou égale à 60 % de l'encépagement ;
La proportion du cépage carignan N est supérieure ou égale à 30 % de l'encépagement ;
La proportion de chacun des deux cépages grenache N et syrah N est supérieure ou égale à 20 % de l'encépagement.

Vinification

Les vins proviennent de l'assemblage de raisins, de moûts ou de vins issus au moins de 2 cépages ;
La proportion des cépages principaux est supérieure ou égale à 40 %, dans l'assemblage ;
Le cépage carignan N représente au moins 10 % de l'assemblage.

 

Appellation d'origine contrôlée « Saint-Chinian » complétée du nom « Roquebrun » :
Vins Rouges :

carignan N, grenache N, mourvèdre N, syrah N.

Encépagement

La proportion de l'ensemble des cépages grenache N, mourvèdre N et syrah N est supérieure ou égale à 70 % de l'encépagement ;
La proportion du cépage syrah N est supérieure ou égale à 25 % de l'encépagement ;
La proportion du cépage grenache N est supérieure ou égale à 20 % de l'encépagement ;
La proportion de mourvèdre N est inférieure ou égale à 30 % de l'encépagement.

Vinification

Les vins proviennent de l'assemblage de raisins, de moûts ou de vins issus obligatoirement d'au moins 2 cépages principaux ;
Les cépages principaux sont présents majoritairement dans l'assemblage


2005
Pour les vins blancs
Les cépages macabeu B et carignan blanc B ne sont autorisés que pour les parcelles plantées avant le 20 mai 1998 et le cépage bourboulenc B que pour les parcelles plantées avant le 4 février 2005.

Les parcelles de vignes plantées en cépages noirs avant le 22 août 1990, et les parcelles de vignes plantées en cépages blancs avant le 4 février 2005, présentant une densité de plantation supérieure ou égale à 3 300 pieds par hectare et inférieure à 4 000 pieds par hectare, continuent à bénéficier, pour leur récolte, du droit à l'appellation d'origine contrôlée jusqu'à leur arrachage, sous réserve du respect des dispositions relatives aux règles de palissage et hauteur de feuillage fixées dans le présent cahier des charges.

 

 

 

Sols et Climat

Le sol

Au nord, les schistes et les grès dominent
Au sud, c’est le calcaire, déposé par la mer au Secondaire

Les parcelles destinées à la récolte des raisins sont précisément délimitées. L'aire parcellaire délimitée repose sur deux grands ensembles de sols :
- les sols développés sur schistes, soit sur schistes gréseux ordoviciens, présents sur une large ceinture d'orientation ouest/nord-est, soit sur schistes houillers du viséen inférieur, au nord-est ; c'est sur cet ensemble, qui couvre les deux tiers des surfaces délimitées, que sont délimitées les dénominations géographiques complémentaires « Berlou » et « Roquebrun » ;
- les sols développés, soit sur des graviers soudés en conglomérats (provenant des schistes), soit sur les dépôts villafranchiens (au débouché des cours d'eau issus du massif primaire), soit sur les alluvions quaternaires disposées en terrasses caillouteuses (au pied des versants schisteux), et quelques sols de décalcification sur calcaire dur réduit en squelette argilo-siliceux.
Les sols développés sur schistes gréseux sont durs et s'érodent difficilement.
Les sols développés sur schistes du houiller bénéficient d'un excellent drainage, assurant en profondeur une alimentation en eau régulière. Acides et pauvres en matières organiques, ils nécessitent souvent une correction de pH par chaulage.
Les sols argilo-calcaires sont superficiels et présentent un pH acide.

 

Le Climat
La conjonction du climat méditerranéen, de la situation à l'abri des vents du nord, de l'orientation sud - sud-est du vignoble, de sols peu fertiles confère à cette zone géographique d'excellentes conditions édapho-climatiques pour l'ensemble des cépages.

Adossé au pied de l'Espinouse, le vignoble est implanté jusqu'à la limite maximale de 400 m d'altitude, abrité des vents du Nord, froids l'hiver et desséchants l'été, avec une orientation principale sud/sud-est favorable au cumul des températures. La moyenne des températures annuelles est supérieure à 14 °C : les mimosas poussent spontanément sur la commune de Berlou et l'on trouve sur la commune de Roquebrun des orangers en pleine terre. La pluviométrie moyenne annuelle est inférieure à 700 mm, répartis en automne et au printemps avec des variations interannuelles caractéristiques du climat méditerranéen.
La végétation naturelle se compose de chênes pubescents et châtaigniers au-dessus de 600 mètres, de chênes verts au-dessus de 350 mètres, puis en zone basse, d'arbousiers, de bruyère arborescente, de genêts d'Espagne, de pistachiers, de genévriers et de cistes.

 

 

 

Fiche technique


L'appellation d'origine contrôlée « Saint-Chinian » est réservée aux vins tranquilles rouges, rosés et blancs.
Les dénominations géographiques complémentaires « Berlou » et « Roquebrun » sont réservées aux vins tranquilles rouges.

Vignoble

Pour les anciens décrets voir : Historique de l'AOC

Quelques informations sur le
Cahier des charges
du 28 juin 2011

1° Conduite du vignoble


Les vignes présentent une densité minimale de 4 000 pieds à l'hectare. L'écartement entre les rangs ne peut être supérieur à 2,50 mètres. Chaque pied dispose d'une superficie maximale de 2,5 mètres carrés.

La taille est effectuée avant le 30 avril de l'année de la récolte.
Le cépage syrah N taillé en taille Guyot simple est obligatoirement palissé, le palissage comportant au minimum 3 niveaux de fils.

La charge maximale moyenne à la parcelle est fixée à :
* AOC « Saint-Chinian » : 8 500 kilogrammes par hectare
* « Berlou » et « Roquebrun »: 7 500 kilogrammes par hectare

L'irrigation peut être autorisée conformément aux dispositions de l'article D. 645-5 du code rural et de la pêche maritime.

2° Vendange

Les vins susceptibles de bénéficier des dénominations géographiques complémentaires « Berlou » ou « Roquebrun » sont issus de raisins récoltés manuellement.

Maturité :
une richesse en sucres supérieure à :
* Saint-Chinian :198 grammes par litre de moût
* « Berlou » : 207 grammes par litre de moût
    « Berlou » (cépage carignan N) : 214 grammes par litre de moût
* « Roquebrun » : 207 grammes par litre de moût

un titre alcoométrique volumique naturel minimum de 12 %.
et 12.5 % pour « Saint Chinian - Berlou » et « Saint Chinian - Roquebrun »

Rendement :
Pour les vins rouges et rosés d'appellation d'origine contrôlée « Saint-Chinian », le rendement de base est fixé à 50 hectolitres à l'hectare.
Pour les vins blancs d'appellation d'origine contrôlée « Saint-Chinian », le rendement de base est fixé à 45 hectolitres à l'hectare.

Pour les vins d'appellation d'origine contrôlée « Saint-Chinian » complétée du nom « Berlou », le rendement de base est fixé à 40 hectolitres à l'hectare.


Chai

L'aire de production des vins
L'aire de proximité immédiate, définie par dérogation pour la vinification, l'élaboration et l'élevage des vins est constituée par le territoire des communes défini par le cahier des charges.

 

Enrichissement

Vinification:
Les vins ayant droit à l'appellation contrôlée devront provenir des raisins récoltés à bonne maturité et vinifiés conformément aux usages locaux, ils bénéficieront de toutes les pratiques oenologiques actuellement autorisées par les lois et règlements en vigueur.

les vins issus obligatoirement d'au moins 2 cépages

L'utilisation des morceaux de bois est interdite.

Les vins rouges susceptibles de bénéficier de l'appellation d'origine contrôlée « Saint-Chinian », prêts à être commercialisés en vrac ou conditionnés, présentent une teneur en acide malique inférieure ou égale à 0,4 gramme par litre.

Les vins rouge sont élevés :
* Saint-Chinian :
Les vins font l'objet d'un élevage minimum jusqu'au 1er janvier de l'année qui suit celle de la récolte.
* « Berlou » et « Roquebrun »:
Les vins font l'objet d'un élevage minimum jusqu'au 15 novembre de l'année qui suit celle de la récolte.
Les vins produits sous les dénominations géographiques complémentaires « Berlou » et « Roquebrun »
sont de plus grande conservation et font l'objet d'un élevage minimum de douze mois.


3° Contrôles
Le contrôle du respect du présent cahier des charges est effectué par un organisme tiers offrant des garanties de compétence, d'impartialité et d'indépendance, pour le compte de l'INAO, sur la base d'un plan de contrôle approuvé.

Les bulletins d'analyse sont effectués et conservés par le vignerons ou négociant, pendant une période de 6 mois à compter de la date de conditionnement.

 

Commercialisation

Les vins sont mis en marché à destination du consommateur :
* Vins rosés et blancs
Selon les dispositions de l'article D. 645-17 du code rural et de la pêche maritime
* Vins rouges
A l'issue de la période d'élevage, à partir du 15 janvier de l'année qui suit celle de la récolte
* « Berlou » et « Roquebrun »
A l'issue de la période d'élevage, à partir du 1er décembre de l'année qui suit celle de la récolte


Dégustation Les vins rouges produits dans le secteur des schistes ont une faible acidité, une robe sombre, des arômes complexes avec très souvent des notes fumées. La qualité de la structure tannique leur assure, en moyenne, une garde de cinq ans à dix ans.

Les vins produits sous les dénominations géographiques complémentaires « Berlou » et « Roquebrun » sont de plus grande conservation et font l'objet d'un élevage minimum de douze mois.

Les vins rouges produits dans le secteur calcaire ont une couleur plus vive. Jeunes, ils offrent des aromes de petits fruits rouges. A maturité ils présentent une belle persistance aromatique et la qualité de la structure tannique leur assure une conservation de dix ans à vingt ans.

Les vins rosés présentent une robe brillante. Ils sont aromatiques, friands au goût et à consommer dans l'année.

Les vins blancs secs ont une robe claire avec des arômes de fruits exotiques, agrumes ou fruits secs.

 

 

 

Cartes et Photos


Carte du Vignoble du Languedoc - Roussillon

 

 

Adresses

Le Syndicat du cru AOC Saint-Chinian
Site internet
www.saint-chinian.com/
La Maison des Vins de Saint-Chinian
1 Rue de la Promenade, Saint-Chinian

Tél: 04 67 38 11 69
Site Internet
http://www.saint-chinian.pro
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxxx
Château des Albières
Berlou
 
Domaine Comps
Puisserguier
 
Domaine de la Servelière
Babeaux Bouldoux
 
Domaine des Jougla
Prades sur Vernazobres
 
Domaine des Mathurins
Cazedarnes
 
Domaine La Croix Sainte-Eulalie
Pierrerue
 
Domaine la Grange des Combes
Roquebrun
 
Domaine La Maurine Rouge
Causses et Veyran
 
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxx
La cave coopérative des vins de Saint-Chinian
Tél: 04.67.38.28.40
Site Internet
www.vin-saintchinian.com
Cave de Berlou
Berlou
 

Cave de Roquebrun

Roquebrun
 

 

 

 

Les nouvelles sur l'appellation

   

 

 

 

 

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.