Fiche sur les vins AOC en France :

Anjou Villages Brissac

Situation Géographique
Historique de l'AOC
Cépages
Sols et Climat
La fiche technique de l'AOC
Cartes et Photos
Les adresses
Les nouvelles

 

 

Situation Géographique

Le vignoble de l' AOC « Anjou-Villages Brissac » est situé dans la région viticole de la Vallée de la Loire.

Le vignoble de l' AOC « Anjou-Villages Brissac » est au Sud d'Angers, dans le Maine et Loire (49) sur 10 communes :

Brissac-Quincé, Denée, Juigné-sur-Loire, Mozé-sur-Louet, Murs-Erigné,
Saint-Jean-des-Mauvrets, Saint-Melaine-sur-Aubance,
Saint-Saturnin-sur-Loire, Soulaines-sur-Aubance, Vauchrétien.


Le vignoble est traversé par l'Aubance, petite rivière sinueuse, affluent de la Loire .

Elle se superpose à celle de l'appellation d'origine contrôlée « Coteaux de l'Aubance » et s'étend sur dix communes au sud-ouest de la ville d'Angers.
La zone géographique est limitée, à l'ouest, par l'embouchure de la rivière Aubance avec la Loire, à l'est, par le plateau du Crétacé sur lequel se sont développés des sols calcaires (limite du Bassin parisien), au nord par le cours de la Loire et, sur la frange sud, par les forêts de Brissac et de Beaulieu.
L'Aubance est un petit affluent de la Loire, emblématique de cette zone géographique et qui coule vers le nord, depuis sa source et jusqu'à la commune de Brissac-Quincé, commune célèbre par son château du xvie siècle. Il s'oriente alors vers le nord-ouest jusqu'à la commune de Mûrs-Erigné, puis son cours devient parallèle à celui de la Loire.


 

 

Historique

ETYMOLOGIE

Origine du nom :
Le mot « Anjou » connaît une origine de Civitas Andecavorum, nom de la ville à la fin de l'Antiquité à lépoque Romaine, des Andécaves, peuple local.
Brissac tirerait donc son nom d'un Gaulois nommé Braccius.

Les vins anjou-villages brissac tirent leur nom du village de Brissac-Quincé.

HISTOIRE

Regardez aussi : Histoire de la Vallée de la Loire

Le Château de Brissac est à l'origine un château-fort construit par Foulques Nerra, comte d'Anjou, au XIe siècle.

Le château de Brissac est acquis en 1435 et reconstruit en 1455 par Pierre de Brézé, un riche ministre de Charles VII.

Au XVIème siècle :

1502
Avec ses 7 étages et plus de 200 pièces et ses tours du XVème, Le château de Brissac, berceau de la famille de Cossé-Brissac depuis le 26 mai 1502, est l'un des plus hauts de France.
La visite révèle un décor où rivalisent de beauté, plafonds dorés à la feuille, mobilier précieux et théâtre Belle Epoque, dédié à l'opéra.
Autour du château, les arbres centenaires veillent sur un parc paysager de 70 hectares.

1515
Le vignoble du château de Brissac est un domaine qui est mise en valeur par les duc de Brissac depuis 1515.

Au XIX ème siècle :

1842
Mr Pierre Constant Guillory, en 1842, introduisit le cépage Cabernet Sauvignon à Savennières.

1857
Mr Pierre Constant Guillory expérimente de nombreux cépages et surtout le Cabernet franc et le Cabernet-sauvignon dont il recommande la plantation à la place du Chenin en raison d'un mûrissement 15 à 20 jours plus tôt. Pour diffuser ses idées, il fera même distribuer, entre 1857 et 1861, 60000 pieds de Cabernet dans la région.

1865
Quelques propriétés emblématiques du vignoble ont une origine très ancienne comme en témoigne Guillory Ainé, en 1865, dans un Bulletin de la Société industrielle d'Angers en précisant que des plantations sont réalisées en « plant breton » (plant qui doit alors son nom à son arrivée par bateau par l'estuaire de la Loire situé à cette époque dans la région bretonne) sur la commune de Saint-Melaine-sur-Aubance. Ce plant n'est autre que le cépage cabernet franc N.

1883
Le phyloxéra arrive en Anjou, c'est à Martigné-Briand qu'il est apparu en premier.
Les vignes très atteintes sont arraché avec une indemnisation.

1889
Monsieur A. Bouchard qui avait conseillé l'arrachage des vignes pour celles très atteintes par le phyloxéra, et le traitement au sulfate de carbonne pour les vignes moins attientes, change de politique car il n'obtient pas les résultats escomptés contre le phyloxéra.
En 1889, c'est le début des « champs d'essais » de vignes greffées avec des variétés Américaines ( à Savennières en 1889, à Chacé en 1890, etc).


Au XX ème siècle :

Les plantations de ce cépage vont s'accélérer après la crise phylloxérique qui détruit plus des trois quarts du vignoble angevin.

La vinification est principalement orientée au début du xxe siècle vers l'élaboration de « rouget », dénomination locale de vins légers consommés dans les cafés.
La vinification en vin rouge apparaît aussi au cours du xxe siècle, en même temps que se crée la cave coopérative de Brissac. Les plantations en cépage cabernet sauvignon N, cépage plus tardif dévolus aux sols superficiels, se développent également à cette époque.

1905
Création de la réprésion des fraudes en 1905 avec la définition de la notion de « Tromperie sur la marchandise », Loi du 1 août 1905 .
Quiconque, qu'il soit ou non partie au contrat, aura trompé ou tenté de tromper le contractant, par quelque moyen ou procédé que ce soit, même par l'intermédiaire d'un tiers :
- soit sur la nature, l'espèce, l'origine, les qualités substantielles, la composition ou la teneur en principes utiles de toutes marchandises ;
- soit sur la quantité des choses ou sur leur identité par la livraison d'une marchandise autre que la chose déterminée qui a fait l'objet du contrat ;
- soit sur l'aptitude à l'emploi, les risques inhérents à l'utilisation du produit, les contrôles effectués, les modes d'emploi ou les précautions à prendre,
Sera puni d'un emprisonnement de trois mois au moins, deux ans au plus et d'une amende de 1.000 F au moins, 250.000 F au plus ou de l'une de ces deux peines seulement.

1950
En 1950, création de la Coopérative Viticole de Brissac

1952
En 1952, création du Conseil Interprofessionnel des vins d'Anjou et de Saumur, le CIVAS

1964
En 1964, les communes de Brissac et Quincé fusionnent.

1974
Les vins ne peuvent être mis en circulation avec une AOC sans un certificat délivré par l'institut national des appellations d'origine selon les dispositions du décret susvisé n° 74-871 du 19 octobre 1974 relatif aux examens analytique et organoleptique des vins à appellation d'origine contrôlée.

1986
Domaine de Terrebrune, Vignoble créé en 1986, par l’association de deux savoir-faire, Alain Bouleau responsable du vignoble et Patrice Laurendeau responsable vinification et commercialisation.

1988
Le Domaine de Montgilet est une histoire de Victor depuis 3 générations :
le vignoble couvrait une surface d’un hectare et demi lors de l’installation de Victor LEBRETON (Grand-Père), décédé à l’âge de 97 ans en janvier 97. Il a été repris par son fils Victor (Père) qui s’est associé en 1988 avec ses deux enfants, Victor (Fils) et Vincent (Fils).

1989
Christophe Daviau a repris les clés du domaine de Bablut en 1989. les Vignobles Daviau, c'était 80 hectares, y compris le fermage des vignes du Château de Brissac.

.

1991
L'appellation d'origine contrôlée « Anjou Villages » est reconnue le 14 novembre 1991, à l'initiative et sous l'impulsion, dès 1979, des vignerons de la région de Brissac, pour 46 communes de la zone géographique de l'appellation d'origine contrôle « Anjou », avec une délimitation parcellaire particulière et des règles de production rigoureuses mises en place pour la production d'un vin rouge structuré, conditionné au début de l'été, après un élevage assurant un affinage des tanins.

1998
En 1998, l'AOC " Anjou-Villages Brissac" prend naissance par le décret du 17 Février 1998, complétée ou non par les mots " Val de Loire ".
La superficie en production est de 85 Hectares

Au XXI ème siècle :

2002
Décret du 28 novembre 2002 modifiant le décret du 14 novembre 1991 relatif à l'appellation d'origine contrôlée « Anjou Villages » et « Anjou Villages Brissac »:
* les vins doivent être issus de vendanges issus de l'aire approuvé par l'INAO

A l'occasion des 500 ans de présence familiale des Cossé à Brissac, la "vigne des 5 siècles" fut plantée en 2002, face au château.

Les propriétaires récoltants du Château de Parnay, Mathias Levron et Régis Vincenot, ont repris en 2002 ce vignoble du Petit Princé de 40 hectares.

2005
La dissolution du CIVAS a été prononcée par ordonnance du 26 mai 2005.
la transmission du patrimoine du CIVAS à l'association INTERLOIRE, suite au traité d'absorption du 16 juin 2000, n'a été effective qu'au jour de l'ordonnance de dissolution du 26 mai 2005.
comité interprofessionnel des vins d'Anjou et de Saumur, dit CIVAS

Le fermage du Château de Brissac prend fin en 2005 pour la famille Daviau ( Domaine Bablut)

2006
Le vignoble du Château de Brissac est de 28 hectares, il est cultive et vinifié par les Caves de la Loire, à partir de 2006. Il est planté uniquement en cépages rouges

2008
En 2008, la superficie en production est de 106 hectares,
qui ont produit 3 263 hectolitres. ( source : les douanes )

2009
Depuis le 1er Août 2009, l'Union Européenne met en place des réglements viniviticole. Les syndicats de vignerons travaillent sur des cahiers des charges pour faire valoir leur AOC Française.
La désacoolisation est autorisé, l'utilisation de copeaux , ...
Etiquetage :
- L’année de récolte, Millésime :
Il s’agit de l’année à laquelle ont été récoltés au moins 85% des raisins utilisés.
- Cépage :
Il s’agit au moins de 85% des raisins utilisés.

Depuis 2009, les analyses des vins sont conservés par le vignerons ou négociant, pendant une période de 6 mois à compter de la date de conditionnement.


Le ban des vendanges pour le cépage Cabernet Franc est fixé au 21 Septembre 2009

Cahier des charges de l'AOC « Anjou Villages Brissac »
Décret n° 2009-1227 du 12 octobre 2009
(JORF n°0238 du 14 octobre 2009 ) :

En 2009, la superficie en production est de 105 hectares,
qui ont produit 4 517 hectolitres. ( source : les douanes )

2011

Cahier des charges de l'AOC « Anjou Villages Brissac »
Décret n° 2011-779 du 28 juin 2011
(JORF n°0150 du 30 juin 2011 page 11136 texte n° 55 ) :

2012

Décret n° 2012-655 du 4 mai 2012 relatif à l'étiquetage et à la traçabilité des produits vitivinicoles et à certaines pratiques œnologiques, JORF n°0107 du 6 mai 2012

Les règles pour le «vin biologique» sont applicables à partir du 1er août 2012 .
Les vins issus de raisins de la vendange 2011 et qui auront été vinifiés conformément à la réglementation qui vient d'être votée pourront adopter le terme vin biologique et le logo bio de l'UE à partir du 1er août 2012.

2013
Ban des vendanges 2013, Pour les vins A.O.C Anjou-Villages Brissac :
- 18 octobre 2013 pour les cépages Cabernet franc et Cabernet sauvignon

 

 

 

 

Regardez aussi : Histoire de la Vallée de la Loire

 

 

Les Cépages

Appellation d'origine contrôlée « Anjou Village Brissac »
Cahier des charges du 12 Octobre 2009
Vins rouges :

Cabernet franc, Cabernet Sauvignon

Règles de proportion d'encépagement :
Pas de disposition particulière

Assemblage des cépages pour élaboré le vin :
Pas de disposition particulière.


Historique

Cabernet Franc
Le premier bois planté par Geoffroy Martel, à son retour d'Aquitaine fut le cabernet (franc) sur le territoire de Sainte-Gemmes-sur-Loire, en 1040.

Cabernet Sauvignon
Le cépage « Cabernet Sauvignon » très cultivé en Gironde d'où il serait originaire. Il est issu du croisement entre le cabernet franc et le sauvignon blanc .

 

845 : le « Chenin blanc » est avec certitude en Anjou
1040 : Le premier bois planté par Geoffroy Martel, à son retour d'Aquitaine fut le            cabernet (franc) sur le territoire de Sainte-Gemmes-sur-Loire.
1842 : Mr Pierre Constant Guillory introduisit le Cabernet Sauvignon en Anjou.
1845 : Mr Pierre Constant Guillory introduisit le cépage Gamay en Anjou.
1883 : Le phyloxéra arrive en Anjou, c'est à Martigné-Briand qu'il est apparu
1893 : Gordon Pirie (1825-1901), propriétaire du Château des Varennes est le            premier à replanter la totalité de son vignoble avec du Chenin greffé sur            Rupestris.
1930 : la plantation du cépage cabernet est grande dans le vignoble Angevin.
1958 : C'est Pierre Galet en 1958 qui a permis de le différencier définitivement
           le « pinot blanc B » et le Chardonnay.
1997 : Grâce à une équipe américaine conduite par Carole Meredith à l'université            de Davis, l'analyse ADN du cépage a montré que le chardonnay est un            hybride entre le pinot noir et le gouais, un cépage blanc du Moyen Age
           qui a disparu depuis.
           l'ADN du cabernet Sauvignon est aussi fait, c'est le croisement du
           « Cabernet Franc » et du cépage Sauvignon.

 

 

 

Sols et Climat

Le sol est composé principalement de Schiste et de sols argilo-schisteux.

La zone géographique de l'appellation d'origine contrôlée « Anjou Villages Brissac » repose sur un vaste plateau schisteux ou schisto-gréseux du Massif armoricain qui s'incline en pente douce vers la Loire.
Les paysages se caractérisent par de nombreux petits coteaux d'exposition variée dont les altitudes oscillent entre 50 mètres et 90 mètres.

Les communes situées au nord de la zone géographique ont la particularité de reposer sur des formations de schistes ardoisiers. Ceux-ci ont été exploités par les hommes pendant plusieurs siècles pour construire les murs des maisons, édifier les toitures, réaliser les carrelages et même confectionner des éléments de mobilier tels que des éviers, des tables ou des escaliers, affirmant ainsi la singularité de ce territoire. Ces éléments sont très présents dans le paysage et participent à l'identité du vignoble. La partie orientale de la zone géographique, quant à elle, repose sur des formations cénomaniennes, recouvrant le socle précambrien.

Le climat est Océanique tempéré, avec la douceur angevine.

La zone géographique est une enclave faiblement arrosée, bénéficiant d'un effet de fœhn, protégée de l'humidité océanique par les reliefs plus élevés du Choletais et des Mauges. Les précipitations annuelles sont de l'ordre de 585 millimètres alors qu'elles sont de près de 800 millimètres dans le Choletais. Les valeurs relevées à Brissac-Quincé sont les plus basses des stations météorologiques du département de Maine-et-Loire. On constate également une différence de pluviosité durant le cycle végétatif d'environ 100 millimètres par rapport au reste du département.
Les températures moyennes sont relativement élevées (environ 12 °C) et supérieures de 1 °C par rapport à l'ensemble du département de Maine-et-Loire.
Le mésoclimat particulier de ce secteur est mis en évidence par la tendance méridionale de la flore au sein de laquelle sont présents des chênes verts et des pins parasol.


 

Fiche technique

L'appellation d'origine contrôlée « Anjou Villages Brissac » est réservée aux vins tranquilles rouges.

Vignoble

Pour les anciens décrets voir : Historique de l'AOC

Quelques informations sur le
Cahier des charges
du 28 juin 2011

1° Conduite du vignoble

Age de la vigne pour l'aoc :
Le bénéfice de l'appellation d'origine contrôlée ne peut être accordé aux vins provenant des parcelles de jeunes vignes qu'à partir de la deuxième année suivant celle au cours de laquelle la plantation a été réalisée en place avant le 31 juillet.


Conduite des vignes :

Les vignes présentent une densité minimale de 4 000 pieds à l'hectare. Elles ne peuvent présenter un écartement entre rangs supérieur à 2, 50 mètres et un écartement entre pieds sur un même rang inférieur à 1 mètre.

La charge maximale moyenne à la parcelle est fixée à 9 500 kilogrammes de raisins par hectare.

L'irrigation est interdite.

Taille :
Les vignes sont taillées, au plus tard le 30 avril, en taille mixte, avec un maximum de 12 yeux francs par pied et 7 yeux francs maximum sur le long bois.

2° Vendange

Maturité :
Ne peuvent être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucre inférieure à 189 grammes par litre de moût.

Rendement :
Le rendement est fixé à 50 hectolitres par hectare.

Le rendement butoir est fixé à 56 hectolitres par hectare.

Divers :
La date de début des vendanges est fixée par le préfet qui fixe cette date par arrêté ( dispositions de l'article D. 644-24 du code rural.)


Chai

L'aire de production des vins
L'aire de proximité immédiate, définie par dérogation pour la vinification, l'élaboration et l'élevage des vins est constituée par le territoire des communes défini par le cahier des charges.

Enrichissement
Les techniques soustractives d'enrichissement sont autorisées et le taux maximum de concentration partielle par rapport aux volumes mis en œuvre est fixé à 10 %.
Les vins ne dépassent pas, après enrichissement, le titre alcoométrique volumique total maximum de 12, 5 % vol.

Vinification
Les vins ayant droit à l'appellation d'origine contrôlée doivent être vinifiés conformément aux usages locaux. Ils bénéficient de toutes les pratiques oenologiques autorisées par les lois et règlements en vigueur.

Les vins présentent un titre alcoométrique volumique naturel minimum de 11 % vol.

Assemblage des cépages :
Pas de disposition particulière.

L'utilisation de morceaux de bois de chêne est interdite.

La fermentation malolactique est obligatoirement achevée. Les vins prêts à être mis en marché en vrac ou, au stade du conditionnement, présentent une teneur en acide malique inférieure ou égale à 0,4 gramme par litre.

La teneur maximale en sucres fermentescibles (glucose + fructose) est fixée à 3 grammes par litre.

Les vins font l'objet d'un élevage dans leur chai de vinification durant une période qui s'achève au plus tôt le 30 juin de l'année suivant celle de la récolte.


3° Contrôles
Le contrôle du respect du présent cahier des charges est effectué par un organisme tiers offrant des garanties de compétence, d'impartialité et d'indépendance, pour le compte de l'INAO, sur la base d'un plan de contrôle approuvé.

Les bulletins d'analyse sont conservés, pendant une période de 6 mois à compter de la date de conditionnement.

 

 

Commercialisation

Etiquette
Le nom de l'appellation d'origine contrôlée peut être complété par la dénomination géographique "Val de Loire"

Date de mise en marché à destination du consommateur :
A l'issue de la période d'élevage, les vins sont mis en marché à destination du consommateur à partir du 15 juillet de l'année qui suit celle de la récolte.

Décret de 1998
Les vins de la récolte de 1996 revendiqués sur la déclaration de récolte en appellation d'origine contrôlée " Anjou Villages " produit dans la limite du rendement butoir de l'appellation d'origine contrôlée " Anjou Villages Brissac " et élaborés selon toutes les prescriptions du présent décret peuvent être admis au bénéfice de l'appellation d'origine contrôlée " Anjou Villages Brissac "


Cartes et Photos


Carte situation de l'AOC Anjou-Gamay, dans le Val de Loire

Carte du vignoble « Anjou Villages » et « Anjou Villages Brissac »
( Source : Interloire )

Cépage : Cabernet Franc
 

 

Adresses

Syndicat des vignerons

Interloire

37000 Tours

La godeline
49000 Angers

Site Internet :
interloire
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxxx
Château d'Avrillé   Site Internet
www.chateau-avrille.com
Château de Brissac
Brissac
Tél : 02.41.91.22.21
Site Internet
www.chateau-brissac.fr

Château la Varière

Jacques Beaujeau

   
Château Prince    
Domaine de Bablut
Brissac
Site Internet
www.vignobles-daviau.fr
Domaine de Conquessac    
Domaine de Gagnebert    

Domaine de Haute Perche

Agnès et Christian PAPIN

7 chemin de la Godelière
49610
Saint-Melaine-sur-Aubance
Site Internet
www.domaine
hauteperche.com
Domaine de la Douesnerie    

Domaine de la belle Etoile

Esnou Vincent

la belle étoile
49320
Brissac-Quincé
Site internet :
www.domaine-belle_etoile.fr
Domaine de Rochambeau   Site Internet
www.domaine-rochambeau.com
Domaine de Sainte Anne
Brissac
Site Internet
www.domaine-sainteanne.com
Domaine des bonnes gagnes    
Domaine des deux moulins    

Domaine des Giraudières

Roullet


Site Internet
domainedesgiraudieres

Domaine des Rochelles

Lebreton Jean-Yves

   
Domaine de Terrebrune   Site Internet
www.domaine
deterrebrune.com
Domaine Dittière    

Domaine Montgilet

Lebreton Vincent et Victor

   
Domaine Richou   Site Internet
www.domainerichou.fr
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxxx
Caves de la Loire
Brissac
Site Internet
Cavesdelaloire.com

 

Les nouvelles sur l'appellation

Les évènements

Tous les manifestations sont sur le site de
Oenotourisme en Anjou - Saumur
http://oenotourisme-anjou.over-blog.com/

 

 

 

 

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.