Fiche sur les vins AOC en France

Coteaux de l'Aubance

(1950-1964 : Coteaux de l'Aubance-Rosé de Cabernet )

Situation Géographique
Historique de l'AOC
Cépages
Sols et Climat
La fiche technique de l'AOC
Cartes et Photos
Les adresses

Les nouvelles

 

 

 

Situation Géographique

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Coteaux de l'Aubance » est situé dans la région viticole de la Vallée de la Loire.

L'AOC « Coteaux de l'Aubance » est situé au Sud d'Angers, dans le Maine et Loire (49) sur 10 communes autours de Brissac:

Brissac-Quincé, Denée, Juigné-sur-Loire, Mozé-sur-Louet, Murs-Erigné,
Saint-Jean-des-Mauvrets, Saint-Mélaine-sur-Aubance, Saint-Saturnin-sur-Loire, Soulaines-sur-Aubance et Vauchrétien.

 

 

 

 

Historique


ETYMOLOGIE :
Origine du nom

L'Aubance est un petit affluent de la Loire, emblématique de cette zone géographique et qui coule vers le Nord, depuis sa source et jusqu'à la commune de Brissac-Quincé, commune célèbre par son Château du XVIème siècle.

 

Regardez aussi : Histoire de la Vallée de la Loire

HISTOIRE :

 

 

 

Au XVIème siècle

1515
Le vignoble du château de Brissac est un domaine qui est mise en valeur par les duc de Brissac depuis 1515.

Quelques propriétés emblématiques du vignoble des « Coteaux de l’Aubance » ont une origine qui remonte à la fin du XVIème siècle.

La proximité de la ville d'Angers joue un rôle important dans le développement du vignoble, la région de l’Aubance devenant la source d’approvisionnement de tous les détaillants de boisson des communes environnantes, notamment les communes de Mûrs-Erigné et Saint-Mélaine-sur-Aubance.

L’activité du négoce hollandais qui s’établira aux XVème et XVIIème siècles en des lieux portuaires inoccupés par le négoce traditionnel français, fera prospérer un nouveau vignoble de qualité (vins pour la mer) au détriment d’une partie
du vignoble angevin médiéval de la périphérie d’Angers. Ces vins de la mer, fortement taxés à la douane d’Ingrandes/Loire, lieu de passage obligatoire te limite de l’ancien Duché de Bretagne, étaient par voie de conséquence des vins chers, donc nécessairement de haute qualité pour justifier leur prix. En amont d’Ingrandes ne pouvait donc subsister qu’un vignoble de prestige

Au XVIIème siècle

A partir de 1672, avec la guerre de Hollande, les échanges entre les deux pays stoppèrent. Ils reprirent sous le règne de Louis XVI avec la canalisation du Layon en 1776 par la Compagnie des Mines de la Houille de St Georges Chatelaison,
à l’intention des navires de la compagnie Hollandaise des Indes. Cette canalisation a permis aux bateaux des négociants hollandais de faire la collecte des vins de toute la côte du Layon, qui étaient jusqu’alors transportés avec difficultés par charrois jusqu’au port de Juigné sur Loire.

Au XIXème siècle

1880
Le Domaine de Montgilet est créé dans les année 1880.

1883
Le phyloxéra arrive en Anjou, c'est à Martigné-Briand qu'il est apparu en premier.
Les vignes très atteintes sont arraché avec une indemnisation.

1889
Monsieur A. Bouchard qui avait conseillé l'arrachage des vignes pour celles très atteintes par le phyloxéra, et le traitement au sulfate de carbonne pour les vignes moins attientes, change de politique car il n'obtient pas les résultats escomptés contre le phyloxéra.
En 1889, c'est le début des « champs d'essais » de vignes greffées avec des variétés Américaines ( à Savennières en 1889, à Chacé en 1890, etc).

Au XXème siècle

Si historiquement, les raisins récoltés à maturité sont vinifiés en vins secs ou demi-secs, les pratiques voisines de la région du Layon, visant à récolter à surmaturité et par tries successives une vendange concentrée pour obtenir un vin moelleux, sont rapidement adoptées.

1905
Création de la réprésion des fraudes en 1905 avec la définition de la notion de « Tromperie sur la marchandise », Loi du 1 août 1905 .
Quiconque, qu'il soit ou non partie au contrat, aura trompé ou tenté de tromper le contractant, par quelque moyen ou procédé que ce soit, même par l'intermédiaire d'un tiers :
- soit sur la nature, l'espèce, l'origine, les qualités substantielles, la composition ou la teneur en principes utiles de toutes marchandises ;
- soit sur la quantité des choses ou sur leur identité par la livraison d'une marchandise autre que la chose déterminée qui a fait l'objet du contrat ;
- soit sur l'aptitude à l'emploi, les risques inhérents à l'utilisation du produit, les contrôles effectués, les modes d'emploi ou les précautions à prendre,
Sera puni d'un emprisonnement de trois mois au moins, deux ans au plus et d'une amende de 1.000 F au moins, 250.000 F au plus ou de l'une de ces deux peines seulement.

1922
En 1922, le nom de « Coteaux de l’Aubance » est mentionné pour la première fois sur une déclaration de récolte.

1925
en 1925, est fondé le « Syndicat des viticulteurs des Coteaux de l'Aubance ». Les statuts de ce syndicat précisent que le but est de: « faire connaître par le monde entier les vins réputés de son terroir et cependant ignorés au loin ».

1950
L’appellation d’origine contrôlée « Coteaux de l'Aubance » est ainsi reconnue par décret du 18 février 1950, pour un vin blanc issu de raisins récoltés à surmaturité par tries successives et " Coteaux de l'Aubance-Rosé de Cabernet "
* Conduite des vignes
Densité de 4 500 à 5 000 pieds/ha.
- distance minimale entre les plants sur le rang : 1 mètre ;
- nombre d'yeux francs : au maximum douze yeux francs par cep et quatre yeux francs sur le long bois. Toutefois, les vignes plantées avant 1980 peuvent être taillées avec un long bois ayant au maximum sept yeux francs. Dans ce cas, le nombre d'yeux francs maximum par cep est ramené à dix yeux francs ;
- densité minimale des plantations à prendre en compte pour déterminer les espacements sur le rang et les écartements entre rangs : 4 000 ceps à l'hectare.
La densité minimale de plantation définie ci-dessus est abaissée jusqu'à 3 300 pieds par hectare pour les vignes palissées, dont la hauteur de feuillage correspond à 0,6 fois la distance entre les rangs. La hauteur de feuillage est mesurée entre le niveau du fil inférieur du palissage et le sommet des poteaux porte-fil majoré de 30 centimètres (hauteur de rognage). Le fil inférieur du palissage doit être au minimum à 40 centimètres au-dessus du sol.
* Taille :
Taille Guyot double à 2x3 yeux ou gobelet à 3x2 yeux.
* Maturité
Les raisins arrivés à surmaturité et présentant une concentration par l’action ou non de la pourriture noble. moûts contenant au minimum et avant tout enrichissement 204 grammes de sucre naturel par litre. Sélection de Grains Noble : Etre issus de vendanges présentant une richesse naturelle minimale de 294 grammes de sucre par litre de moût
* Vinification
après fermentation un titre alcoométrique volumique acquis minimum de 11 % et une teneur minimum en sucres résiduels de 17 grammes par litre.

1964
Décret du 9 mai 1964 relatif à la définition des appellations d'origine contrôlées « Cabernet d'Anjou » et « Cabernet de Saumur » :
* Abrogation du décret du 31 décembre 1957 relatif à l'" Anjou Rosé de Cabernet " et au " Saumur Rosé de Cabernet " et des décrets du 18 octobre 1950 relatifs aux appellations d'origine " Anjou-Coteaux de la Loire-Rosé de Cabernet ", " Coteaux du Layon-Rosé de Cabernet " et " Coteaux de l'Aubance-Rosé de Cabernet "

1974
Les vins ne peuvent être mis en circulation avec cette appellation sans un certificat délivré par l'institut national des appellations d'origine selon les dispositions du décret susvisé n° 74-871 du 19 octobre 1974 relatif aux examens analytique et organoleptique des vins à appellation d'origine contrôlée.

1986
Domaine de Terrebrune, Vignoble créé en 1986, par l’association de deux savoir-faire, Alain Bouleau responsable du vignoble et Patrice Laurendeau responsable vinification et commercialisation.

1988
Le Domaine de Montgilet est une histoire de Victor depuis 3 générations :
le vignoble couvrait une surface d’un hectare et demi lors de l’installation de Victor LEBRETON (Grand-Père), décédé à l’âge de 97 ans en janvier 97. Il a été repris par son fils Victor (Père) qui s’est associé en 1988 avec ses deux enfants, Victor (Fils) et Vincent (Fils).

1989
Christophe Daviau a repris les clés du domaine de Bablut en 1989. les Vignobles Daviau, c'était 80 hectares, y compris le fermage des vignes du Château de Brissac.

Au XXIème siècle

2002
Les propriétaires récoltants du Château de Parnay, Mathias Levron et Régis Vincenot, ont repris en 2002 ce vignoble du Petit Princé de 40 hectares.

2003
Décret du 7 octobre 2003 relatif aux appellations d'origine contrôlées « Anjou-Coteaux de la Loire », « Coteaux de l'Aubance », « Coteaux du Layon », « Bonnezeaux » et « Quarts de Chaume » :
[...]« Art. 3. - Les vins ayant droit à l'appellation d'origine contrôlée "Coteaux de l'Aubance doivent provenir de moûts contenant au minimum et avant tout enrichissement 230 grammes de sucre naturel par litre et présenter après fermentation un titre alcoométrique volumique acquis minimum de 11 % et une teneur minimum en sucres fermentescibles de 34 grammes par litre.Tout lot unitaire de vendange destiné à l'élaboration de l'appellation d'origine contrôlée "Coteaux de l'Aubance doit présenter une richesse en sucres au moins égale à 221 grammes par litre. »[...]

2005
La production en 2005 est de 5 000 Hl

2008
En 2008, la superficie en production est de 196 hectares,
qui ont produit 4 970 hectolitres . ( source : les douanes )

2009
Depuis le 1er Août 2009, l'Union Européenne met en place des réglements viniviticole. Les syndicats de vignerons travaillent sur des cahiers des charges pour faire valoir leur AOC Française.
La désacoolisation est autorisé, l'utilisation de copeaux , ...
Etiquetage :
- L’année de récolte, Millésime :
Il s’agit de l’année à laquelle ont été récoltés au moins 85% des raisins utilisés.
- Cépage :
Il s’agit au moins de 85% des raisins utilisés.


Le mardi 06 Octobre 2009, le ban des vendanges pour le cépage chenin élaborant les vins moelleux est lancé dans le Maine-et-Loire.

Cahier des charges de l'AOC « Coteaux de l'Aubance »
Décret n° 2009-1227 du 12 octobre 2009
(JORF n°0238 du 14 octobre 2009 ) :

** Nouveauté :
* L'aire de production des vins
L'aire de production des vins ayant droit à cette appellation d'origine contrôlée est délimitée à l'intérieur de communes indiqué dans le décret
* La charge maximale moyenne à la parcelle est fixée à 8 000 kilogrammes de raisins par hectare avant concentration due à la surmaturation.
** Modification
* Maturité :
Etre issus de vendanges présentant une richesse naturelle minimale de 238 grammes de sucre par litre de moût. Pour le bénéfice de la mention « Sélection de grains nobles », ne peuvent être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucres inférieure à 323 grammes par litre de moût.
* Vinification :
Les vins présentent un titre alcoométrique volumique naturel minimum de 14 % vol.
Les vins présentent après fermentation un titre alcoométrique volumique acquis minimum de 11 % vol.
Les vins dont le titre alcoométrique volumique naturel est supérieur ou égal à 18 % vol. présentent après fermentation un titre alcoométrique volumique acquis minimum de 10 % vol.

En 2009, la superficie en production est de 216 hectares,
qui ont produit 6 722 hectolitres . ( source : les douanes )

2011

Cahier des charges de l'AOC « Coteaux de l’Aubance »
le décret n° 2011-1353 du 24 octobre 2011, JORF du 26 octobre 2011

 

2012

Décret n° 2012-655 du 4 mai 2012 relatif à l'étiquetage et à la traçabilité des produits vitivinicoles et à certaines pratiques œnologiques, JORF n°0107 du 6 mai 2012

Les règles pour le « vin biologique » sont applicables à partir du 1er août 2012 .
Les vins issus de raisins de la vendange 2011 et qui auront été vinifiés conformément à la réglementation qui vient d'être votée pourront adopter le terme vin biologique et le logo bio de l'UE à partir du 1er août 2012.

2013
Ban des vendanges 2013, Pour les vins A.O.C Coteaux de l'Aubance
- 9 octobre 2013 pour le cépage Chenin.

 

 

 

Regardez aussi : Histoire de la Vallée de la Loire


 



Les Cépages

Appellation d'origine contrôlée « Coteaux de l'Aubance » :
Vins blancs:
Chenin
(appelé aussi "Pineau de la Loire")



Ampélographie
( Etude des cépages )

Chenin B :
* C'est un cépage très ancien en Anjou, son origine n'est pas connu à ce jour.
On connaît le cépage « Chenin blanc » avec certitude en Anjou dès l’an 845, grâce à des documents d’époque qui portent le sceau de Charles le Chauve (un des petit-fils de Charlemagne). Puisque dès 845, la présence du cépage Chenin est connue avec certitude à l'Abbaye Saint Maur de Glanfeuil. La Charte de Charles le Chauve institue la dotation de plants de vigne en faveur de l’Abbaye. Ici, il est appelé Plant d’Anjou.
* Les synonymes :
Agudelo ou Agudillo (Espagne), Anjou, Blanc d’Aunis, Capbreton blanc (Landes), Coué-fort (Gers ), Gros Chenin (Maine-et-Loire et Indre-et-Loire), Gros Pineau (Touraine), Pineau d’Anjou (Mayenne), Pineau de la Loire (Indre-et-Loire), Pineau de Savennières, Pineau de Vouvray, Plant d’Anjou (Indre-et-Loire), Plant de Brézé, Ronchalin, Rouchelein ou Rouchelin (Gironde et Périgord), et Steen (Afrique du Sud).


Cépage Chenin B

 

HISTORIQUE

845 : le « Chenin blanc » est avec certitude en Anjou
1883 : Le phyloxéra arrive en Anjou, c'est à Martigné-Briand qu'il est apparu
1950 : l'appellation produit du rosé de cabernet
1964 : l'appellation ne produit plus de rosé de cabernet
 

 

 

 

 

Sols et Climat

Le sol est composé pricipalemenet de Schiste et de sols argilo-schisteux.

 

La zone géographique est caractérisée par un paysage constitué de nombreux petits coteaux, peu abrupts, d'exposition variée, dont les altitudes varient entre 50 mètres et 90 mètres, au sud-ouest de la ville d’Angers.

Les sols, développés sur le substrat schisteux ou schisto-gréseux du Massif Armoricain qui constitue un plateau s'inclinant en pente douce vers la Loire, sont le plus souvent peu profonds avec un bon comportement thermique et caractérisés par de faibles réserves en eau. Sur la partie occidentale de la zone géographique affleurent, de manière ponctuelle, des filons issus de formations éruptives acides
(rhyolithes) ou basiques (spilites) à l’origine de sols très caillouteux.

Les communes situées au nord de la zone géographique ont la particularité de reposer sur des formations de schistes ardoisiers. Ceux-ci ont été exploités pendant plusieurs siècles pour construire les murs des maisons, édifier les toitures, réaliser les sols et même confectionner des éléments de mobilier tels que des éviers, des tables ou des escaliers, affirmant ainsi la singularité de ce territoire.
Ces éléments sont très présents dans le paysage et participent à l'identité du vignoble.

 

 

Le Climat est Océanique tempéré

Les précipitations annuelles sont de l'ordre de 585 millimètres alors qu'elles sont de près de 800 millimètres dans le Choletais. Les valeurs relevées à Brissac-Quincé sont les plus basses des stations météo du département de Maine-et-Loire. On constate également une différence de pluviosité durant le cycle végétatif d'environ 100 millimètres par rapport au reste du département.

Les températures moyennes sont relativement élevées (environ 12°C) et supérieures de 1°C par rapport à l'ensemble du département de Maine-et-Loire.

 

 

 

 


Fiche technique

L'AOC« Coteaux de l’Aubance » complétée ou non par la mention
« sélection de grains nobles » est réservée aux vins tranquilles blancs.


Pour les anciens décrets voir : Historique de l'AOC

Quelques informations sur le
Cahier des Charges
du 24 octobre 2011

 

Vignoble

 

1° Conduite du vignoble

Les vignes présentent une densité minimale à la plantation de 4000 pieds à l’hectare.

Les vignes sont taillées au plus tard le 30 avril, en taille mixte, avec un maximum de 12 yeux francs par pied et 4 yeux francs maximum sur le long bois.

La charge maximale moyenne à la parcelle est fixée à 8000 kilogrammes par hectare.

L'irrigation est interdite.


2° Vendange

Maturité :
Les vins proviennent de raisins récoltés arrivant à surmaturité et présentant sur souche une concentration par passerillage naturel ou par l'action de la pourriture noble.

Etre issus de vendanges présentant une richesse naturelle minimale de 238 grammes de sucre par litre de moût
(204g/l avant 2003; de 230 g/l entre 2003 et 2009)

AOC Coteaux de L'Aubance
« Sélection de grains nobles »

Les vins susceptibles de bénéficier de la mention « sélection de grains nobles » sont issus de raisins récoltés à surmaturité et présentant, sur souche, une concentration par l’action de la pourriture noble.

Etre issus de vendanges présentant une richesse naturelle minimale de 323 grammes de sucre par litre de moût

Rendement :
Le rendement de base est fixé à 35 hectolitres à l'hectare.
Le rendement butoir est fixé à 40 hectolitres à l'hectare.

Divers :

Les raisins sont récoltés manuellement par tries successives.


Chai


1° arrivée au Chai


L'aire de production des vins
Les vins sont vignifiés et élevés dans une aire de production limité et défini par le cahier des charges.

Enrichissement
Les vins ne dépassent pas, après enrichissement, le titre alcoométrique volumique total maximum de 18% vol

 

2° Vinification
Les vins ayant droit à l'appellation d'origine contrôlée doivent être vinifiés conformément aux usages locaux. Ils bénéficient de toutes les pratiques oenologiques autorisées par les lois et règlements en vigueur.

L'utilisation de morceaux de bois de chêne est interdite.

Les vins présentent, après fermentation, un titre alcoométrique volumique acquis minimum de 11 %.

Les vins présentent, après fermentation, une teneur en sucres fermentescibles (glucose + fructose) supérieure ou égale à 34 grammes par litre.

AOC Coteaux de L'Aubance

Les vins font l'objet d'un élevage dans leur chai de vinification durant une période qui s'achève au plus tôt le 15 février de l'année suivant celle de la récolte.

AOC Coteaux de L'Aubance
« Sélection de grains nobles »

Pour pouvoir bénéficier de la mention « Sélection de grains nobles », le recours à l'enrichissement et aux techniques soustractives est interdit.

Les vins bénéficiant de la mention « Sélection de grains nobles » font l'objet d'un élevage jusqu'au 1er juin de la deuxième année suivant l'année de la récolte.

3° Contrôles
Le contrôle du respect du présent cahier des charges est effectué par un organisme tiers offrant des garanties de compétence, d'impartialité et d'indépendance, pour le compte de l'INAO, sur la base d'un plan de contrôle approuvé.

Les bulletins d'analyse sont conservés, pendant une période de 6 mois à compter de la date de conditionnement.

 

 

Commercialisation

Etiquette :
Le nom de l'appellation d'origine contrôlée peut être complété par la dénomination géographique « Val de Loire »

Date de mise en marché à destination du consommateur :
A l'issue de la période d'élevage, les vins sont mis en marché à destination du consommateur à partir du 1er mars de l'année qui suit celle de la récolte.
A l'issue de la période d'élevage, les vins bénéficiant de la mention « Sélection de grains nobles » sont mis en marché à destination du consommateur à partir du 15 juin de la seconde année qui suit celle de la récolte.

 

 

Cartes et Photos


Carte vignoble de la Vallée de Loire

 

 

Adresses

Asseray Gérard
Vauchétien
 
Château d'Avrillé    
Château la varière    
Château Prince    
Domaine de bois mozé    
Domaine de conquesac    
Domaine de haute perche    
Domaine de la Douesnerie    
Domaine de l'homois    
Domaine de Rochambeau    
Domaine des guiraudières    
Domaine des deux moulins    
Domaine des rochelles    
Domaine Dittière    
Domaine Richou    
EARL Moget
Saint Jean des Mauvrets
 
Moulin des besneries    

Roland Picherit

49320
Vauchrétien
Tel : 02 41 54 22 77

Vignoble Delaunay

Mr Delaunay Didier

2 rue des près
49610
Mozé-sur-Louet

Tél : 02.41.45.34.53
Web : www.didier-delaunay.fr
     

 

 

 

 

Les nouvelles sur l'appellation

 

 

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.