Histoire des marques

Les Marques

Voir aussi :
liste des entreprises par départements

 

Voici quelques informations sur quelques marques afin de vous donner envie de venir
au Musée des boissons et de la Sommellerie.

A - Anjou Cola Ouest Market
Audier (limonade) Vernet
Avrilla (lait) Avrilla
   
B - Badoit (eau)  
Belle de Maine (bière) Brasserie Artisanale Bouchemaine
Banga (boisson aux fruits)  
  Boulou (source janette)
  Brasserie Angel
  Brasserie des Fontaines
Boxeur (limonade) Hélart
Brigantine (Bière) Lambert - Brasserie de la Côte de Jade
Byrrh Byrrh
 

 

C - Cafés Debray Cafés Debray
Cafés Léopard Cafés Léopard
Candia (Lait) Yoplait
Challand (jus de fruits) Challand
Chaussepied (liqueur) Gallé-Chaussepied
Cherry-Guéry Guéry et Rayer
Cherry Rocher Rocher Frères
Chesky Frémy fils
Chouett (limonade, soda) Justamond
Christahl (soda) Stalh
Cointreau (liqueur) Cointreau
Combier (liqueur) Combier
 

 

D - Doumdoum Brasserie du champsaur
    Distillerie Thouarcé
   

 

E - Elsass Cola Source de Soultzmatt
Elixir Angelo (liqueur) Angelo Bolognesi, Distillerie à Saumur
Elixir Brillat-Savarin (liqueur) Guéry et Rayer (Orhy)
Epi d'Or (bière) Brasserie La Semeuse
   
F - Fanta Cola Cola
  Fromy, Rogée & Cie
Fruidam (boisson aux fruits) Fruidam
 

 

G -   Gallé-Chaussepied (liqueur) Gallé-Chaussepied
Gini (soda) Gini
Goélette Hélart
Goudale (bière) Brasserie de Gayant
Brasserie Goudale
Grand Lait ( voir : Candia ) Yoplait
Grapp Cur (jus de fruits) Malvoisin
 


H - Heineken (bière) Heineken
Hépar (eau) Hépar
Hubertine Vauthrin
   
J - Jik (limonade) Rambault
Joker (jus de fruits) Malvoisin
Joker
   
K -  Kopa Robin / Sodiko
 

 

L - L'Abeille (limonade) L'Abeille
Lactel (lait) Lactalis
La Clairette (boisson hygiènique) Blais / Joussaume
La Deesse (limonade) Damideaux
La Gauloise (liqueur) Requier
La Micheline Sabatier / Cabanel
La Montagnarde (limonade) Boyer (12)
La Montmartoise (limonade) Barbollat
La Mortuacienne (Limonade) Rième
La Meuse (bière) La Meuse
L'Angevine (liqueur) Bourigault
La Libournaise Pourty
La Perle (limonade) Daillon
La Populaire Barre
La Régionale (limonade) Monchanin
La Roquette Delmas
La Sarth'voise Blossier
La Star (bière) Brasserie de l'Anjou
La Victorieuse (liqueur) Gras
La Viguantine (liqueur) Garnier Catroux
LEP (limonade, soda, sirop) L'épervière
Limonade de Fontestorbes Roubichou / Albarel / Feuillerat / Sableaux / Poiret / Cazaud / Michau
Loire Cola Ouest Market
   
M - Marquise d'Anjou (liqueur) Moudoux
Laroche
André Lafoy
Menier Menier
Menthe Pastille (liqueur) Giffard
Monin (sirop) Monin
 

 

N - Nectar Bourguignon (Apéritif) Putois
Villetard & Tuffereau
Chicanne
Distillerie du Gâtinais
   
O - Oasis Volvic
Orangina Schweppes Group
Oé (bière) Brasserie du Loir
Orasky (whisky orange) Frémy fils
Orangina (boissons sans alcool) Orangina
Or-Kina Sabatier / Cabanel
Oullinaise (limonade) Thévenet
 

 

P - Pam-Pam (boissons sans alcool) Pam-Pam
Pampre d'or (jus de fruits) Pampre d'or
Pampryl (jus de fruits) Pampryl
Peillod Peillod
Maison des bulles
Perle de l'Odet (limonade) Brasserie de l'Odet
Pernod (pastis) Pernod
Phébus (limonade) Stalh
Plancoët (eau) Plancoët
Plombières (eau) Plombières
Poitou Cola Ouest Market
Pougues (eau) Pougues
  Poulain Père et Fils à Nantes
Primerose Dudon
Pschitt Perrier
 


R - Réa Réa
Ricard (pastis) Ricard
Ricqlès (soda) Ricqlès
Roc sain (eau de source) Roc St Louis

Roc St Louis (eau de source)

Roc St Louis
Rybra Frémy fils
 

 

S - Saint Yorre ST Yorre
Schweppes (soda) Schweppes
Shérif (limonade) Michenot
Sic Champigneulles Champigneulles
Silnaco (limonade) Huber-Bader
Sodi Distillerie et brasserie d'Aurillac
Sodibra Distillerie et brasserie d'Aurillac
Super (limonade) EMBG
Source ST Martin à Doux Source ST Martin à Doux
Stella (bière) Brasserie La Semeuse
Suze Moureaux
 

 

T - Tang (boissons aux fruits) Tang
Tarnin Saint-Paul
Fernand et Marty
Teisseire (sirop) Teisseire
Tersec Guéry et Rayer
Théophile Guillon (liqueur) Théophile Guillon
Thonon (eau minérale) Thonon
Tina (bière) Tina
Tigre Bock (bière) Kronenbourg
Trompe Souris (bière) Brasserie Artisanale de la Divatte
Tropicana (boisson aux fruits) Tropicana
Tropico (boisson aux fruits) Tropico
 

 

V - Vals (eau) Vals
Valstar Société européenne de brasserie Kronenbourg
Viva (Voir : Candia ) Sodiaal
Vivor (boisson aux fruits) Vivor
Vendée Cola Ouest Market
Vérigoud (boisson au fruits) Vérigoud
Vittel (eau minérale) Vittel
Vittel-Délices (boisson aux fruits) Vittel
 


 

ANDRE LAFOY

André Lafoy était distillateur châtelleraudais, instalé près de la gare de Châtellerault.
L'entreprise André Lafoy aura plus tard une distillerie sur Angers.
L'établissent André Lafoy est successeur de la distillerie « C. Moudoux et Fils » de Cholet.
A la fin de l’année 1936 un conflit interviendra à la maison Lafoy distillerie à Châtellerault et c’est le renvoi d’un ouvrier qui génère le débrayage de 52 des 58 employés que compte l’établissement. Au bout de deux jours de grève et la reprise de l’employé par la direction, le travail peut reprendre dans la distillerie.
La distillerie André Lafoy a été touchée dans les bombardements du 11 juin 1944, à Châtellerault.

 

ANGELO BOLOGNESI, Distillerie à Saumur

Il y est d'abord cafetier, puis, en 1848, associé à Jean-Baptiste Combier, il fabrique avec lui l'élixir Raspail.
Bolognesi quitte la maison Combier, apparemment en bons termes, pour fonder sa propre distillerie en 1858. Il vend la même liqueur, qu'il rebaptise " élixir Angelo " en 1863.Installé au hameau de Beaulieu, Bolognesi se lance également dans les vins mousseux.
A sa mort en 1880, il laisse une fortune considérable.
Sa veuve, une ancienne couturière saumuroise, et son gendre, Charles Carichou, précédemment bijoutier, reprennent la distillerie et s'associent avec d'autres Transalpins apparentés venus s'installer à Saumur. Charles Carichou fonde même un journal, L'Idée moderne, qui célèbre les bienfaits de la liqueur.


 

AVRILLA

Faute de place, la société transfère sa fabrication d’Angers (cour des Petites-Maisons) à Avrillé en 1932, sur un terrain des anciennes ardoisières. Les bureaux restent à Angers jusqu’en 1963 ( Son siège était 32 Quai des Carmes ( quartier de la doutre ) à 49 Angers ) . Principale branche d’activité, la fourniture du lait de consommation pasteurisé en bouteille est complétée par la production de fromages frais (« Toufrais »), de petits-suisses, fontainebleaux, yaourts, beurre …

C’est la première laiterie à installer une station d’embouteillage moderne en 1953.
En février 1962, elle met en fonctionnement une installation suédoise Tetra-Pak pour conditionnement en emballages perdus. Près de 50 000 litres de lait sont traités chaque jour en 1965. « Avrilla, la marque qui ne trompe pas ».

 

BADOIT

Badoit est une marque d'eau minérale naturelle avec adjonction de gaz carbonique.

L'eau est captée à plusieurs sources: Fontfort, Centrales, Courbières, Nouvelle, Rémi, Noël et Romaines, toutes situées sur la commune de Saint-Galmier.

Découverte au XVIIIe siècle, elle suscite l’intérêt de la médecine thermale. Dès 1778, ses vertus « apéritives et exhilarantes » sont reconnues par Richard Marin de Laprade, médecin honoraire du roi Louis XVI.

1837, Auguste Badoit, âgé de 36 ans, obtient le fermage de la source Fontfort située à Saint-Galmier au-dessus de la plaine du Forez.
1870, Les bouteilles en grès sont cachetées à la cire : elles portent un cachet vert avec le slogan « Eau de table sans rivale ».
1883, Badoit se dote d'une verrerie à Veauche pour la fabrication de ses bouteilles.

1913, Remplacement du bouchon en liège par la capsule-couronne métallique.
1954, Badoit quitte la pharmacie et entre dans les grandes surfaces.
1973, La bouteille devient en PVC pour la grande diffusion. Elle reste en verre pour la restauration exclusivement.

 

BANGA

Banga est créée en 1968 par Pampryl.
La marque française Pampryl veut lancer un nouveau produit qu'elle baptise BANGA : Boisson aux ANanas GAzéifiée.
Mais le succès n’est pas au rendez-vous.

La boisson a été partenaire d'une émission En route pour l'aventure, un jeu pour enfants décliné de La Porte Magique et diffusé chaque mercredi à 17 h 40 sur La Cinq, dans les années 1990 (du 14 septembre 1987 au juin 1991) .

En 1999, Banga a été racheté par Oasis.
Le Banga appartient au groupe Orangina-Schweppes.

 

BOULOU

Les eaux thermales du Boulou furent exploitées à partir du XVIII ème siècle, et la station fut baptisée Vichy-du-Midi au XIX ème siècle.
1934 : exploitation par autorisation ministérielle le 27 octobre 1937.
2000 : l’arrêt de la commercialisation de l’Eau du Boulou, au début de l’été 2000.

 

BRASSERIE ANGEL

La SARL Brasserie Angel est créée le 01 mai 2012, par Angelique PARPAILLON, à Mozé sur Louet, dans le Maine et Loire.
Bières biologiques 100 % pur malt et eau filtrée, aux goûts et saveurs authentiques. Fabriquées de façon artisanale . Issue d’une volonté éthique et responsable, les ingrédients sont issus de l’agriculture biologique, les levures sont certifiées non OGM et les étiquettes sont réalisées à partir d’encres végétales dans une imprimerie verte.
La brasserie fabrique tous ses malts (micro malterie), à partir d’orge biologique française, et travaille en relation avec 2 agriculteurs du Maine et Loire, afin de privilégier l’orge locale.
Une houblonnière vient d’être récemment plantée sous le mode de production biologique.

 

 BRASSERIE ARTISANALE BOUCHEMAINE

La Brasserie Artisanale de Bouchemaine commence son activité en juillet 2013, par Jean-Baptiste LECLERCQ, dans le Maine et Loire.
Bières biologiques 100 % sous le nom de : « Belle de Maine » et uniquement en 50 cl.

 

BRASSERIE DES FONTAINES

Située au coeur du vignoble du Coteaux du Layon ( près de Doué la Fontaine), sur la commune des Verchers sur Layon, la Brasserie des Fontaines existe depuis mai 2007.
Cette brasserie artisanale est tenue par une passionnée: Anne-Catherine Sailly.

 

BYRRH

Le Byrrh est un vin d'apéritif français créé à Thuir en 1866, par les frères Pallade et Simon Violet. La marque Byrrh est déposée en 1873.
En 1891, Lambert Violet, le fils de Simon, continue l'exploitation de la marque.
En 1977 l'entreprise familiale, divisée par les dissensions, est rachetée par la société Cusenier et appartient depuis lors au groupe Pernod-Ricard.

 

CAFES DEBRAY

Cette ancienne société de café a été fondé en 1879 par J. DEBRAY .
Il fit construire une grande usine a CLICHY au 65 rue du bois en 1905 par l'architecte A.Fontaine , puis une deuxième usine suivra à LILLE.
Les cafés Debray avaient le siège à Clichy.
En 1912, un catalogue de cette établissement nous informe de la présence de 520 magasins en France. (Clichy, Paris, Lyon, Châteauroux, Tours, Amien, Angers, Dole, Dijon, Caen, Nancy, Chavanges, Monmirail, Moulins, ...) .
Dans ses boutiques se vendra du café mais aussi bien d'autres produits comme le chocolat, biscuits, bonbons , pastilles ,..
Il y a des informations sur les établissements Debray jusqu'en 1944 et je n'ai rien trouver au-delà .

 

CAFES LEOPARD

Les cafés Léopard étaient basé à Angers, dans le Maine-et-Loire.

Dans les années 1960, la marque « Cafés Léopard » est vendue dans les magasins Leclerc.
Des stands seront mis en place, à Le Mans, pour les 24h de cours automobile.
Deux représentants, dans les années 1960, seront embauchés.
Vers 1972, l’entreprise quitte le centre-ville d’Angers, pour s’installé dans la zone industrielle de St Barthélémy d’Anjou, boulevard des bretonnières, près de la distillerie Cointreau.

CANDIA

Candia est une marque française de produits laitiers fondée en 1971 par le regroupement de coopératives laitières régionales.

Depuis 1990, Candia ne cesse de se développer à l'international, par l'intermédiaire de filiales en Europe, par la franchise et l'exportation dans le reste du monde.

Candia fait figure de précurseur à travers la démarche La Route du Lait, engagée en 1997.
Depuis 1997, Candia et ses producteurs, se sont engagés dans une démarche qualité certifiée par l'AFAQ, intitulée "La Route du Lait". Pour la première fois, elle garantit la qualité et la traçabilité du lait, de la ferme au produit fini.

 

CHALLAND

L'histoire des jus de fruits Challand commence en 1904, à Nuits-Saint-Georges.
Henri Challand débute ses premières fabrications de jus de raisin.

Qui aurait cru que l'industrie du jus de fruit, serait née ici, à Nuits-Saint-Georges, en pleine terre viticole, entre les grands vins de Vosne-Romanée et d'Aloxe-Corton. Et pourtant, juste avant la Grande Guerre, Henri Challand débute ses premières fabrications de jus de raisin.

En 2013, Challand une marque est déposée par :
CIDRERIES ET SOPAGLY REUNIES

On trouve en grande surface et sur internet.


 CHERRY ROCHER

Barthélémy Rocher, né en 1677, vient aider son oncle responsable des hospices de La Côte St André.
Botaniste accompli, il se passionne pour la fabrication des élixirs de plantes.
Fort de cette expérience, il étend son savoir-faire à la fabrication des premières liqueurs et installe à la Côte Saint-André la maison ROCHER.

C'est à cette époque et dans ce monastère qu'il découvrit les procédés de distillation. Botaniste, il se passionna pour les arômes des plantes et des fruits et mit au point plusieurs élixirs floraux. Il imagina ensuite des préparations à base de fruits et de plantes macérés auquel il ajouta du sucre, et ce fut ainsi grâce à lui qu'en 1705 naquit la première distillerie de France à la Côte-Saint-André, sous le règne de Louis XIV.

Au départ, en 1705, comme il est dit plus haut, existait la distillerie Rocher à la Côte-Saint-André. Quelques années plus tard émergèrent quasi simultanément les distilleries Neyret et Arnaud (à Bourgoin-Jallieu pour la dernière) qui fusionnèrent vers 1830 pour donner la distillerie Neyret-Arnaud, celle-ci engloba ensuite la distillerie Chavin (aussi originaire de Bourgoin) et donna naissance à la distillerie Neyret-Chavin à Ruy qui fusionna ensuite avec la distillerie Cherry Rocher de la Côte-Saint-André.

Ste Cherry Rocher Neyret-Chavin, Créé en 1975.

 

 COINTREAU

Mr Cointreau ouvre une confiserie en 1849.

Le cointreau est une liqueur à base d'écorces d'oranges douces et amères (Citrus bigaradia), créée en 1875 à Angers, proche du triple sec. C'est aussi une marque appartenant à l'entreprise Rémy Cointreau.
La qualité d'un triple sec réside dans sa concentration en huiles essentielles. Les écorces d'oranges utilisées à la production du cointreau sont choisies avec le plus grand soin : elles proviennent du Brésil pour l'amer et de France pour le doux.
La distillerie Cointreau est située à Saint-Barthélemy-d'Anjou, près d'Angers dans le Maine-et-Loire.

Pierre Cointreau, petit-fils d'Edouard n'a eu de cesse de développer la marque jusqu'à sa disparition en 2011. Aujourd’hui, son petit-fils, Alfred Cointreau incarne avec fierté et émotion la 6ème Génération.
Mme Dominique Hériard Dubreuil préside Cointreau depuis 2011.

 

 COMBIER

Son créateur, Jean-Baptiste Combier (1809–1871),d’origine bourguignonne et fils de vigneron vient s’établir à Saumur en 1828. En collaboration avec son frère Claude, il ouvre la confiserie Combier Destre, rue Saint Nicolas en 1832. Dans son arrière-boutique, il élabore des alcools et des liqueurs grâce à son alambic, pour fourrer ses bonbons et chocolats très appréciés par sa clientèle : il crée le fameux « Triple Sec », liqueur à base d’oranges amères et douces, en 1834.

Combier est cédée en 2000 à son directeur général, Franck Choisne, par la Maison Bollinger.

 

 DISTILLERIE THOUARCE

Créée en 1905, la distillerie de Thouarcé produit l'eau-de-vie de poire William, marc de vin, et d'autres boissons.
En 2007, La distillerie de Thouarcé recycle et valorise environ 26 000 tonnes de marc et 30 000 hectolitres de lies apportés chaque année par ses 1 000 adhérents.

L’eau de vie de Poire Williams de Thouarcé est ainsi l’un des fleurons des produits traditionnels de l’Anjou.

 

 FANTA

L'origine de cette boisson découle de la Seconde Guerre mondiale qui entraîne le blocus des ingrédients nécessaires à la confection de la boisson Coca-Cola dans les territoires contrôlés par le Troisième Reich.

Une fois les stocks de sirop de coca-cola épuisés, Max Keith responsable de la filiale allemande Coca-Cola Bottling Co. décide de mettre au point une nouvelle boisson pour maintenir son activité commerciale pendant la guerre, et la commercialise sous le nom de Fanta, qui vient de l'allemand Fantasiegetränk signifiant boisson de l'imagination.

En 1960, la marque est déposée aux États-Unis et le produit distribué sous ce nom.

 

 FREMY ET FILS

La fabrique Frémy, créée en 1816, distilla et commercialisa de nombreuses liqueurs de fruits jusqu'en 1925. Frémy, négociant distillateur à Chalonnes-sur-Loire (Maine-et-Loire). L'entreprise sera reprise sous le nom « anciens établissements Frémy fils ».

1895 : lancement du CHESKY liqueur avec étiquette imprimée

Frémy inventa des marques de réputation mondiale comme "Rybra", Chesky" ou "Orasky".

 

 FROMY, ROGEE & Cie

Maison de cognac fondée en 1815 par François Fromy, à qui succéda son fils Frédéric et son gendre Eugène Rogée.
Son petit-fils, Eugène Rogée-Fromy, fit construire les bâtiments actuels vers 1880.
L'entreprise cessa son activité peu avant la Seconde Guerre mondiale.

 

 FRUIDAM

La marque Fruidam veut dire Fruits D'Amérique, la société est Parisienne.
1952 : Les Établissements Milles à Perpignan, les Établissements Denni à Strasbourg et la société Fruidam à Paris, devinrent des concessionnaires de la marque Orangina.
En 1984, le groupe Pernod-Ricard achète Orangina puis l'année suivante les jus de fruit FRUIDAM.

 

 GALLE-CHAUSSEPIED

Alexis Gallé, d'abord teinturier, fonde une distillerie en 1891.

Jean CHAUSSEPIED limonadier à Saumur.
Chaussepied Fils et Gendre, distillateurs à Saumur, diffusent des bouteilles publicitaires à la gloire de l'Elixir Chaussepied.

Association de la maison Gallé et Chaussepied

 

 GIFFARD

Tout a commencé pendant l'été très chaud de 1885, Emile Giffard est pharmacien à Angers, dans le Val de Loire, il effectue des recherches sur les vertus digestives et rafraîchissantes de la menthe. Il met ainsi au point une liqueur de menthe blanche, pure, transparente, raffinée, … qu'il teste auprès des clients du Grand Hôtel, son voisin, pour les soulager de la chaleur.

Le succès est immédiat.

Distillerie construite en 1897 pour Emile Giffard.

Giffard rachète, en avril 2010, l’entreprise familiale iséroise BIGALLET & JINOT, située à Virieu-sur-Bourbre. La société BIGALLET fabrique depuis 1872 des sirops et spécialités alcoolisées, crèmes et liqueurs.

Depuis le début de l'année 2012, la société Giffard a ouvert un espace dédié à l'accueil du public sur son site de production à Avrillé. Il a été inauguré le jeudi 24 mai 2012.

 

 GINI

Gini est une marque française de soda au citron. Elle a été créée en 1971 par Perrier et fait actuellement partie du groupe Orangina Schweppes.

En 1971, le célèbre chanteur français Serge Gainsbourg a même écrit une chanson pour une campagne publicitaire Gini : Gini, je t’aime, Gini je t’adore.

En 1972, la boisson gazeuse au goût amer lance ses premières campagnes, signées Havas. On nage en plein délire : dans le premier spot, un homme en voiture traverse un paysage onirique et aperçoit des beautés seventies, qui s'évanouissent pour laisser place à une bouteille de Gini. Hallucination encore pour la deuxième campagne, toujours d'Havas, où un homme et une femme s'enlacent en apesanteur, après avoir bu la boisson pétillante. Si l'amour commence à s'imposer comme thème récurrent, le slogan capitalise sur la saveur particulière de la boisson citronnée : « Un goût étrange venu d'ailleurs ».

En 1989, Gini est racheté à Procter&Gamble par Cadbury Schweppes.

En 2004, Lancement de la version light du Gini Lemon.

 

 GRAPP CUR

Tout débute avec la création de la société Malvoisin fondée en 1924.
Henri Malvoisin, négociant en vins, originaire des Vosges, cherche à diversifier une activité saisonnière. En 1929, il lance Grapp Cur, un concentré de jus de raisin qu'il propose aux pharmaciens. Avec ce premier produit naît ce qui sera l'atout publicitaire de l'entreprise : "C'est bon pour la santé !"
Le succès est au rendez-vous. Et Henri Malvoisin élargit la gamme avec Quart Grapp un jus de raisin destiné, cette fois, aux cafés.

Dans les années 1930, l'entreprise abandonne le négoce en vins pour se consacrer entièrement aux jus de fruits.

En 1946, après une pause de quatre ans, son fils, Jean Malvoisin reprend l'affaire.

 

 GUERY et RAYER

C’est comme brasseur de bière que commence Ohry en 1841, associé à Lacail, puis à Chênet et à Régulier. Il se met aux liqueurs sous le Second Empire et dépose en 1857 un brevet d’invention pour une liqueur de table dite « élixir Brillat-Savarin », primée à l’exposition d’Angers en 1858. La maison passe ensuite à Georges Benoist, puis à Frédéric Guéry qui présente à l’exposition de 1895 guignolet, triple-sec et fraiséïne. Son guignolet surtout est réputé pour sa finesse et son parfum, rappelant celui qui était fabriqué artisanalement en 1830. Guéry invente de nombreuses spécialités. Il traite tous les fruits de l’Anjou, distille les écorces d’orange comme Cointreau pour fabriquer son Tersec (marque déposée en 1905), dont la bouteille ressemble furieusement à celle du triple-sec Cointreau. La fabrication comprend également toutes espèces de sirops. Les maisons Guéry et Rayer s’associent au 1er janvier 1905. Frédéric Guéry décéde en 1906. Rayer continue seul le 1er janvier 1914, après le rachat des parts de Guéry.

 

 HEINEKEN

1863 : Gérard Adriaan Heineken rachète le 16 décembre 1863 la brasserie d'Amsterdam « De Hooiberg » (la meule de foin) qui existait depuis 1592 et fonde son entreprise.

1888 : C'est en 1888 que le français H. Elion, élève de Pasteur, parvint à réaliser pour Heineken une culture de levure, dite levure A. C'est la consécration immédiate : Heineken remporte le Grand Prix de Paris pour la meilleure qualité de bière de l'Exposition universelle de 1889.

1933 : Heineken est la première bière importée aux États-Unis à la fin de la prohibition, le 11 avril 1933.

 

 HEPAR

1873, Louis Bouloumié, ancien homme politique et avocat de formation, déjà propriétaire de la source de Gérémoy à Vittel dans les Vosges (Est de la France) (Voir eau minérale Vittel) découvre la source salée à 3 km à l'est de la première source, une eau très riche en sels minéraux.
1920, elle est rebaptisée Hépar et vendue dans des bouteilles carrées en grès.
Dans les années 1930, avec l’essor du thermalisme à Vittel, Hépar est vendue en bouteille de verre pour permettre aux curistes de prolonger la cure à domicile.

 

 HUCHET

A. Huchet s'installe comme négociant en vin, limonadier, vendeur d'eau de seltz à Brissac dans le Maine-et-Loire.


 

 JIK

La limonaderie JIK étaient gérée par Mr Rambault Marc, à Angers.
Il élaborait le limonade JIK et des Sodas JIK citron et orange, et négociant en bière.
Il avait de bonnes relation avec la source l'épervière ( Saint Sylvain d'Anjou) qui élaborait aussi de la limonade. En effet quand l'un ou l'autre avait des problèmes avec le matériel, ils s'entraidaient .
La limonaderie a été fermé, et les batiments sont détruit.
Depuis 1989, c'est le magasin LEROY MERLIN qui est sur cette ancienne limonaderie angevine.

 

 JOKER

Joker est une entreprise française et une marque commerciale de jus de fruits, fondée à Mâcon en 1936.
En 1988, la société de jus de fruit Joker de Mâcon a reçu l'oscar de l'emballage , le 7 décembre 1988, pour la conception d'une étiquette transparente.
Indépendante jusqu'en 2001, elle fut rachetée par Eckes Granini France

 

KOPA 

Raymond Kopa, Ballon d’or 1958, a donné son nom à plusieurs sodas (« Limonade Kopa », « Soda Kopa orange », « Kopa Tonic »), tous produits dans la même usine située au lieu-dit La Roche (Rablay-sur-Layon).

Vers 1956-1957, Mr Louis Robin, vigneron à Rablay-sur-Layon, eu l'idée de faire appel à Raymond Kopa, pour vendre sous le nom de ce dernier, des jus de fruits puis des sodas.

Dès 1958, c'est le grand lancement commerciale des jus de fruits KOPA.

En 1958,
- exposition au Salon International de la Machine agricole Strasbourg (29 Mars-3 Avril 1958)
- 7ème rallye automobile de France ( photos et vidéo aux archives du musée).
Grand prix des jus de fruits KOPA, Guy Ignolin en est vainqueur ( photos aux archives du musée).
- Course des garçons de café à Paris, dont le départ est lancé par fernand Raynaud (15 mai 1958)
- plateau de télé-Paris (15 mai 1958) ( photos aux archives du musée).
- Coupe du Monde en Suède, l'équipe de France boit des jus de fruits Kopa ( photos aux archives du musée).

En 1959,
- stand au 24h du Mans automobile ( photos et vidéo aux archives du musée).
- validation d'une étiquette pour le soda ( document aux archives du musée).
- Raymond Boisserie signe " qui boit du Kopa, ne l'oublie pas" ( dédicasse aux archives du musée).


Jus de Fruits KOPA

Nos autres vidéos sur KOPA:
1958 : 7eme Tour de France Automobile
1958 : Course des Garçons de Paris
1959 : 24h au Mans automobile

 

KRONENBOURG 

Le jeune tonnelier-brasseur Jérôme IV Hatt fonde la brasserie « Le Canon »,
place du Corbeau en plein coeur de Strasbourg, en 1664.

À partir de 1850 : face aux fréquentes crues de l’Ill (un important affluent du Rhin),
Frédéric Guillaume Hatt transfère la brasserie à Cronenbourg sur les hauteurs de
Strasbourg.

En 1922, la famille Hatt acquiert le Grand Tigre, prestigieux restaurant alsacien. À cette
occasion, elle lance une bière baptisée « Tigre Bock »

En 1947 , Jérôme Hatt (8ème dynastie Hatt), de retour des États-Unis, applique des idées
neuves. La marque « Tigre Bock » prend le nom de « Kronenbourg » avec un K pour accentuer la consonance germanique.

En 1949, Kronenbourg introduit un nouveau format dans l’univers de la bière : la bouteille en verre capsulée et consignée de 33 cl.

 

L'ABEILLE 

1876 : L’ABEILLE est à l’origine une petite entreprise de limonade artisanale créée par M. Uzureau. L’Abeille était le nom de la jument avec laquelle M. Uzureau effectuait ses livraisons. La carriole tirée par cette jument était en effet souvent entourée d’abeilles, attirées par la limonade qui s’écoulait parfois des bouteilles transportées.

1957 : L’entreprise est rachetée par M. Résibois. La production passe alors de l’artisanat au stade industriel et s’étend aux autres BRSA (Boissons Rafraichissantes Sans Alcool) avec le développement du marché des sodas en France.

1970 : L’essor des BRSA pousse M.Résibois à implanter l’usine de production sur un site plus grand au sud-est de Cholet, le site actuel de la rue d’Obernai

1989 : Le 31 Décembre 1989, le brasseur Ann Street, établi à Jersey, rachète l’entreprise auprès de la famille Résibois.

2011 : L'Abeille installe la première ligne aseptique en Europe capable d'embouteiller des boissons gazeuses à fort taux de jus de fruits sans conservateur.

 

LACTEL 

Lactel est née en 1967 de la volonté de créer une marque nationale pour le lait de consommation. Elle est très vite gérée par un groupement d'intérêt économique constitué de plusieurs entreprises.

En 1988, après avoir racheté toutes ces entreprises, Lactalis devient l'unique propriétaire de Lactel, qui est désormais la marque de lait du Groupe.

LA GAULOISE  

LA GAULOISE doit son nom au fait qu'elle aurait, selon la légende, déjà été fabriquée lorsque notre pays se nommait LA GAULE.
Les Légions Romaines auraient apprécié cette liqueur douce, dont Sieur Requier, distillateur et liquoriste à Périgueux, retrouvera la trace dans un vieux grimoire en 1783.
La double distillation des plantes (parmi lesquelles angélique, millepertuis, cardamome, génépi…) est assemblée à de fines eaux de vie et du sirop de sucre, avant de vieillir lentement pour allier finesse et rondeur à la puissance.

Parmi de très nombreuses distinctions dans de prestigieux concours internationaux
(Amsterdam, Bruxelles, Liège, Milan, Londres, Glasgow, Vienne (Autriche), Saint-Louis (Etats-Unis), Hanoï), LA GAULOISE a obtenu la Médaille d'Or lors de l'Exposition Universelle de Paris en 1889 et fut déclarée Hors Concours lors de l'Exposition Universelle de Paris en 1900.
Pure, LA GAULOISE s'apprécie aussi bien dans la tasse encore tiède après le café que dans un verre ballon glacé.
Son caractère en fait aussi le partenaire de nombreuses recettes de cocktails. Consultez notre rubrique "Recettes".

Aujourd'hui, c'est la « distillerie du centre » à Limoge qui la produit.

LA MEUSE 

Le groupe des « Brasseries de la Meuse », né à Bar-le-Duc (55) en 1890 mais d'origine alsacienne, fut rapidement constitué 23 brasseries, couvrant l'ensemble de la France.
Les Brasseries de la Meuse à Bar-le-Duc (55), nées en fait à Schiltigheim (67) partirent très tôt à la conquête du marché national en acquérant des brasseries à Beaucaire, Moulins, Nantes, Rennes, Sèvres, ...
En 1987, officialisation de la fusion entre Kronenbourg et l'Européenne de Brasseries.

 

L'EPERVIERE 

Situé dans la banlieue d'ANGERS (Maine et Loire), à Saint Sylvain d'Anjou, la source de l'Epervière est reconnue officiellent commr eau minérale en 1623.

Elle possède des eaux minérales ferrugineuses, celles de l'Epervière, qui, pendant un temps, assez reculé déjà, ont joui d'une réputation bien méritée ; mais la mode, qui dispose de toutes choses à son gré, avait pris pour un temps limité seulement, il faut le croire, le soin d'établir sa réputation.

Tout le monde, malade ou bien portant, se rendait en foule à cette fontaine, les uns pour y puiser la santé, les autres pour y trouver des plaisirs. Mais comme tout change dans la vie, maintenant le silence le plus complet a remplacé autour de cette fontaine les joies bruyantes d'autrefois. Cependant ses eaux n'ont point démérité, elles ont conservé leurs propriétés médicinales.

En 1929, Mr Gripon (Angers), obtient l'autorisation d'exploitation.

En 1970, Mr Sanson exploite la Source, et commencera les limonades.

De 1978 à 1989, Mr Le Roy exploitait la source.
Il produissait plusieurs boissons, l'eau plate et gazeause et aussi la Limonade LEP.
La production de l'entreprise était de 4 millions de litres par an, avec une équipe de 8 employés.

 

MAISON DES BULLES 

A Pont-d'Ain : la Maison des bulles ressuscite la limonade Peillod, en Août 2016.

MENIER  

Myrtil Menier, confiseur tenant boutique au n° 20 de la rue Saint-Jean, est vraisemblablement le plus ancien distillateur de la ville.

Myrtil Menier, marchand de confiseries et de liqueurs à l'angle de la rue Saint-Jean et de l'ancienne cour Saint-Jean, perd sa distillerie installée dans cette cour du côté de la mairie. En 1848, un plan de restructuration de la ville est lancé, et sa distillerie détruite.

 

 

Monin  

C'est en 1912, juste avant la première guerre mondiale, que Georges MONIN (1893-1944) se lança, à l'âge de 19 ans, dans le commerce des vins et spiritueux.
C'est en 1924, que Georges MONIN lança l'activité de "Distillerie à Vapeur et Fabrique de Liqueurs Surfines et extra-fines.
De 1925 à 1930, l'entreprise MONIN offrait déjà une gamme de liqueurs complète constituée des best-sellers de l'époque: Anisette, Cherry ou encore Prunelle ou Sève.
Durant la même période, les premiers sirops voyaient également le jour et la Maison MONIN proposait déjà aux professionnels limonadiers les parfums les plus populaires tels que les fameuses orangeades et citronnades.
C'est à l'âge de 22 ans que Paul Monin, stoppé malgré lui dans ses études HEC, doit reprendre dès le mois de Mai 1945 la suite de son Père.
Monin lance en 1952 un Guignolet-Kirsch baptisé "Guignot". Puis en 1954, c'est au tour de "Glasco", sirop fabriqué à base de jus de citron concentré .
En 1990, Paul MONIN passe le flambeau à Olivier son fils. Celui-ci va se consacrer d'une part à développer la marque "Le Sirop de Monin" sur le marché français et d'autre part à créer un véritable réseau de distribution à l'international.

MOUDOUX 

La Brasserie, distillerie et fabrique de sirop Moudoux était basée à Cholet, dans le Maine-et-Loire (49). Dans un premier temps sous le nom de « Maison Moudoux-Bertheau », puis de « Camille Moudoux », ensuite sous « C. Moudoux et Fils » avant d'être acheter par André Lafoy.

 

OASIS 

La marque Oasis a été créée en 1966 par Volvic.
Dans les années 1978 à 1988, le chanteur Carlos devient ambassadeur de la marque.
En 1990, Oasis rejoint le groupe Cadbury Schweppes. Oasis commence alors à lancer différentes gammes de produits, qui viennent s'ajouter à la gamme originelle Oasis Fruits. La gamme Oasis Tea est lancée en 1996, elle propose un mélange de thé et de fruits.

Appartenant à Orangina Schweppes Group depuis 2006.

 

ORANGINA 

En 1936, lors de la foire de Marseille, Léon Beton natif de Boufarik près de Blida en Algérie, s'inspira de l'invention d’un pharmacien espagnol, le Docteur Trigo. Léon Beton décida de racheter la formule afin de trouver un débouché aux orangeraies de sa région la Mitidja. Rajoutant alors de l'eau gazifiée au mélange, il nomma cette boisson dans un premier temps « Naranjina » (naranja signifie "orange" en espagnol), puis « Orangina ».

 

 

OUEST MARKET

Vendée Cola est un soda régional au cola. Il a un goût original de cola légèrement citronné. Il est commercialisé depuis le 31 octobre 2008.

Anjou Cola est commercialisé en 2009 par Ouest Market .
Sa fabrication se déroulera dans l’usine « L’abeille », à Cholet.
Anjou Cola possèdera dans sa recette un ingrédient qui pousse en Anjou : la camomille et la noix de cola.
En 2015, la marque « Anjou Cola » est remplacée par « Loire Cola » (sans camomille)

Le Poitou Cola est lancé en 2010.

PAM-PAM 

Pam-Pam est néà Boufarik, en Algérie.
L'histoire de Pam.Pam commence vers 1955, comme l'atteste une publicité signée de l'affichiste Wilquin. Pam.Pam était alors classiquement présenté en bouteilles.....
Pam.Pam était alors classiquement présenté en bouteilles. En 1957 Pam.Pam abandonne les bouteilles et passe à la boite ...
En 2000 : la marque « Pam-Pam » appartient à Pernod-Ricard.

 

PAMPRE D'OR 

Les Etablissements Pampre d'Or ont été constituée en 1935.
L'entreprise est transformée en société anonyme en 1946.

Absorption de la Société Parisienne d'Embouteillage et de la Société Bretonne d'Embouteillage et de Distribution en 1975.

 

PAMPRYL 

Pampryl est née en 1926, à Nuits-Saint-Georges, lorsque des viticulteurs français ( négoce de vins Maillard et Grivot) qui avaient du mal à exporter leur production eurent l'idée de presser leurs excédents de raisin et de le vendre en pharmacie.
(...) la société Orangina-Schweppes, résultat de la fusion le 02 Janvier 2003 de Schweppes France et Orangina Pampryl.

PERNOD 

Né en Suisse en 1776, Henri-Louis Pernod fonde sa distillerie à Pontarlier dans le Doubs : la Maison Pernod Fils. L’entreprise produit et commercialise l’Absinthe Pernod Fils, boisson inspirée d’un élixir dont Henri-Louis Pernod a acquis la recette auprès du Docteur Ordinaire.
Fort du succès de cet élixir, ce dernier crée sa propre fabrique, Henri-Louis Perrenod, et s'associe avec un des fils Dubied. Souhaitant étendre son activité en France et pour éviter les droits de douane, il installe, en 1804, une distillerie à Pontarlier (Doubs) sous le nom de Perrenod fils qui devient Pernod Fils en 1805.
Conscient que la mésentente pouvait durer de longues années, ce dernier propose aux Pernod d'Avignon la fusion des deux sociétés. Le mariage est célébré la même année, le 4 décembre 1928. La nouvelle société, dirigée par Jean Hémard, le fils d'André, a pour nom Les Etablissements Pernod.
1938, Création de la marque Pernod 45.
1951, Lancement de la marque 51.
1959, Les Établissements Pernod prennent comme raison sociale "Pernod".
1975, Jean Hémard (Président de Pernod) et Paul Ricard (Président de Ricard) créent le Groupe Pernod Ricard.

 

PLANCOET 

PLANCOET, la seule eau minérale naturelle de Bretagne ; naturellement pure, sans nitrate.
Son site de 96 hectares, protégé de toute exploitation agricole, contient 3 forages : 2 minérales "Plancoët" et 1 source "St Alix". L'eau est filtrée pendant environ 10 ans à travers 110 m de profondeur. Cette eau sans nitrate, est pure et équilibrée en sels minéraux. L’eau pompée est débarrassée de son fer et de son manganèse à travers des filtres à sable, avant de remplir la bouteille . L’eau, captée par des canalisations en inox, aura cheminé 10 ans à travers la roche, la terre et le sable.
Exploitée depuis la fin des années 1920, la source Sassay, à Plancoët, reste la seule source d’eau minérale de Bretagne. Hôte de nombreuses tables au restaurant, la bouteille bretonne est vierge de tout nitrate, grâce à un périmètre de protection interdisant toute agriculture sur une centaine d’hectares entourant sa source.

 

 PLOMBIERES

Ce fut M. Alliot , un des médecins du roi Louis XIV. qui en 1693. mit en réputation ces eaux savonneuses. Les bons effets qu'elles ont produits

07 octobre 1966, autorisation eau minérale Plombières.

La première est la source ALLIOT, du nom du médecin de Louis X I V qui en préconisa l'usage en 1683. Très faiblement minéralisée, proche de celle des SAVONNEUSES, l'eau de cette source est utilisée essentiellement pour la cure de boisson qui accompagne souvent le traitement par les autres techniques thermales. C'est aussi l'eau de la source ALLIOT qui est utilisée pour l'embouteillage qui a été créé à Plombières-les-Bains.

 

 POUGUES

 

Ce sont les « source Saint-Léger et St Marcel» qui furent les premières découvertes. Au 16ème siècle, elles n’étaient pas captées et émergeaient à 12° tout naturellement à la surface. Elles étaient tellement proches l’une de l’autre qu’elles finirent par se confondre.
La source Saint-Léger, eau pétillante et salée, fut comparée à l’eau de SPA.
Jean Banc signale dès 1605 une autre source qu’il désigne sous le nom de source Brisson. Il s’agit vraisemblablement de la source des Métairies (ou vieille source) qui entra dans le domaine de la Famille Massé à la suite de la Révolution.

- Sources d’eaux minérales dite “ Saint-Léger ” de M. de Montlouis, directeur gérant de l’établissement thermal à Pougues-les-Eaux. 83 p. dont 5 rapports et 7 plans. 1857 – 1860. Déclaration d'intérêt public, décret 4 août 1860.

- Source d’eau minérale de MM. Bert de la Bussière et Tharand à Pougues-les-Eaux. 14 p. dont 4 rapports. 1867. Demande d'autorisation d'exploitation, arrêté 5 août 1867.

Autorisation ministériel en 1897

L'embouteillage de l'eau a toutefois perduré jusqu'en 1975.

Le Département de la Nièvre est devenu officiellement le propriétaire des sources minérales de Pougues-les-Eaux le 14 avril 1976.

 

 

POULAIN PERE ET FILS
Nantes
 

L'entreprise E.Poulain est crée au milieu du XXème siècle à Nantes.
Elle était située près de l'Hôtel-Dieu.
Elle était connue aussi sous le nom : Grande distillerie de l'Ouest.
Elle était spécialisée dans le guignolet, la vente de vins et spiriteux.

 

PSCHITT 

 

Pschitt est une boisson gazeuse aromatisée à l'orange ou au citron produite à l'origine par le groupe Perrier Vittel SA. En novembre 1998, l’activité Pschitt est reprise par la société Neptune du groupe Castel.

En 2012, Pschitt est de retour

 

 REA

 

l’histoire de l’entreprise remonte aux années 50, quand les exploitants et responsables locaux cherchaient des débouchés pour les pommes issues des vergers. Ils fondèrent “Les Vergers d’Alsace” dont l’objectif principal était de transformer les pommes en jus.

En 1956, la Société des Vergers d’Alsace est créée afin de valoriser industriellement la récolte de pommes de la région, par l’exploitation d’un nouveau débouché : le jus de pomme. Cette petite entreprise à vocation régionale va rapidement acquérir une envergure nationale grâce à la commercialisation d’une gamme complète de jus de fruits, sous la marque REA (Rein Elsässischer Apfelsaft).

En 1998, Réa est achetée par Granini France ( propriètaire de Joker )

 

RICARD 

 

Paul Ricard est un chef d’entreprise et entrepreneur français né à Sainte-Marthe (Marseille) le 9 juillet 1909 et mort le 7 novembre 1997. Il est le créateur du pastis Ricard. Son entreprise est intégrée dans le groupe Pernod Ricard, depuis 1975.

Paul Ricard a 23 ans lorsqu'il crée la fameuse recette du pastis de Marseille.

 

RICQLES 

 

En 1838, le français Henri de Ricqlès, pharmacien à Uzès (Gard), élabore un alcool de menthe. Il est commercialisé en petites bouteilles et sert de fortifiant.
En 1857, La marque Ricqlès est déposée.
En 1958, le soda Ricqlès est fabriqué par les brasseries de la Meuse dans leur usine de Vivor, puis dans celle de Vittel à partir de 1959.
En 2008, Ricqlès devient Schweppes Ricqlès

 

ROC ST LOUIS, eau de source 

 

La Source du Roc St Louis, eau de source puis eau minérale, 86390, Montmorillon, 86, Vienne, Poitou-Charentes.
Cette source était exploité par la SARL « Roc Sain » (facture 1954) , radié en 1995.

Eau de source classée eau minérale avec autorisation d'etat du 15 décembre 1955.

L'eau était vendu en bouteille de verre d'une contenance de 22 cls ( bouteilles au Musée de la Sommellerie)

Les produits roc sain :
- eau de source puis, en 1956 eau minérale
- limonade
- sodas : soda citron , soda orange

 

SCHWEPPES 

 

Johann Jacob Schweppe (1740-1821), horloger et orfèvre suisse, développe au début des années 1780 une méthode pour charger l'eau en dioxyde de carbone après une dizaine d'années de recherches. Schweppe dépose un brevet pour le procédé en 1783.
L'eau de Schweppe reçoit les faveurs du corps médical qui juge sa qualité supérieure à celle des autres eaux grâce à son processus de carbonisation. L'eau est alors prescrite pour soigner les maladies des reins, les maladies de la vésicule, les indigestions et la goutte. Les bouteilles des eaux Schweppes ont alors une forme ovoïde, créée ainsi par Schweppe pour « mieux retenir le gaz ». Cette forme ovoïde est gardée jusqu'en 1897.
En 1798, Schweppe décide de prendre sa retraite.

À partir de 1800, alors que le groupe est possédé par les trois aristocrates français, la réclame qui apparaît dans les journaux pour les eaux de Schweppe s'adresse à une clientèle aisée de la noblesse et de la gentry. L'eau est désormais davantage considérée comme une boisson que comme un médicament.
En 1870, le groupe lance ses deux produits principaux : Ginger Ale (au gingembre) et Indian Tonic. Indian Tonic est une eau tonique, contenant des extraits de quinine et d'orange amère qui donnent au breuvage un goût amer qui a depuis été associé à la marque Schweppes.
Au début du XXe siècle, la marque prend son nom définitif de « Schweppes », en contractant l'expression « Schweppe's Water » ou « Schweppe's Table Water » utilisée jusqu'alors.

 

SIC CHAMPIGNEULLES 

Sodas, jus de fruits et limonade SIC de la brasserie CHAMPIGNEULLES à Nancy.

Les limonades sont baptisées SIC, abréviation de la Société Immobilière de Champigneulles.

En 1958 naît la marque SIC pour baptiser les sodas et limonades fabriqués dans les locaux de la Brasserie à partir des eaux réputées de la source de Bellefontaine (légende, quand tu nous tiens !) et gazéifiés au gaz naturel issu des fermentations de la brasserie.
En 1958, SIC produisait 22 millions de bouteilles sur deux chaînes d'embouteillage.

C'est au tour du Groupe BSN de prendre la contrôle de la brasserie en 1970 puis de l'absorber le 28 décembre 1972.

 

SOURCE ST MARTIN - 79 

 

A Doux, dans les Deux-Sèvres (79390), la source ST Martin coule depuis très longtemps. Elle allimente même un lavoir, sur une ancienne route Romaine.

Dans les années 1960, la famille Gerbier décide de la mettre en bouteille et de la commercialisée. L'Autorisation de conditionnement est accordée le 21 avril 1970.
L'exploitation s'arreta en 1993.

 

ST YORRE 


 

Saint-Yorre est anciennement Vichy Saint-Yorre .
Vichy Saint-Yorre est une eau minérale naturellement gazeuse.
En 1850, Nicolas Larbaud (père de l'écrivain Valery Larbaud), pharmacien dans son état et propriétaire à Saint-Yorre, met au-devant de la scène les propriétés physico-chimiques de l'eau des sources jaillissant sur son terrain. Au milieu du XIXe siècle, l'autorisation de les exploiter lui est accordé.
En 1859, création de la première société des eaux de Saint-Yorre : La Compagnie Propriétaire des Sources Minérales de Saint-Yorre, Bassin de Vichy.

 

SUZE 

 

Suze est une marque commerciale française qui désigne une liqueur de gentiane apéritive amère de couleur dorée à base de gentianes jaunes créée au XIXe siècle par Henri Porte sur une recette de Fernand Moureaux.
1795, création de la distillerie Rousseau, Laurens et Moureaux à Maisons-Alfort
1885, le distillateur Fernand Moureaux désire faire un apéritif qui ne serait pas à base de vin, il a l'idée de distiller des racines de gentianes. Il rachète la formule en Suisse. c'est un herboriste du village de Sonvilier, Hans Kappeler, qui a mis au point la formule. La boisson ne s'appelait pas encore Suze mais « Or des Alpes ».
1965, la distillerie est achetée par le groupe Pernod-Ricard.

 

 TANG

 

Tang est la marque d'un jus de fruits en poudre. C'est William A. Mitchell qui l'inventa en 1957. Vendu pour la première fois (sous forme lyophilisée) en 1959, aux Etats-Unis.
Le produit était initialement dédié au petit déjeuner. La boisson déshydratée fit un flop et les ventes ne décolèrent pas.

Mais les ventes stagnèrent jusqu'à ce que la NASA l'utilise dans le programme de ses vols spatiaux habités depuis 1965. D'ailleurs Tang était officiellement surnommée "la boisson des astronautes".

Tang est arrivé en France en 1976.
En 1978, la marque a été attaquée pour publicité mensongère, et changera l'étiquettage.

Face aux jus de fruits (liquide), la boisson en poudre ne fonctionne pas en France.
La boisson Tang n'est plus vendue en France depuis 1992 mais on en trouve encore dans plusieurs pays.

 

 

TEISSEIRE 

 

1720 : Mathieu Teisseire (1688-1769), grand-père de Camille Teisseire, crée à Grenoble une distillerie fabriquant des boissons à base de fruits et de plantes, dont le célèbre Ratafia, apéritif à base de cerises.
1907 : Depuis son rachat en 1907 par le grand-père de François Reynaud, actuel président (en 1996), la société demeure une entreprise familiale.
2010 : Britvic, distributeur de Pepsi-Cola au Royaume-Uni, va s'emparer de Fruité Entreprises, propriétaire du leader français des sirops de fruits. Il compte lancer ses marques en France. Britvic utilisera les 85 commerciaux de Fruité pour implanter en France ses marques Tango et Fruit Shoot et Robinsons.

 

THEOPHILE GUILLON 

La maison Théophile Guillon est fondée en 1805.
La distillerie Théophile Guillon, à Nantes, est célébre pour la « Fine Bretagne » et « La Maronite ». Elle élabore des sirops et des liqueurs, et commerciale du vin et du Rhum.

THONON 

Appréciée des romains qui en avaient découvert les bienfaits, l'eau minérale naturelle Thonon, jadis baptisée « Eau de la Versoie ».
La source de la Versoie est fraîche (température de 13° à l'émergence), non gazeuse.

En 1852, par don de Mlle. Joséphine Antoinette de Lort, la Ville de Thonon devint propriétaire de la Source de la Versoie.
Sept ans plus tard, en 1859, le syndicat de la ville de Thonon fit faire les premières analyses de l'eau.
Par un décret du 22 juin 1864, la source fut déclarée d'Intérêt Public et son exploitation autorisée.

L'année 1882 vit les premiers travaux de captage en même temps que la construction du 1er établissement thermal (entre 1886 et 1888). En 1890, elle fut reconnue source de Santé Publique par l'Académie de Médecine.
Dès lors, Thonon prit le nom de Thonon-les-Bains et figura parmi les stations thermales prisées de la Belle Époque.

Le Champignon de la Versoie : Construit en 1937 par Louis Moynat, le Champignon de la Versoie doit son nom à sa forme. Toujours en activité, il abreuve les visiteurs d'eau minérale naturelle de Thonon, provenant de la source de la Versoie.

A partir de 1963, date à laquelle elle reçoit son label d'eau minérale naturelle, sa réputation se développe fortement : l'eau minérale naturelle Thonon devient l'une des plus jeunes eaux minérales naturelles françaises.

 

TINA  

La brasserie TINA fabrique depuis Octobre 2013 des bières proche de Saumur.
Jean-Jacques Bossard, se lance à 54 ans, et fabrique ses bières dans un site troglodytique.
La Brasserie Tina est situé à 49350 Chenehutte Trèves Cunault.

 

TROPICANA 

 

L'entreprise fut fondée en 1947 par Anthony T. Rossi, un immigrant italien, avec à l'origine 50 employés. Pressentant une demande latente d'agrumes tout au long de l'année, Rossi achète en 1947 une petite entreprise de fabrication de jus d'orange à Bradenton en Floride.
En 1965, Tropicana est commercialisé en France.
En 1998, la compagnie est rachetée par le groupe PepsiCo.

 

TROPICO 

 

Créée en 1982, Tropico est une marque de boissons rafraîchissantes au nectar de fruits et à l'eau de source — de type soda — non gazeuse

1982 : Le groupe américain Beatrice Foods (Avis Budget Group, Playtex, Tropicana, …) prend le contrôle d'une petite entreprise française, Jérôme, qui fabrique une boisson au chocolat, Choky, puis lance sur le marché français Tropico exotique.

1987 : Thierry Ardisson (à l'époque publicitaire) crée le slogan « Quand c’est trop, c’est Tropico ! ».

1990 : Lancement du Tropico Orange Sanguine (alors appelé « Rio »).

1991 : Apparition de Coco, le perroquet mascotte de Tropico

2005 : Rachat de Tropico par la Cafés Folliet, intervenant majeur sur le marché du café en Restauration Hors Domicile (RHD). Tropico appartient à Folliet-Tropico (anciennement Cafés Folliet)), une entreprise familiale française dont le siège est à Chambéry (PDG : Bernard Folliet).

 

 

VALS 

 

Située dans la ville de Vals-Les-Bains, l’eau minérale de Vals jaillit au cœur du Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche.
Vals est une eau minérale naturelle gazeuse qui puise ses minéraux du bassin volcanique dont elle est issue.
Reconnue depuis 1602, sa minéralisation riche en bicarbonates lui confère des vertus digestives.

DECRET DU 13 FEVRIER 2012
Par décret du Premier ministre en date du 13 février 2012, sont déclarées d'intérêt public la source d'eau minérale naturelle "Vivaraise", "Dominique" et "Saint Jean bis" situées à Vals-les-Bains en Ardèche.


VERIGOUD 

 

Il était une fois, dans une petite ville de 13 000 habitants, à 35 Km d'Alger, une petite ville nommée Boufarik "la capitale des oranges…". C'est le début d'une autre histoire, mais c'est aussi le début de Vérigoud.......
Le Vérigoud a été mis au point en 1954 en Algérie par M. Goudovin spécialiste des "pâtes à soda".

 

 VITTEL

 

Louis Bouloumié (né en 1812, à Rodez), ancien homme politique et avocat de formation, rachète le 13 décembre 1854 la source de Gérémoy, réputée diurétique, et un pré de 80 ares, à Vittel dans les Vosges.
Le quart Vittel, commercialisé dans les cafés "rafraîchit et désintoxique". En 1938, Vittel participe à l'équilibre du ménage :"Un mari en bonne santé est un mari prévenant et agréable. Grande Source purifie le sang et désintoxique l'organisme."
C'est, en 1958, la campagne des prescripteurs :"le médecin, le pharmacien, la sagefemme, l'esthéticienne, le diététicien, le moniteur, le masseur, le dentiste vous disent Vittel". L'étiquette de la bouteille met dorénavant la marque Vittel en valeur devant Grande Source et adopte le code rouge.

 

VITTEL-DELICES 

 

Vittel-délices, premier soda lancé en France en 1951.
En été 1955, sur les murs des grandes villes de France, apparaît une première campagne d'affichage pour un nouveau soda : le Vittel Délices.

 

VIVOR 

 

En 1936, Philippe Kreiss (Les Brasseries de la Meuse) lance sur le marché français les premiers jus de fruit stérilisés connus sous le nom de "Vivor".
En 1966, les brasseries de la Meuse fusionnent avec la société des grandes brasseries et les Malteries de Champigneulles. La Société européenne de brasserie (SEB) naît le 1er juillet 1966.
En 1972, la société est absorbée par le groupe BSN, géant de l’agro-alimentaire. BSN concentre ses investissements sur l’usine de Champigneulles et commence à fermer des brasseries.
En 1987, officialisation de la fusion entre Kronenbourg et l'Européenne de Brasseries.

 

 

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.