Les Boissons

Whisky Français

En 1863, Henri Sailland, brasseur à Angers, installe une distillerie en plus de son activité.
Il produit un alcool de grain, spécialité d'alcools Anglais extra-fins (thermes Français du whisky, mais aussi le gin).

En 1895, Lucien Frémy, liquoriste de Chalonnes, crée les boissons nommées « Chesky », whisky à la cerise et « Orasky », whisky à l’orange.

Dans les années 1930, la distillerie Monce à Bordeaux, fabrique un whisky en France.
L'établissement Colin à Bordeaux, fondée en 1852, fabriquait aussi du whisky.

On a produit, à Antrain (près de Rennes), depuis 1958 jusqu'en 1983, du whisky ...
Par la Société des Alcools du Vexin, on trouve la trace d’un Royal n°1 dès 1958, rebaptisé « Le Biniou » au début des années 1970.
L ’étiquette du Biniou annonçait «98% d’alcool neutre et 2% de malt!»

1987 : whisky Breton de Warenghem

En 1999, la brasserie Nothmaen (76780 La Chapelle Saint-Ouen) distille son premier whisky, qui sera commercialisé en 2003.

Dans le Nord-pas-de-Calais, la distillerie Claeyssens de Wambrechies.
Elle commercialise son premier whisky trois ans d'âge, en 2003.

2004 : Whisky d’Alsace de la distillerie Gilbert Holl
2007 : whisky Corse
2011 : whisky des Alpes du Domaine des Hautes Glaces

En 2005, la consommation de whisky est supérieure en France à celle des apéritifs anisés comme le pastis .

Il y avait neuf distilleries avec production de whisky, en France, en 2013.

En 2014, les Whiskies français ont été dégustés pour la première fois au Concours Général Agricole de Paris.

Depuis le 23 janvier 2015, l'Indication géographique protégée (IGP) « whisky breton » et « whisky alsacien » sont en vigueur.

En 2015, Il y a 35 distilleries de whisky en activité en France, dont une vingtaine commercialisent déjà un whisky (les autres doivent attendre les 3 années de fût).

Avec 200 millions de bouteilles vendues en 2015 en France, le whisky représente près de 40 % des achats de spiritueux, selon l’étude de Whisky Magazine.

La naissance, le 16 janvier 2016, de la Fédération du whisky de France signe enfin le whisky fabriqué en France.

A compter du 1er janvier 2017 , «l’emploi de la mention: “single malt” est réservé au whisky élaboré exclusivement à partir d’un moût d’orge maltée, dans une seule et même distillerie et par distillation discontinue simple».


Carte des whisky Français de 2017 ©Fédération du Whisky de France.

En 2017, il y a 2000 distilleries de whisky dans le monde, 50 en France mais 120 en Allemagne, 500 aux USA, 13 en Suède, une vingtaine en Australie, etc

En 2017, dans la Brasserie-distillerie du Mont-Blanc, les premiers jus ont été distillés à façon, mais la construction la distillerie va commencer dès 2018.

 

Whisky Breton

Historique :
On a produit, à Antrain (près de Rennes), depuis 1958 jusqu'en 1983, du whisky ...
Par la Société des Alcools du Vexin, on trouve la trace d’un Royal n°1 dès 1958, rebaptisé « Le Biniou » au début des années 1970.
L’étiquette du Biniou annonçait «98% d’alcool neutre et 2% de malt!»
un mélange de Scottish whisky de malt et de whisky de grain distillée par Dikansky.
La production a cessé à nouveau au début des années 1980 (1984).

Depuis le 23 janvier 2015, l'Indication géographique protégée (IGP) « whisky breton » est en vigueur. Mais, tous les whiskies produits en Bretagne ne sont pas éligibles à l'appellation whisky breton/whisky de Bretagne..

En 2015, il y a 5 distilleries de whisky en Bretagne.

A Savoir :

Le sarrasin (Fagopyrum esculentum Moench) est une plante à fleurs annuelle de la famille des Polygonacées. Son appellation courante est « blé noir ».
Le sarrasin (ou blé noir) n'est pas une céréale. C'est une polygonacée rattachée aux céréales en tant que pseudo-céréale (comme le quinoa).

Réglementation du whisky Breton (IGP) :

Le whisky breton peut être élaboré à partir de diverses céréales: orge, blé, blé noir ou sarrasin (la spécialité du whisky Eddu élaboré par la distillerie des Menhirs), triticale, seigle, épeautre, maïs ou avoine.

Embouteillage après un minimum de trois ans de vieillissement en fûts et à au moins 40% d'Alcool.

 

Les distilleries qui fabrique du whisky Breton

Depuis 1987, la distillerie Warenghem à Lannion dans les Côtes-d'Armor, distillerie le whisky « WB » (pour whisky breton). Dès le début des années 1990, le même whisky est décliné sous trois marques différentes, qui existent toujours aujourd’hui : WB, pour les grandes surfaces ; Gwenroc, pour les cavistes ; Milin Guer, pour les épiceries fines.
Puis le premier single malt breton suivra en 1998, l’Armorik.
« Armorik » (100 % orge malté, est issu des techniques traditionnelles avec une double distillation dans des alambics en cuivre et un vieillissement prolongé dans différents types de fûts de chêne).
En 2016, la distillerie Warenghem propose 8 types de whiskies, dont « Gelleg » et « Breizh ».
La Distillerie Fisselier est située au 56 rue du Verger 35571 Chantepie, depuis 1968.
Elle commercialise divers whiskies de la distillerie de Warenghem, donc le Gwenroc.
Gilles Leizour emprunte une idée aux Irlandais : multiplier les marques pour un même produit. Il est contacté par un liquoriste rennais, Fisselier, qui souhaite embouteiller sous sa propre marque, et accepte de lui vendre du whisky. D’abord appelé Glen Roc, ce blend ne se vend pas ; il est vite renommé Gwenroc et ses ventes décollent.

Depuis 1999, la distillerie artisanale Glann ar Mor à Pleubian dans les Côtes-d'Armor, fabrique un whisky single malt à base de 100 % d'orge malté, et un whisky avec une expression tourbée "Kornog".

En 2002, la distillerie des Menhirs a créé l'événement en lançant le premier whisky français à base de blé noir. Baptisé Eddu (Ed comme grain, Du comme noir). Puis un autre whisky « Brocéliande » qui est renforcée par un affinage en fûts de chêne de la forêt mythique de Brocéliande.

En Bretagne, la marque Kaerilis, installée à Palais (Belle-Île-en-Mer) dans le Morbihan, en 2006.
Le whisky Kaerilis est distillé dans les Highlands. La distillerie Kaerilis ne produit toujours pas en Bretagne. Les whiskies sont toujours importés d'Ecosse et affiné quelques mois à Belle-Ile.
Elle propose 10 whiskys différents. Premier Eté à Belle Isle (non filtré), Une Vague à Donnant, Belle Isle en Neige (Triple maturation), Ster-Vraz (Tourbe fine), A l'Aube de la St-Jean (brut de fût), Une Nuit au Grand Phare, Une Etoile en Mer (Triple wood), A l'Aube du Grand Dérangement, Goutte à Goûte(r).

Le whisky Breton Milin Guer est fabriqué et vieilli à côté de Lannion, sur les rives du Léguer, dans la distillerie Menez Bré.

En fin d'année 2016, la distillerie Miclo, en Alsace, sort son whisky.

1er janvier 2017 «l’emploi de la mention: “single malt” est réservé au whisky élaboré exclusivement à partir d’un moût d’orge maltée, dans une seule et même distillerie et par distillation discontinue simple».

En septembre 2017, La distillerie TWELVE de Laguiole a commencé à distiller. Elle est la 51e distillerie de whisky en activité en France

Le 11 novembre 2017, Le premier whisky des Pays de la Loire est commercialisé par la brasserie-distillerie La Piautre, entre Angers et Saumur, dans le Maine et Loire.

 

Whisky Normand

En Normandie, la brasserie Northmaen est située à la Chapelle-Saint-Ouen;
en 1997, Dominique et Frédérique Camus y ont lancé la production de leur bière sur lie : la Northmaen.
La brasserie distille sur un alambic ambulant son whisky, son premier whisky suite à un problème de brassin, mais leur premier whisky avait goût de… pomme.
Ils ont donc fait par la suite l’acquisition de leur propre alambic. Depuis 2003, son premier whisky est commercialisé : le Thor Boyo.
Et le Whisky Fafnir : Ce Whisky normand single malt de 5 ans d'âge est produit à partir de l'orge cultivé à la ferme de la brasserie Northmaen dans le pays de Bray en Normandie.

Whisky du Nord

Dans le Nord-pas-de-Calais, la distillerie Claeyssens de Wambrechies.
Commercialise un whisky trois ans d'âge, en 2003.
Depuis 2008, il s'y fabrique également un whisky huit ans d'âge.
En 2012, la distillerie commercialise deux whiskies douze ans d'âge, vieillis en fût de Madère et en fûts de sherry, tous deux étant 100 % single malt.
En 2016, elle lance un Whisky 5ans Single Malt

L'entreprise TOS DISTILLERY a été créée en février 2017. Elle commence cette même année la distillation et le passage en barrique de son futur whisky.

Whisky Champenois

 

En Champagne, il n'y a pas de distillerie qui fabrique du whisky

A savoir :
Entreprise Guillon, à Louvois
Guillon, c'est de l'alcool neutre avec de l'extrait de malt, du caramel et du sucre. Aujourd'hui, c'est écrit noir sur blanc sur les étiquettes.
Thierry Guillon a été condamné à plusieurs reprises pour cette tromperie, d'abord parce que c'était écrit whisky ensuite parce qu'il a mis single malt. Aujourd'hui, ses étiquettes et son étui sont les clous.

La distillerie Le Chevailier a aussi enlevé la mention whisky sur ces étiquettes, probablement parce qu'elle ne doit pas produire un spiritueux qui peut bénéficier de l'appellation whisky selon le règlement européen

Whisky en Lorraine


En Loraine, Le G.Rozelieures est un whisky de Lorraine produit à Rozelieures par la distillerie Grallet-Dupic,
C'est un whisky "single malt" légèrement tourbé vieilli en fûts notamment de xérès. Il allie des notes épicées très aromatiques.
En 2016, la distillerie propose 4 whiskies différents.

 

Whisky Alsacien

 


Historique :
Depuis le 23 janvier 2015, l'Indication géographique protégée (IGP) « whisky alsacien » est en vigueur.
En 2015, il y a une dizaine de distilleries de whisky en Alsace.
Sur la dizaine de distilleries en activité, seules trois pourront adhérer à l’IGP.
En résumé, l’IGP du whisky alsacien garantit un niveau de qualité élevé mais condamne son développement.

Réglementation du whisky Alsacien (IGP) :

L’indication géographique « Whisky d’Alsace » est un whisky produit exclusivement à partir d’orge malté et d’eau ainsi que de levures.

Au moment de la vente au consommateur, le « Whisky d’Alsace » présente un titre alcoométrique volumique compris entre au moins 40 % et au plus 65 %.

Le concassage de l’orge malté, le brassage de la mouture, la fermentation du moût, la distillation du moût fermenté, le vieillissement des eaux-de-vie, la réduction et la finition sont effectués dans l’aire géographique. L’eau utilisée pour le brassage, la fermentation du moût et la réduction du titre alcoométrique volumique de l’eau-de-vie est puisée au sein de l’aire géographique.
L’aire géographique est constituée par le territoire de l’ensemble des communes de la région Alsace, répartie sur les deux départements :
• Bas-Rhin ;
• Haut-Rhin

Les eaux-de-vie sont vieillies en récipients de bois de chêne durant une période minimale de 3 ans à compter de la date de mise sous bois.
L’élevage au-delà des 3 ans peut se faire dans des récipients de bois d’autres essences.

La coloration est interdite

 

Les distilleries qui fabrique du whisky Alsacien

La distillerie Gilbert Holl, située à Ribeauvillé, a lancé le 1er whisky alsacien Lac'Holl en 2004.

En Alsace, la distillerie alsacienne Lehmann, depuis 2004 :
- Elsass Whisky ORIGINE - Single Malt 40% vol.
Malte d’orges, 7 années de vieillissement en fût de Bordeaux blanc
- Elsass Whisky GOLD, single malt, 40 degrés avec un vieillissement de 7 ans - six années en fût de Bordeaux Blanc et une année en fût de Sauternes
- Elsass Whisky PREMIUM - Single Malt 50 %vol.
8 années de vieillissement en fût de Sauternes

En Alsace, la distillerie Bertrand (fondée en 1874) située à Uberach, se lance dans la distillation du whisky en 2003. Elle commercialise son whisky depuis 2006.
Elle produit une gamme de single malts appelés Uberach « au-delà de la rivière » , en 2006.
En 2016, la distillerie produit 7 whiskies.

En Alsace, la distillerie artisanale F. Meyer située à Hohwarth dans le Bas-Rhin, qui produit un Blend supérieur et un Pur Malt.

La distillerie HEPP, également située à Uberach et historiquement productrice d'eaux-de-vie, produit une gamme de single malts.
- Whisky Alsacien - Single Malt – Uberach
- Whisky Alsacien Single Malt Tharcis Hepp
- Whisky Alsacien Pur Malt Johnny Hepp
- Whisky Alsacien Single Malt Tharcis Hepp Finition fût de Vieille Prune
- Whisky Alsacien Single Malt Tharcis Hepp Finition fût de Cerises à l'eau de vie
- Whisky Alsacien Single Malt Tharcis Hepp Finition fût de Marc de Gewurztraminer
- Whisky Alsacien Single Malt Tharcis Hepp Vintage 2007
- Whisky Alsacien Meteor! Ce Whisky Alsacien est issu de la collaboration entre les deux entreprises familiales, la Brasserie Meteor et la Distillerie Hepp.
Jean-Marie Kessler, Maître Brasseur élabore un brassin spécifique avec les meilleures orges françaises, il est ensuite doublement distillé, élevé et affiné dans des fûts de chêne par la famille HEPP.
C’est à Uberach, dans le Val de Moder en Alsace, que Tharcis Hepp élabore son Whisky alsacien doublement distillé.

La distillerie MICLO produit plusieurs whisky, avec du mout de la brasserie Meteor.
2011 marquera une année clé pour l'entreprise avec le choix d'investir le marché du whisky alsacien. Fin 2016, les premiers embouteillages ont lieu et donne naissance à la gamme de "Welche's Whisky - Single Malt".

Whisky Jurassien

 

La brasserie jurassienne Rouget de Lisle a son whisky Pur Malt (45 degrés) vieilli en fûts de vin jaune.

Pascal Tissot de la Brulerie de Revermont est très discret sur ces produits. Ces single malt viennent en trois élevages en feuillette: vin de paille, vin jaune et macvin.

Whisky des Alpes

 

Le Domaine des Hautes Glaces est une ferme-distillerie de montagne située à Saint-Jean-d'Hérans, au cœur des Alpes françaises. La première version de leur whisky est disponible depuis le 1er juillet 2011.
En 2017, Les Moissons du Domaine des Hautes Glaces voient double : Après le single malt, voici le single rye.

En 2017, dans la Brasserie-distillerie du Mont-Blanc, les premiers jus ont été distillés à façon, mais la construction la distillerie va commencer dès 2018.

Whisky Auvergnat

 

En Auvergne, la distillerie de Monsieur Balthazar à Hérisson dans l'Allier produit le Hedgehog (signifie hérisson en anglais), un whisky de digestif, très long en bouche, qui séjourne d'abord dans des fûts de chêne de la forêt de Tronçais avant de vieillir dans d'anciens fûts de cognac

La distillerie artisanale O’Baptiste ouverte depuis début juin 2017 à Valence (Drôme).
Le Whisky Simple d’O’ est issu du vieillissement de l’eau de vie de malts pendant au minimum trois ans. Baptiste FRANCOIS a lancé 390 bouteilles au prix de 50 € TTC l'unité. Le premier whisky de la distillerie sera disponible dans 3,5, 10 ans…
Des premières distillations, ont été extraits quatre fûts de whisky single malt dont deux sont réservés pour vieillir aussi longtemps que la distillerie.
390 bouteilles numérotées des deux fûts restant ont été étiquetées et bouchonnées vides. Leurs propriétaires pourront ainsi les remplir quand ils le souhaitent à la distillerie... dans 3, 10 ou 30 ans !

Whisky Corse

En 2007, le premier whisky Corse est commercialisé, en blended. Les malts sont brassés et fermentés dans la brasserie Pietra à Furiani puis distillés au Domaine Mavela. L’élevage est terminé en fût de chêne ayant contenu du muscat de Patrimonio du Domaine Gentile et réduit avec l’eau de source Saint Georges.
Depuis 2011, il lance un whisky 7 ans d'âge.

Whisky du Sud-Ouest

 

La distillerie Castan est à Villeneuve-sur-Vère (81).
Le premier whisky est entonné dans un fût de vin blanc de Gaillac d'une contenance de 225 litres en 2010.


La distillerie du Périgord est une marque. Il n'y a pas de distillerie.
Lascaw n'est pas distillé en France, seulement affiné quelques mois, par un passage en fûts de chêne ayant contenu la Spécialité du Périgord au parfum de truffe..
Le siège de l'entreprise est située à la Sarlat.
Marque : Whisky Lascaw 12 ans d’âge

Whisky Bordelais

Historique :
Dans les années 1930, la distillerie Monce à Bordeaux, fabrique un whisky en France.
Cette distillerie est fermé.

En 2017, La distillerie bordelaise Moon Harbour est désormais opérationnelle. Ses barriques de whisky vieilliront pendant trois ans. En attendant le futur pur malt issu de ses propres alambics, c’est avec le Pier 1 et le Pier 2 de Moon Harbour que l’aventure a démarré. ils sont affinés « exclusivement dans des barriques de grands crus Bordelais ».

Whisky Charentais

 

La Brenne , à Cognac, commercialise un whisky de malt depuis octobre 2012, avec le Brenne Whisky.
Brenne est une marque. Il n'y a pas de distillerie.
Brenne, c’est de l’orge bio et de l’eau de Charente, un vieillissement en fûts de chêne du Limousin. Toute sa production est embouteillée en single casks, c’est-à-dire que chaque embouteillage provient d’un seul fût.

Le whisky de Bercloux est un assemblage de 3 fûts de 225 litres donc l’alambic Stupfler est en fonctionnement depuis juillet 2014.
A partir d’orge cultivé en France et maltée a la malterie du chateau. Puis brassée, fermenté à bercloux et distillé dans un alambic stupfler.

Daucourt est située au 24 Rue des Bosquets, 16000 Angoulême.
Bastille est une marque. Il n'y a pas de distillerie.
Un blended whisky (théoriquement un assemblage de plusieurs whiskies, qui pourraient être issus de distilleries différentes) et un whisky single malt français conçu par le Maître distillateur Jean-Marc Daucourt. Il est fait avec l'orge cultivés dans le nord-est de la France, et a terminé en fûts de chêne du Limousin.

Whisky d'Anjou

 

Histoire du whisky en Anjou :

En 1863, Henri Sailland, brasseur à Angers, installe une distillerie en plus de son activité.
Il produit un alcool de grain, spécialité d'alcools Anglais extra-fins (thermes Français du whisky).

Mais, les Angevins préfèrent les boissons sucrées.
Dans le vignoble, le jus qui en coule est le vin blanc demi-sec, les vins du layon ont pris de l'ampleur et même les vins de Savennières sont doux, à cette époque.
Le Guignolet et le Triple-sec sont les alcools de grande réputation, ils sont même produit par tous les distillateurs d'Anjou.

En 1895, Lucien Frémy, liquoriste de Chalonnes, crée les boissons nommées « Chesky », whisky à la cerise et « Orasky », whisky à l’orange. Un rappel aux boissons d'Anjou, le Guignolet à base de cerises et le Triple-sec à base d'oranges. Des boissons qui seront vendues aussi en Angleterre.

Mais, au début du vingtième siècle, quand les entreprises s'arrêtent, les recettes disparaissent.

En Anjou, la brasserie « La Piautre », à La Ménitré, prépare son whisky dans des barriques de vin (Coteaux du Layon).
La commercialisation a débuté le 11 novembre 2017.


Pour en savoir plus sur le Whisky Français

 

Venez nous voir au musée des boissons et de la sommellerie.

 

En savoir plus sur le whisky Français :

Fédération du Whisky de France
140 avenue des Champs Élysées
75008 Paris
www.whiskydefrance.fr

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.