Fiche sur les vins AOC en France

Saumur-Champigny

Situation Géographique
Historique de l'AOC
Cépages
Sols et Climat
La fiche technique de l'AOC
Cartes et Photos
Les adresses

Les nouvelles

 

 

 

Situation Géographique

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Saumur-Champigny » est situé dans la région viticole du Val de Loire.

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Saumur-Champigny » s'entend au Sud-Est de Saumur, sur 9 communes :

Département de Maine-et-Loire

Chacé, Montsoreau, Parnay, Saint-Cyr-en-Bourg, Saumur,
Souzay-Champigny, Turquant, Varrains.

 

 

 

 

Historique

 

ETYMOLOGIE

Origine du nom : Le mon « Saumur »

le nom varie : Castrum Salmurum ( Château-Saumur ), Salmurius, Salmuria et pour les premières formes françaises : Pétronille de Salmur ( 1209 ) et Salmeur ( 1240 ).

HISTOIRE

Regardez aussi : Histoire de la Vallée de la Loire

Il remonte avec l'arrivée des Romains.

Au XIIème siècle

Dès leur arrivée, les moines de l’Abbaye de Fontevraud développent la culture de la vigne dans tout le saumurois. Lorsque Henri Plantagenêt, comte d’Anjou, monte sur le Trône d’Angleterre en 1154, la vigne connaît un nouvel essor propulsé par la forte demande de la noblesse anglaise. Cette situation perdure jusqu’en 1214, date à laquelle le roi de France Philippe Auguste confisque l’Anjou à Jean Sans terre.

Au XVIIème siècle

C'est au XVIIe siècle que l'Abbé Breton, du clergé de Fontevraud, se fit adresser de Guyenne (Ancien nom de l'Aquitaine), à l'occasion de la transformation du vignoble de Richelieu, quelques plant du cépages "Cabernet franc". Ainsi le cépage Bordelais fut planté dans le Saumurois et connu sous le nom de " Plant de l'Abbé Breton"

Tout au long du moyen âge, malgré la guerre de Cent-Ans, sous l’influence des ducs d’Anjou, et en particulier du célèbre Roi René (1434-1480), la culture de la vigne connaît une large expansion.

Au XIXème siècle

1865
Arrivé en Anjou et Touraine du cépage Cabernet Franc ( appelé BRETON)

1883
Le phyloxéra arrive en Anjou, en 1883, c'est à Martigné-Briand qu'il est apparu en premier.
Il arrivera sur Saumur vers 1890.

1890
Le phylloxera, apparu à Saumur vers 1890

Au XXème siècle

Au tout début du XIXè, “La Topographie de tous les vignobles connus” par A. Jullien référence Champigny en tête de son classement des vins rouges d’Anjou et du Maine :

“Champigny, près de Saumur, fournit des vins corsés d’une couleur foncée, de bon goût et très généreux ; ils n’acquièrent leur maturité qu’après quatre ou cinq ans de garde, et sont alors fort agréables.”

1905
Création de la réprésion des fraudes en 1905 avec la définition de la notion de « Tromperie sur la marchandise », Loi du 1 août 1905 .
Quiconque, qu'il soit ou non partie au contrat, aura trompé ou tenté de tromper le contractant, par quelque moyen ou procédé que ce soit, même par l'intermédiaire d'un tiers :
- soit sur la nature, l'espèce, l'origine, les qualités substantielles, la composition ou la teneur en principes utiles de toutes marchandises ;
- soit sur la quantité des choses ou sur leur identité par la livraison d'une marchandise autre que la chose déterminée qui a fait l'objet du contrat ;
- soit sur l'aptitude à l'emploi, les risques inhérents à l'utilisation du produit, les contrôles effectués, les modes d'emploi ou les précautions à prendre,
Sera puni d'un emprisonnement de trois mois au moins, deux ans au plus et d'une amende de 1.000 F au moins, 250.000 F au plus ou de l'une de ces deux peines seulement.

En 1925, le Docteur Pierre Maisonneuve, dans son ouvrage, “l’Anjou, ses vignes, ses vins” écrit : “ Le Cabernet Franc réussit particulièrement bien dans les calcaires du Saumurois et y donne les grands vins de Champigny”

La tradition du Breton restera confidentielle, réservée à quelques initiés, appréciée des vignerons du pays jusqu’à l’arrivée d’un homme exceptionnel : le Père Cristal. Fortune faite, il acquît le Château de Parnay, au coeur de l’appellation. A sa mort, en 1931, il avait porté la renommée de Champigny hors de nos frontières.

Son vin toujours authentique faisait dire à son ami George Clémenceau :

“Un pays qui produit ce vin est un grand pays, car il n’y a pas de grand pays sans histoire et sans grande civilisation”.

1952
En 1952, création du Conseil Interprofessionnel des vins d'Anjou et de Saumur, le CIVAS


1957
l'appellation d'origine contrôlée "Saumur-Champigny" initialement reconnue par le décret du 31 décembre 1957

1970
Décret du 29 janvier 1970 concernant l'appellation contrôlée « Saumur » suivit ou non de « Champigny » :
* Ces vins ne pourront être mis en circulation avec l'appellation « Saumur » suivit ou non de « Champigny » sans le certificat de dégustation délivré par l'INAO

1974
Les vins ne peuvent être mis en circulation avec cette appellation sans un certificat délivré par l'institut national des appellations d'origine selon les dispositions du décret susvisé n° 74-871 du 19 octobre 1974 relatif aux examens analytique et organoleptique des vins à appellation d'origine contrôlée.

1993
Thierry Germain, bordelais d’origine, a repris en 1993, le réputé Domaine des Roches Neuves, et ses 22 hectares .

Au XXI ème siècle:

2000
L'inscription du Val de Loire (entre Sully-sur-Loire et Chalonnes) au patrimoine mondial de l'UNESCO en 2000.

2005
La dissolution du CIVAS a été prononcée par ordonnance du 26 mai 2005.
la transmission du patrimoine du CIVAS à l'association INTERLOIRE, suite au traité d'absorption du 16 juin 2000, n'a été effective qu'au jour de l'ordonnance de dissolution du 26 mai 2005.
comité interprofessionnel des vins d'Anjou et de Saumur, dit CIVAS

2006
Le vignoble de Saumur Champigny est la première Appellation Contrôlée à s’être engagée dans un programme de biodiversité sur l’ensemble de son territoire. Les viticulteurs se sont unis pour implanter un réseau de Zones écologiques Réservoirs, à travers les neuf communes de l’appellation. Les Zones Ecologiques Réservoirs ou ZER sont des espaces « non cultivés », sans apports de pesticides et de fertilisants (haies, abords enherbées, murets…).
Les viticulteurs invitent les habitants à les rejoindre en utilisant lors de leurs plantations de haies des essences spécialement choisies pour le développement de la biodiversité dans le vignoble. Les ZER sont des espaces “non cultivés”, haies, abords enherbées, murets, etc, sans apports de pesticides et de fertilisants, qui permettent de promouvoir et de maintenir une diversité biologique afin de privilégier les mécanismes de régulation naturelle au sein de l’agro-écosystème viticole.
Planter des haies permet d’augmenter la biodiversité végétale, support de biodiversité animale. Mais les haies ont aussi un rôle dans la protection des sols, la régulation des écoulements d’eau, l’intégration paysagère.

Il est possible d’accentuer la présence de la faune utile en respectant quelques principes :

La haie est plus facilement colonisée par un grand nombre d’animaux si elle est constituée d’essences diverses. Parallèlement, en utilisant des essences d’arbres et d’arbustes présents dans notre région, l’identité du site est préservée.
Au sein de la haie, il est important de conserver les différentes strates de végétation qui la compose. Les espèces nichant dans la partie herbacée sont différentes de celles que l’on retrouve dans la strate arbustive.
Une haie est d’autant plus riche en biodiversité qu’elle est intégrée dans un réseau de haies qui constitue ainsi corridors ou voies de passages pour la faune entre les bois et les bosquets. En effet, beaucoup d’espèces animales ne sont pas naturellement présentes dans les parcelles viticoles mais proviennent des espaces boisés.
Le Syndicat, en collaboration avec le PNR Loire-Anjou-Touraine, a sélectionné une trentaine d’essences d’arbres et d’arbustes parmi lesquelles le Cornouiller sanguin, l’Eglantier, le Noisetier et le Prunellier qui abritent des ennemis naturels des ravageurs de la vigne ; notre meilleure alliée est une petite guêpe du nom d’Anagrus atomus. Les essences sélectionnées ont également été choisies pour faciliter leur implantation et leur intégration dans le paysage du Sud Saumurois. Dans ce projet ce n’est pas tant la quantité d’une essence particulière?qui?compte mais plutôt la diversité dans la composition de la haie.

Ce projet en faveur de la biodiversité est soutenu par les communes, la Communauté d’Agglomération Saumur Loire Développement, le PNR Loire Anjou Touraine, la Chambre d’Agriculture et le Conseil Général. Chacun est invité à participer au programme en implantant des haies bocagères ou ornementales qui respectent ces quelques principes et favorisent le développement de la biodiversité.

2007
Les vins revendiqués en appellation d'origine contrôlée "Saumur-Champigny" sont issus exclusivement des vignes situées dans l'aire parcellaire de production telle qu'approuvée par l'Institut national de l'origine et de la qualité lors des séances du comité national compétent des 4 et 5 novembre 1992, 3 et 4 novembre 1994, 11 décembre 2001 et de la séance de la commission permanente du comité national compétent du 5 septembre 2007.

2008
En 2008, la superficie en production est de 1 475 hectares,
qui ont produit 69 511 hectolitres . ( source : les douanes )

2009
Depuis le 1er Août 2009, l'Union Européenne met en place des réglements viniviticole. Les syndicats de vignerons travaillent sur des cahiers des charges pour faire valoir leur AOC Française.
La désacoolisation est autorisé, l'utilisation de copeaux , ...
Etiquetage :
- L’année de récolte, Millésime :
Il s’agit de l’année à laquelle ont été récoltés au moins 85% des raisins utilisés.
- Cépage :
Il s’agit au moins de 85% des raisins utilisés.
.

Cahier des charges de l'AOC « Saumur-Champigny »
Décret n° 2009-1227 du 12 octobre 2009
(JORF n°0238 du 14 octobre 2009 ) :

En 2009, la superficie en production est de 1 376 hectares,
qui ont produit 74 442 hectolitres . ( source : les douanes )

 

2012

Décret n° 2012-655 du 4 mai 2012 relatif à l'étiquetage et à la traçabilité des produits vitivinicoles et à certaines pratiques œnologiques, JORF n°0107 du 6 mai 2012

Les règles pour le «vin biologique» sont applicables à partir du 1er août 2012 .
Les vins issus de raisins de la vendange 2011 et qui auront été vinifiés conformément à la réglementation qui vient d'être votée pourront adopter le terme vin biologique et le logo bio de l'UE à partir du 1er août 2012.

2013
Ban des vendanges 2013, Pour les vins A.O.C. Saumur-Champigny :
- 07 octobre 2013 pour le cépage Pineau d'Aunis
- 10 octobre 2013 pour les cépages Cabernet franc et Cabernet Sauvignon

2016
Arrêté du 20 juin 2016 modifiant le cahier des charges de l'appellation d'origine contrôlée « Saumur-Champigny » homologué par décret n° 2011-649 du 8 juin 2011
Modification du Cahier des Charges :
les mots : « l'utilisation de morceaux de bois est interdite » sont remplacés par les mots : « l'utilisation de morceaux de bois est autorisée pendant la vinification » ;

 

Regardez aussi : Histoire de la Vallée de la Loire


 

 

Les Cépages

Appellation d'origine contrôlée « Saumur Champigny » :
Cahier des charges du 12 octobre 2009
Vins rouges

cépage principal : cabernet franc


Cépage : Cabernet Franc

cépages accessoires :
cabernet-sauvignon, pineau d'Aunis

La proportion de l'ensemble des cépages accessoires cabernet-sauvignon et pineau d'Aunis ne peut être supérieure à 15 % de l'encépagement.

La proportion de l'ensemble des cépages accessoires cabernet sauvignon et pineau d'Aunis ne peut être supérieure à 15 % de la cuvée.

 


Ampélographie
( étude des cépages )

Cabernet Franc
Le premier bois planté par Geoffroy Martel, à son retour d'Aquitaine fut le cabernet (franc) sur le territoire de Sainte-Gemmes-sur-Loire, en 1040.
Au XVIIème siècle, Richelieu confie à l’Abbé Breton, officiant à Fontevraud, la mission de replanter la région en Cabernet. Il acquiert en Guyenne des plants de Cabernet Franc qu’il replante autour de l’Abbaye.
Depuis lors, ce cépage s’est fait localement appelé “Breton”

 

Cabernet Sauvignon
Le cépage « Cabernet Sauvignon » très cultivé en Gironde d'où il serait originaire. Il est issu du croisement entre le cabernet franc et le sauvignon blanc .

 

HISTORIQUE

1040 : Le premier bois planté par Geoffroy Martel, à son retour d'Aquitaine fut  le cabernet (franc) sur le territoire de Sainte-Gemmes-sur-Loire.
1842 : Mr Pierre Constant Guillory introduisit le Cabernet Sauvignon en Anjou.
1865 : ré-implantation du Cabernet Franc dans la région d'Anjou
1883 : Le phyloxéra arrive en Anjou, c'est à Martigné-Briand qu'il est apparu
1930 : la plantation du cépage cabernet est grande dans le vignoble Angevin.
   

 

 

 

 

Sols et Climat

Le sol est composé pricipalemenet de Tuffeau ( calcaire)

La spécificité du Saumur-Champigny repose sur la richesse argilo-calcaire de son terroir et la présence du tuffeau en sous-sol.

Cette roche calcaire du crétacé supérieur absorbe les précipitations hivernales et restitue parcimonieusement une partie de cette eau durant les longues périodes de sécheresse. La vigne a ainsi sans excès une alimentation hydrique régulière nécessaire à la parfaite maturation des raisins.

Une autre qualité de ce terroir est sa forte capacité à emmagasiner la chaleur solaire le jour pour la restituer la nuit. Le nom Champigny provient d’ailleurs du latin “Campus Ignis” qui signifie “Champs de feu”. Les vignerons de Saumur-Champigny ont en permanence à coeur de produire des vins reflétant fidèlement l’identité de ce terroir bien spécifique.

 

Le Climat est Océanique Tempéré

Autre facette essentielle : le climat. Le vignoble se situe à la limite Est de l’influence océanique, ce qui atténue légèrement les extrêmes estivaux et relève sensiblement ceux de l’hiver. Protégé d’un excès d’humidité par le relief des Mauges et le triangle Loire, Thouet et Forêt de Fontevraud, la zone d’Appellation Saumur Champigny jouit d’une pluviosité particulièrement faible avec une moyenne de 525 mm/an, sa plus faible est en 1990 avec 394mm à St Cyr en Bourg.

Pour comparaison la ville de Cholet (60km) atteint 747 mm/an, Angers (45km) 639 mm/an, la moyenne nationale, quant à elle, est d’environ 900 mm. Le terroir de Saumur-Champigny bénéficie aussi de la plus forte moyenne (15,7°C) de température de la région.

 

 

 

 

Fiche technique

L'appellation d'origine contrôlée « Saumur-Champigny » est réservée aux vins tranquilles rouges.

Vignoble

Pour les anciens décrets voir : Historique de l'AOC

Quelques informations sur le
Cahier des charges
du 12 Octobre 2009 modifié en 2016

1° Conduite du vignoble

Age de la vigne pour l'aoc
:
Le bénéfice de l'appellation d'origine contrôlée ne peut être accordé aux vins provenant des parcelles de jeunes vignes qu'à partir de la deuxième année suivant celle au cours de laquelle la plantation a été réalisée en place avant le 31 juillet, avec un rendement nul les années précédentes.

Conduite des vignes :
Les vignes présentent une densité minimale de 4 000 pieds à l'hectare. Elles ne peuvent présenter un écartement entre rangs supérieur à 2,50 mètres et un écartement entre pieds sur un même rang inférieur à 1 mètre.

Afin de préserver les caractéristiques des sols, qui constitue un élément fondamental du terroir :
a) Un couvert végétal des tournières est obligatoire.
b) L'interrang doit être enherbé ou cultivé mais en aucun cas désherbé chimiquement.

obligation de 4 niveaux de fil de palissage

La charge maximale moyenne à la parcelle est fixée à 10 000 kilogrammes de raisins par hectare.

L'irrigation est interdite.

Taille :
Les vignes sont taillées, en taille mixte, au plus tard le 30 avril selon les règles suivantes :
Pour le cépage pineau d'Aunis N :
* soit avec un maximum de 10 yeux francs par pied et un maximum de 6 yeux francs sur le long bois ;
* soit avec un maximum de 12 yeux francs par pied et un maximum de 4 yeux francs sur le long bois ;
Pour les cépages cabernet franc N, cabernet-sauvignon N :
* soit avec un maximum de 12 yeux francs par pied et un maximum de 8 yeux francs sur le long bois ;
* soit avec un maximum de 14 yeux francs par pied et un maximum de 5 yeux francs sur le long bois.

2° Vendange

Maturité :
Ne peuvent être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucre inférieure à 180 grammes par litre de moût.

Rendement :
Le rendement est fixé à 57 hectolitres par hectare.

Le rendement butoir est fixé à 69 hectolitres par hectare

Divers :

Chai

1° Arrivée en cave
L'aire de production des vins
Les vins sont vignifiés et élevés dans une aire de production limité et défini par le cahier des charges.

Enrichissement
Les techniques soustractives d'enrichissement sont autorisées et le taux maximum de concentration partielle par rapport aux volumes mis en œuvre est fixé à 10 %

Les vins ne dépassent pas, après enrichissement, le titre alcoométrique volumique total maximum de 12,5 %.

2° Vinification:
Les vins ayant droit à l'appellation contrôlée devront provenir des raisins récoltés à bonne maturité et vinifiés conformément aux usages locaux, ils bénéficieront de toutes les pratiques oenologiques actuellement autorisées par les lois et règlements en vigueur.

Les vins présentent un titre alcoométrique volumique naturel minimum de 10,5 %.

La proportion de l'ensemble des cépages accessoires cabernet sauvignon et pineau d'Aunis ne peut être supérieure à 15 % de la cuvée.

L'utilisation de morceaux de bois est autorisée pendant la vinification.
(Avant 2016 : L'utilisation de morceaux de bois de chêne est interdite.)

La fermentation malolactique est obligatoirement achevée. Les vins prêts à être mis en marchés en vrac ou au stade du conditionnement présentent une teneur en acide malique inférieure ou égale à 0,4 gramme par litre.

La teneur maximale en sucres fermentescibles (glucose + fructose) est fixée à 3 grammes par litre.


3° Contrôles
Le contrôle du respect du présent cahier des charges est effectué par un organisme tiers offrant des garanties de compétence, d'impartialité et d'indépendance, pour le compte de l'INAO, sur la base d'un plan de contrôle approuvé.

Les bulletins d'analyse sont effectués et conservés par le vignerons ou négociant, pendant une période de 6 mois à compter de la date de conditionnement.

 

 

Commercialisation

Etiquette
Le nom de l'appellation d'origine contrôlée peut être complété par la dénomination géographique "Val de Loire"

Date de mise en marché à destination du consommateur.
Les vins sont mis en marché à destination du consommateur selon les dispositions de l'article D. 644-35 du code rural.
( 15 décembre )

La production est d'environ 45 000 Hectolitres

 

Cartes et Photos


Carte situation de l'AOC, dans le Val de Loire

Carte situation de l'AOC Saumur Champigny dans le Maine et Loire

Cépage : Cabernet Franc

 

Adresses

Syndicat
des producteurs
25 rue Beaurepaire
49400 Saumur
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxx
Antoine Sansay
15, rue des Roches Neuves
49400 Varrains
Tél : 02 41 52 90 08
Fax : 02 41 50 27 39
Château de Parnay   Site internet
www.chateaudeparnay.fr

Clos des Cordeliers

Sébastien Ratron

49400
Souzay Champigny
Site Internet
www.clos-des-cordeliers.com

Tél. : 02 41 52 95 48

Clos Rougeard

Nady et Charly FOUCAULT

49400
Chacé
Tél : 02 41 52 92 65

Domaine du Vieux Bourg

Noël GIRARD

30 Grand Rue
49400
VARRAINS
 

Domaine Filliatreau


Chaintres
Route de Dampierre
49400 Saumur
Tel: 02 41 52 90 84
Domaine de saint Just
12 rue de la Prée Mollay
49260 Saint Just sur Dive
Tel: 02 41 51 62 01

Le Clos Cristal

Hospices de Saumur

Tél : 02 41 52 96 08

Site :
www.clos-cristal.com

 

 

Les nouvelles sur l'appellation

 

les Grandes Tablées 2015 se dérouleront le 5 et 6 août.

6 000 invités attendus encore cette année dans le centre ville de Saumur.

Tarifs : 12 € : Repas + verre de dégustation (réservation recommandée) - 5 € : verre de dégustation seul (achat sur place)

Billetterie en ligne ouverte (pour les repas) ou réservation auprès de l'Office de Tourisme du Saumurois, 8 bis quai Carnot à Saumur - Tel : 02 41 40 20 60 - infos@ot-saumur.fr.

 

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.