Fiche sur les vins AOC en France :

Orléans
Orléans-Cléry

Situation Géographique
Historique de l'AOC
Cépages
Sols et Climat
La fiche technique de l'AOC
Cartes et Photos
Les adresses

Les nouvelles

 

 

 

Situation Géographique

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Orléans » est situé dans la région viticole de la Vallée de la Loire.


L'AOC « Orléans » est situé sur 13 communes dans le département du Loiret :

Baule, Beaugency, Chécy, Cléry-Saint-André, Mardié, Mareau-aux-Prés,
Meung-sur-Loire, Mézières-lez-Cléry, Olivet, Orléans, Saint-Ay,
Saint-Hilaire-Saint-Mesmin, Saint-Jean-de-Braye.

La zone géographique de ce vignoble, la plus septentrionale de la vallée de la Loire, est située de part et d’autre de la Loire, entre la plaine de Beauce et la forêt de Sologne.
Elle s’étend sur quelques 35 km, en amont et en aval de la ville d’Orléans.

La superficie du vignoble est :
- en 1803 avec 32 000 ha
- en 1868 avec 22 000 ha
- en 2005 avec 88 ha
- en 2008 avec 80 ha

 

 

 

Historique

Il remonte avec l'arrivée des Romains.

Au VIème siècle

Fondée vers 510 par Saint Mesmin sur un domaine donné par Clovis, l'abbaye de Micy se signalait dès cette époque par l'abondance et la qualité du vin qu'on y récoltait.

La viticulture est très présente dans la région, puisque dans le courant du VIe siècle Grégoire de Tours indique que des marchands de vins en quête de gros approvisionnements se rendent à Orléans pour leur commerce. Il semble que le Pinot noir, localement nommé Auvernat, ait longtemps constitué la base de l'encépagement local, puis ait fortement régressé au profit du Pinot Meunier, localement appelé Gris Meunier.

Au VIIIème siècle

Charlemagne, grand amateur de vin, développe à Saint-Euverte, près d'Orléans, un clos qui portera son nom jusqu'au XIXème siècle.

au XIII ème siècle

Dès le moyen-âge, la réputation des vins d'Orléans est établie ainsi que la nécessité de bien conduire les vignes. Dès le XIII° siècle, le poète Henri d'Andeli loue les vins d’Orléans provenant de vignes sans engrais de fumier : "vins d'Orliens qui nessent sans gresse de fiens". Les vins d’Orléans sont connus à l’étranger et Jean d’Angleterre (dit Jean sans Terre) en achète notamment en 1206 et 1215.

Du XVème siècle au XVIIème siècle

Nos rois de France, de Charles VII (1403-1461) Ã Louis XIII (1601-1643), se sont toujours approvisionnés en vin d'Orléans.

Au XVème siècle

1428
C'est le 12 octobre 1428, que le comte de Salisbury arrive devant Orléans, par la rive gauche, avec une armée d'Anglais et de Bourguignons. Mais les Orléanais retranchés derrière leurs murailles, et ayant rasé tous leurs faubourgs sur plus de 200 mètres, avaient rendu un assaut plus difficile.

1429
Le 08 mai 1429, Jeanne d'arc prend Orléans

Au XVIème siècle

1539
En 1539, Guillaume POYET, chancelier de France originaire d'Angers, écrit aux échevins de sa ville natale pour leur recommander d'acheter des vins « d'Orléans, Gascogne et Véron [région du chinonais] », pour honorer leurs hôtes.

1577
Les vins d´Orléans, jouissait en 1577, d´une très grande renommée, qui égalait celle des vins de Beaune

En 1577, le Parlement de Paris promulgue une loi interdisant aux Parisiens l'achat de vins produits à moins de vingt lieues (88 km) de la capitale. Pour répondre à la demande, on accroît la production autour d'Orléans.

Au XVIIème siècle

Nicolas de La Framboisière, va condamner, dans un traité d´hygiène qu´il dédie à Henry IV, les vins de l´Orléanais. Ils précisent que ceux-ci remplissent la tête de ´vapeurs âcres´. Le vignoble orléanais est alors condamné.

1610
En 1610, le vignoble de l'Orléanais était le plus peuplé du monde.

1637
Grande sécheresse d'avril à octobre dans le Centre et le Massif Central. On vendange dès le mois d'août 1637 à Bourges et à Orléans.


Louis XI de France, (dit le Prudent, né le 3 juillet 1423 à Bourges, mort le 30 août 1483 au château de Plessis-lez-Tours (commune de La Riche, Indre-et-Loire)), fut roi de France de 1461 à 1483; Il exigeait que la table royale soit accompagnée de vins sélectionnés dans la région.

Au XIXème siècle

1803
La statistique de 1803 précise que « l’auvernat est le plant de vigne qui donne le meilleur vin d’Orléans ; mais il est le moins fécond » .
Dans un ouvrage statistique de 1803 il est évoqué comme « peut-être le plus grand vignoble de France », avec environ 32 000 ha .

1806
En 1806, la Confrérie des fabricants et marchands de vinaigre d'Orléans et des environs vit le jour. Elle fut transformée en 1872 en Syndicat des vins, spiritueux et vinaigre.

1868
vers 1868, Guyot mentionne encore 22 000 ha de vignes dans l’Orléanais.
J. Guyot mentionne bien : « l’auvernat franc (pineau noir de Bourgogne), qui était autrefois l’honneur de l’Orléanais et qui n’existe plus ; l’auvernat gris ou meunier, qui domine absolument les cépages noirs de l’Orléanais ».

1876
En 1876, le phylloxéra s'étend, un foyer d'infestation est découvert à Orléans

Au XXème siècle

1933
Cependant, à partir de 1933, des viticulteurs se réunissent pour assurer en commun la vinification et la mise en marché de leurs vins et s’organisent pour faire vivre un vignoble dont la notoriété ancienne est très forte.

1951
9 août 1951 , VDQS Vins de l'Orléanais (Appellation d'Origine Vin Délimité de Qualité Supérieure).

1970
A partir des années 1970 les viticulteurs ont commencé la reconstitution du vignoble.
La vente des prduits fruité est en chute ( pommes, poires, cerises ), les agriculteurs replante des parcelles en vignes.

1974
Les vins ne peuvent être mis en circulation avec cette appellation sans un certificat délivré par l'institut national des appellations d'origine selon les dispositions du décret susvisé n° 74-871 du 19 octobre 1974 relatif aux examens analytique et organoleptique des vins à appellation d'origine contrôlée.

Au XXI ème siècle

Le paysage de la région agricole change. Les vergers et le vignoble se partageaient les parcelle de culture, mais, les vergers ne sont plus retablent. Les agriculteurs arrache donc les vergers et laisse les terres en friches. Le vignoble Orléanais se trouve morcelé en parcelle ( avec quelques maison qui se construises grâce à un marché immobilié en croissance ).

2001
l’aire parcellaire de production a été approuvée par l’Institut national de l’origine lors de la séance du comité national des 5 et 6 septembre 2001.

2002
14 octobre 2002, décret sur AOVDQS « Orléans-Cléry » , une nouvelle appellation est né. Il y a 1 cave coopérative et 3 vignerons qui produissent les 2 appellations locals.

2005
Source INAO 2005
- Superficie : 88 ha
- 25 viticulteurs avec 7 vinificateurs (4 caves particulières, 2 caves coopératives, 1 négociant)
- Récolte : 4 380 hl

Le Vignoble Deneufbourg devient le quatrième vignoble à produire les AOC Orléans et Orléans-Cléry.


2006

A.O.C. depuis le décret d' appellation du 23 Novembre 2006

Les vins de la récolte 2005 ayant reçu le label des vins délimités de qualité supérieure (VDQS) sous l'appellation d'origine « Orléans » et répondant aux conditions du présent décret peuvent bénéficier de l'appellation d'origine contrôlée s'ils obtiennent le certificat d'agrément

2008
En 2008, le vignoble approche les 80 ha exploités par une vingtaine de viticulteurs. La production est d’environ 2200 hl. Les vins rouges dominent toujours la production, avec un peu plus de 40% du volume, suivis par les blancs (35%) et les rosés.

2009
Depuis le 1er Août 2009, l'Union Européenne met en place des réglements viniviticole. Les syndicats de vignerons travaillent sur des cahiers des charges pour faire valoir leur AOC Française.
La désacoolisation est autorisé, l'utilisation de copeaux , ...
Etiquetage :
- L’année de récolte, Millésime :
Il s’agit de l’année à laquelle ont été récoltés au moins 85% des raisins utilisés.
- Cépage :
Il s’agit au moins de 85% des raisins utilisés.

Depuis 2009, les analyses des vins sont conservés par le vignerons ou négociant, pendant une période de 6 mois à compter de la date de conditionnement.



Les vendanges ont commencé, lundi 21 septembre, pour les viticulteurs avec les 150 hectares de vignes concernés par l’Appellation d’origine contrôlée (AOC) Orléans et Orléans- Cléry. Il y a 4 vignerons indépendants et 1 cave Coopérative.

Patrick Harnois est le président du syndicat viticole de l'Orléanais

Cahier des charges de l'AOC « Orléans »
Décret n° 2009-1253 du 16 octobre 2009
(JORF n°0242 du 18 octobre 2009 ) :

 

2011

Cahier des charges de l'AOC « Orléans »
le décret n° 2011-1376 du 25 octobre 2011,
JORF du 28 octobre 2011

 

Regardez aussi : Histoire de la Vallée de la Loire

 

 

 

 

Les Cépages

Appellation d'origine contrôlée « Orléans » :
Vins blancs

cépage principal : chardonnay
cépages complémentaires: pinot gris

Vinification

La proportion du cépage chardonnay B est supérieure ou égale à 60 % .

 

Vins rosés

cépage principal : meunier
cépages complémentaires : pinot noir , pinot gris

Vinification

La proportion du cépage meunier N est supérieure ou égale à 60 %

 

Vins rouges

cépage principal : meunier,
cépages complémentaires : pinot noir

 

Vinification

La proportion du cépage meunier N est comprise entre 70 % et 90 %

 

Historique

Charlemagne aurait offert le cépage « Orleans jaune » aux Allemands

Le pinot noir N, localement nommé « auvernat noir »
le chardonnay, localement nommé : auvernat (ou auvergnat) blanc

Roger Dion nous explique que au temps de la prospérité orlénaise, trois cépages nobles ont été peu à peu abandonnés (l´auvergnat pour les rouges, et le meslira et le muscat pour les blancs). On a privilégié la production de vins populaires de basse qualité, que l´on colorait avec un cépage rouge teinturier.

1803
La statistique de 1803 précise que « l’auvernat est le plant de vigne qui donne le meilleur vin d’Orléans ; mais il est le moins fécond »

1860
J. Guyot mentionne bien : « l’auvernat franc (pineau noir de Bourgogne), qui était autrefois l’honneur de l’Orléanais et qui n’existe plus ; l’auvernat gris ou meunier, qui domine absolument les cépages noirs de l’Orléanais ».

 

 

Sols et Climat

Le Sol est situé au sud de la Loire sur le plateau entre Loire et Sologne. Notre terroir est composé de 3 types de sol :
- sablo-graveleux sur sous sol calcaire
- sablo-argileux
- argilo-calcaire

Les parcelles précisément délimitées pour la production des raisins se concentrent sur les terrains à dominante texturale sableuse, très filtrants, développés dans les alluvions anciennes de la Loire et les sols argilo-calcaires des « formations de Beauce » de l’Aquitanien.


Le climat est océanique sous dominance continentale, avec une pluviométrie bien répartie dans l'année.

Le climat, de type océanique dégradé aux influences continentales, présente à titre de comparaison une température moyenne annuelle inférieure de l'ordre de 0,7°C à celle des vignobles méridionaux du Val de Loire avec une durée d’ensoleillement annuel identique.

 

 

 

 

Fiche technique

L'AOC « Orléans » est réservée aux vins tranquilles blancs, rouges et rosés.

Vignoble

Pour les anciens décrets voir : Historique de l'AOC

Quelques informations sur le
Cahier des charges
du 25 Octobre 2011

1° Conduite du vignoble

Les vignes présentent une densité minimale à la plantation de 5000 pieds à l’hectare.

Les vignes sont taillées, avec un maximum de 11 yeux francs par pied.

Les vignes sont obligatoirement conduites en palissage « plan relevé ».

La charge maximale moyenne à la parcelle est fixée à :
- 9000 kilogrammes par hectare pour les cépages chardonnay B et pinot gris G ;
- 8500 kilogrammes par hectare pour les cépages meunier N et pinot noir N.

2° Vendange

Maturité :
Richesse minimum en sucre :
* à 153 grammes par litre de moût pour les vins blancs et rosés
* à 162 grammes par litre de moût pour les vins rouges.

Les vins présentent un titre alcoométrique volumique naturel minimum de 9,5 %

Rendement :
Le rendement de base est fixé à :
* 55 hectolitres par hectare pour les vins blancs
* 50 hectolitres par hectare pour les vins rouges et rosés.

Le rendement butoir est fixé à :
* 60 hectolitres par hectare pour les vins blancs
* 55 hectolitres par hectare pour les vins rouges et rosés.


Divers :

Chai

L'aire de production des vins
Les vins sont vignifiés et élevés dans une aire de production limité et défini par le cahier des charges.

Enrichissement
Les vins ne dépassent pas, après enrichissement, le titre alcoométrique volumique total de 12,5 %.

Vinification
Les vins sont vinifiés conformément aux usages locaux.

La teneur en fer est au maximum de 10 milligrammes par litre pour les vins rosés et blancs.

 

Nos commentaires :

Aucune mention sur le cahier des charges interdit les copeaux de bois. Par conséquence, l'utilisation de copeaux de bois est autorisé pour cette AOC.

 


3° Contrôles
Le contrôle du respect du présent cahier des charges est effectué par un organisme tiers offrant des garanties de compétence, d'impartialité et d'indépendance, pour le compte de l'INAO, sur la base d'un plan de contrôle approuvé.

Les bulletins d'analyse sont effectués et conservés par le vignerons ou négociant, pendant une période de 6 mois à compter de la date de conditionnement.

 

 

Commercialisation

Etiquette
« Orléans » suivie ou non du nom « Val de Loire »

Date de mise en marché à destination du consommateur :
Les vins sont mis en marché à destination du consommateur selon les dispositions de l'article D. 644-35 du code rural. ( 15 décembre )

 

Cartes et Photos


Carte de la situation géographique

Carte situation de l'AOC , dans le Val de Loire
 

Vidéo du 19 avril 2010
Visite du vignoble

Photo du 17 Décembre 2009
Mr Javoy, Vigneron

Photo du 17 Décembre 2009
Route du vignoble d'Orléans

Photo du 17 Décembre 2009
Paneau de Javoy & Fils

Photo du 16 Décembre 2009
Vigne d'AOC Orléans

Photo du 16 Décembre 2009
Paneau du Clos Saint Fiacre

Photo du 16 Décembre 2009
Paneau du Chant d'oiseaux

Photo du 16 Décembre 2009
Clos Saint Fiacre

Communes de l'AOC
Voir aussi les photos et vodéos de l'appellation « Orléans-Cléry »

 

Adresses

Clos Saint Fiacre

PIEL Hubert

560, Rue de Saint-Fiacre
45370
MAREAU AUX PRES
tél : 02.38.45.61.55
fax : 02.38.45.66.58
email : clos.saintfiacre@
wanadoo.fr

Domaine Saint Avit

JAVOY Père et fils

Mézières Lez Cléry
Site Internet :
sitejavoy.free.fr/javoysite

Vignoble Deneufbourg

Valérie Deneufbourg

Cléry-Saint-André
Tel : 02 38 45 97 53
Fax : 02 38 45 72 04
Vignoble du Chant d'Oiseaux


321 route des Muids
45370 Mareau Aux Près (Loiret)
Tél.: 0238456031
xxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxxx
Cave Coopérative de Mareau-aux-Prés


550, route des Muids

45370
MAREAU-AUX-PRÉS

Tél. 0 38 45 61 08
Fax : 02 38 45 65 70
Site Internet :
www.vignerons-orleans

 

 

 

Les nouvelles sur l'appellation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.