Fiche sur les vins AOC en France

Limoux

Situation Géographique
Historique de l'AOC
Cépages
Sols et Climat
La fiche technique de l'AOC
Cartes et Photos
Les adresses

Les nouvelles

 

Situation Géographique


Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Limoux » est situé dans la région viticole du Languedoc-Roussillon

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Limoux » est situé autour de Limoux,
sur les 41 communes suivantes du département de l'Aude :

Ajac, Alet-les-Bains, Antugnac, Bouriège, Campagne-sur-Aude, Cassaignes, Castelreng, Cépie, Conilhac-de-la-Montagne, Couiza, Cournanel, Coustaussa,
La Digne-d'Amont, La Digne-d'Aval, Espéraza, Fa, Festes-et-Saint-André,
Gaja-et-Villedieu, Gardie, Ladern-sur-Lauquet, Limoux, Loupia, Luc-sur-Aude, Magrie, Malras, Montazels, Pauligne, Peyrolles, Pieusse, Pomas, Roquetaillade, Rouffiac-d'Aude, Saint-Couat-du-Razès, Saint-Hilaire, Saint-Polycarpe, La Serpent, Serres, Tourreilles, Villar-Saint-Anselme, Villebazy et Villelongue-d'Aude.


 

 

 

Historique


ETYMOLOGIE :

Origine du nom « Limoux »

Le nom Limoux

HISTOIRE

Au IIème siècle avant Jésus-Christ, avec la conquête de la Gaule du sud par les Romains, s’organisent, autour de la Via Domitia, viticulture et commerce du vin.

Mais dès le IIIème siècle, les envahisseurs vont se succéder dans la région du Languedoc qui entre alors dans une longue période d’instabilité.

Par la suite, la réhabilitation du vignoble et le développement du patrimoine viticole sont l’oeuvre du clergé et plus particulièrement, au Moyen-Âge, des moines, comme ceux de l’Abbaye de Saint-Hilaire, en limouxin.

Ces moines défrichent, cultivent et deviennent maîtres dans l’art d’élaborer des vins et des liqueurs de qualité. Le vignoble limouxin va conquérir les coteaux et prospérer, donnant des vins réputés pour leur qualité et leur diversité, comme en témoigne cette note extraite de l’ouvrage « Les plants de vigne de l’Aude en l’an XIII »: « Dans l’arrondissement de Limoux, on cultivait 40 qualités de ceps. Ces 40 espèces se cultivent dans toutes les communes de l’arrondissement. Mais à Limoux, la culture était
plus parfaite… ».
Les moines vont étudier et développer les techniques de culture de la vigne et les techniques de vinification.

 

Au XVIème Siècle

1531
En 1531, les moines de l'abbaye bénédictine de Saint-Hilaire, près de Limoux, produisent dans leur cave un vin blanc peu habituel qui prend mousse naturellement dans son flacon de verre bouché de liège.

Ils vont produire un vin mousseux, qu’ils mentionnent dans leurs écrits dès 1531, et qui
est ainsi considéré comme le premier vin mousseux élaboré dans le monde. Ils vont développer les cépages les plus adaptés parmi lesquels le mauzac B et vont progressivement maîtriser la technique d’élaboration des vins mousseux.

 

Au XVIème siècle, le « vin de Blanquette », qui doit son nom au cépage mauzac B, dont le dessous des feuilles présente un fort duvet blanc, s’élabore avec les cépages mauzac B et clairette B. La fermentation alcoolique est freinée naturellement dans les caves par la fraîcheur apportée par la proximité des reliefs pour donner un vin avec sucres fermentescibles résiduels, peu alcoolisé et effervescent.

Au XIXème Siècle

1870
Au cours des années 1870, un important négoce se développe autour d’entreprises comme les « maisons » BABOU et GUINOT, exclusivement tournées vers l’élaboration de vins mousseux avec la généralisation de l’achat de vendanges. A la même époque, se réalisent les premières ventes hors du territoire national et à l’exportation.
La seconde fermentation en bouteille plus sûre est apprivoisée en parallèle de la prise de mousse par le procédé qualifié « méthode ancestrale ».

Au XXème Siècle

1905
Création de la réprésion des fraudes en 1905 avec la définition de la notion de « Tromperie sur la marchandise », Loi du 1 août 1905 .
Quiconque, qu'il soit ou non partie au contrat, aura trompé ou tenté de tromper le contractant, par quelque moyen ou procédé que ce soit, même par l'intermédiaire d'un tiers :
- soit sur la nature, l'espèce, l'origine, les qualités substantielles, la composition ou la teneur en principes utiles de toutes marchandises ;
- soit sur la quantité des choses ou sur leur identité par la livraison d'une marchandise autre que la chose déterminée qui a fait l'objet du contrat ;
- soit sur l'aptitude à l'emploi, les risques inhérents à l'utilisation du produit, les contrôles effectués, les modes d'emploi ou les précautions à prendre,
Sera puni d'un emprisonnement de trois mois au moins, deux ans au plus et d'une amende de 1.000 F au moins, 250.000 F au plus ou de l'une de ces deux peines seulement.

1929
Délimitée dès 1929, la zone de production du cru Limoux .

En 1929, les producteurs fondent le « Syndicat de défense du cru Blanquette de Limoux ».

1938
Limoux sera la première à donner naissance à une Appellation d'Origine Contrôlée en Languedoc avec la « Blanquette de Limoux » et « Blanquette Méthode Ancestrale ». (décrets du 18 février 1938)

1946
La Cave des Vignerons du Sieur d'Arques élabore depuis 1946 des vins.

1959
La production de vins "tranquilles" blancs est à son tour reconnue par le décret du 21 février 1959 , sous le nom de « Limoux nature ».

1974
Les vins ne peuvent être mis en circulation avec une AOC sans un certificat délivré par l'institut national des appellations d'origine selon les dispositions du décret susvisé n° 74-871 du 19 octobre 1974 relatif aux examens analytique et organoleptique des vins à appellation d'origine contrôlée.

1975
Le décret du 9 septembre 1975 modifié définie les appellations d'origine contrôlées « Blanquette de Limoux », « Limoux nature » et « Vin de Blanquette ».

1992
Révision de l'aire parcellaire de production par l'Institut national de l'origine et de la qualité lors de la séance du comité national compétent du 12 février 1992.

1993
Décret du 29 juillet 1993 relatif à l'appellation d'origine contrôlée « Limoux » - J.O Numero 176 du 1 Aout 1993. Deuxième décret de l'A.O.C. Limoux blanc (vin tranquille) avec introduction du chardonnay et du chenin.

1994
Le Conseil Interprofessionnel du Languedoc est né en 1994 de la fusion de 3 interprofessions de plus petite échelle (l’UNICLA regroupant les appellations Coteaux du Languedoc, Clairette du Languedoc, Faugères et Saint-Chinian ; le Conseil Interprofessionnel des Vins de Fitou Corbières Minervois et l’AICBL, l’association interprofessionnelle des effervescents de Limoux).

1995
Décret du 4 mai 1995 relatif aux appellations d'origine contrôlées « Crémant de Limoux », « Limoux », « Blanquette de Limoux » et « Blanquette méthode ancestrale » - J.O Numero 107 du 6 Mai 1995

Au XXIème Siècle

2004
Limoux rouge a été reconnue par le décret du 23 juin 2004.
Les vins rouges sont reconnus en appellation d’origine contrôlée plus tard, en 2004 bien que la production de vin rouge soit majoritaire sur la zone de production.

2009
RÈGLEMENT (CE) No 607/2009 DE LA COMMISSION
du 14 juillet 2009 - ANNEXE XIV :
Le brut nature est à moins de 3g/litre
L'extra-brut est entre 0 et 6g/litre.
Le but est à moins de 12g/litre.
L'extra-dry est entre 12 et 17g/litre
Le sec est entre 17 à 32 g/litre
Le demi sec est entre 32 et 50g/litre
le doux à plus de 50g/litre

Depuis le 1er Août 2009, l'Union Européenne met en place des réglements viniviticole. Les syndicats de vignerons travaillent sur des cahiers des charges pour faire valoir leur AOC Française.
La désacoolisation est autorisé, l'utilisation de copeaux , ...
Etiquetage :
- L’année de récolte, Millésime :
Il s’agit de l’année à laquelle ont été récoltés au moins 85% des raisins utilisés.
- Cépage :
Il s’agit au moins de 85% des raisins utilisés.

Le Cahier des charges défini l'aoc « Limoux »,
par le Décret n° 2009-1237 du 14 octobre 2009
JORF n°0240 du 16 octobre 2009

Par le décret du 14 octobre 2009, les AOC Blanquette de Limoux et Blanquette méthode Ancestrale ont fusionnées sous l'AOC Limoux.

En 2009, le vignoble couvre une superficie de 1700 hectares. La production de vins mousseux est d’environ 40000 hectolitres, dont 80% de vins produits sous la mention « Blanquette de Limoux » et 20% sous la mention « méthode ancestrale ».
La production de vins tranquilles est d’environ 10000 hectolitres dont 60% de vins blancs.
Cette production est élaborée par 2 caves coopératives et 50 producteurs dont certains sont également acheteurs de raisins.

 

2010
Le carignan sera supprimé à partir du millésime 2010.

2011

Le Cahier des charges défini l'aoc « Limoux »,
homologué par le décret n° 2011-1788 du 5 décembre 2011,
JORF du 7 décembre 2011

2012
Les règles pour le « vin biologique » sont applicables à partir du 1er août 2012 .
Les vins issus de raisins de la vendange 2011 et qui auront été vinifiés conformément à la réglementation qui vient d'être votée pourront adopter le terme vin biologique et le logo bio de l'UE à partir du 1er août 2012.

 

 

 

 

 

Voir aussi : histoire du Languedoc Roussillon


 

 

 

Les Cépages

Appellation d'origine contrôlée « Limoux » :
Cahier des charges du 14 octobre 2009
Vins blancs tranquille

mauzac , chardonnay et chenin


Vins blancs mousseux,
mention « blanquette de Limoux »

mauzac , chardonnay et chenin

Encépagement du vignoble

La proportion du cépage mauzac B est supérieure ou égale à 90 % de l'encépagement

Vinification

La cuvée (assemblage de vins de base) destinée à la prise de mousse répond aux dispositions fixées pour les règles de proportion à l'exploitation

 

Vins blancs mousseux,
mention « méthode ancestrale »
Exclusivement issus du cépage mauzac B
Vins rouges

Cépage principal : merlot N
Cépages complémentaires : cot N, grenache N, syrah N
Cépages accessoires : cabernet franc N, cabernet-sauvignon N

Encépagement du vignoble

La proportion du cépage merlot N est supérieure ou égale à 50 % de l'encépagement.
La proportion des cépages grenache N, cot N, syrah N, ensemble ou séparément, est supérieure ou égale à 30 % de l'encépagement

Vinification

Les vins proviennent de l'assemblage de raisins, de moût, de vins en fermentation, ou de vins issus d'au moins trois cépages :
- la proportion du cépage merlot N est comprise entre 45 % et 70 % de l'assemblage
- la proportion des cépages cot N, grenache N et syrah N, ensemble ou séparément, est supérieure ou égale à 20 % de l'assemblage
- la proportion des cépages cabernet franc N et cabernet sauvignon N, ensemble ou séparément, est inférieure ou égale à 35 % de l'assemblage

 

 

Historique

en l’an XIII : Dans l’arrondissement de Limoux, on cultivait 40 qualités de ceps.
1938 : le seul cépage autorisé est le Mauzac est autorisé pour les vins blancs
1993 : Limoux blanc (vin tranquille) avec introduction du chardonnay et du chenin.
2004 : création de l'aoc Limoux rouge avec les cépages merlot, côt, syrah, grenache et            carignan, Cabernet-franc et cabernet-sauvignon
2010 : Le carignan est supprimé à partir du millésime 2010.


 

 

 

Sols et Climat


Le sol
est constitué de calcaires durs et de marnes rouges, entre 200 et 400 m d'altitude

La géologie est complexe, mouvementée et très compartimentée suite aux fractures générées lors de l’orogenèse des Pyrénées.
La nature des roches-mères est très variée et, sur les pentes, les formations superficielles colluvialesqui en sont issues donnent des sols très favorables à la vigne.

Les parcelles précisément délimitées pour la récolte des raisins présentent :
- essentiellement des sols développés sur molasse, d’origine détritique, hétérogènes (sables, graviers, argiles) et érodés sur le haut des versants ;
- dans la partie méridionale de la zone géographique, des sols développés sur calcaire et argiles du Sparnacien, caractérisés par une forte teneur en argile rouge ;
- plus rarement, des sols développés sur alluvions anciennes reposant sur des terrasses en position de plateau par rapport aux vallées.




Le Climat
est dans une zone de confluence méditerranéenne et océanique, bénéficiant ainsi d'un bon ensoleillement et d'une pluviométrie bien répartie tout au long de l'année.

On trouve de climats :

Climat d'Autan

Altitude 150 à 200 mètres, précipitations moyennes 570 mm/an.
Abrité des flux d'Ouest et d'Est par deux massifs montagneux (les Corbières et le Chalabrais), au coeur de l'appellation, sur les coteaux ceinturant Limoux, il bénéficie d'un climat chaud et sec qui le place en deuxième position dans l'ordre des vendanges, tout juste après le terroir Méditerranéen.

Climat Méditerranéen

Altitude 100 à 200 mètres, précipitations moyennes 650 mm/an.
À l'Est de Limoux, dans la partie qui se rapproche de Montpellier, son climat chaud est tempéré par des vents venant de la mer qui lui confèrent une hygrométrie ambiante, parfois élevée, favorisant une rapide montée des sucres. C'est dans ce terroir que, chaque année, sont cueillies les premières grappes.

Climat Océanique

Altitude 200 à 300 mètres, précipitations moyennes 780 mm/an.
À l'Ouest de Limoux, dans la partie de la zone d'appellation qui se rapproche de Toulouse, il se caractérise par un climat humide tempéré, ouvert aux flux d'ouest et par des périodes chaudes. Maturité plus tardive que les terroirs Méditerranéen et d'Autan (environ 2 semaines d'écart).

Climat Haute Vallée

Altitude supérieure à 300 mètres, précipitations 750 mm.
En remontant le cours de l'Aude et en se rapprochant des Pyrénées, ce terroir plus humide et plus froid connaît un printemps tardif et un automne frais. Parfois, les vendanges commencent quand elles se terminent déjà en climat de Piémont Méditerranéen. C’est le terroir de prédilection du chardonnay et du merlot.

 

 

 

 

Fiche technique

L'appellation d'origine contrôlée « Limoux » est réservée aux vins tranquilles blancs et rouges et aux vins blancs mousseux.

Vignoble

Pour les anciens décrets voir : Historique de l'AOC

Quelques informations sur le
Cahier des charges
du 14 Octobre 2009

1° Conduite du vignoble

Les vignes présentent une densité minimale de 4 000 pieds à l'hectare. L'écartement entre les rangs ne peut être supérieur à 2,50 mètres.

La charge maximale moyenne à la parcelle est fixée à :
- Vins rouges : 9 000 kilogrammes par hectare
- Vins blancs tranquilles : 10 000 kilogrammes par hectare
- Vins susceptibles de bénéficier de la mention « blanquette de Limoux » et vins susceptibles de bénéficier de la mention « méthode ancestrale » : 13 000 kilogrammes par hectare.

Lorsque l'irrigation est autorisée :
- Vins rouges et vins blancs tranquilles : 6 500 kg par hectare.
- Vins susceptibles de bénéficier de la mention « blanquette de Limoux » et vins susceptibles de bénéficier de la mention « méthode ancestrale » : 9 000 kilogrammes par hectare.

2° Vendange

Maturité :
Les richesses en sucres des raisins et les titres alcoométriques volumiques naturels répondent aux caractéristiques suivantes :

Vins rouges
198 grammes par litre de moût
12 % vol.

Vins blancs tranquilles
178 grammes par litre de moût
12 % vol.

Vins avec la mention « blanquette de Limoux »
153 grammes par litre de moût
9,5 % vol.

Vins susceptibles de bénéficier de la mention « méthode ancestrale »
153 grammes par litre de moût
10 % vol.

Rendement :
Le rendement de base est fixé à :
- 50 hectolitres par hectare, pour les Vins rouges et Vins blancs tranquilles .
- 60 hectolitres par hectare, pour les Vins susceptibles de bénéficier de la mention « blanquette de Limoux » et vins susceptibles de bénéficier de la mention « méthode ancestrale »

Divers :

Les vins blancs tranquilles et mousseux sont issus de raisins récoltés manuellement.

Pour les vins susceptibles de bénéficier de la mention « blanquette de Limoux » ou de la mention « méthode ancestrale » :
- les « palox » ne doivent pas contenir plus de 350 kilogrammes de raisins ;
- les autres récipients de transport de la vendange ne doivent pas contenir plus de 35 kilogrammes de raisins ;
- tous les récipients de transport de la vendange doivent disposer d'une protection en cas de pluie ;
- le délai s'écoulant entre la cueillette du raisin et le pressurage doit être le plus court possible. En aucun cas ce délai ne peut être supérieur à 24 heures.

Chai

1° Arrivée en cave

L'aire de production des vins
Les vins sont vignifiés et élevés dans une aire de production limité et défini par le cahier des charges.

Enrichissement
- Les vins susceptibles de bénéficier de la mention « méthode ancestrale » ne font l'objet d'aucun enrichissement.
- Les vins tranquilles ne dépassent pas, après enrichissement, un titre alcoométrique volumique total de 13 %.
- Après enrichissement, les vins susceptibles de bénéficier de la mention « blanquette de Limoux » ne dépassent pas, après dégorgement, le titre alcoométrique volumique acquis de 13 %.

Divers
Les récipients contenant de la vendange doivent être abrités des intempéries

2° Vinification:
Les vins ayant droit à l'appellation d'origine contrôlée doivent être vinifiés conformément aux usages locaux. Ils bénéficient de toutes les pratiques oenologiques autorisées par les lois et règlements en vigueur.

Le pressoir devra être à l'abri des différentes intempéries au moment de son fonctionnement.

Vins Blancs

La fermentation alcoolique des vins blancs tranquilles est obligatoirement réalisée en fûts de chêne.

Les vins blancs tranquilles font l'objet d'un élevage jusqu'au 15 avril de l'année suivant celle de la récolte. Cet élevage est obligatoirement réalisé dans des fûts de chêne pour la période allant de la fin de la fermentation alcoolique jusqu'au 1er janvier de l'année qui suit celle de la récolte.

Vins Rouges

Fermentation malolactique.
La teneur en acide malique est inférieure ou égale à 0,4 gramme par litre pour les lots de vins rouges prêts à être commercialisés en vrac ou conditionnés.

Les vins rouges font l'objet d'un élevage jusqu'au 15 avril de l'année suivant celle de la récolte.

Limoux complété par la mention « blanquette de Limoux »
et « méthode ancestrale »

Pour les vins susceptibles de bénéficier de la mention « blanquette de Limoux » ou de la mention « méthode ancestrale », la concentration et l'utilisation de morceaux de bois de chêne sont interdites.

Limoux complété par la mention « méthode ancestrale »

Les vins susceptibles de bénéficier de la mention « méthode ancestrale » sont élaborés par fermentation unique.
Cette fermentation débute en cuve. Elle est maîtrisée grâce à l'utilisation du froid ou par l'élimination d'une partie de la population levurienne.
La prise de mousse se fait uniquement en bouteille, avec ou sans levurage, à partir du moût partiellement fermenté.
Le tirage en bouteilles dans lesquelles s'effectue la prise de mousse ne peut avoir lieu qu'à partir du 1er décembre qui suit la récolte.
L'ajout d'une liqueur de tirage est interdit.
Le délai de conservation en bouteilles ne peut être inférieur à 2 mois.
Le dépôt peut être éliminé soit par dégorgement, soit par transvasement dans un récipient d'unification et filtration isobarométrique.
L'emploi d'une liqueur d'expédition est interdit.

Limoux complété par la mention « blanquette de Limoux »

Les vins susceptibles de bénéficier de la mention « blanquette de Limoux » sont exclusivement élaborés par seconde fermentation en bouteilles de verre.
Le tirage en bouteilles dans lesquelles s'effectue la prise de mousse s'effectue après le 1er décembre qui suit la récolte.
La durée de conservation en bouteilles sur lies est supérieure à 9 mois.

Nos commentaires :

Aucune mention sur le cahier des charges interdit les copeaux de bois, pour les vins de l'AOC Limoux tranquille en blanc et rouge. Par conséquence, l'utilisation de copeaux de bois est autorisé pour les vins blancs et rouges tranquilles de l'AOC Limoux.

 

3 ° Contrôles :

Analyse :
Les vins ne peuvent être mis en circulation avec cette appellation sans un certificat délivré par l'institut national des appellations d'origine selon les dispositions du décret susvisé n° 74-871 du 19 octobre 1974 relatif aux examens analytique et organoleptique des vins à appellation d'origine contrôlée.

 

Commercialisation

Les vins sont mis en marché à destination du consommateur :

- Vins rouges et vins blancs tranquilles :
A l'issue de la période d'élevage, à partir du 1er mai de l'année qui suit celle de la récolte.

- Vins susceptibles de bénéficier de la mention « blanquette de Limoux » : A l'issue de la période d'élevage de 9 mois minimum à compter de la date de tirage.

- Vins susceptibles de bénéficier de la mention « méthode ancestrale » : A l'issue de la période d'élevage de 2 mois minimum à compter de la date de tirage.


 

 

 

 

Cartes et Photos


Carte du Vignoble du Languedoc - Roussillon

 

 

 

 

Adresses

Syndicat des Vins A.o.c de Limoux
20 Avenue Pont de France 11300
Limoux
Té l: 04 68 31 12 83
Site Internet
www.limoux-aoc.com
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxx

Domaine Castel-Nègre

Anne et Romain Marchesi

Tél : 04 68 74 14 99
Domaine de l'Aigle    
     

 

 

 

Les nouvelles sur l'appellation

 

 

 

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.