Fiche sur les vins AOC en France

Corbières

Situation Géographique
Historique de l'AOC
Cépages
Sols et Climat
La fiche technique de l'AOC
Cartes et Photos
Les adresses

Les nouvelles

 

 

 

Situation Géographique

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Corbières » est situé dans la région viticole du Languedoc-Roussillon.

L'appellation d'origine contrôlée « Corbières » est situé dans le département de l'Aude (11), sur les 87 communes suivantes:

Albas, Arquettes-en-Val, Bages, Barbaira, Bizanet, Boutenac, Camplong-d'Aude, Canet-d'Aude, Capendu, Cascastel, Caunettes-en-Val, Caves, Comigne, Conilhac, Coustouge, Cruscades, Cucugnan, Davejean, Dernacueillette, Douzens, Duilhac, Durban, Embres-et-Castelmaure, Escales, Fabrezan, Felines-Termenès, Ferrals-les-Corbières, Feuilla, Fitou, Floure, Fontcouverte, Fontiès-d'Aude, Fontjoncouse, Fraisse-des-Corbières, Gruissan, Jonquières, Labastide-en-Val, Lagrasse, Lapalme, Laroque-de-Fa, Leucate, Lézignan-Corbières, Luc-sur-Orbieu, Maironnes, Maisons, Montbrun, Montgaillard, Montirat, Montlaur, Montredon, Montséret, Monze, Moux, Narbonne, Névian, Ornaisons, Padern, Palairac, Paziols, Peyriac-de-Mer, Port-la-Nouvelle, Portel, Pradelles-en-Val, Quintillan, Ribaute, Rieux-en-Val, Roquefort-des-Corbières, Rouffiac-des-Corbières, Saint-André-de-Roquelongue, Saint-Jean-de-Barrou, Saint-Laurent-de-la-Cabrerisse, Saint-Pierre-des-Champs, Servies-en-Val, Sigean, Talairan, Taurize, Termes, Thézan, Tournissan, Treilles, Tuchan, Villar-en-Val, Vignevieille, Villeneuve-des-Corbières, Villerouge-Termenès, Villesèque-des-Corbières, Villetritouls.

Le massif des Corbières constitue une unité géomorphologique majeure à l’extrémité nord-orientale des Pyrénées, limitée :
- à l’ouest, par la haute vallée de l’Aude ;
- au nord, par la dépression languedocienne empruntée par la vallée de l’Aude ;
- au sud, par la ligne de crête séparant le département de l’Aude de celui des Pyrénées-Orientales ;
- à l’est, par la mer Méditerranée.

Dans ce relief très compartimenté, sur une distance de 60 kilomètres d’ouest en est, l’altitude décroit, depuis le pic Bugarach, jusqu’au niveau de l’étang, puis de la mer, autour des communes de Peyriac, Leucate et Sigean.

L'aire de production établie en 1923, modifiée en 1985, puis en 1986, 2002, 2011.

 

 

 

Historique

ETYMOLOGIE :
Origine du nom « Corbières »

Regardez aussi : Histoire du Languedoc-Roussillon

HISTOIRE

La vigne est introduite par les commerçants grecs au IIème siècle avant Jésus-Christ, mais connaît son véritable essor avec l'occupation romaine.

Les conditions sont si favorables pour la viticulture de la « région Narbonnaise » que la production de vin fait ombrage à la production romaine et contraint l’empereur DOMITIEN, en 92, à exiger une limitation de la production.

92
L’édit de l'empereur romain Domitien, en 92, interdisait la plantation de nouvelles vignes hors d’Italie ; il fit arracher partiellement les vignes en Bourgogne afin d’éviter la concurrence.

Au IIIème siècle

280
Probus annula l'édit de Dominitien en 280.

Les grandes invasions, venues de l'est, du nord ou du sud du IIIème siècle au VIIIème siècle affectent le vignoble.

Au XIIIème siècle

La paix revenue, les abbayes, bénédictines et cisterciennes, contribuent au développement du vignoble, malheureusement interrompu, à nouveau, au XIIIème siècle par la croisade contre les Albigeois.

Au XVIIème siècle

Le Canal du Midi ouvert en 1680

Au XVIIIème siècle

l’amélioration du réseau routier au XVIIIème siècle

Au XIXème siècle

1878
Le Phylloxéra arrive dans les Corbières en 1878.

1885
En 1885, le phylloxera ravage le vignoble à Thézan des Corbières.

1892
La concurrence étrangère avec sa surproduction fait rage, les vins trafiqués sont en vente libre sur le marché, et les fraudeurs sont impunis.

En vain dès 1892, les vignerons réclament la suppression du sucrage officiel et le rétablissement des droits de douanes.

Au XXème siècle

1905
Création de la réprésion des fraudes en 1905 avec la définition de la notion de « Tromperie sur la marchandise », Loi du 1 août 1905 .
Quiconque, qu'il soit ou non partie au contrat, aura trompé ou tenté de tromper le contractant, par quelque moyen ou procédé que ce soit, même par l'intermédiaire d'un tiers :
- soit sur la nature, l'espèce, l'origine, les qualités substantielles, la composition ou la teneur en principes utiles de toutes marchandises ;
- soit sur la quantité des choses ou sur leur identité par la livraison d'une marchandise autre que la chose déterminée qui a fait l'objet du contrat ;
- soit sur l'aptitude à l'emploi, les risques inhérents à l'utilisation du produit, les contrôles effectués, les modes d'emploi ou les précautions à prendre,
Sera puni d'un emprisonnement de trois mois au moins, deux ans au plus et d'une amende de 1.000 F au moins, 250.000 F au plus ou de l'une de ces deux peines seulement.

1907
la crise viticole de 1907.
Le 11 Mars 1907, ils sont 87 à manifester à Argeliers.
Le 9 juin, ils seront 800.000 dans les rues de Montpellier.
Le 19 juin à Narbonne, la sous-préfecture est prise d' assaut.
Sur ordre de Georges Clemenceau, Président du Conseil de la 3ème République,
l' Armée Française ouvre le feu sur le peuple des Vignerons du Midi, et ordonne
l' arrestation des responsables du mouvement.

 

1908
Un Syndicat de défense est créé dans la région des « Corbières » en 1908.

1923
la délimitation de la zone géographique, en 1923, reconnu dans un premier temps.

1951
les appellations VDQS " Corbières " et " Corbières supérieures "depuis le 2 avril 1951.
Corbières Supérieur est accordé à certaines communes des cantons de Durban, Lézignan-Corbières, Sigean, Tuchan, Lagrasse, et Capendu.

1974
Les vins ne peuvent être mis en circulation avec une AOC sans un certificat délivré par l'institut national des appellations d'origine selon les dispositions du décret susvisé n° 74-871 du 19 octobre 1974 relatif aux examens analytique et organoleptique des vins à appellation d'origine contrôlée.

1985
Révision de l’aire parcellaire de production telle qu’approuvée par l’Institut national de l’origine et de la qualité lors des séances du comité national compétent des 11 et 12 septembre 1985, des 5 et 6 novembre 1985.

Reconnaissance en AOC « Corbières » le 24 Décenbre 1985, pour les vins rouges, rosés et blancs.
Les vins de la récolte 1985 pour lesquels l'appellation a été revendiquée seront agrées en appellation d'origine contrôlée dans la mesure où ils rempliront les conditions fixées par le présent décret.
Les vins répondant aux conditions du présent décret et ayant reçu le label des vins délimités de qualité supérieure sous l'appellation d'origine " Corbières " ou " Corbières supérieures " peuvent être admis au bénéfice de l'appellation d'origine contrôlée " Corbières " s'ils obtiennent, dans le délai de trois mois à partir de la date de publication du présent décret, le certificat d'agrément .

1986
Révision de l’aire parcellaire de production telle qu’approuvée par l’Institut national de l’origine et de la qualité lors des séances du comité national compétent du 17 septembre 1986.

Au XXIème siècle

2002

Révision de l’aire parcellaire de production telle qu’approuvée par l’Institut national de l’origine et de la qualité lors des séances du comité national compétent des 5 et 6
juin 2002 .

Les arrêtés du 2 avril 1951 modifiés fixant les conditions d'attribution du label des vins délimités de qualité supérieure aux vins à appellation d'origine " Corbières " et " Corbières supérieures " sont abrogés par le décret du 28 Décembre 2002.
Les vins bénéficiant de l'appellation d'origine " Corbières " ou " Corbières supérieures " auxquels a été délivré antérieurement à la date de parution du décret de 2002, le label des vins délimités de qualité supérieure, peuvent être commercialisés sous leur appellation pendant les trois mois qui suivent la date de parution du décret du 28 Décembre 2002.

2003
Les vins sous appellation AOVDQS " Corbières " ou " Corbières supérieures " ne peuvent plus être vendu à partir du 28 mars 2003.

2005
l'appellation d'origine contrôlée « Corbières-Boutenac », initialement reconnue par le décret du 20 mai 2005 .

2009
Depuis le 1er Août 2009, l'Union Européenne met en place des réglements viniviticole. Les syndicats de vignerons travaillent sur des cahiers des charges pour faire valoir leur AOC Française.
La désacoolisation est autorisé, l'utilisation de copeaux , ...
Etiquetage :
- L’année de récolte, Millésime :
Il s’agit de l’année à laquelle ont été récoltés au moins 85% des raisins utilisés.
- Cépage :
Il s’agit au moins de 85% des raisins utilisés.

La production d’environ 500000 hectolitres pour une superficie de 13000 hectares, est élaborée, en 2009, par 27 caves coopératives (pour 1500 déclarants et 63% des volumes) et 250 domaines de vignerons indépendants.
Les vins rouges représentent 90% de la production. Les vins rosés, représentent 6% des volumes, soit environ 31000 hectolitres. Les vins blancs représentent 2,5% des volumes, soit environ 11000 hectolitres.

Cahier des charges de l'AOC « Corbières »
Décret n° 2009-1339 du 29 octobre 2009,
JORF n°0252 du 30 octobre 2009 :

2011
Révision de l’aire parcellaire de production telle qu’approuvée par l’Institut national de l’origine et de la qualité lors des séances du comité national compétent du 19 mai 2011.

Cahier des charges de l'AOC « Corbières »
homologué par le décret n° 2011-1800 du 6 décembre 2011,
JORF du 8 décembre 2011

2012

Décret n° 2012-655 du 4 mai 2012 relatif à l'étiquetage et à la traçabilité des produits vitivinicoles et à certaines pratiques œnologiques, JORF n°0107 du 6 mai 2012

Les règles pour le « vin biologique » sont applicables à partir du 1er août 2012 .
Les vins issus de raisins de la vendange 2011 et qui auront été vinifiés conformément à la réglementation qui vient d'être votée pourront adopter le terme vin biologique et le logo bio de l'UE à partir du 1er août 2012.

2013

Vendanges 2013 : Les températures de printemps sont restées fraîches, ce qui a retardé les dates de débourrement et de floraison de 10 à 15 jours par rapport à 2012.
Les mois de juillet et d’août, chauds n’ont pas permis de rattraper le retard accumulé au printemps; Les vendanges ont démarré le 19 Septembre 2013 avec le Chardonnay et pour les cépages les plus précoces pour se terminer fin octobre.
Les prévisions de récolte en AOC Corbières pour le millésime 2013 avec 400 000 à 420 000 hl revendiqués.

Cahier des charges de l'AOC « Corbières »
modifié par décret n° 2013-1094 du 29 novembre 2013,
publié au JORF du 3 décembre 2013

2015
jusqu’à la récolte 2015 incluse, dans les assemblages destinés aux vins rouges et
rosés, un cépage ne peut représenter plus de 85 % de l’assemblage.

 

 

 

Regardez aussi : Histoire du Languedoc-Roussillon.

 

 

 

 

Les Cépages

Appellation d'origine contrôlée « Corbières » :
Cahier des Charges du 29 novembre 2013, publié au JORF du 3 décembre 2013
Vins blancs :

Cépages principaux :
bourboulenc B (dit malvoisie), grenache blanc B, macabeu B, marsanne B, roussanne B, vermentino B.

Cépages accessoires :
clairette B, muscat à petits grains B, piquepoul blanc B,
terret blanc B.

ENCEPAGEMENT DU VIGNOBLE

La proportion de l'ensemble des cépages accessoires est inférieure ou égale à 10 % de l'encépagement.

VINIFICATION

Les vins proviennent de l'assemblage de raisins, de moûts ou de vins issus d'au moins 2 cépages, dont au moins un des cépages suivants : grenache blanc B, macabeu B, marsanne B, roussanne B, vermentino B.
La proportion du (des) cépage(s) principal(aux) est supérieure ou égale à 40 % dans l'assemblage.

 

Vins rosés


Cépages principaux :
carignan N, cinsaut N, grenache N, lledoner pelut N, mourvèdre N, piquepoul noir N, syrah N.

Cépages accessoires :
bourboulenc B (dit malvoisie) , clairette B, grenache blanc B, grenache gris G, macabeu B, marsanne B,
muscat à petits grains B, piquepoul blanc B, roussanne B, terret blanc B, terret noir N, vermentino B.

ENCEPAGEMENT DU VIGNOBLE

L'encépagement comporte au moins 2 cépages.

La proportion des cépages grenache N, lledoner pelut N, mourvèdre N, picquepoul noir N et syrah N, ensemble ou séparément, est supérieure ou égale à 25 % de l'encépagement.
La proportion du cépage cinsaut N est inférieure ou égale à 75 % de l'encépagement.
La proportion de l'ensemble des cépages carignan N, grenache gris G et terret noir N est inférieure ou égale à 50 % de l'encépagement.
La proportion du cépage grenache gris G est inférieure ou égale à 10 % de l'encépagement.
La proportion de l'ensemble des cépages bourboulenc B, clairette B, grenache blanc B, macabeu B, marsanne B, muscat à petits grains B, piquepoul blanc B, roussanne B, terret blanc B, vermentino B est inférieure ou égale à 10 % de l'encépagement

VINIFICATION

Les vins proviennent de l'assemblage de raisins, de moûts ou de vins, à l'exception de vins issus de cépages blancs lorsque ceux-ci sont vinifiés séparément, issus d'au moins 2 cépages dont au moins un cépage principal.
La proportion du (des) cépage(s) principal(aux) est supérieure ou égale à 40 % dans l'assemblage.
Un cépage ne peut représenter plus de 80 % de l'assemblage.

 

Vins rouges :


- cépages principaux : carignan N, grenache N,
lledoner pelut N, mourvèdre N, syrah N ;

-cépages accessoires : cinsaut N, grenache gris G,
piquepoul noir N et terret noir N.

ENCEPAGEMENT DU VIGNOBLE

L'encépagement comporte au moins 2 cépages.

La proportion des cépages grenache N, lledoner pelut N, mourvèdre N et syrah N, ensemble ou séparément, est supérieure ou égale à 50 % de l'encépagement.
La proportion des cépages carignan N, picquepoul noir N et terret noir N, ensemble ou séparément, est inférieure ou égale à 50 % de l'encépagement.
La proportion du cépage cinsaut N est inférieure ou égale à 20 % de l'encépagement.
La proportion du cépage grenache gris G est inférieure ou égale à 10 % de l'encépagement

VINIFICATION

Les vins proviennent de l'assemblage de raisins, de moûts ou de vins issus d'au moins 2 cépages, dont au moins un cépage principal.
La proportion du (des) cépage(s) principal(aux) est supérieure ou égale à 40 % dans l'assemblage.
Un cépage ne peut représenter plus de 80 % de l'assemblage.

 


Ampélographie
( étude des cépages )

Grenache
Le grenache noir est un cépage noir d'origine espagnole de la province d'Aragon.
Le grenache noir est importé dès le Moyen-âge dans le Languedoc, dans la Vallée du Rhône et en Provence.

Syrah :
la syrah est du croisement de la « mondeuse blanche B » avec « le dureza N », un vieux cépage de l'Ardèche.

HISTORIQUE

2003 : Les cépages syrah N, mourvèdre N, grenache N et lledoner pelut N représentent ensemble 50 % au minimum de l'encépagement à compter de la récolte 2003.
2015 : jusqu’à la récolte 2015 incluse, dans les assemblages destinés aux vins rouges et rosés, un cépage ne peut représenter plus de 85 % de l’assemblage.

 

.

 

 

 

Sols et Climat


Le sol

Vaste Appellation qui se présente comme un quadrilatère limité au Sud par le département des Pyrénées Orientales, à l’Est par la mer, à l’Ouest par des hauteurs le séparant de la région limouxine et au Nord par la rivière Aude.

L’histoire tectonique mouvementée de la région, suite à la surrection des Pyrénées toutes proches, explique la diversité géologique de la zone géographique qui s’étend au sein de ce massif sur le territoire de 87 communes, à l’est du département de l’Aude.

Les parcelles délimitées pour la récolte des raisins présentent des sols, issus de ces formations géologiques, essentiellement argilo-calcaires et développés sur des molasses de l’Eocène. Ces sols sont généralement peu fertiles, peu profonds, caillouteux et bien drainés.

 


Le Climat
est méditerranéen est sec, ensoleillé et chaud, ce qui favorise les cycles longs de la vigne. Le vent du nord-ouest sec et sain, très présent tout au long de l'année, permet au vignoble des Corbières d'éviter des traitements excessifs.

Les vents sont omniprésents :
- la Tramontane ou Cers, vent soufflant de l’ouest ;
- le vent marin, soufflant principalement en automne et au printemps et apportant humidité et pluies.
La pluviométrie moyenne annuelle augmente avec l’altitude. Ainsi le littoral reçoit en moyenne moins de 450 millimètres par an contre plus de 700 millimètres pour les zones montagneuses de la zone géographique.

Les températures moyennes annuelles montrent une évolution décroissante d'est en
ouest, passant de 15,4°C, en bord de mer, à 13,4°C, près de Carcassonne.

 

 

 

 

 

Fiche technique

L'AOC « Corbières » est réservée aux vins tranquilles blancs, rouges et rosés.


Pour les anciens décrets voir : Historique de l'AOC

Quelques informations sur le
Cahier des charges du 29 novembre 2013,
publié au JORF du 3 décembre 2013

 

Vignoble

 

1° Conduite du vignoble

Les vignes présentent une densité minimale à la plantation
de 4 000 pieds à l'hectare.
L'écartement entre les rangs ne peut être supérieur à 2,50 mètres.

La charge maximale moyenne à la parcelle est fixée à 9 000 kilogrammes par hectare.
Lorsque l'irrigation est autorisée, la charge maximale moyenne à la parcelle des parcelles irriguées est fixée à 6 500 kilogrammes par hectare.

2° Vendange

Maturité

Les richesses minimum en sucres des raisins :
- Vins blancs : 178 grammes par litre de moût
- Vins rosés : 198 grammes par litre de moût
- Vins rouges :198 grammes par litre de moût

Le titre alcoométrique volumique naturel minimum :
- Vins blancs 11,5%
- Vins rosés. 11,5 %
- Vins rouges. 12 %

Rendement

Le rendement de base est fixé 50 hectolitres par hectare.

Le rendement butoir est fixé à 60 hectolitres par hectare.

Autres informations sur les vendanges

Les vins proviennent de raisins récoltés à bonne maturité.

Chai


1° arrivée en cave

L'aire de production des vins
Les vins sont vignifiés et élevés dans une aire de production limité et défini par le cahier des charges.

Enrichissement

2° Vinification
Les vins ayant droit à l'appellation d'origine contrôlée doivent être vinifiés conformément aux usages locaux. Ils bénéficient de toutes les pratiques oenologiques autorisées par les lois et règlements en vigueur.

Les vins présentent un titre alcoométrique volumique naturel minimum de :
Vins blancs : 11,5 % vol.
Vins rosés : 11,5 % vol.
Vins rouges : 12 % vol.

Pour l'élaboration des vins rosés, l'emploi des charbons œnologiques est autorisé chez le vinificateur, exclusivement sur les moûts issus de presse et dans une proportion qui ne peut être supérieure à 20 % du volume total vinifié chez l'opérateur concerné, pour la récolte considérée.

Fermentation malolactique.
Les vins rouges, prêts à être commercialisés en vrac ou conditionnés, présentent une teneur en acide malique inférieure ou égale à 0,4 gramme par litre.

Les vins présentent une teneur maximale en sucres fermentescibles (glucose + fructose) de :
- 3 grammes par litre pour les Vins rouges (avec titre alcoométrique volumique naturel inférieur ou égal à 14 % vol.).
- 4 grammes par litre pour les Vins rouges (avec titre alcoométrique volumique naturel supérieur à 14 % vol.), Vins blancs et Vins Rosés

Nos commentaires :

Aucune mention sur le cahier des charges interdit les copeaux de bois. Par conséquence, l'utilisation de copeaux de bois est autorisé pour cette AOC.

 

3 ° Contrôles :

Le contrôle du respect du présent cahier des charges est effectué par un organisme tiers offrant des garanties de compétence, d'impartialité et d'indépendance sous l'autorité de l'INAO sur la base d'un plan d'inspection approuvé.

- une analyse réalisée avant ou après le conditionnement et, dans ce dernier cas, dans un délai maximum de 15 jours suite au conditionnement.
Les bulletins d’analyse doivent être conservés pendant une période de 6 mois à compter de la date du conditionnement.


Commercialisation


Date de mise en marché à destination du consommateur
:
Les vins sont mis en marché à destination du consommateur selon les dispositions de l’article D.-17 du code rural et de la pêche maritime. (15décembre ou 1er décembre sur autorisation)

 

Cartes et Photos


Carte du Vignoble du Languedoc - Roussillon
   

Adresses

Fédération Régionale des Vignerons Indépendants du Languedoc Roussillon   Site Internet
www.vindusud.fr
Syndicat des vignerons de l'aoc Corbières
2 bis, chemin de l'Allée
BP 1
11200 BOUTENAC
Tél. : 04 68 27 73 00
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxx
Château Aiguilloux

Mme et Mr Lemarie
Marthe et François
Thézan les Corbières
Tél: 04 68 43 32 71

Château la Domèque

Frédéric et Patrick ROGER

11200
Canet
Tél: 04 68 43 81 59
E Mail :
frederic@chateau-la-domeque.com
     

 

 

 

Les nouvelles sur l'appellation

 

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.