Fiche sur les vins AOC en France :

Vouvray

Situation Géographique
Historique de l'AOC
Cépages
Sols et Climat
La fiche technique de l'AOC
Cartes, Photos et Vidéos
Les adresses
Les nouvelles

 

 

 

Situation Géographique

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Vouvray » est situé dans la région viticole de la Vallée de la Loire .

 

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Vouvray » est situé sur 8 communes autours de Vouvray, en Indre de Loire (37):

Chançay, Noizay, Parçay-Meslay, Reugny, Rochecorbon,
Tours-Sainte-Radegonde, Vernou-sur-Brenne, Vouvray.

 

Historique

ETYMOLOGIE :
Origine du nom « Vouvray »

La toute première mention de Vouvray, sous la forme Vobridius, date de 774. La commune appartient alors à l'illustre Abbaye Saint-Martin de Tours.

Le nom Vouvray a évolué en fonction de divers écrits :
"Vovreio" (1209)
"Vovray" (1284)
"Vouvrayo " (1290)
"Voveray " (1437).

Au XVIIe s., on rencontre le nom de Vouvray-sur-Loire.
Vouvray manqua de s’appeler Vouvray-les-Vins, mais ce nom ne fut pas accordé à la commune. C’est finalement Vouvray qui l’emporta.

HISTOIRE

A l’origine, il n’existait que l’appellation de Vouvray pour les vins de Vouvray et Montlouis.

Au IVème siècle

Dès le IVème siècle, la viticulture est mentionnée en Touraine.

Le vignoble de Vouvray aurait créé par les moines du monastère de Marmoutier fondé en 372 par saint Martin.

Au VIIIème siècle

VIIIème siècle le territoire, représentant environ la commune actuelle, appartenait à la collégiale de Saint-Martin. Il était lui-même divisé en trois fiefs : la "Cour de Vouvray", le"Bouchet", les"Dîmes de Vouvray".

Xème siècle

Le chenin blanc s'est développé dans la Vallée de la Loire où il est nommé « plant d'Anjou » vers le Xème siècle. En Touraine, il prend son nom de « Pineau de la Loire » comme l'écrit Rabelais au XVIème siècle.

Dès le début du XIIIe siècle, les cépages blancs sont réservés aux parcelles situées sur les coteaux et rebords de plateau présentant des sols caillouteux et calcaires. Des textes anciens attestent que le cépage chenin B, appelé localement « pineau de la Loire », est le cépage noble du vignoble.

Au XIVème siècle

Durant tout le moyen-âge, les moines s'emploient activement à développer le vignoble.
Au XIVe siècle, certains grands crus du Vouvray appartiennent à la couronne de France et figurent en bonne place à la table du roi.

Au XVème siècle

Au XVe siècle, la bourgeoisie est à l'origine de la pleine extension des vignobles de Vouvray avec l'abolition du droit de "banvin" (Proclamation par le seigneur de l'ouverture de la saison de vente du vin. Droit de banvin, par lequel le seigneur se réservait de vendre son vin avant cette ouverture). Les exportations vers les pays du nord de l'Europe en furent favorisées.

Au XVIIème siècle

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, les vins les plus recherchés à l'exportation (Pays Bas, Angleterre) sont les moelleux, souvent assemblés ou "renforcés".
à partir du 17ème siècle par les courtiers hollandais qui les acheminent jusqu'au port de Nantes avant de les expédier dans les pays nordiques.

Au XVIIIème siècle

Au XVIIIème siècle , le commerce sur la Loire est florissant, le vin est transporté en gabarres.

1760
Vers 1760, Vouvray exporte ses vins à destination des Pays du Nord.

1793
En 1793, la commune de Vouvray fut compris dans le district de Tours.

Au XIXème siècle

1866
Il est intéressant de noter que la plupart des vins blancs de qualité des environs de Tours ont longtemps été exportés sous le nom de Vouvray (JULLIEN 1866)

1882
Le phylloxéra arrive en Touraine en 1882.
l’arrivée du phylloxera le 4 juillet 1882 à Noizay chez Madame Baratin
Le Phylloxera décime le vignoble de Vouvray à la fin du XIXème siècle.

La création de remèdes "miracle" tels les colliers Verdun du nom de leur inventeur, curé de Pouligny-Saint-Pierre près du Blanc, appelés aussi « croix de phylloxera ».
Collier de Verdun : briquettes imprégnées de camphre ayant la forme d’une croix qui épouse les pieds de vignes deux par deux.

1896
Les textes anciens distinguent le gros et le menu pineau de la Loire, tel que le « dictionnaire manuel du négociant en vins et spiritueux » qui explique en 1896 : « Les vins blancs des coteaux du canton de Vouvray, produits par le gros et le menu pineau de la Loire, donnent des vins dorés au léger goût de pierre à fusil, pétillants comme le Champagne ou liquoreux comme le vin d'Espagne le plus riche ». La codification internationale des cépages détermine le « gros pineau de la Loire » sous le nom de « chenin blanc » et le menu pineau sous le nom « d'Orbois ».

Au XXème siècle

1905
Décret du 1er août 1905 sur la répression des fraudes dans la vente des marchandises et des falsifications des denrées alimentaires et des produits agricoles, en ce qui concerne les vins, les vins mousseux et les eaux-de-vie .

1906
En 1906 née le syndicat des vins de Vouvray.

1923
Dans une délibération de 1923 du conseil municipal de Neuillé, "le Président expose au Conseil dans quelle condition le syndicat viticole de Vouvray attaques les vignerons de Neuillé le Lierre, pour avoir déclaré leur vin blanc comme vin d'origine : (Vouvray). Le Conseil, après délibération, considérant qu'il n'y a pas moyen de défendre cette cause sans argent, vote une somme de 2000 francs pour les frais que pourraient occasionner ce procès."

1929
En 1929, un jugement établit que seuls les vins produits sur le territoire des communes de Vouvray, Vernou, Chançay, Noizay, Reugny, Rochecorbon et Sainte-Radegonde-en-Touraine (rattachée à Tours en 1964) peuvent bénéficier de l'appellation d'origine « Vouvray ».

1933
Le développement des mousseux ne date que des premières décennies du xxe siècle (CONSTANT 1933; VAVASSEUR 1933)

Les vignobles dévastés par le Phylloxéra sont replantés pour partie en hybrides producteurs directs, puis en cépages français greffés (CONSTANT 1933)

1936
Le 8 décembre 1936 née l'appellation d'origine controlée « Vouvray »
Décret du 8 décembre 1936 relatif à l'appellation d'origine contrôlée « Vouvray »

1937
Créée par Charles Vavasseur, maire de Vouvray et illustre défenseur des vins de Touraine, la confrérie de la Chantepleure affirme depuis 1937 sa mission par l'acte de foi que prononce chaque nouveau Chevalier à son intronisation :
" Faire connaître par tous les arts, et moyens en leur avoir les éminentes, excellentes et insupérables vertus des nobles vins de Touraine et particulièrement du Vouvray"!

1953
En 1953 née la caves des producteurs de vouvray
Devise: Je resjois les cuers

1964
La commune de Sainte-Radegonde-en-Touraine est rattachée à Tours en 1964.

1971
Aux termes de la loi du 22 mai 1971, toute fabrication de vins mousseux ou de vins pétillants autres que ceux pouvant prétendre aux appellations contrôlées « Vouvray » ou « Touraine » est interdite sur le territoire des communes dont la production bénéficie de l'appellation contrôlée « Vouvray ».

1974
Les vins ne peuvent être mis en circulation avec une AOC sans un certificat délivré par l'institut national des appellations d'origine selon les dispositions du décret susvisé n° 74-871 du 19 octobre 1974 relatif aux examens analytique et organoleptique des vins à appellation d'origine contrôlée.

1993
Décret du 3 septembre 1993 relatif à l'appellation d'origine contrôlée « Vouvray » - J.O Numero 205 du 4 Septembre 1993

1997
Décret du 20 octobre 1997 relatif à l'appellation d'origine contrôlée « Vouvray » - J.O Numero 246 du 22 Octobre 1997

Au XXI ème siècle

2000
VOUVRAY est une commune ligérienne caractéristique des paysages du Val de Loire inscrit au patrimoine de l'UNESCO, depuis 2000.

2006
Décret du 18 juillet 2006 modifiant le décret du 8 décembre 1936 relatif à l'appellation d'origine contrôlée « Vouvray » - J.O n° 166 du 20 juillet 2006 page 10916 texte n° 37

2008
Pour la récolte 2008, les dates de début de vendanges sont les suivantes :
AOC VOUVRAY Tranquille, Mousseux et Pétillant, le 6 octobre 2008

En 2008, la superficie en production est de 2 224 hectares,
qui ont produit 47 617 hectolitres (vin blanc), 63 820 hectolitres (vin mousseux).
( source : les douanes )
( Rappel : 1 hectolitre (hl) = 100 litres = 133 bouteilles de 75cls
                1 hectare (ha) = 10 000 m2 = 24 ouvrées )

2009
Depuis le 1er Août 2009, l'Union Européenne met en place des réglements viniviticole. Les syndicats de vignerons travaillent sur des cahiers des charges pour faire valoir leur AOC Française.
La désacoolisation est autorisé, l'utilisation de copeaux , ...
Etiquetage :
- L’année de récolte, Millésime :
Il s’agit de l’année à laquelle ont été récoltés au moins 85% des raisins utilisés.
- Cépage :
Il s’agit au moins de 85% des raisins utilisés.

Le Cahier des charges défini l'aoc « Vouvray »,
par le Décret n° 2009-1244 du 15 octobre 2009
JORF n°0241 du 17 octobre 2009

Ce qui change avec ce cahier des charges :
* Augmentation des containtes pour l'entrée en production des vignes
* Ne peuvent pas être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucres inférieure : à 178 grammes par litre de moût pour les vins tranquilles ; à 153 grammes par litre de moût pour les vins de base destinés à la production de vins mousseux ou pétillants. ( Avant : 153 grammes par litre de moût pour les vins à appellation d'origine contrôlée « Vouvray » ; et à 136 grammes par litre de moût pour les vins à appellations d'origine contrôlées « Vouvray mousseux » et « Vouvray pétillant ». )
* Les vins présentent un titre alcoométrique volumique naturel minimum de :
- 11 % ( Avant 10,5 ) pour les vins tranquilles ;
- 9,5 % ( Avant 9 ) pour les vins de base destinés à la production de vins mousseux ou pétillants.
* création d'une aire de production

En 2009, la superficie en production est de 2 152 hectares, exploités par 165 opérateurs, qui ont produit 38 441 hectolitres (vin blanc), 87 831 hectolitres (vin mousseux).
( source : les douanes )
( Rappel : 1 hectolitre (hl) = 100 litres = 133 bouteilles de 75cls
                1 hectare (ha) = 10 000 m2 = 24 ouvrées )

2011
Frédéric Bourillon Dorléans a eu une idée originale : parfumer les étiquettes de ses vins. les étiquettes sont parfumées en y insérant des micro-capsules.

Le Cahier des charges défini l'aoc « Vouvray »,
par le Décret n° 2011-650 du 8 juin 2011
JORF n°0135 du 11 juin 2011

2012

Décret n° 2012-655 du 4 mai 2012 relatif à l'étiquetage et à la traçabilité des produits vitivinicoles et à certaines pratiques œnologiques, JORF n°0107 du 6 mai 2012

Les règles pour le «vin biologique» sont applicables à partir du 1er août 2012 .
Les vins issus de raisins de la vendange 2011 et qui auront été vinifiés conformément à la réglementation qui vient d'être votée pourront adopter le terme vin biologique et le logo bio de l'UE à partir du 1er août 2012.

2013
Le Conseil d'administration du 11 mars 2013 a élu Jean-Michel PIEAUX comme nouveau Président de l'appellation.

Lundi 17 juin 2013, deux orages de grêle ont frappé lundi matin le vignoble de Vouvray, à l’est de Tours. Selon le syndicat un viticulteur sur 10 est gravement sinistré, soit une vingtaine de propriétaires récoltants. Selon un premier bilan dressé cet après-midi par le syndicat des vins de cette appellation située en Indre-et-Loire, à l’est de Tours, les deux tiers des quelque 2.500 hectares ont été plus ou moins touchés. Sur Vouvray et Reugny, des vignes sont détruites à 100 % ».

 

 

Regardez aussi : Histoire de la Vallée de la loire

 

Les Cépages

Appellation d'origine contrôlée « Vouvray » :
Cahier des charges du 8 juin 2011
Pour les vins blancs

cépage principal :
chenin
cépage accessoire :
orbois

ENCEPAGEMENT DU VIGNOBLE

Règles de proportion d'encépagement :
La proportion du cépage orbois B ne peut pas être supérieure à 5 % de l'encépagement.


chenin

VINIFICATION

Les vins sont issus du seul cépage principal ou de l'assemblage de raisins ou de vins dans lequel le cépage principal est majoritaire.
Les vins ne peuvent pas être issus du seul cépage accessoire.

Historique

Chenin
Le chenin blanc s'est développé dans la Vallée de la Loire où il est nommé « plant d'Anjou » vers le Xème siècle. En Touraine, il prend son nom de « Pineau de la Loire » comme l'écrit Rabelais au XVIème siècle.


Cépage Chenin

Orbois
Ce cépage est d’après les analyses génétiques publiées, probablement un descendant du Gouais B. Il paraît être originaire du Val de Loire et plus particulièrement de la Touraine ou du Loir-et-Cher.

1896 : vin de vouvray avec "gros pineau" (chenin blanc) et "menu pineau" (Orbois)
1936 : le seul cépage autorisé est le chenin
2009 : Autorisation du cépage Orbois, à 49.99% maximun dans le vin

Sols et Climat

Le sol est composé sur les côteaux pierreux sur substrats de Tuffeau et,
dans les vallées de sol "perruches" (Argiles à Silex), et "Aubis" (Argilo-Calcaire)

A proximité et en amont de la ville de Tours, la zone géographique de l'appellation d'origine contrôlée « Vouvray » s'étend sur un plateau entaillé par de multiples vallées ou vallons secs finissant par une falaise souvent abrupte sur la vallée de la Loire.

Le plateau présente un relief assez marqué avec une altitude comprise entre 85 mètres et 110 mètres. Le visiteur peut, dans ce relief tourmenté, découvrir des caves et des maisons troglodytiques creusées dans les falaises de tuffeau jaune des vallées.

Les sols sont Argilo-calcaires ou argilo siliceux.
La roche mère, crayeuse, est de l’époque du Turonien (environ 90 millions d’années avant J.-C.) .
Les coteaux de Vouvray, situés sur la rive nord de la Loire sont exposés plein sud.
Le vignoble recouvre des coteaux de craie blanche du Turonien.
Les coteaux sont entrecoupés de vallées confluentes (ruisseaux affluents de la Loire), et recouverts de « perruche » (argile à silex qui donnent le caractère minéral) et « d’aubuis » (argilo-calcaires qui font la puissance des liquoreux).

 

Le Climat est océanique, tempéré.

Ce terroir viticole se caractérise par un climat tempéré océanique dégradé. Ses températures moyennes sont comprises entre 4,2 °C et 18,9 °C. Les hivers sont doux (min 1,6 °C / max 11,3 °C) et pluvieux. Les étés connaissent en général chaque année au moins un épisode caniculaire de quelques jours même s'ils sont beaux et doux (min 10,8 °C / max 24,6 °C) le reste du temps. Les précipitations sont de 683,7 mm sur l'année. Les chutes de neige y sont rares, il tombe quelques flocons, en moyenne 11 jours par an.

 

Fiche technique

L'appellation d'origine contrôlée « Vouvray » est réservée aux vins blancs tranquilles, mousseux et pétillants.

Vignoble

Pour les anciens décrets voir : Historique de l'AOC

Quelques informations sur le
Cahier des charges
du 8 juin 2011

1° Conduite du vignoble

Les vignes présentent une densité minimale à la plantation de 6 000 pieds à l'hectare, avec un écartement entre les rangs de 1,60 mètre maximum. L'écartement entre pieds sur un même rang ne peut pas être inférieur à 0,90 mètre.

Les vignes sont obligatoirement conduites en palissage « plan relevé ».

La charge maximale moyenne est fixée, à la parcelle, à 10 500 kilogrammes par hectare et, par pied, à 2 kilogrammes.

Irrigation : Pas de disposition particulière.

Taille :
Les vignes sont taillées en taille courte à coursons, chaque bras portant un ou deux coursons à deux yeux francs maximum. Toutefois, un courson au plus par pied peut être taillé à trois yeux francs maximum.
Le nombre d'yeux francs par pied est de dix en moyenne, avec un maximum de treize yeux francs par pied. Toutefois, pour les vignes de moins de 10 ans d'âge, le nombre d'yeux francs par pied est de huit au maximum.
On entend par œil franc tout œil détaché de plus de 5 millimètres de la couronne.

2° Vendange

Maturité :
Ne peuvent pas être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucres inférieure :
- à 178 grammes par litre de moût pour les vins tranquilles ;
- à 153 grammes par litre de moût pour les vins de base destinés à la production de vins mousseux ou pétillants.

Titre alcoométrique volumique naturel minimum :
Les vins présentent un titre alcoométrique volumique naturel minimum de :
11 % pour les vins tranquilles ;
9,5 % pour les vins de base destinés à la production de vins mousseux ou pétillants.

Rendement :
Le rendement de base est fixé pour les appellations :
-« Vouvray » à 52 hecolitres à l'hectare ;
-« Vouvray pétillant » à 65 hectolitres à l'hectare ;
-« Vouvray mousseux » à 65 hectolitres à l'hectare ;

Le rendement butoir t est fixé pour les appellations :
-« Vouvray » à 65 hectolitres à l'hectare ;
-« Vouvray pétillant » à 78 hectolitres à l'hectare ;
-« Vouvray mousseux » à 78 hectolitres à l'hectare.

Divers :
La date de début des vendanges est fixée par le préfet qui fixe cette date par arrêté ( dispositions de l'article D. 644-24 du code rural.)

 

Chai

1° Arrivée en cave

L'aire de production des vins
Les vins sont vignifiés et élevés dans une aire de production limité et défini par le cahier des charges.

Enrichissement
- les vins mousseux ou pétillants, après prise de mousse, ne dépassent pas, en cas d'enrichissement du moût, le titre alcoométrique volumique total de 13 % ;
- les vins tranquilles ne dépassent pas, après enrichissement, un titre alcoométrique volumique total de 15 %. Pour ces vins, l'augmentation du titre alcoométrique volumique naturel ne peut pas dépasser une limite inversement proportionnelle à la richesse en sucres du lot faisant l'objet de l'enrichissement, et définie comme étant la différence entre la valeur de 7,5 et le titre alcoométrique volumique naturel du lot faisant l'objet de l'enrichissement divisé par deux

2° Vinification:
Les vins ayant droit à l'appellation d'origine contrôlée doivent être vinifiés conformément aux usages locaux. Ils bénéficient de toutes les pratiques oenologiques autorisées par les lois et règlements en vigueur.

Les vins tranquilles secs présentent, après conditionnement, une teneur en sucres fermentescibles (glucose + fructose) inférieure ou égale à 8 grammes par litre et une teneur en acidité totale, exprimée en grammes d'acide tartrique par litre, qui n'est pas inférieure de plus de 2 grammes par litre à la teneur en sucres fermentescibles (glucose + fructose).

Les vins tranquilles font l'objet d'un élevage au moins jusqu'au 15 janvier de l'année qui suit celle de la récolte.

Lorsque les conditions climatiques de la récolte sont particulièrement favorables, des vins à forte teneur en sucres fermentescibles sont produits à partir des raisins les plus riches récoltés après concentration par passerillage sur souche ou atteints de pourriture noble sous l'action de Botrytis cinerea.

« Vouvray mousseux ou pétillants»

Les vins mousseux ou pétillants ne dépassent pas, après enrichissement et seconde fermentation en bouteille, le titre alcoométrique volumique total de 13 %.
Les vins tranquilles ne dépassent pas, après enrichissement, un titre alcoométrique volumique total de 15 %. Pour ces vins, l'augmentation du titre alcoométrique volumique naturel ne peut pas dépasser une limite inversement proportionnelle à la richesse en sucres du lot faisant l'objet de l'enrichissement, et définie comme étant la différence entre la valeur de 7,5 et le titre alcoométrique volumique naturel du lot faisant l'objet de l'enrichissement divisé par 2

Les vins mousseux ou pétillants doivent être élaborés exclusivement par seconde fermentation en bouteille.
Le tirage en bouteilles dans lesquelles s'effectue la prise de mousse ne peut avoir lieu qu'à partir du 1er janvier de l'année qui suit celle la récolte.

Les vins sont élaborés et commercialisés dans la bouteille à l'intérieur de laquelle a été réalisée la prise de mousse, à l'exception des vins vendus dans des bouteilles d'un volume inférieur à 37,5 centilitres ou supérieur à 150 centilitres.

Nos commentaires :

Aucune mention sur le cahier des charges interdit les copeaux de bois. Par conséquence, l'utilisation de copeaux de bois est autorisé pour cette AOC.



3° Contrôles
Le contrôle du respect du présent cahier des charges est effectué par un organisme tiers offrant des garanties de compétence, d'impartialité et d'indépendance, pour le compte de l'INAO, sur la base d'un plan de contrôle approuvé.

Les bulletins d'analyse sont effectués et conservés par le vignerons ou négociant, pendant une période de 6 mois à compter de la date de conditionnement.

 

 

Commercialisation

Etiquette
Le nom de l'appellation peut être complété par la dénomination géographique « Val de Loire »

Date de mise en marché à destination du consommateur.
A l'issue d'une période d'élevage, les vins tranquilles ne peuvent être mis en marché à destination du consommateur qu'après le 1er février de l'année qui suit celle de la récolte.
Les vins mousseux et pétillants ne peuvent être mis en marché à destination du consommateur qu'à l'issue d'une période d'élevage de douze mois minimum à compter de la date de tirage.

La Production est de 115 000 hectolitres (dont 55% en Méthode-Traditionelle, et 45% en vins tranquilles)
( Rappel : 1 hectolitre (hl) = 100 litres = 133 bouteilles 75cls )

Cartes, Photos et Vidéos


Carte situation de l'AOC, dans le Val de Loire

( Source: Interloire )


Situation géographique de
l'AOC Vouvray

Terroir de Vouvray,
Sol à Rochecorbon

Cépage Chenin ou Pineau de la Loire

Bouteilles de vin de vouvray
( blanc tranquille et effervescent)

Le verre de droite, est le verre à Vouvray

Vidéo de Vouvray

Adresses

Site Internet sur les vins de Vouvray   Site Internet
www.vins-vouvray.com
la confrérie de la Chantepleure   Site Internet
www.chantepleure-vouvray.confreries.org
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxxx
AUBERT Jean Claude et Didier
10 r Vallee Coquette
37210
Vouvray
Tél : 0247527103
Fax : 0247526838
Château de Valmer
Chançay
37210
Vouvray
Tél: 02.47.52.93.12
Site Internet
chateaudevalmer
Château Moncontour
37210
Vouvray
Site Internet
www.moncontour.com
Domaine Bourillon Dorléans
37210
Rochecorbon
Site Internet:
www.bourillon.com

Domaine Brunet

Georges et Nicolas Brunet

12 rue de la Croix Mariotte
37210
Vouvray
Site Internet
www.vouvray-brunet.com
Domaine Champalou   Site Internet
www.champalou.com
Domaine de la Châtaigneraie
37210
Rochecorbon
Tél : 02 47 52 84 63
Domaine de la Fontainerie    

Domaine des Coudriers

Alain Delaleu

44 rue de Château- Renault
37210
VERNOU SUR BRENNE
Tél. : 02.47.52.13.70
Domaine Huet    
Domaine Le Capitaine
11 rue St Georges
ROCHECORBON
E-mail: contact@
domainelecapitaine.com
Domaine d'Orfeuilles    
Domaine du Clos de l'Epinay   Site Internet
www.vinvouvray.com
Domaine du Clos Naudin    
Douzilly Michel
Vouvray
Tél : 02.47.52.60.41
Gasnier Marie-Claude
Rochecorbon
 
Gasnier Philippe et Vincent
Parçay
 
THOMAS Yves et Eric
PARCAY-MESLAY
 
Vignoble Alain Robert et fils
Charmigny
37210
Chançay

 

Vignoble Careme

Vincent Careme

Vouvray
 
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxxx
Cave des Producteurs de Vouvray
38, “La Vallée Coquette”
37210
Vouvray
Site Internet
www.cp-vouvray.com

 

Les nouvelles sur l'appellation

Vitiloire :

Dégustation des vins de Loire dans le centre ville de Tours en Mai

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.