Fiche sur les vins AOC en France

Saint Nicolas de Bourgueil

Situation Géographique
Historique de l'AOC
Cépages
Sols et Climat
La fiche technique de l'AOC
Cartes et Photos
Les adresses

Les nouvelles

 

Situation Géographique

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Saint Nicolas de Bourgueil » est situé dans la région viticole du Val de Loire.

Le vignoble de "Saint Nicolas de Bourgueil " est situé autours de la commune de Saint-Nicolas-de-Bourgueil , du département d'Indre-et-Loire, entre le Saumurois et le Touraine.

Le vignoble de l'AOC « Saint Nicolas de Bourgueil » touche l'AOC « Bourgueil »

 

 

 

Historique

Regardez aussi : Histoire de la Vallée de la loire

Il remonte avec l'arrivée des Romains :
De nombreux vestiges (villas, amphores) laissent penser qu’il y avait déjà de la vigne à Saint Nicolas de Bourgueil lors de la période gallo-romaine.

Au Xème siècle

990
L’abbaye de Bourgueil est créée en 990. Pour ses besoins et pour la vente, le vignoble s’agrandit.

Au XIème siècle

1089
En 1089, l’abbé Baudry, prieur de l’abbaye louait les charmes de son monastère et du vin qu’il y récoltait. Chaque année il invitait ses amis à venir boire le vin qu’il avait en abondance : « Si j’ai un bon vin en réserve, je vous le donnerai ».

Au XIIème siècle

Création des deux paroisses St Germain et Saint Nicolas.
L’union politique de Anjou et de l’Aquitaine apporte le cépage du cabernet franc (le breton).

Au XVIIème siècle

Le vignoble de Saint Nicolas de Bourgueil s’agrandit. Une carte de cette époque montre que de nombreux terroirs sont déjà plantés.

Au XVIIIème siècle

1790
En 1790, la population manifeste avec ceux de Bourgueil pour le maintien de leur village dans la juridiction administrative de Saumur. L'Assemblée Constituante en décida autrement et la partie occidentale du Saumurois (de Bourgueil à Gizeux) fut détachée de l'Anjou.

En 1790-1794, Saint-Nicolas-de-Bourgueil a annexé la commune de la Taille.

Au XIXème siècle

1865
Arrivé en Anjou et Touraine du cépage Cabernet Franc ( appelé BRETON)

Au XXème siècle

1937
En 1937 née l'appellation d'origine controlée « Saint Nicolas de Bourgueil », par décret du 31 juillet 1937 .

1995
Les vins sont issus exclusivement des vignes situées dans l'aire parcellaire de production telle qu'approuvée par l'Institut national de l'origine et de la qualité, lors des séances du comité national compétent des 7 et 8 novembre 1995.

1996
Modification du décret sur la conduite de la vigne
Art. 1er. - L'article 1er du décret du 31 juillet 1937 susvisé est remplacé par les dispositions suivantes :
<< Art. 1er. - a) Seuls ont droit à l'appellation d'origine contrôlée "Saint-Nicolas-de-Bourgueil", complétée ou non par les mots : "Val de Loire", les vins rouges et rosés qui répondent aux conditions fixées ci-après :
<< - l'aire de production des vins ayant droit à l'appellation d'origine contrôlée "Saint-Nicolas-de-Bourgueil" est délimitée à l'intérieur de la commune de Saint-Nicolas-de-Bourgueil ;<< - pour avoir droit à l'appellation d'origine contrôlée "Saint-Nicolas-de-Bourgueil", les vins doivent être issus de vendanges récoltées dans l'aire de production délimitée par parcelle ou partie de parcelle, telle qu'elle a été approuvée par le comité national des vins et eaux-de-vie de l'Institut national des appellations d'origine en séance des 7 et 8 novembre 1995, sur proposition de la commission d'experts désignée à cet effet. L'aire de production ainsi délimitée est reportée sur les plans cadastraux déposés à la mairie de Saint-Nicolas-de-Bourgueil.
<< A titre transitoire, les parcelles plantées en vigne exclues de l'aire délimitée "Saint-Nicolas-de-Bourgueil", identifiées par leurs références cadastrales, leur surface et leur encépagement dont la liste a été approuvée par le comité national des vins et eaux-de-vie de l'Institut national des appellations d'origine en séance des 7 et 8 novembre 1995, sous réserve qu'elles répondent aux conditions fixées par le présent décret, continuent à bénéficier pour leur récolte du droit à l'appellation d'origine contrôlée "Saint-Nicolas-de-Bourgueil" jusqu'à leur arrachage et au plus tard jusqu'à la récolte 2025 incluse.
<< b) Seuls ont droit à l'appellation d'origine contrôlée "Bourgueil",
complétée ou non par les mots : "Val de Loire", les vins rouges et rosés qui répondent aux conditions ci-après :
<< - l'aire de production des vins ayant droit à l'appellation d'origine contrôlée "Bourgueil" est délimitée à l'intérieur des communes suivantes d'Indre-et-Loire : Benais, Bourgueil, Chouzé-sur-Loire,
Ingrandes-de-Touraine, La Chapelle-sur-Loire, Restigné,
Saint-Nicolas-de-Bourgueil et Saint-Patrice ;
<< - pour avoir droit à l'appellation d'origine contrôlée "Bourgueil", les vins doivent être issus de vendanges récoltées dans l'aire de production délimitée par parcelle ou partie de parcelle, telle qu'elle a été approuvée par le comité national des vins et eaux-de-vie de l'Institut national des appellations d'origine en séance des 7 et 8 novembre 1995, sur proposition de la commission d'experts désignée à cet effet. L'aire de production ainsi délimitée est reportée sur les plans cadastraux déposés à la mairie des communes concernées.
<< A titre transitoire, les parcelles plantées en vigne exclues de l'aire délimitée "Bourgueil", identifiées par leurs références cadastrales, leur surface et leur encépagement dont la liste a été approuvée par le comité national des vins et eaux-de-vie de l'Institut national des appellations d'origine en séance des 7 et 8 novembre 1995, sous réserve qu'elles répondent aux conditions fixées par le présent décret, continuent à bénéficier pour leur récolte du droit à l'appellation d'origine contrôlée "Bourgueil" jusqu'à leur arrachage et au plus tard jusqu'à la récolte 2025 incluse. >>
Art. 2. - L'article 5 du décret du 31 juillet 1937 susvisé est remplacé par les dispositions suivantes :
<< Art. 5. - 1o Plantation et conduite :
<< Pour avoir droit aux appellations d'origine contrôlées "Bourgueil" et "Saint-Nicolas-de-Bourgueil", les vins doivent provenir de vignes répondant aux dispositions suivantes :
<< - présenter une densité minimale à la plantation de 4 500 pieds à l'hectare ;
<< - respecter un écartement de 2,10 mètres au maximum entre les rangs ;
<< - présenter une distance de 0,55 mètre au maximum entre le sol et le fil intérieur du palissage.
<< Toutefois, les vignes ne répondant pas à ces dispositions et plantées avant le 31 décembre 1995 pourront bénéficier du droit à l'appellation jusqu'à leur arrachage et au plus tard jusqu'à la récolte 2025 incluse. Ces vignes devront également être identifiées sur les déclarations d'encépagement prévues par l'article 7 du décret no 87-854 du 22 octobre 1987 relatif à l'encépagement et au rendement des vignobles dans les exploitations produisant des vins, vins doux naturels et vins de liqueur à appellation d'origine.
<< 2o Taille :
<< a) Pour avoir droit aux appellations d'origine contrôlées "Bourgueil" et "Saint-Nicolas-de-Bourgueil", les vins doivent provenir de vignes taillées selon l'un des modes de taille suivants :
<< - soit la taille Guyot simple, avec un long bois ou "vinée" portant sept yeux francs au maximum ;
<< - soit la taille à deux "demi-baguettes" portant chacune quatre yeux francs au maximum.
<< Dans les deux cas, le cep peut en outre porter un ou deux coursons ou "poussiés" taillés à deux yeux francs au maximum. Le total des yeux francs par cep ne peut en aucun cas dépasser onze.
<< Dans cet article, par le terme oeil franc, il faut comprendre un oeil détaché de la couronne et accolé à un prompt bourgeon développé ou non.
<< b) Sont interdites les pratiques de l'incision annulaire ou toute autre pratique similaire, ainsi que celle de la torsion du sarment. >>

Décret du 14 août 1996 relatif aux appellations d'origine contrôlées « Bourgueil » et « Saint Nicolas de Bourgueil »

1997
rendement
Art. 1er. - L'article 4 du décret du 31 juillet 1937 susvisé est remplacé par les dispositions suivantes :
<< Art. 4. - Le rendement de base visé à l'article 1er du décret no 93-1067 du 10 septembre 1993 relatif au rendement des vignobles produisant des vins à appellation d'origine contrôlée est fixé pour les appellations :
<< - "Bourgueil" à 55 hectolitres à l'hectare pour les vins rouges et rosés ;
<< - "Saint-Nicolas-de-Bourgueil" à 55 hectolitres à l'hectare pour les vins rouges et rosés.
<< Le rendement butoir visé à l'article 4 dudit décret est fixé pour les appellations :
<< - "Bourgueil" à 67 hectolitres à l'hectare pour les vins rouges et rosés ;
<< - "Saint-Nicolas-de-Bourgueil" à 67 hectolitres à l'hectare pour les vins rouges et rosés.
<< Le bénéfice de l'appellation d'origine contrôlée ne peut être accordé aux vins provenant des jeunes vignes qu'à partir de la deuxième année suivant celle au cours de laquelle la plantation a été réalisée en place avant le 31 août. >>

Décret du 20 octobre 1997 relatif aux appellations d'origine contrôlées « Bourgueil » et « Saint Nicolas de Bourgueil » - J.O Numero 246 du 22 Octobre 1997

Au XXI ème siècle :

2004
Le ban des vendanges a été fixé au lundi 27 septembre 2004, pour l'AOC Saint Nicolas de Bourgueil

2008
Pour la récolte 2008, les dates de début de vendanges sont les suivantes :
AOC SAINT NICOLAS DE BOURGUEIL
4 octobre

En 2008, la superficie en production est de 1 085 hectares,
qui ont produit 783 hectolitres (vin rosé) et 51 025 hectolitres (vin rouge).
( source : les douanes )

2009
Depuis le 1er Août 2009, l'Union Européenne met en place des réglements viniviticole. Les syndicats de vignerons travaillent sur des cahiers des charges pour faire valoir leur AOC Française.
La désacoolisation est autorisé, l'utilisation de copeaux , ...
Etiquetage :
- L’année de récolte, Millésime :
Il s’agit de l’année à laquelle ont été récoltés au moins 85% des raisins utilisés.
- Cépage :
Il s’agit au moins de 85% des raisins utilisés.

Le Cahier des charges défini l'aoc « Saint Nicolas de Bourgueil »,
par le Décret n° 2009-1244 du 15 octobre 2009
JORF n°0241 du 17 octobre 2009

Ce qui change avec ce cahier des charges :
Ne peuvent pas être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucres inférieure :à 180 grammes par litre de moût pour les vins rouges ;à 171 grammes par litre de moût pour les vins rosés. (Avant 153 grammes par litre de moût. pour les rouges et rosés )
* Les vins présentent un titre alcoométrique volumique naturel minimum de 10,5 %.(Avant : 9,5 % )

En 2009, la superficie en production est de 1 062 hectares,
qui ont produit 1 026 hectolitres (vin rosé) et 58 116 hectolitres (vin rouge).
( source : les douanes )

2011
Millésime 2011, année atypique avec un printemps précoce, un début du mois de Septembre pluvieux.
Les vendanges ont débuté le 14 Septembre 2013

2013
les Vendanges ont commencé le 04 octobre 2013

 

Regardez aussi : Histoire de la Vallée de la loire

 

 



Les Cépages

Appellation d'origine contrôlée « Saint Nicolas de Bourgueil » :
les vins rouges et rosés

cépage principal :
cabernet franc
cépage accessoire :
cabernet sauvignon

Règles de proportion d'encépagement :
La proportion du cépage cabernet sauvignon N ne peut pas être supérieure à 10 % de l'encépagement

Les vins proviennent de l'assemblage de raisins :
Les vins sont issus du seul cépage principal ou de l'assemblage de raisins ou de vins dans lequel le cépage principal est majoritaire. Les vins ne peuvent pas être issus du seul cépage accessoire.

Historique

Cabernet Franc
Le premier bois planté par Geoffroy Martel, à son retour d'Aquitaine fut le cabernet (franc) sur le territoire de Sainte-Gemmes-sur-Loire, en 1040.
Au XVIIème siècle, Richelieu confie à l’Abbé Breton, officiant à Fontevraud, la mission de replanter la région en Cabernet. Il acquiert en Guyenne des plants de Cabernet Franc qu’il replante autour de l’Abbaye.
Depuis lors, ce cépage s’est fait localement appelé “Breton”.


Cépage : Cabernet Franc

Cabernet Sauvignon
Le cépage « Cabernet Sauvignon » très cultivé en Gironde d'où il serait originaire. Il est issu du croisement entre le cabernet franc et le sauvignon blanc .

 

 

 

 

 

Sols et Climat

Le sol
L'aire de production épouse les contours de la commune de Saint Nicolas de Bourgueil. Exposé plein sud, protégé par les vents du nord par sa forêt, adouci par la Loire, le terroir de Saint Nicolas bénéficie d'un micro-climat privilégié.
L'aire est située en majorité sur une large terrasse d'alluvions anciennes dont les sols sont constitués de sables et graviers (appelés graves). Au dessus des terrasses, un tiers du vignoble s'etend sur le coteau de tuffeau (craie turonienne) à couverture sableuse.

 

Le Climat
Le vignoble est largement ouvert sur la Loire qui, à cet endroit-là, avec le confluent de la Vienne, prend des dimensions exceptionnelles et laisse amplement pénétrer les influences maritimes. Le climat est donc légèrement plus océanique qu’à Bourgueil, avec le même coteau couvert de forêt qui protège les pentes bien exposées des vents du Nord.

 

 

 

 


Fiche technique

L'appellation d'origine contrôlée « Saint-Nicolas-de-Bourgueil » est réservée aux vins tranquilles rouges et rosés.

Vignoble

Pour les anciens décrets voir : Historique de l'AOC

Quelques informations sur le
Cahier des charges
du 15 Octobre 2009



1° Conduite du vignoble

Age des vigne pour l'aoc
Le bénéfice de l'appellation d'origine contrôlée ne peut être accordé aux vins provenant :
* des parcelles de jeunes vignes qu'à partir de la deuxième année suivant celle au cours de laquelle la plantation a été réalisée en place avant le 31 juillet ;
* des parcelles de jeunes vignes qu'à partir de la première année suivant celle au cours de laquelle le greffage sur place a été réalisé avant le 31 juillet ;
* des parcelles de vignes ayant fait l'objet d'un surgreffage, au plus tôt la première année suivant celle au cours de laquelle le surgreffage a été réalisé avant le 31 juillet, et dès que les parcelles ne comportent plus que des cépages admis pour l'appellation. Par dérogation, l'année suivant celle au cours de laquelle le surgreffage a été réalisé avant le 31 juillet, les cépages admis pour l'appellation peuvent ne représenter que 80 % de l'encépagement de chaque parcelle en cause.

Conduite des vignes :
Les vignes présentent une densité minimale à la plantation de 4 500 pieds à l'hectare, avec un écartement entre les rangs de 2,10 mètres maximum. L'écartement entre pieds sur un même rang ne peut pas être inférieur à 1 mètre.

Les vignes sont obligatoirement conduites en palissage « plan relevé ».

La charge maximale moyenne est fixée, à la parcelle, à 10 000 kilogrammes par hectare.

Irrigation : Pas de disposition particulière.

Taille
Les modes de taille autorisés sont :
* la taille Guyot simple avec un long bois portant 7 yeux maximums et un ou deux coursons taillés à 2 yeux maximums. Le nombre total d'yeux par pied ne dépasse pas onze ;
* la taille Guyot double, avec 2 baguettes ne portant pas plus de 4 yeux chacun et un ou deux coursons taillés à un ou deux yeux maximums. Le nombre total d'yeux par pied ne dépasse pas douze ;
* la taille en cordon de Royat, avec des coursons taillés à deux yeux maximums. Le nombre total d'yeux par pied ne dépasse pas douze.
Les vignes sont taillées avant le 1er mai.

2° récolte

Maturité
Ne peuvent pas être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucres inférieure :
* à 180 grammes par litre de moût pour les vins rouges ;
* à 171 grammes par litre de moût pour les vins rosés.

Rendement
Le rendement maximun est de 55 hectolitres par hectare.
Le rendement butoir est fixé à 67 hectolitres à l'hectare pour les vins rouges et rosés.

Vendange
La date de début des vendanges est fixée par le préfet qui fixe cette date par arrêté ( dispositions de l'article D. 644-24 du code rural.)

La vendange manuelle est obligatoire pour l'élaboration de cuvée en macération carbonique.


Chai

1° Arrivée en cave

L'aire de production des vins
Les vins sont vignifiés et élevés dans une aire de production limité et défini par le cahier des charges.

Enrichissement
Les techniques soustractives d'enrichissement sont autorisées pour les vins rouges. Le taux de concentration partielle est limité à 10 %.
Les vins ne dépassent pas, après enrichissement, un titre alcoométrique total de 13 %.

2° Vinification:
Les vins ayant droit à l'appellation contrôlée devront provenir des raisins récoltés à bonne maturité et vinifiés conformément aux usages locaux, ils bénéficieront de toutes les pratiques oenologiques actuellement autorisées par les lois et règlements en vigueur.

Les vins présentent un titre alcoométrique volumique naturel minimum de 10,5 %.

Pour les vins rouges, l'égrappage total est obligatoire sauf pour l'élaboration de cuvée en macération carbonique.

La fermentation malolactique est achevée pour les vins rouges. La teneur en acide malique doit être inférieure ou égale à 0,3 gramme par litre.

Les vins rouges présentent une teneur en sucres fermentescibles (glucose + fructose) inférieure ou égale à 2 grammes par litre.
Les vins rosés présentent une teneur en sucres fermentescibles (glucose + fructose) inférieure ou égale à 4 grammes par litre et une acidité totale supérieure à 3,5 grammes par litre exprimé en acide tartrique.

Les vins rouges font l'objet d'un élevage au moins jusqu'au 14 décembre de l'année de la récolte.

Nos commentaires :

Aucune mention sur le cahier des charges interdit les copeaux de bois. Par conséquence, l'utilisation de copeaux de bois est autorisé pour cette AOC.





3° Contrôles
Le contrôle du respect du présent cahier des charges est effectué par un organisme tiers offrant des garanties de compétence, d'impartialité et d'indépendance, pour le compte de l'INAO, sur la base d'un plan de contrôle approuvé.

Les bulletins d'analyse sont effectués et conservés par le vignerons ou négociant, pendant une période de 6 mois à compter de la date de conditionnement.

 


Commercialisation

Etiquette
Les vins de l'appellation d'origine " Saint-Nicolas-de-Bourgueil " peut être complétée ou non par les mots " Val de Loire "

Date de mise en marché à destination du consommateur.
Les vins rosés sont mis en marché à destination du consommateur selon les dispositions de l'article D. 644-35 du code rural.
Les vins rouges ne peuvent être mis en marché à destination du consommateur qu'après le 1er janvier de l'année qui suit celle de la récolte.

Production
La Production est de 59 000 hectolitres (dont 1% de rosé)

Cartes et Photos


Carte situation de l'AOC , dans le Val de Loire

Terroir de Saint Nicolas de Bourgueil

Carte du vignoble du XII ème siècle

 

 

Adresses

Syndicat des producteurs des vins de Bourgueil et Saint-Nicolas de Bourgueil
Maison des Vins Place de l'Eglise
37140 Bourgueil
Tél : 02 47 97 92 20
Fax : 02 47 97 49 90
Site Internet officiel de
Saint-Nicolas de Bourgueil
  Site Internet
www.stnicolas
debourgueil.com
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxx
Breton Bruno    
BRUNEAU Gaëtan

La Chevallerie
37140 SAINT NICOLAS DE BOURGUEIL
 
Domaine de Bois Mayaud    

Domaine de la Cabernelle

Familles Caslot et Pontonnier

3 rue du Machet
37140
Benais
Tél: 02.47.97.84.69
Fax 02.47.97.48.55
Site Internet
www.cabernelle.com
Domaine de la Chanteleuserie    
Domaine de la Cotelleraie    
Domaine de la Rodaie    
Domaine du Mortier
37140
St Nicolas de Bourgueil
Site Internet
www.st-nicolasdebourgueil
Domaine Olivier
37140
Saint Nicolas de Bourgueil
Tél: 02.47.97.75.32
Site Internet
domaineolivier.com
Vignoble de la Chevallerie
Mrs Bruneau J-C et J-C

37140
Saint Nicolas de Bourgueil
tel: 02.47.97.81.19
Vignoble de la Gardière    
Vignoble de la Jarnoterie
Carine et Didier REZE
www.mabileau-reze.com
Tel : 02 47 97 75 49
     

 

Les nouvelles sur l'appellation

   

 

 

 

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.