Fiche sur les vins AOC en France

Saint-Bris

Situation Géographique
Historique de l'AOC
Cépages
Sols et Climat
La fiche technique de l'AOC
Cartes et Photos
Les adresses

Les nouvelles

 

Situation Géographique

Le vignoble de « Saint-Bris » est situé dans la région viticole de la Bourgogne.

Le vignoble de « Saint-Bris » est situé sur 5 communes du département de l'Yonne (89) :

Saint-Bris-le-Vineux, Chitry, Irancy, Quenne, Vincelottes.

La zone géographique occupe les flancs d’une petite vallée sèche située en rive droite de l'Yonne, au coeur du vignoble auxerrois, à 10 kilomètres en amont de la ville d'Auxerre.

 

 

 

 

Historique

ETYMOLOGIE :
Origine du nom « Saint-Bris »

 

HISTOIRE

Regardez aussi : L'histoire de la Bourgogne

 

92
L’édit de l'empereur romain Domitien, en 92, interdisait la plantation de nouvelles vignes hors d’Italie ; il fit arracher partiellement les vignes en Bourgogne afin d’éviter la concurrence.

280
Probus annula l'édit de Dominitien en 280.

Au XIVème siècle

1349
Vers 1349, lorsque l’on découvre le gamay comme nouveau cépage, les réactions de mécontentement se multiplient. Le nouveau plant, très productif, risque en effet de compromettre la qualité des vins de Bourgogne.

1351
interdiction aux vendeurs de donner un nom qui ne serait pas du pays d'origine du vin sous peine d'amende et de confiscation ( sous le régne de Jean le Bon, roi de France de 1350 à 1364)

1360
ordonnance du conseil du roi ( une ordonnance royale de Jean Le Bon ) qui classe le vin en 3 catégories -vins français (île de France) –vin de bourgogne-vins de grand prix (beaujolais à St Pourçain)

1395
Au 14ème siècle, Philippe-le-Hardi, fit interdire le plant 'Gamay' au profit du 'Pinot' afin de mieux garantir la qualité de nos vins, par l'ordonnance de 6 août 1395, dans le Duché de Bourgogne et ses terres.

 

Au XVème siècle

1416
Par l'édit de 1416, du roi Charles VI fixant les limites de production du vin de Bourgogne ( Voir le texte d'époque à la page: vignoble de Bourgogne en 1416 )
« les vins récoltés en amont du pont de Sens avec ceux du pays de l'Auxerrois comme ceux du pays de Beaunois seront considérés comme des vins de Bourgogne »

1477
En 1477, à la mort de Charles le Téméraire, le vignoble de Bourgogne
fut rattaché à la France, sous le règne de Louis XI.

Au XIXème siècle

Les cépages sauvignon B et sauvignon gris G sont présents à « Saint-Bris » dès le milieu du XIXème siècle. Ils cohabitent avec les cépages traditionnels bourguignons (pinot noir N, chardonnay B, aligoté B, …) le plus souvent en complantation au sein d’une même parcelle.
Particularité du secteur de « Saint-Bris », ils sont dénommés « blanc fumé », nom originaire des proches vignobles de « Sancerre » et « Pouilly-sur-Loire », en Vallée de la Loire.

Au XXème siècle

Bien que les cépages sauvignon B et sauvignon gris G ne soient pas autorisés pour la production de vins susceptibles de bénéficier d’une appellation d’origine contrôlée en Bourgogne (décrets du 31 juillet 1936), les producteurs de la région de « Saint-Bris » se sont organisés pour les préserver comme une composante de leur vignoble, en les vinifiant à part et en leur dédiant des parcelles choisies précisément.

1962
Un syndicat de défense est créé en 1962.

1974
L’originalité des vins issus de ces parcelles a été, tour à tour, reconnue en appellation d'origine simple « Sauvignon de Saint-Bris », puis en appellation d’origine vin délimité de qualité supérieure « Sauvignon de Saint-Bris », en 1974

Au XXIème siècle

2002
l’aire parcellaire de production telle qu’approuvée par l’Institut national de l’origine et de la qualité lors des séances du comité national compétent des 13 et 14 février 2002.

2003
l’appellation d’origine contrôlée « Saint-Bris », initialement reconnue par le
décret du 10 janvier 2003:
* Les vins ayant reçu le label des vins délimités de qualité supérieure sous l'appellation d'origine " Sauvignon de Saint-Bris " à partir de la récolte 2001, et répondant aux conditions du décret peuvent être admis au bénéfice de l'appellation d'origine contrôlée

La superficie autorisé est de 895 hectares.
La superficie en production est de 100 hectares .

2009
C'est la fin d'un usage qui remontait au Moyen-Age: en Bourgogne, il n'y a plus de ban des vendanges. Les viticulteurs sont libres de décider eux-mêmes du jour où ils commencent à cueillir les raisins.

Depuis le 1er Août 2009, l'Union Européenne met en place des réglements viniviticole. Les syndicats de vignerons travaillent sur des cahiers des charges pour faire valoir leur AOC Française.
La désacoolisation est autorisé, l'utilisation de copeaux , ...
Etiquetage :
- L’année de récolte, Millésime :
Il s’agit de l’année à laquelle ont été récoltés au moins 85% des raisins utilisés.
- Cépage :
Il s’agit au moins de 85% des raisins utilisés.

Le vignoble compte, en 2009, 123 hectares en production. Les vignes sont cultivées selon les usages viticoles de l’« Auxerrois » avec une densité minimale à la plantation de 7000 pieds par l’hectare, et une taille en Guyot.

2011

Cahier des charges de l’appellation d’origine contrôlée « Saint-Bris »
homologué par le décret n° 2011-1570 du 16 novembre 2011,
JORF du 19 novembre 2011

 

 


Regardez aussi : L'histoire de la Bourgogne

 

 

 



Les Cépages

Appellation d'origine contrôlée « Saint Bris » :
Pour les vins blancs


sauvignon blanc B et sauvignon gris G.



Ampélographie
( Etude des cépages )

Sauvignon
Le cépage « Sauvignon » est un cépage de vigne (Vitis vinifera) français.
Le sauvignon est connu depuis des siècles :
- La première mention Apparu en France sous le règne d'Henri IV à la fin du 16ème siècle, quand le raisin était connu sous le nom de Surin.
- il est formellement identifié dans le vignoble des Graves en 1736, et à Pouilly-sur-Loire en 1783.
Ce cépage est parfois nommé Savagnou, dans les Pyrénées-Atlantiques, Douce blanche, Blanc doux ou Libournais en Dordogne.
Le profilage de l'ADN a suggéré que Sauvignon blanc pourrait être liée au Chenin Blanc et/ou Traminer.
Le « cabernet sauvignon » est issu du croisement de cabernet franc et du sauvignon.


Cépage : sauvignon

HISTORIQUE

Les cépages sauvignon B et sauvignon gris G sont présents à « Saint-Bris » dès le milieu du XIXème siècle. Ils cohabitent avec les cépages traditionnels bourguignons (pinot noir N, chardonnay B, aligoté B, …) le plus souvent en complantation au sein d’une même parcelle.
Particularité du secteur de « Saint-Bris », ils sont dénommés « blanc fumé », nom originaire des proches vignobles de « Sancerre » et « Pouilly-sur-Loire », en Vallée de la Loire.

 

 

 

 

Sols et Climat

Le sol est argilo-calcaire

Le vignoble auxerrois s'insère dans une grande structure géomorphologique du Bassin Parisien, la cuesta de la « Côte des Bars », relief formé d’un plateau de calcaire dur (Calcaire du Barrois).

Ce relief surplombe en corniche un long versant concave au sous-sol constitué de marnes (calcaires argileux) compactes et imperméables, les « Marnes à Exogyra virgula »).
Celles-ci sont le plus souvent masquées par un manteau de colluvions mêlant matériaux fins et éléments calcaires plus grossiers.

Le relief est généralement assez complexe, formé d'une multitude de petits vallons découpant de nombreux versants aux orientations variées.

Le vignoble est principalement installé sur le talus marneux, aux sols très calcaires, argileux mais bien drainés, et occupe aussi localement la bordure du plateau aux sols superficiels et très caillouteux.

 

Le Climat est océanique

Ce vignoble bénéficie d’un climat océanique frais.

Les précipitations sont régulièrement réparties dans l’année et modérées, avec une moyenne annuelle relevée à Auxerre de 650 millimètres, mais les températures, fraîches, avec une moyenne annuelle de 10,8°C, sont assez contrastées, entre les saisons, et les risques de gel sont bien réels au printemps.

Les parcelles délimitées pour la récolte des raisins s'étagent entre 150 mètres et 300 mètres d’altitude et sont implantées dans des situations particulières :
- sur les plateaux formant le revers de la « Côte des Bars », à une altitude d'environ 300 mètres et peu abrités des vents ;
- sur les versants marneux regardant de l'ouest/nord-ouest, vers le nord.

 

 

 

 


Fiche technique

L'AOC « Saint-Bris » produit des vins blancs

Vignoble

Pour les anciens décrets voir : Historique de l'AOC

Quelques informations sur le
Cahier des charges
du 16 Novembre 2011



1° Conduite du vignoble

Les vignes présentent une densité minimale à la plantation de 7000 pieds par hectare.

Les vignes sont obligatoirement palissées et le palissage est entretenu.

La charge maximale moyenne à la parcelle est fixée à 11500 kilogrammes par hectare.

L’irrigation est interdite.

2° Vendange

Maturité :
un titre alcoométrique volumique naturel moyen minimum de 10 % vol.
une richesse en sucre supérieure à 161 grammes par litre de moût.

Rendement :
Le rendement de base est fixé à 68 hectolitres à l'hectare.
Le rendement butoir est fixé à 70 hectolitres à l'hectare.

Divers :
La vendange est protégée de la pluie pendant son transport et lors de sa réception.

 

Chai

1° Arrivée en cave

L'aire de production des vins
Les vins sont vignifiés et élevés dans une aire de production limité et défini par le cahier des charges.

 

Enrichissement
Lorsque l'autorisation d'enrichissement est accordée, les vins ne dépassent pas un titre alcoométrique volumique total maximum de 12,8 % vol.

2° Vinification:
Les vins ayant droit à l'appellation contrôlée devront provenir des raisins récoltés à bonne maturité et vinifiés conformément aux usages locaux, ils bénéficieront de toutes les pratiques oenologiques actuellement autorisées par les lois et règlements en vigueur.

L’utilisation de morceaux de bois est interdite.

Les vins font l’objet d’un élevage au moins jusqu’au 15 décembre de l’année de la récolte.


3° Contrôles
Le contrôle du respect du présent cahier des charges est effectué par un organisme tiers offrant des garanties de compétence, d'impartialité et d'indépendance, pour le compte de l'INAO, sur la base d'un plan de contrôle approuvé.

Les bulletins d'analyse sont effectués et conservés par le vignerons ou négociant, pendant une période de 6 mois à compter de la date de conditionnement.

 

Commercialisation

 

Etiquette

Mise en marché à destination du consommateur

A l’issue de la période d’élevage, les vins sont mis en marché à destination du consommateur à partir du 1er janvier de l’année qui suit celle de la récolte.


Cartes et Photos


Carte du Vignoble de la Bourgogne

 

 

Adresses

Domaine FÉLIX et Fils    

 

 

Les nouvelles sur l'appellation

   

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.