Fiche sur les vins AOC en France

Pouilly-Fuissé

Situation Géographique
Historique de l'AOC
Cépages
Sols et Climat
La fiche technique de l'AOC
Cartes et Photos
Les adresses

Les nouvelles

 

Situation Géographique

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Pouilly-Fuissé » est situé dans la région viticole de la Bourgogne .

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Pouilly-Fuissé » est situé sur 4 communes :

Chaintré, Fuissé, Solutré-Pouilly, Vergisson

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Pouilly-Fuissé » comprend 11 climats:
Chaintré : "Les Chevrières", "Le Clos Reyssier"
Fuissé : "Les Vignes Blanches", "Vers Cras"
Solutré-Pouilly : "En Servy", "La Frérie", "Aux Chailloux", "Les Morlays", "Le Clos"
Vergisson : "Les Crays", "La Maréchaude"

La zone géographique est située dans la partie méridionale de la région Bourgogne. Elle forme une écharpe, traversant en diagonale les chaînons de l’extrémité sud de la région naturelle du « Mâconnais ». Elle s’étend ainsi sur quatre communes du département de Saône-et-Loire, à environ 10 kilomètres à l’ouest de Mâcon.


 

 

 

Historique

ETYMOLOGIE :
Origine du nom

 

HISTOIRE :
voir aussi : Histoire de la Bourgogne

Les bateliers transportaient déjà sur la Saône au profit du marché de Lugdunum « le vin qui provient de Bourgogne où le vignoble existe depuis le Ier siècle ».

Les plantations de vigne dans la vallée de la Saône et notamment en Mâconnais datent du IIIème siècle de notre ère.

Au XIVème siècle

1349
Vers 1349, lorsque l’on découvre le gamay comme nouveau cépage, les réactions de mécontentement se multiplient. Le nouveau plant, très productif, risque en effet de compromettre la qualité des vins de Bourgogne.

1351
interdiction aux vendeurs de donner un nom qui ne serait pas du pays d'origine du vin sous peine d'amende et de confiscation ( sous le régne de Jean le Bon, roi de France de 1350 à 1364)

1360
ordonnance du conseil du roi ( une ordonnance royale de Jean Le Bon ) qui classe le vin en 3 catégories -vins français (île de France) –vin de bourgogne-vins de grand prix (beaujolais à St Pourçain)

1395
Au 14ème siècle, Philippe-le-Hardi, fit interdire le plant 'Gamay' au profit du 'Pinot' afin de mieux garantir la qualité de nos vins, par l'ordonnance de 6 août 1395, dans le Duché de Bourgogne et ses terres.
Il semblerais que le conté de Macon ne soit pas conserné, car à cette époque le Maconnais n'est pas dans les terres de Philippe II.

Au XVème siècle

1416
Par l'édit de 1416, du roi Charles VI fixant les limites de production du vin de Bourgogne ( Voir le texte d'époque à la page: vignoble de Bourgogne en 1416 )
« les vins récoltés en amont du pont de Sens avec ceux du pays de l'Auxerrois comme ceux du pays de Beaunois seront considérés comme des vins de Bourgogne »
Le maconnais n'est pas désigné vins de Bourgogne.

1477
En 1477, à la mort de Charles le Téméraire, le vignoble de Bourgogne
fut rattaché à la France, sous le règne de Louis XI.

Au XVIIIème siècle

Jusqu’au XVIIIème siècle, le vignoble de « Pouilly-Fuissé », comme l’ensemble du Mâconnais, est surtout planté en cépage gamay N.

Au XIXème siècle

La mutation s’opère dès le début du XIXème siècle. Des actes de propriété en 1820 mentionnent le cépage chardonnay B comme constituant principal de l’encépagement.

1816
Le savant ampélographe JULLIEN écrit, en 1866 « … le chardonnay, qui fournit les
bons vins de Pouilly… ».

1894
La réhabilitation du vignoble de ces communes, suite à la crise phylloxérique, est rapide.
VERMOREL et DANGUY relatent, en 1894, que sur le domaine du Chapitre « la famille Dubuc, en 1888, a planté les 4/5 en chardonnay […] elle fournit aujourd’hui les meilleurs vins de Viré ».

Au XXème siècle

L’extension finale du cépage chardonnay B a lieu lors des replantations, suite à la crise phylloxérique, au début du XXème siècle. Il constitue maintenant la totalité de l’encépagement du vignoble de « Pouilly-Fuissé ».

1910
Le mildiou provoqua un désastre considérable en 1910.

Au XXème Siècle

1922
Un jugement du tribunal de Mâcon en date du 7 décembre 1922 attestait la nécessité de protéger le vin de pouilly-fuissé, lui permettant ainsi de devenir l'une des très rares appellations "juridiques" de France.

1929
Le 13 janvier 1929, est fondée l’« Union des Producteurs de Pouilly-Fuissé », à l’initiative des maires des quatre communes de la zone géographique.

1936
l'appellation d'origine contrôlée « Pouilly-Fuissé » est reconnu par le décret du 11 septembre 1936.

1995
En 1995, les Hospices de Beaune sont devenus propriétaire d'un vignoble de 4 hectares dans l'appellation pouilly-fuissé.

Au XXIème siècle

2005
Révision de l’aire parcellaire de production telle qu’approuvée par l’Institut national de l’origine et de la qualité lors de la séance du comité national compétent des 8 et 9 juin 2005.

2008
Le vignoble s’étend, en 2008, sur 760 hectares pour une production de 4000 hectolitres élaborés par plus de 300 opérateurs.

2009
C'est la fin d'un usage qui remontait au Moyen-Age: en Bourgogne, il n'y a plus de ban des vendanges. Les viticulteurs sont libres de décider eux-mêmes du jour où ils commencent à cueillir les raisins.

Depuis le 1er Août 2009, l'Union Européenne met en place des réglements viniviticole. Les syndicats de vignerons travaillent sur des cahiers des charges pour faire valoir leur AOC Française.
La désacoolisation est autorisé, l'utilisation de copeaux , ...
Etiquetage :
- L’année de récolte, Millésime :
Il s’agit de l’année à laquelle ont été récoltés au moins 85% des raisins utilisés.
- Cépage :
Il s’agit au moins de 85% des raisins utilisés.

Environ 300 producteurs se partagent la production, sur une surface globale de 757 ha. 5 à 6 millions de bouteilles sont vendues chaque année. 30 % de l’appellation est commercialisée directement par la viticulture..

2011

Cahier des charges de l’AOC « POUILLY-FUISSÉ »
homologué par le décret n° 2011-1818 du 7 décembre 2011,
JORF du 8 décembre 2011


 


Regardez aussi : L'histoire de la Bourgogne


 

 

 

Les Cépages

Appellation d'origine contrôlée « Pouilly-Fuissé » :
Vins blancs
Chardonnay


Ampélographie
( étude des cépages)

Chardonnay :
Le cépage Chardonnay B provient, d'après les analyses génétiques publiées, d'un croisement entre le Pinot et le Gouais B.
Le chardonnay n'est apparu en France qu'au début du 20e siècle ! Jusqu'à la fin du 19e siècle en Bourgogne, point de trace de ce cépage, il était comfondu avec le pinot blanc. C'est Pierre Galet en 1958 qui a permis de le différencier définitivement du « pinot blanc B ».

Historique

 

1349 : Découverte du cépage Gamay en Bourgogne.

Jusqu’au XVIIIème siècle, le vignoble de « Pouilly-Fuissé », comme l’ensemble du Mâconnais, est surtout planté en cépage gamay N.

La mutation s’opère dès le début du XIXème siècle. Des actes de propriété en 1820 mentionnent le cépage chardonnay B comme constituant principal de l’encépagement.

1937 - Décret : Seront néanmoins tolérés dans l'encépagement des vignes            produisant le vin ayant droit à ladite appellation et pendant une durée            maximum de quinze ans, les plants dits de Renevey, étant spécifié qu'à partir            de l'année 1938 ce cépage sera interdit dans toutes les plantations et dans            tous les remplacements.
           L'usage local d'incorporer dans les vignes destinées à produire les vins à            appellation contrôlée un certain nombre de plants blancs
          Pinot blanc ou gris et Chardonnay, dont le pourcentage peut s'élever à 15 %            au maximum, reste autorisé.
1938 : Renevey, à partir de l'année 1938, sera interdit dans toutes les plantations
           et remplacements.
1951 : le cépage Renevey est interdit
1958 : C'est Pierre Galet en 1958 qui a permis de le différencier définitivement
           le « pinot blanc B » et le Chardonnay.
1997 : Grâce à une équipe américaine conduite par Carole Meredith à l'université            de Davis, l'analyse ADN du cépage a montré que le chardonnay est un            hybride entre le pinot noir et le gouais, un cépage blanc du Moyen Age
           qui a disparu depuis

 

 

 

 

 

Sols et Climat

Le sol est composé d' argilo-calcaire (Jurassique de l'ère secondaire).

Les emblématiques roches calcaires de Vergisson et Solutré, illustre site préhistorique, dominent le paysage vallonné et accidenté. La topographie est complexe. Les crêtes festonnées des chaînons au relief dissymétrique divisent la zone géographique. Les versants, regardant vers l'est, sont généralement en pente modérée.

A l'opposé, les versants orientés à l’ouest sont nettement plus raides.
Des vallons transversaux recoupent les crêtes et créent de petits cirques dont les versants regardent vers les expositions nord et sud.

Cette structure complexe fait affleurer des substrats variés, principalement composés de calcaires et de marnes (calcaires argileux) du Jurassique. Localement affleurent des rhyolithes, roches volcaniques acides du Paléozoïque. A ces diverses situations correspond une grande variété de sols.

Les sols les plus fréquents, sur les formations calcaires et marno-calcaires, sont maigres et caillouteux, très filtrants. Se sont également développés des sols plus argileux, principalement en bas de versant sur des colluvions, et des sols acides très caillouteux reposant sur les rhyolites.

 

 

Le Climat est océanique, soumis à de nettes influences méridionales.

Les précipitations sont régulièrement réparties sur l'année et ne dépassent pas 800 millimètres. Elles sont modérées durant la période de végétation de la vigne. Les excès sont limités à la fois par la barrière naturelle des monts du Charollais à l’ouest, qui protègent en partie les vignes des influences humides de l’ouest, et par l’influence bénéfique des courants d’air doux, venus du sud par le sillon rhodanien dès les premiers beaux jours.

La température moyenne annuelle est de 11°C. Les étés sont chauds et bien ensoleillés.

 

 

 

 

 

Fiche technique

L'AOC « Pouilly-Fuissé » produit des vins

Vignoble

Pour les anciens décrets voir : Historique de l'AOC

Quelques informations sur le
Cahier des Charges
du 07 décembre 2011

1° Conduite du vignoble

Les vignes présentent une densité minimale à la plantation de 8000 pieds par hectare.

Les vignes sont obligatoirement palissées et le palissage est entretenu.

La charge maximale moyenne à la parcelle est fixée à 10500 kilogrammes par hectare.

L’irrigation est interdite.

2° Vendange

Maturité :
Les vins proviennent de raisins récoltés à bonne maturité.

RICHESSE MINIMALE EN SUCRE DES RAISINS
AOC 178 grammes par litre de moût
AOC suivie du nom d’une unité géographique
plus petite : 195 grammes par litre de moût

Rendement :
Le rendement est de
AOC 60 hectolitres par hectare
AOC suivie du nom d’une unité géographique
plus petite : 58 hectolitres par hectare

Divers :
La vendange doit être protégée de la pluie pendant son transport et lors de sa réception.

Chai

1° Arrivée en cave

L'aire de production des vins
Les vins sont vignifiés et élevés dans une aire de production limité et défini par le cahier des charges.

Enrichissement
- Après enrichissement, les vins présentent un titre alcoométrique volumique total inférieur ou égal 13,5 %.

2° Vinification
Les vins ayant droit à l'appellation d'origine contrôlée doivent être vinifiés conformément aux usages locaux. Ils bénéficient de toutes les pratiques oenologiques autorisées par les lois et règlements en vigueur.

- L’utilisation de morceaux de bois est interdite.

AOC « Pouilly-Fuissé»
Les vins font l’objet d’un élevage au moins jusqu’au 1er février de l’année qui suit celle de la récolte

AOC « Pouilly-Fuissé» suivie du nom d’une unité géographique plus petite
Les vins font l’objet d’un élevage au moins jusqu’au 1er avril de l’année qui suit celle de la récolte.


3° Contrôles
Le contrôle du respect du présent cahier des charges est effectué par un organisme tiers offrant des garanties de compétence, d'impartialité et d'indépendance, pour le compte de l'INAO, sur la base d'un plan de contrôle approuvé.

Les bulletins d'analyse sont effectués et conservés par le vignerons ou négociant, pendant une période de 6 mois à compter de la date de conditionnement.

 

Commercialisation

Date de mise à la consommation.

- AOC « Pouilly-Fuissé»
A partir du 15 février de l’année qui suit celle de la récolte

- AOC « Pouilly-Fuissé» suivie du nom d’une unité géographique plus petite
A partir du 15 avril de l’année qui suit celle de la récolte

 

Cartes et Photos


Carte du Vignoble de la Bourgogne

 

 

 

 

Adresses

Abelanet Eric
Chaintré
 
Bouchacourt Denis
71960
Solutré - Pouilly
 
Barraud Daniel
Vergisson
 
Château de Beauregard
Fuissé
 
Château de Fuissé
Fuissé
 
Delorme Michel
Vergisson
 
Domaine Alian Normand
La grange du dine
71960
La roche-Vineuse
Tel : 03 85 36 61 69
Domaine de Lalande
Chaintré
 
     
Domaine Cordier
Fuissé
 
Domaine Robert-Denogent
Fuissé
 
     
Domaine de la Chapelle
71960
Solutré - Pouilly
 
Domaine Denuziller
71960
Solutré - Pouilly
 
Domaine des Gerbeaux
71960
Solutré - Pouilly
 
Domaine Nadine Ferrand
71960
Solutré - Pouilly
Tél: 03 85 35 86 05
Site Internet :
www.ferrand-pouilly-fuisse.com
Domaine des Vieilles Pierres
Vergisson
 
Manoir du Capucin
Fuissé
 
Perraton Frères
Chaintré
 
Roger DUBOEUF et FILS    
Saumaize Roger
Vergisson
 
Vessigaud Pierre
71960
Solutré - Pouilly
 

 

 

 

Les nouvelles sur l'appellation

   

 

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.