Fiche sur les vins AOC en France :

Moselle

Situation Géographique
Historique de l'AOC
Cépages
Sols et Climat
La fiche technique de l'AOC
Cartes et Photos
Les adresses
Les nouvelles

 

 

 

Situation Géographique


Le vignoble de « Moselle » est situé en Lorraine.

Le vignoble de « Moselle » est situé sur les 19 communes :
- Dans le département de Meurthe-et-Moselle (54) :          Arnaville
- Dans le département de Moselle (55) :

Ancy-sur-Moselle, Ars-sur-Moselle, Contz-les-Bains, Dornot,
Féy, Haute-Kontz, Jussy, Lessy, Lorry-Mardigny,
Marange-Silvange, Marieulles, Novéant-sur-Moselle,
Plappeville, Rozérieulles, Scy-Chazelles, Sierck-les-Bains,
Vaux, Vic-sur-Seille

 

 

 

 

Historique


ETYMOLOGIE
Origine du nom :

 

HISTOIRE

Voir : Histoire de la région d'Alsace et Lorraine

L’histoire des vins de Moselle remonte à l’époque romaine, la Cité de Trèves ayant joué un rôle moteur dans l’expansion de la vigne le long des cours d’eau principaux en France, en Allemagne et au Luxembourg ainsi que dans la région de Metz.

92
L’édit de l'empereur romain Domitien, en 92, interdisait la plantation de nouvelles vignes hors d’Italie ; il fit arracher partiellement les vignes en Bourgogne afin d’éviter la concurrence.

IIIème siècle

280
Probus annula l'édit de Dominitien en 280.

 

C'est la cité de Trèves, située cent treize kilomètres plus au nord sur la Moselle, choisie au IIIe siècle comme capitale de l’Empire romain d'Occident qui joua un rôle moteur dans l’expansion de la vigne dans la région de Metz (Divodurum).

IVème siècle

L’existence du vignoble mosellan remonte au début de notre ère et, dès l’Antiquité, sa réputation était reconnue, comme l’atteste le poème d’AUSONE (309-393) qui parle de la Moselle comme d’un « fleuve riche en versants que parfume Bacchus ».

VIIIème siècle

Les communautés religieuses comme l'abbaye que fonda à Gorze l'évêque de Metz Chrodegang en 749, propagèrent la culture et le savoir-faire de la vigne dans la région.

 

Déjà au Moyen-Âge, les trois noyaux viticoles actuels de la Moselle française, le Val de Metz, le Val de Seille et le Val de Sierck, bénéficient d’une belle renommée grâce au Clergé (abbayes de Sainte- Glossinde, Gorze, Rettel) qui y implante les plus beaux vignobles.

XIIIème siècle

1231
L’Evêque de Metz joue, notamment, un rôle primordial, à Vic-sur-Seille, où il plante en 1231 un vignoble similaire à celui du Val de Metz.

XVIIIème siècle

Au cours de l’Epoque Moderne, la bourgeoisie s’empare peu à peu du vignoble messin et le fait prospérer en l’étendant sur la Côte de Moselle. Jusqu’à la Révolution, ces vins fins et « clairets », élaborés à partir des cépages pinot et auxerrois, confinés dans les versants calcaires du Jurassique, sont des plus appréciés.

au XIX ème siècle

1822
On peut citer par exemple André JULLIEN en 1822, qui cite « les vignobles de Scy, Jussy, Ars… récoltent, sur les coteaux de la rive gauche de la Moselle exposés au midi, les vins les plus estimés ».

1833
En 1833, la vigne occupait en Lorraine 34 000 hectares.

1844
En 1844, Ars sur Moselle compte 197 hectares de vignes soit la plus grande surface viticole d’une commune du département.

1863
selon Jules GUYOT en 1863, « la Moselle est un vrai pays à vin léger, délicat, hygiénique et alimentaire : aussi les premiers fondateurs de ses vignobles y avaient-ils placé les plus fins cépages ».

1866
Le phylloxéra fait son apparition en 1866 dans la région de Metz.

1875
Sur la commune d'Ars sur Moselle, on y fabriquera vers 1875 un vin mousseux par la firme Kupferberg sur le site de l’ancien Migros, place de la République. Le phylloxéra mettra fin à cette activité agricole intense dont beaucoup de caves d’arsois en sont le témoignage.

La crise du phylloxéra touche très durement le vignoble mosellan.

1898
La superficie du vignoble est de 323 ha en 1898

au XXème siècle

L’auxerrois : ce cépage, également appelé «Auxerrois de Laquenexy» a été développé
par l’ancienne station viticole de Laquenexy vers 1900.

1902
En 1902, les autorités allemandes créent la station d’expérimentation viticole de Laquenexy afin de tenter de résoudre les problèmes de phylloxera.

1905
Création de la réprésion des fraudes en 1905 avec la définition de la notion de « Tromperie sur la marchandise », Loi du 1 août 1905 .
Quiconque, qu'il soit ou non partie au contrat, aura trompé ou tenté de tromper le contractant, par quelque moyen ou procédé que ce soit, même par l'intermédiaire d'un tiers :
- soit sur la nature, l'espèce, l'origine, les qualités substantielles, la composition ou la teneur en principes utiles de toutes marchandises ;
- soit sur la quantité des choses ou sur leur identité par la livraison d'une marchandise autre que la chose déterminée qui a fait l'objet du contrat ;
- soit sur l'aptitude à l'emploi, les risques inhérents à l'utilisation du produit, les contrôles effectués, les modes d'emploi ou les précautions à prendre,
Sera puni d'un emprisonnement de trois mois au moins, deux ans au plus et d'une amende de 1.000 F au moins, 250.000 F au plus ou de l'une de ces deux peines seulement.

1916
Le vignoble de la commune de Rombas périclite en 1916.

1918
retour dans le giron français de l'Alsace-Moselle (1871-1918).

1924
En 1924, les Allemands concluent un traité préférentiel avec l’Espagne pour l’achat des vins, privant la région de son principal client. La perte du marché allemand ne sera jamais compensée par le marché français.

1946
L’arrêté du 10 novembre 1946 classe les vins de Moselle en VDQS dans le cadre de la réglementation des prix.

1949
D’abord gérée par 2 syndicats, créés en 1949

1951
l’appellation « Vins de Moselle » est initialement reconnue en appellation d’origine vin délimité de qualité supérieure (AOVDQS) par l’arrêté du 9 août 1951.

1974
Les vins ne peuvent être mis en circulation avec cette appellation sans un certificat délivré par l'institut national des appellations d'origine selon les dispositions du décret susvisé n° 74-871 du 19 octobre 1974 relatif aux examens analytique et organoleptique des vins à appellation d'origine contrôlée.

1980
Au début des années 1980 il ne restait plus qu'une dizaine d'hectares de vignes cultivées dans le département de Moselle.

1985
La superficie du vignoble est de 3 ha en 1985

1986
En 1986, bien que le département compte une surface de 900 hectares délimités en zone VDQS « Vin de Moselle », seuls une dizaine d'hectares sont alors en mesure de produire du vin de Moselle VDQS.

1987
la viticulture mosellane se fédère autour du Syndicat des Viticulteurs de Moselle dès 1987.

1995
Les « Vins de Moselle » sont reconnus sous le nom de « Moselle » par arrêté du 13 avril 1995.

Au XXIème siècle

2008
Eve Maurice, exploitante de 4 hectares et demi de vignes plantées sur des coteaux d'Ancy-sur-Moselle près de Metz, incarne ce renouveau. Elle a professionnalisé l'exploitation familiale depuis qu'elle en a pris la tête en 2008

2009
Depuis le 1er Août 2009, l'Union Européenne met en place des réglements viniviticole. Les syndicats de vignerons travaillent sur des cahiers des charges pour faire valoir leur AOC Française.
La désacoolisation est autorisé, l'utilisation de copeaux , ...
Etiquetage :
- L’année de récolte, Millésime :
Il s’agit de l’année à laquelle ont été récoltés au moins 85% des raisins utilisés.
- Cépage :
Il s’agit au moins de 85% des raisins utilisés.

une superficie totale de 55 hectares
une production de 2 350 hectolitres (en 2009)

2010
L'identification des parcelles de vigne est effectuée sur le fondement de critères relatifs à leur lieu d'implantation, fixés par le comité national compétent de l'Institut national de l'origine et de la qualité lors de la séance du 9 juin 2010.

L’accession en appellation d’origine contrôlée en 2010.

2011

Cahier des charges de l'AOC « Moselle »
homologué par le décret n° 2011-1532 du 14 novembre 2011,
JORF du 16 novembre 2011

2012

En avril 2012, le Conseil Général de la Moselle accompagne l'arrivée sur le marché des premières bouteilles AOC de Moselle.

Décret n° 2012-655 du 4 mai 2012 relatif à l'étiquetage et à la traçabilité des produits vitivinicoles et à certaines pratiques œnologiques, JORF n°0107 du 6 mai 2012

Les règles pour le «vin biologique» sont applicables à partir du 1er août 2012 .
Les vins issus de raisins de la vendange 2011 et qui auront été vinifiés conformément à la réglementation qui vient d'être votée pourront adopter le terme vin biologique et le logo bio de l'UE à partir du 1er août 2012.

2014
Au total, les 18 viticulteurs regroupés dans 19 communes .
En 2014, le vignoble est de 65 ha exploités dont 50 hectares en AOC.

Domaine Les Béliers : vignoble de 4,5 hectares.
Domaine du Stromberg : vignoble de 9,5 hectares.
Domaine Jaspard : vignoble de 2,2 hectares.
Domaine Legrandjacques : vignoble de 2 hectares.
Domaine Buzéa : vignoble de 8,5 hectares.
Domaine les Coteaux de Dornot : vignoble de 2,5 hectares.
Vignoble de Vaux : vignoble de 1,5 hectares.
Domaine Sontag : vignoble de 4 hectares.
Domaine Oury-Schreiber : vignoble de 8,5 hectares.
Domaine Dietrich-Girardot : vignoble de 5 hectares.
Domaine “Mur du Cloître” : vignoble de 3,5 hectares.
Domaine Becker : vignoble de 0,5 hectare.
Domaine Juchamp-Plappeville : vignoble d'environ 1 hectare.
Château de Vaux : vignoble de 13 hectares.
Domaine des Hattes : vignoble de 4 hectares.
Domaine Sommy : vignoble de 3 hectares.
Domaine de la Croix de Mission : vignoble de 2 hectares.
Domaine la Joyeuse : vignoble de 2 hectares.

 

Voir : Histoire de la région d'Alsace et Lorraine

 

 

 

 

Les Cépages

Appellation d'origine contrôlée « Moselle » :

Pour les vins blancs


- cépages principaux : auxerrois B, müller-thurgau B, pinot gris G ;
- cépages accessoires : gewurztraminer Rs, pinot blanc B, riesling B.

ENCEPAGEMENT DU VIGNOBLE

- La proportion des cépages principaux est supérieure ou égale à 70% de l’encépagement ;
- La proportion du cépage auxerrois B est supérieure ou égale à 30% de l’encépagement. Cette obligation ne s’applique pas aux opérateurs exploitant moins de 2 hectares en appellation d’origine
contrôlée ;
- La proportion du cépage gewurztraminer Rs est inférieure ou égale à 10%.

VINIFICATION

- Les vins blancs sont issus d’un seul cépage principal ou d’un assemblage de raisins ou de vins dans lequel le cépage auxerrois B est obligatoirement présent dans une proportion supérieure ou égale à 50 %.
La proportion du cépage gewurztraminer Rs est inférieure ou égale à 10 % dans l’assemblage.

 

Vins blancs
Pinot Gris

pinot gris G

Vins blancs
Müller-Thurgau
müller-thurgau B
Les vins rosés


- cépage principal : pinot noir N;
- cépage accessoire : gamay N.

ENCEPAGEMENT DU VIGNOBLE

La proportion du cépage principal est supérieure ou égale à 70% de l’encépagement.

VINIFICATION

- Les vins rosés sont issus du seul cépage principal ou d’un assemblage de raisins ou de vins dans lequel la proportion du cépage principal est supérieure ou égale à 70 %.

 


Les vins rouges

 

pinot noir N.

Ampélographie
( étude des cépages )

Auxerrois :
ce cépage, également appelé «Auxerrois de Laquenexy» a été développé
par l’ancienne station viticole de Laquenexy vers 1900.

Pinot Noir :
appelé aussi « Pinot noirien », « Pinot beurot », « Pinot liebault »

 

HISTORIQUE

1900 : Le cépage « Auxerrois » a été développé vers 1900.

 

.

 

 

 

Sols et Climat


Les sols
sont à dominante argilo-calcaire et comportent des éléments grossiers.

Les fronts de côte sont constitués de couches dures de calcaire, de grès ou de dolomie. Les pentes des coteaux sont marneuses, plus tendres, déblayées par l’érosion puis recouvertes de produits de colluvionnement provenant des fronts de côte sus-jacents. Par endroit, des placages discontinus d’alluvions anciennes de la Moselle sont localisés sur la partie inférieure des versants.

Les sols sont à dominante argilo-calcaire et comportent des éléments grossiers relativement abondants.
Les parcelles, précisément délimitées pour la récolte des raisins, s’inscrivent dans un paysage caractérisé par un vignoble de coteau reposant sur des cuestas de l’est du Bassin Parisien :
- la Côte de Moselle et son avant-côte, ainsi que les plus amples versants des vallées rentrantes associées, caractérisant le Pays Messin ;
- la Côte Infraliasique qui s’étire du nord au sud en deux ensembles disjoints, le secteur de Sierck, à proximité de la frontière luxembourgeoise, et Vic-sur-Seille, au sud de Château-Salins,
- la Côte de Lorraine qui ne représente qu’une faible partie du secteur de Sierck (relief du Stromberg.)

 


Le climat est continental .

Le vignoble mosellan est un vignoble septentrional, soumis à une influence climatique continentale tempérée, responsable de gelées parfois destructrices et d’un ensoleillement favorable l’été.

Cette influence est cependant atténuée par l’ouverture de la zone géographique aux flux océaniques d’ouest, pluvieux mais moins froids, et surtout fortement influencée par les caractéristiques orographiques locales que sont les cuestas. Ces dernières, dont les fronts sont majoritairement boisés, forment un écran protecteur favorisant un ensoleillement relativement élevé (1600 heures par an à Metz), une pluviométrie assez faible (précipitations annuelles de l’ordre de 1000 millimètres à 1200 millimètres
sur le plateau lorrain, contre environ 800 millimètres sur les versants viticoles), et de bonnes conditions d’arrière-saison.

 



 

Fiche technique

L’AOC « Moselle » est réservée aux vins tranquilles blancs, rouges et rosés.


Pour les anciens décrets voir : Historique de l'AOC

Quelques informations sur le
Cahier des charges du 14 novembre 2011,
JORF du 16 novembre 2011

 

Vignoble


1° Conduite du vignoble

Les vignes présentent une densité minimale à la plantation de 5000 pieds par hectare.

La charge maximale moyenne à la parcelle est fixée à :
- 10500 kilogrammes par hectare pour les vins blancs ;
- 9500 kilogrammes par hectare pour les vins rouges et rosés.

L’irrigation est interdite.

2° Vendange

Maturité :

Les richesses en sucre des raisins et les titres alcoométriques volumiques naturels des vins répondent aux caractéristiques suivantes :
blancs Müller-Thurgau : 153 grammes par litre de moût et 9%
Vins blancs Pinot Gris : 170 grammes par litre de moût et 10%
Vins blancs et rosés : 170 grammes par litre de moût et 10%
Vins rouges : 180 grammes par litre de moût et 10,5%

Rendement :

Le rendement est fixé :
- 68 hectolitres par hectare pour les vins blancs ;
- 60 hectolitres par hectare pour les vins rosés ;
- 55 hectolitres par hectare pour les vins rouges.

Le rendement butoir est fixé :
- 73 hectolitres par hectare pour les vins blancs ;
- 66 hectolitres par hectare pour les vins rosés ;
- 60 hectolitres par hectare pour les vins rouges.

Autres informations sur la vendange :

La date de début des vendanges est fixée selon les dispositions de l’article D.645-6 du code rural et de la pêche maritime.
( Ban des vendanges )

Les vins sont issus de raisins récoltés manuellement.

Un rinçage après chaque vidange des récipients de vendange est obligatoire.


Chai


1° Arrivée du Chai

L'aire de production des vins
Les vins sont vignifiés et élevés dans une aire de production limité et défini par le cahier des charges.

Enrichissement
- Tout traitement thermique de la vendange faisant intervenir une température supérieure à 40°C est interdit, s’il est suivi d’une séparation immédiate des phases liquides et solides ;

- Les vins rouges ne dépassent pas, après enrichissement, le titre alcoométrique volumique total de 12,5% ;
- Les vins rosés et blancs ne dépassent pas, après enrichissement, le titre alcoométrique volumique total de 12%, à l’exception des vins blancs issus exclusivement du cépage müller-thurgau B dont le
titre alcoométrique volumique total ne dépasse pas 11 %.

2° Vinification
Les vins ayant droit à l'appellation d'origine contrôlée doivent être vinifiés conformément aux usages locaux. Ils bénéficient de toutes les pratiques oenologiques autorisées par les lois et règlements en vigueur.

- L’utilisation de morceaux de bois est interdite.

Les vins rosés sont élaborés :
- après éraflage obligatoire des raisins ;
- par macération de la vendange éraflée pendant une durée comprise entre 24 heures et 48 heures.
- Pour l’élaboration des vins rosés, l’utilisation de charbons à usage oenologique, seuls ou en mélange dans des préparations, est interdite.

Les lots de vins prêts à être commercialisés en vrac ou au stade du conditionnement présentent une teneur en sucres fermentescibles (glucose et fructose) :
- inférieure ou égale à 4 grammes par litre pour les vins blancs et rosés ;
- inférieure ou égale à 3 grammes par litre pour les vins rouges.


3° Contrôles
Le contrôle du respect du présent cahier des charges est effectué par un organisme tiers offrant des garanties de compétence, d'impartialité et d'indépendance, pour le compte de l'INAO, sur la base d'un plan de contrôle approuvé.

Les bulletins d'analyse sont conservés, pendant une période de 6 mois à compter de la date de conditionnement.

 

 

Commercialisation

 

Date de mise en marché à destination du consommateur
- Les vins sont mis en marché à destination du consommateur selon les dispositions de l'article D. 645-17 du code rural et de la pêche maritime.

 

 

Cartes et Photos


Carte du Vignoble d'Alsace et Lorraine
   

 

 

Adresses

Château de Vaux
Marie-Geneviève
et Norbert Molozay
4, Place Saint Rémi
57130
Vaux
Domaine Becker
Yvette et Gérard Becker
23, rue du Vignoble
57480
Contz-les-Bains
Domaine Buzéa
Georgian Buzéa
10, rue Raymond Mondon
57130
Ancy-sur-Moselle
Domaine de la Croix de Mission
Philippe Joly
14 rue de la Parrière
57300
Ay-sur-Moselle
Domaine des Béliers
Eve Maurice
3, place Foch
57130
Ancy-sur-Moselle
Domaine des Hattes
André et Vincent L’Huillier
65, rue de la République
57535
Marange-Silvange
Domaine Dietrich Girardot
Véronique et Denis Dietrich
32, rue Meynier
57630
Vic-sur-Seille
Domaine du Stromberg
Jean-Marie Leisen,
Thierry Caboz,
et Bernard Petit
19, Grand Rue
57480
Petite-Hettange
Domaine Jaspard
Damien Jaspard
28, rue des Vignerons
57420
Marieulles
Domaine Juchamp-Plappeville
Daniel Jambot
62, Grand Rue
57050
Lorry-lès-Metz
Domaine la Joyeuse
Daniel Stapurewicz
3, rue Jeanne-d’Arc
57130
Ars-sur-Moselle
Domaine Legrandjacques
Benoît Legrandjacques
22, rue de l’Ecole Centrale
57160
Rozérieulles
Domaine les Coteaux de Dornot
Marcel et Patrice Bert
10, route de Novéant
57130
Dornot
Domaine “Mur du Cloître”
Jean-Paul Paquet
et Gilles Didon
31B, rue Principale
57480
Haute-Kontz
Domaine Oury-Schreiber
Andréa Ouryi
29, rue des Côtes
57420
Marieulles
Domaine Sommy
Bernard Grandidier
Ferme de Sommy
57420
Fey
Domaine Sontag
Claude Sontag
3, rue Saint-Jean
57480
Contz-les-Bains
Vignobles de Vaux

18 rue de Saint Quentin
57950
Montigny-lès Metz

www.vignobles-de-vaux.com

 
 

 

 

 

Les nouvelles sur l'appellation

La deuxième “Fête des Vins de Moselle“ se déroulera le dimanche 19 avril 2015 à Contz-les-Bains !

Presque 5 ans après avoir accédé à l’AOC, les vignerons de Moselle, fiers de leur travail et de leurs produits, multiplient les initiatives avec le concours du Conseil Général de la Moselle et marquent leur présence, entre Champagne et Alsace, aux portes du Luxembourg et de l’Allemagne…

Après le succès de la première édition à Vaux dans le Pays Messin en avril dernier (plus de 4000 visiteurs en une seule journée !), c’est au tour du Pays des Trois Frontières, dans le Nord de la Moselle près de Thionville, d’accueillir cet évènement nouveau sur le territoire mosellan !

Toujours printanier, ce rendez-vous des amateurs de vins et de produits locaux se tiendra sur la Route des Vins de Moselle dans la commune de Contz-les-Bains (près de Sierck-les-Bains) le dimanche 19 avril 2015 de 11h à 18h.

Le village viticole sera dédié à Bacchus à travers des dégustations de vins de l’AOC Moselle par les vignerons, des animations autour des vignes et des paysages du Pays des Trois Frontières, sans oublier les produits locaux proposés par les producteurs.

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.