Fiche sur les vins AOC en France

Malepère

Situation Géographique
Historique de l'AOC
Cépages
Sols et Climat
La fiche technique de l'AOC
Cartes et Photos
Les adresses

Les nouvelles

 

Situation Géographique

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Malepère » et de l'appellation d'origine contrôlée « Minervois La Livinière » est situé dans la région viticole du Languedoc-Roussillon

 

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Malepère » est situé sur 39 communes du département de l’Aude :

Alaigne, Alairac, Arzens, Bellegarde-du-Razès,
Belvèze-du-Razès, Brézilhac, Brugairolles, Cailhau, Cailhavel, Cambieure, Carcassonne, La Cassaigne, Caux-et-Sauzens, Couffoulens, La Courtète, Donazac, Fanjeaux, Fenouillet-du-Razès, Ferran, La Force, Gramazie, Hounoux,
Lasserre-de-Prouille, Laurac, Lauraguel, Lavalette, Malviès, Mazerolles-du-Razès,
Montclar, Montgradail, Montréal, Preixan, Roullens, Routier,
Saint-Martin-de-Villereglan, Villarzel-du-Razès, Villeneuve-lès-Montréal, Villesèquelande, Villesiscle.


 

 

 

Historique


Le vignoble de l’appellation d’origine contrôlée « Malepère » est le plus occidental des vignobles languedociens. Son implantation très ancienne date de l’époque romaine.

Au Vème siècle SidoineAPOLLINAIRE, patricien gallo-romain et évêque de Clermont-Ferrand, fait plusieurs fois référence, dans ses lettres, à ses vignes de la Villa Primulac située en Malepère.

Durant le Moyen-Âge, dans une économie vivrière où blé et bois sont indispensables à la vie quotidienne, la vigne, installée sur les coteaux, produit des vins réservés aux seigneurs et au clergé.

En 1072, le Comte de Barcelone, suzerain du Razès, vient à Malviès régler une « délicate » affaire de partage de vignes.

Par la suite au XVIIème siècle, le creusement du Canal du Midi favorise la circulation des vins entre Aquitaine et Méditerranée.

Très touché à la fin du XIXème siècle par le phylloxéra, le vignoble s’oriente alors vers la production de vins de coupages .

Au XXème Siècle

1907
la crise viticole de 1907 qui pousse le Midi de la France à la révolte

1960
dans les années 1960, sous l’impulsion de producteurs, techniciens et chercheurs de l’Université de Toulouse, que s’engage la reconversion qualitative.

1976
leur accession en appellation d’origine vin délimité de qualité supérieure en 1976

 

 

Au XXIème Siècle

2007
l’appellation d’origine contrôlée « Malepère », initialement reconnue par le
décret du 2 mai 2007

2009
Depuis le 1er Août 2009, l'Union Européenne met en place des réglements viniviticole. Les syndicats de vignerons travaillent sur des cahiers des charges pour faire valoir leur AOC Française.
La désacoolisation est autorisé, l'utilisation de copeaux , ...
Etiquetage :
- L’année de récolte, Millésime :
Il s’agit de l’année à laquelle ont été récoltés au moins 85% des raisins utilisés.
- Cépage :
Il s’agit au moins de 85% des raisins utilisés.

La production des vins de l’appellation d’origine contrôlée « Malepère » s’élève, pour la récolte 2009, à 12000 hectolitres dont 65% de vins rouges et 35% de vins rosés, déclarés par 73 producteurs regroupés dans 4 caves coopératives et 14 domaines.

2011

Cahier des charges de l'AOC « Malepère »
homologué par le décret n° 2011-1164 du 22 septembre 2011,
JORF du 24 septembre 2011:

2012

Décret n° 2012-655 du 4 mai 2012 relatif à l'étiquetage et à la traçabilité des produits vitivinicoles et à certaines pratiques œnologiques, JORF n°0107 du 6 mai 2012

Les règles pour le « vin biologique » sont applicables à partir du 1er août 2012 .
Les vins issus de raisins de la vendange 2011 et qui auront été vinifiés conformément à la réglementation qui vient d'être votée pourront adopter le terme vin biologique et le logo bio de l'UE à partir du 1er août 2012.

 

 

 

 

Voir aussi : histoire du Languedoc Roussillon


 

 

 

Les Cépages

Appellation d'origine contrôlée « Malepère » :
Vins rouges

cépage principal : merlot N ;
cépages complémentaires : cabernet franc N, cot N ;
cépages accessoires :
cabernet-sauvignon N, cinsaut N, grenache N, lledoner pelut N

Encépagement du vignoble

- L’encépagement comporte au moins 2 cépages ;
- La proportion du cépage principal est supérieure ou égale à 50% de l’encépagement ;
- La proportion des cépages complémentaires, ensemble ou séparément, est supérieure ou égale à 20% de l’encépagement.

Vinification

Les vins proviennent de l’assemblage de raisins, de moûts ou de vins issus d’au moins 2 cépages ;
- Le cépage merlot N est prépondérant et sa proportion est supérieure ou égale à 40% de l’assemblage ;
- La proportion des cépages complémentaires, ensemble ou séparément, est supérieure ou égale à 20 % de l’assemblage ;
- Lorsqu’ils sont vinifiés séparément, les vins issus des différents cépages sont assemblés dans les récipients vinaires préalablement à la première transaction

 

 

Vins rosés

cépage principal : cabernet franc N ;
cépages complémentaires :
cabernet-sauvignonN, cinsaut N, cot N, grenache N, merlot N

Encépagement du vignoble

L’encépagement comporte au moins 2 cépages ;
- La proportion du cépage principal est supérieure ou égale à 50 % de l’encépagement ;
- La proportion des cépages complémentaires, ensemble ou séparément, est supérieure ou égale à 20% de l’encépagement.

Vinification

Les vins proviennent de l’assemblage de raisins, de moûts ou de vins issus d’au moins 2 cépages ;
- Le cépage cabernet franc N est prépondérant et sa proportion est supérieure ou égale à 40 % de l’assemblage ;
- La proportion des cépages complémentaires, ensemble ou séparément, est supérieure ou égale à 20 % de l’assemblage ;
- Lorsqu’ils sont vinifiés séparément, les vins issus des différents cépages sont assemblés dans les récipients vinaires préalablement à la première transaction.

 

 

 

Sols et Climat

Le sol

La zone géographique est ainsi délimitée sur le territoire de 39 communes à l’ouest du département de l’Aude, regroupées tout autour du massif de la Malepère, dont le sommet (Pech de Mont-Naut) se situe à 442 mètres d’altitude.

Les sols les plus caractéristiques sont issus de molasses. Selon les horizons et la proportion des éléments, ils sont de nature variée allant du calcaire gréseux dur mais friable aux argiles tendres.
Poudingues et grès donnent des sols légers facilement pénétrables par les racines. Les argiles en association avec les éléments sableux à graveleux permettent une rétention en eau optimale. Ceci assure sous climat subméditerranéen une alimentation hydrique continue. Le vignoble est aussi implanté sur les terrasses alluviales, aux sols argilo-graveleux ou caillouteux bien drainés.

 

Le Climat original de transition entre l’influence méditerranéenne et
océanique. D’est en ouest, le climat méditerranéen encore affirmé, illustré par une sécheresse estivale, cède le pas à un climat méditerranéen atténué par des influences océaniques induisant un déficit pluviométrique estival moins important.
Sous une palette de mésoclimats diversifiés la végétation naturelle mêle des éléments de la végétation méditerranéenne (chêne vert) et des éléments de la végétation sub-méditerranéenne (chêne pubescent).

 

 

 

 

Fiche technique

L'AOC « Malepère » est réservée aux vins tranquilles rouges et rosés

Vignoble

Pour les anciens décrets voir : Historique de l'AOC

Quelques informations sur le
Cahier des charges
du 22 septembre 2011

1° Conduite du vignoble

Les vignes présentent une densité minimale de 4 000 pieds à l'hectare.

La charge maximale moyenne à la parcelle est fixée à 9000 kilogrammes par hectare.
- Lorsque l’irrigation est autorisée, la charge maximale moyenne à la parcelle des parcelles irriguées est fixée à 6500 kilogrammes par hectare.

2° Vendange

Maturité :

Titre alcoométrique volumique naturel minimum de 12 % pour les vins rouges, rosés.

Richesse en sucres minimun
pour les cépages cabernet-sauvignon N et cot N :
189 grammes par litre de moût
Pour les autres cépages à 198 grammes par litre de moût

 

Rendement :

Le rendement est fixé à 50 hectolitres par hectare

Le rendement butoir est fixé à 60 hectolitres par hectare.

 

Divers :

Chai

1° Arrivée en cave

L'aire de production des vins
Les vins sont vignifiés et élevés dans une aire de production limité et défini par le cahier des charges.

Enrichissement


 

2° Vinification
Les vins ayant droit à l'appellation d'origine contrôlée doivent être vinifiés conformément aux usages locaux. Ils bénéficient de toutes les pratiques oenologiques autorisées par les lois et règlements en vigueur.

Les vins rosés sont élaborés par saignée, égouttage ou pressurage direct.

Les vins rouges font l’objet d’un élevage minimum jusqu’au 15 février de l’année qui suit celle de la récolte.

Nos commentaires :

Aucune mention sur le cahier des charges interdit les copeaux de bois. Par conséquence, l'utilisation de copeaux de bois est autorisé pour cette AOC.

 


3° Contrôles
Le contrôle du respect du présent cahier des charges est effectué par un organisme tiers offrant des garanties de compétence, d'impartialité et d'indépendance, pour le compte de l'INAO, sur la base d'un plan de contrôle approuvé.

 

Commercialisation

Date de mise en marché à destination du consommateur

Vins rouges
A l’issue de la période d’élevage, à partir du 1er mars
de l’année qui suit celle de la récolte


 

 

 

Cartes et Photos


Carte du Vignoble du Languedoc - Roussillon
   

 

 

 

Adresses

 

 

 

 

 

Les nouvelles sur l'appellation

 

 

 

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.