Fiche sur les vins AOC en France

Loupiac

Situation Géographique
Historique de l'AOC
Cépages
Sols et Climat
La fiche technique de l'AOC
Cartes et Photos
Les adresses

Les nouvelles

 

 

Situation Géographique

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Loupiac » est situé dans la région viticole du Bordelais., sur la rive droite de la Garonne, en amont à une quarantaine de kilomètres au sud-est de Bordeaux.

L'appellation d'origine contrôlée « Loupiac » est situé dans le département de la Gironde (33) , sur la commune de Loupiac.

Ce territoire se situe entre les communes de Cadillac au nord-ouest et Saint-Croix-du-Mont au sud.

 

L'aire de production est établie en 1930 et confirmée en 1937, puis modifiée en 2009.

 

 

Historique

 

ETYMOLOGIE :
Origine du nom

 

 

Voir aussi : Histoire du Bordelais

HISTOIRE

Le vignoble apparaît dans la région bordelaise dès l’Antiquité, les vestiges, sur la commune de Loupiac, d’une villa gallo-romaine dont l’importance et les riches mosaïques témoignent de l’ampleur du domaine agricole de cette époque.

92
L’édit de l'empereur romain Domitien, en 92, interdisait la plantation de nouvelles vignes hors d’Italie ; il fit arracher partiellement les vignes en Bourgogne afin d’éviter la concurrence.

280
Probus annula l'édit de Dominitien en 280.

Au XIIème siècle

Le développement du vignoble est cependant fortement conditionné, au Moyen-Âge, par les relations commerciales privilégiées de Bordeaux avec l’Angleterre, puis la Hollande au XVIIème siècle, à l’origine de l’établissement d’un puissant négoce structuré autour du port de Bordeaux .

Au XVIIIème siècle

1750
Le développement du commerce avec la Hollande favorise la production de vins blancs doux et ces échanges conduisent et encouragent l’innovation technique et l’introduction de nouveaux procédés
comme par exemple vers 1750, l’élevage en barriques, puis en bouteilles, grâce à « l’allumette hollandaise » (mèche soufrée).

Au XIXème siècle

Après la destruction du vignoble par le phylloxera à la fin du XIXème siècle, les vignes sont replantées avec les cépages nobles les plus adaptés à la production de vins fins, le cépage sémillon B surtout mais également les cépages sauvignon B et muscadelle B.

Au XXème siècle

1930
Les limites du vignoble est définie par l’arrêt de la Cour d’Appel de Bordeaux en date du 28 juillet 1930 .

1936
L'appellation controlée « Loupiac » prend naissance par le décret du 11 septembre 1936

1947
Modification du décret sur la taille et densité de plantation.

1960
Le Décret du 26 décembre 1960, article 2 est modifié:
- A partir de la récolte 1961, tout producteur de vin de l'appellation contrôlée définie par le présent décret possédant dans son exploitation des parcelles situées dans l'aire délimitée et contenant des hybrides blancs ne pourra revendiquer le droit à cette appellation.

1974
Le rendement de base visé à l'article 1er du décret du 19 octobre 1974 est fixé à 40 hectolitres par hectare de vignes en production.

Les vins ne peuvent être mis en circulation avec une AOC sans un certificat délivré par l'institut national des appellations d'origine selon les dispositions du décret susvisé n° 74-871 du 19 octobre 1974 relatif aux examens analytique et organoleptique des vins à appellation d'origine contrôlée.

Au XXIème siècle

2009
Révision de l’aire parcellaire de production telle qu’approuvée par l’Institut national de l’origine et de la qualité lors de la séance du comité national compétent du 5 mars 2009.

Depuis le 1er Août 2009, l'Union Européenne met en place des réglements viniviticole. Les syndicats de vignerons travaillent sur des cahiers des charges pour faire valoir leur AOC Française.
La désacoolisation est autorisé, l'utilisation de copeaux , ...
Etiquetage :
- L’année de récolte, Millésime :
Il s’agit de l’année à laquelle ont été récoltés au moins 85% des raisins utilisés.
- Cépage :
Il s’agit au moins de 85% des raisins utilisés.

Cahier des charges de l'AOC « Loupiac »
Décret n° 2009-1135 du 18 septembre 2009,
JORF n°0219 du 22 septembre 2009 page 15441

 

2011

Cahier des charges de l’appellation d’origine contrôlée « Loupiac »
homologué par le décret n° 2011-1398 du 26 octobre 2011,
JORF du 29 octobre 2011

Une cinquantaine de producteurs consacrent environ 300 hectares pour une production moyenne de 10000 hectolitres.

2012
Les règles pour le «vin biologique» sont applicables à partir du 1er août 2012 .
Les vins issus de raisins de la vendange 2011 et qui auront été vinifiés conformément à la réglementation qui vient d'être votée pourront adopter le terme vin biologique et le logo bio de l'UE à partir du 1er août 2012.

 

 

 

 

Voir aussi : Histoire du Bordelais

 

 



Les Cépages

Appellation d'origine contrôlée « Loupiac » :
Cahier des Charges du 26 Octobre 2011
Vin Blanc:

muscadelle B, sauvignon B, sauvignon gris G, sémillon B.


Ampélographie
( Etude des cépages )

 

Historique

1709 : le Grand Hiver , les vignes géles

 

 

Sols et Climat

Le sol

La commune de Loupiac possède un potentiel paysager riche et varié hérité d’une longue histoire viticole et se caractérise par un relief bien marqué et parfois escarpé (les points hauts culminent à plus de 100 mètres d’altitude).

De nombreux ruisseaux, tel celui du Matelot, affluents de la Garonne qui ont creusé leur lit dans le socle calcaire, drainent parfaitement cet ensemble. Ainsi, le plateau calcaire domine la vallée de la Garonne par une pente orientée au sud-ouest. Il est entaillé au nord par le vallon du Ricaud révélant une pente exposée au nord. Les paysages viticoles se composent de petites collines couvertes de vignobles et de frais vallons boisés.

Les formations géologiques rencontrées dans la zone géographique sont peu nombreuses mais bien différenciées. Elles sont constituées de formations du Tertiaire avec un socle de calcaire à « astéries » qui, recouvert par des argiles de décalcification sablo-graveleuses, constitue un milieu très propice à la culture de la vigne.

Sur les versants de plateaux, le calcaire à « astéries » est recouvert par la molasse dite de « l’Agenais ». Sur les pentes orientées au sud et au sud-ouest, les sols bruns plus ou moins calcaires et caillouteux offrent d’excellents sols viticoles.

Les pentes orientées au nord et à l’est sont recouvertes de limons éoliens réservés à la sylviculture.
Au pied des coteaux, les formations du Quaternaire, constituées de limons et argiles sableuses, recouvrent localement la terrasse ancienne constituée, quant à elle, de graviers argileux.

 

 

Le Climat est tempéré et des influences de la vallée de la Garonne et de l’Océan atlantique modératrices sur le gel de printemps, la commune de Loupiac associe sur son territoire pied de coteau, versant et plateau.

Le vignoble bénéficie d’un mésoclimat particulier à l’automne. Au confluent du Ciron et de la Garonne, l’humidité des brumes matinales s’élève des méandres de la Garonne alternant avec des périodes très chaudes et ensoleillées sur ces coteaux bien exposés en pentes sud et sud-ouest.
Ces conditions écologiques particulières favorisent le développement du Botrytis cinerea, champignon microscopique qui recouvre les pellicules des raisins sous forme de « pourriture noble », à l’origine de transformations biochimiques du raisin .

 

 

 

 


Fiche technique

L'AOC « Loupiac » est réservée aux vins tranquilles blancs.

Vignoble

Pour les anciens décrets voir : Historique de l'AOC

Quelques informations sur le
Cahier des charges
du 26 Octobre 2011

1° Conduite du vignoble

Les vignes présentent une densité minimale à la plantation de 5000 pieds par hectare.

La taille est effectuée au plus tard le 1er juin.

La charge maximale moyenne à la parcelle est fixée à 8000 kilogrammes par hectare avant surmaturation.
Cette charge correspond à un nombre maximum de 14 grappes par pied. Ce nombre peut être porté à 16 grappes par pied pour les cépages sauvignon B et sauvignon gris G.

2° Récolte

Maturité

Ne peuvent être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucre
inférieure à :
- 238 grammes par litre de moût pour le cépage sémillon B ;
- 229 grammes par litre de moût pour les autres cépages.

Les vins présentent un titre alcoométrique volumique naturel minimum de 14,5 %.

Historique :
(..-2009) au minimum 221 grammes de sucre naturel par litre .
les raisins arrivés à la surmaturation (pourriture noble).

Rendement

Le rendement de base est fixé à 40 hectolitres par hectare.

Le rendement butoir est fixé à 44 hectolitres par hectare.

Vendange:

- Les vins proviennent de raisins récoltés à surmaturité, botrytisés et /ou passerillés sur souche.

Les vins sont issus exclusivement de raisins récoltés manuellement par tries successives.


Chai

1° arrivée en cave

L'aire de production des vins
Les vins sont vignifiés et élevés dans une aire de production limité et défini par le cahier des charges.


Enrichissement

Les vins ne dépassent pas, après enrichissement, le titre alcoométrique volumique total de 21 %.

2°Vinification
Les vins ayant droit à l'appellation contrôlée susvisée bénéficieront de toutes les pratiques œnologiques actuellement autorisées par les lois et règlements en vigueur, à l'exception de la concentration, qui est interdite

- Tout lot de vin commercialisé (en vrac) ou conditionné présente un titre alcoométrique volumique acquis minimum de 12 %.

- Les vins présentent, au conditionnement, une teneur en sucres fermentescibles (glucose et fructose) supérieure ou égale à 45 grammes par litre.

Les vins sont élevés au moins jusqu’au 15 janvier de l’année qui suit celle de la récolte.

Nos commentaires :

Aucune mention sur le cahier des charges interdit les copeaux de bois. Par conséquence, l'utilisation de copeaux de bois est autorisé pour cette AOC.

 


3 ° Contrôles :

Analyse :
Les vins présentés aux examens analytiques et organoleptiques en vue du classement en appellation contrôlée perdent définitivement et immédiatement le bénéfice de l'appellation d'origine à laquelle ils avaient droit, s'ils ne subissent pas ces examens avec succès.


Commercialisation

Date de mise en marché à destination du consommateur.

A l’issue de la période d’élevage, les vins sont mis en marché à destination du consommateur à partir du 31 janvier de l’année qui suit celle de la récolte.

 

Cartes et Photos


Carte du Vignoble du Bordelais
   

 

 

Adresses


 

 

 

Les nouvelles sur l'appellation

   

 

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.