Fiche sur les vins AOC en France

Crémant d'Alsace

Situation Géographique
Historique de l'AOC
Cépages
Sols et Climat
La fiche technique de l'AOC
Cartes et Photos
Les adresses

Les nouvelles

 

 

Situation Géographique

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Crémant d'Alsace » est situé dans la région viticole de l'Alsace


L'AOC « Crémant d'Alsace » est situé sur les communes suivantes :

- Département du Haut-Rhin :

Ammerschwihr, Beblenheim, Bennwihr, Bergheim, Bergholtz,
Bergholtz-Zell, Berrwiller, Buhl, Cernay, Colmar, Eguisheim, Gueberschwihr, Guebwiller, Hartmanswiller, Hattstatt, Herrlisheim, Houssen, Hunawihr,
Husseren-les-Châteaux, Ingersheim, Jungholtz, Katzenthal, Kaysersberg, Kientzheim, Leimbach, Mittelwihr, Niedermorschwihr, Obermorschwihr, Orschwihr, Osenbach, Pfaffenheim, Ribeauvillé, Riquewihr, Rorschwihr, Rodern, Rouffach, Saint-Hippolyte, Sigolsheim, Soultz, Soultzmatt, Steinbach, Thann, Turckheim, Uffholtz, Vieux-Thann, Voegtlinshoffen, Walbach, Wattwiller, Westhalten, Wettolsheim, Wihr-au-Val, Wintzenheim, Wuenheim, Zellenberg, Zimmerbach.

- Département du Bas-Rhin :

Albé, Andlau, Avolsheim, Balbronn, Barr, Bergbieten, Bernardswiller, Bernardvillé, Bischoffsheim, Blienschwiller, Boersch, Bourgheim, Châtenois, Cleebourg, Dahlenheim, Dambach-la-Ville, Dangolsheim, Dieffenthal, Dorlisheim,
Eichhoffen, Epfig, Ergersheim, Flexbourg, Furdenheim, Gertwiller, Gimbrett-Berstett,
Goxwiller, Heiligenstein, Itterswiller, Kienheim, Kintzheim, Kirchheim, Kuttolsheim,
Marlenheim, Mittelbergheim, Molsheim, Mutzig, Nothalten, Nordheim,
Oberhoffen les Wissembourg, Obernai, Odratzheim, Orschwiller, Osthoffen, Ottrott, Reichsfeld, Riedseltz, Rosenwiller, Rosheim, Rott, Saint-Nabor, Saint-Pierre, Scharrachbergheim-Irmstett, Scherwiller, Soultz-les-Bains, Steinseltz, Stotzheim, Traenheim, Villé, Wangen, Westhoffen, Wissembourg, Wolxheim, Zellwiller.

 

La zone géographique est située en zone septentrionale et est principalement établie sur la face orientée à l’est du piémont des Vosges. S’étendant sur 120 km de long pour souvent moins de 1 km de large, le vignoble s’étire d’une petite enclave aux environs de Cleebourg, au Nord, puis de Marlenheim à la hauteur de Strasbourg, jusqu'à Thann à la hauteur de Mulhouse au sud.

 

L'aire de production établie en 1976, modifiée en 1988, puis 1999, 2004, 2005, 2011.

 

 

Historique

AV J-C

- 2000 an
Les Celtes arrivent en Alsace au cours du IIe millénaire av. J.-C. L'Alsace est alors une terre de transition pour les Celtes migrant vers le sud de l'Europe.
Ils apportent aussi la fabrication de la barrique en bois pour la bière.

vers -58
les troupes romaines de Jules César pénètrent en Alsace,
afin de soumettre la totalité de la Gaule.
Ils apportent la culture de la vigne.

IV ème siècle

378
Les Romains sont définitivement chassés d'Alsace et les Alamans s'installeront pour y répandre leur culture et construire des villes.

V ème siècle

496
Les Francs battent les Alamans à Tolbiac .

IX ème siècle

870
traité de Meersse : la région alsacienne est alors rattachée à l'Allemagne.

au XIV ème siècle

1395
La cave historique des hospices de Strasbourg est une cave à vin construite entre 1393 et 1395 dans l'enceinte de l'hôpital civil.
La cave abrite le plus vieil alcool du monde, un vin blanc de 1472, en fût (source de 2005).

au XVII ème siècle

1648
Avec le traité de Westphalie , la région fut finalement rattachée à la France.

au XIX ème siècle

1828
Le vignoble a connu sa plus grande superficie aux alentours des années 1828, pour une surface 30000 hectares de vignes.

1870
Après la défaite française lors de la guerre franco-allemande,
l'Alsace est rattachée à l'Allemagne

1871
Pour réagir contre l’invasion des vins allemands en Alsace
, le maire et l’administration de la Ville de Colmar ainsi que la Chambre de commerce, ne cesseront de promouvoir les vins de la région.

1881
La cave des hospices de Strasbourg abrite aussi un remarquable pressoir de 1727 et un immense tonneau de 1881 d'une capacité de 26 080 litres.

1895
Une bourse aux vins d’Alsace est ouverte dès 1895. La même année, la Société des viticulteurs alsaciens voit le jour.

au XX ème siècle

1900
Lorsque l’Alsace fut sous empire allemand, plusieurs maisons champenoises ont apporté leur savoir-faire de l’élaboration par seconde fermentation en bouteille. Fort de ce transfert et découvrant précisément l’outil lors de l’exposition universelle de 1900 à Paris, Julien DOPFF a souhaité expérimenter cette technique de production à partir de vins de base, produits en Alsace.

1902
la superficie du vignoble était passé à 9500 hectares.

1904
A partir de 1904, la Ville de Colmar a, à plusieurs reprises, le projet de créer une foire, sans résultat immédiat.

Après la Première Guerre Mondiale
Après le retour de l’Alsace à la France à l’issue de la Première Guerre Mondiale, l’idée est reprise et aboutit à la naissance d’une Association de viticulteurs pour la défense et la promotion du vin d’Alsace.
Le mot d’ordre est déjà à la qualité et à l’organisation de la commercialisation.

1919
la Loi du 6 mai 1919 a autorisé la dénomination méthode champenoise pour les vins, autres que les vins de Champagne, rendus mousseux par fermentation naturelle en bouteille.

1927
A l’initiative des autorités municipales et consulaires, une première foire est organisée dans la salle des Catherinettes, essentiellement avec la participation de viticulteurs des environs de Colmar. Elle ne dure qu’une seule journée mais elle connaît un franc succès.

1945
Délimitation des aires du vignoble et la fixation de règles strictes de production et de vinification.

1952
La cave du Roi Dagobert est fondée en 1952.

1953
la « Route du vin en Alsace » telle que définie en mai 1953, traverse 67 des communes de la grande plaine d'Alsace

1955
La Flûte d'Alsace ou flûte du Rhin est protégée par un décret .

1974
Les vins ne peuvent être mis en circulation avec une AOC sans un certificat délivré par l'institut national des appellations d'origine selon les dispositions du décret susvisé n° 74-871 du 19 octobre 1974 relatif aux examens analytique et organoleptique des vins à appellation d'origine contrôlée.

1976
la reconnaissance de l'Appellation d’Origine Contrôlée « Crémant d'Alsace » .
par le décret du 24 août 1976.
Les vins ne peuvent être mis en marché à destination du consommateur qu’à l’issue d’une période d’élevage de 12 mois minimum à compter de la date de tirage.

1988
Révision de l’aire parcellaire de production telle qu’approuvée par l’Institut national de l'origine et de la qualité lors des séances du comité national compétent des 9 et 10 novembre 1988.


1994
Le Champagne vient, par la décition du tribunal d'Angers, d'interdire l'utilisation de la dénomination " méthode Champenoise" au autres régions.
Les diverses AOC et vins utilisant la deuxième fermentation en bouteille doivent changer le nom de leur méthode. La " Méthode Champenoise" est remplacée par la "Méthode Taditionnelle".

1998
Révision de l’aire parcellaire de production telle qu’approuvée par l’Institut national de l'origine et de la qualité lors des séances du comité national compétent des 4 et 5 novembre 1998.

1999
Révision de l’aire parcellaire de production telle qu’approuvée par l’Institut national de l'origine et de la qualité lors des séances du comité national compétent des10 et 11 février 1999, 27 et 28 mai 1999.

au XXI ème siècle

2004
Le crémant d'Alsace a représenté 214 946 hectolitres

Révision de l’aire parcellaire de production telle qu’approuvée par l’Institut national de l'origine et de la qualité lors des séances du comité national compétent des 27 et 28 mai 2004.

2005
il représente 273 733 hectolitres

Révision de l’aire parcellaire de production telle qu’approuvée par l’Institut national de l'origine et de la qualité lors des séances du comité national compétent des 9 mars 2005 et des 9 et 10 novembre 2005.

2008
La récolte 2008 est de 248.000 hectolitres.

Révision de l’aire parcellaire de production telle qu’approuvée par l’Institut national de l'origine et de la qualité lors des séances du comité national compétent du 13 mars 2008.

2009
RÈGLEMENT (CE) No 607/2009 DE LA COMMISSION
du 14 juillet 2009 - ANNEXE XIV :
Le brut nature est à moins de 3g/litre
L'extra-brut est entre 0 et 6g/litre.
Le but est à moins de 12g/litre.
L'extra-dry est entre 12 et 17g/litre
Le sec est entre 17 à 32 g/litre
Le demi sec est entre 32 et 50g/litre
le doux à plus de 50g/litre

Depuis le 1er Août 2009, l'Union Européenne met en place des réglements viniviticole. Les syndicats de vignerons travaillent sur des cahiers des charges pour faire valoir leur AOC Française.
La désacoolisation est autorisé, l'utilisation de copeaux , ...
Etiquetage :
- L’année de récolte, Millésime :
Il s’agit de l’année à laquelle ont été récoltés au moins 85% des raisins utilisés.
- Cépage :
Il s’agit au moins de 85% des raisins utilisés.

L'appellation couvre en 2009 3 017 hectares (19,4 % du vignoble), sur lesquels ont été produits 250 275 hectolitres de vins (21.5 % de la production de l'ensemble du vignoble)

2011

Révision de l’aire parcellaire de production telle qu’approuvée par l’Institut national de l'origine et de la qualité lors des séances du comité national compétent du 10 février 2011.

En Alsace, les vendanges démarrent également ce jeudi 25 août 2011 pour le crémant.

Cahier des charges de l'AOC « Crémant d’Alsace »
homologué par le décret n° 2011-1373 du 25 octobre 2011,
JORF du 28 octobre 2011

2012

Décret n° 2012-655 du 4 mai 2012 relatif à l'étiquetage et à la traçabilité des produits vitivinicoles et à certaines pratiques œnologiques, JORF n°0107 du 6 mai 2012
Pour les vins produits en France, le coupage d'un vin blanc et d'un vin rouge ou rosé ne peut pas produire un vin rosé. Toutefois, ce coupage est admis lorsque le produit obtenu est destiné à l'élaboration d'un vin mousseux, d'un vin mousseux de qualité, d'un vin mousseux de qualité de type aromatique ou d'un vin pétillant.

Les règles pour le «vin biologique» sont applicables à partir du 1er août 2012 .
Les vins issus de raisins de la vendange 2011 et qui auront été vinifiés conformément à la réglementation qui vient d'être votée pourront adopter le terme vin biologique et le logo bio de l'UE à partir du 1er août 2012.

2014

les vendanges 2014 débutent le mercredi 03 septembre en Alsace pour le Crémant, puis le 15 septembre pour les vins tranquilles.

2015

L’ouverture officielle des vendanges en Alsace aura lieu le mercredi 2 septembre 2015 pour le Crémant d’Alsace. Les cépages d'Alcace seront vendangés à partir du 7 septembre pour les AOC : Alsace, Grand Cru.

2016

Arrêté du 10 novembre 2016 modifiant le cahier des charges de l'appellation d'origine contrôlée « Crémant d'Alsace » homologué par le décret n° 2011-1373 du 25 octobre 2011

 

 

 

Toute l'histoire de l'Alsace viticole

 

 

 

 

Les Cépages

Appellation d'origine contrôlée « Crémant d'Alsace » :
Pour les vins effervescents blancs :

auxerrois B, chardonnay B, pinot blanc B,
pinot gris G, pinot noir N, riesling B.

Pour les vins effervescents rosés :

 

pinot noir

 

Historique

2009
Le chasselas est surtout consommé comme raisin de table et n'est que très rarement vinifié.
Le riesling B (3 382 hectares en 2009)
Le pinot blanc B et l'auxerrois (3 331 hectares ensemble en 2009), aussi appelé klevner.
Le gewurztraminer Rs (2 928 hectares en 2009) occupe une surface croissante.
Le pinot gris G (2 356 hectares en 2009), aussi appelé autrefois tokay d'Alsace.
Le pinot noir N (1 521 hectares en 2009)
Le sylvaner B (1 335 hectares en 2009)
Les muscats (358 hectares en 2009)
Le chardonnay B (141 hectares), le chasselas B (97 hectares en 2009) et le savagnin Rs (43 hectares en 2009), ce dernier étant un cousin du gewurztraminer appelé localement klevener de Heiligenstein.

2007: le nom Tockay-Pinot gris est interdit, Il est appelé Pinot Gris

1971 : Le décret du 30 juin 1971 fait apparaître les AOC de vins de cépage :
Sylvaner, Pinot Blanc, Riesling, Muscat, Pinot Gris, Gewurztraminer et Pinot Noir.

 

 

 

 

 

Sols et Climat

Le sol est schistes, granite ou grès

Le vignoble d’Alsace est installé sur une succession de collines sous-vosgiennes,
entrecoupées de vallées profondes, diverses, avec un relief souvent accusé. L’altitude des plantations se situe majoritairement entre 200 m et 400 m.

L’effondrement du fossé rhénan nord-sud a créé un important réseau de failles géologiques formant une mosaïque de compartiments de petite surface présentant des situations géopédologiques très variées.

Le vignoble se situe à la zone de rupture entre la plaine sédimentaire rhénane et le massif cristallin vosgien, où toutes les couches de terrain qui s’étaient accumulées au cours des différentes périodes géologiques ont été remises à nu par l’érosion, offrant ainsi des situations géo-pédologiques très variées :
- sols bruns sur schistes, granite ou grès (substrat vosgien), peu profonds, filtrants, de
tendance acide,
- sols colluviaux des cônes de déjection, et sols alluviaux, sablo-graveleux, peu évolués, filtrants et de tendance acide, (bordure de la plaine alluviale),
- sols bruns calcaires ou de type rendzine des collines sous-vosgiennes ainsi que conglomérats et marnes interstratifiées, présentant un bon régime hydrique.

 

Le Climat est clairement semi-continental : les écarts de température sont importants.

Les hivers sont froids (la température moyenne du mois de janvier est de 1,9°C), et les étés chauds et secs (la température moyenne du mois de juillet est supérieure à 20°C).
La somme des températures efficaces (supérieure à 10°C) pendant la période végétative de la vigne (1er avril-30 septembre) atteint 1253°C. La période de maturation du raisin est caractérisée par une alternance de journées chaudes et de nuits fraîches.

Le massif des Vosges joue un rôle d’écran protecteur contre les influences océaniques, rôle amplifié par effet de foehn surtout en automne. Cet écran favorise :
- un ensoleillement élevé (1800h/an à Colmar)
- une pluviométrie faible : les sommets des Vosges connaissent des précipitations annuelles de l’ordre de 2000 mm, tandis que sur l’ensemble du vignoble, les précipitations sont comprises entre 500 mm et 650 mm.
- d’excellentes conditions automnales.

 

 

 

 

 


Fiche technique

L’appellation d’origine contrôlée « Crémant d'Alsace » est réservée aux vins mousseux blancs ou rosés.

Vignoble

Pour les anciens décrets voir : Historique de l'AOC

Quelques informations sur le
Cahier des charges
modifié le 10 novembre 2016

1° Conduite du vignoble

Les vignes présentent une densité minimale à la plantation de 4000 pieds par hectare.

Les vignes sont taillées en taille Guyot simple ou double avec un maximum de 24 yeux francs par pied et 10 yeux francs par mètre carré de surface au sol.

La charge maximale moyenne à la parcelle est fixée à 16000 kilogrammes par hectare.

L’irrigation est interdite.

2° Vendange

Maturité :

Ne peuvent être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucre inférieure à 144 grammes de sucre par litre de moût.

Les vins présentent un titre alcoométrique volumique naturel minimum de 9 %.

Rendement :

Le rendement est fixé à 80 hectolitres par hectare .

Le rendement butoir est fixé à 96 hectolitres par hectare.

Divers :

La date de début des vendanges est fixée (Ban des vendanges)

Les vins sont issus de raisins récoltés manuellement.

- Les raisins sont transportés dans des récipients d'une contenance n'excédant pas 0,60 m3.

- Les récipients de transport de la vendange doivent être abrités des intempéries.

- Le délai s’écoulant entre la cueillette du raisin et le pressurage doit être le plus court possible. En aucun cas ce délai ne peut être supérieur à 24 heures.



Chai

1° arrivée au Chai

L'aire de production des vins
Les vins sont vignifiés et élevés dans une aire de production limité et défini par le cahier des charges.

Divers

- Installation de réception des vendanges à l’abri des intempéries.

- La hauteur de chute du raisin n’excède pas 1 mètre en chute libre.

Enrichissement

- Les vins après prise de mousse, et avant dégorgement, ne dépassent pas, après enrichissement, le titre alcoométrique volumique total de 13 %.

2° Vinification
Les vins ayant droit à l'appellation d'origine contrôlée doivent être vinifiés conformément aux usages locaux. Ils bénéficient de toutes les pratiques oenologiques autorisées par les lois et règlements en vigueur.

- Les raisins destinés à l'élaboration des vins blancs doivent être versés entiers dans le pressoir.

- Les vins de base destinés à l'élaboration des vins susceptibles de bénéficier de l'appellation d'origine contrôlée sont obtenus dans la limite de 100 litres de moûts pour 150 kilogrammes de raisins mis en oeuvre.

- L’utilisation de morceaux de bois est interdite.

- Les vins sont exclusivement élaborés par seconde fermentation en bouteilles de verre.

- Le tirage en bouteilles dans lesquelles s’effectue la prise de mousse ne peut avoir lieu qu’à partir du 1er décembre qui suit la récolte.

- La durée de conservation en bouteilles sur lies ne peut être inférieure à 9 mois.

- Les vins présentent après dégorgement une surpression de gaz carbonique au moins égale à 4 atmosphères mesurée à la température de 20°C.

- Les vins après prise de mousse, et avant dégorgement, ne dépassent pas, après enrichissement, le titre alcoométrique volumique total de 13 %.

 


3° Contrôles
Le contrôle du respect du présent cahier des charges est effectué par un organisme tiers offrant des garanties de compétence, d'impartialité et d'indépendance, pour le compte de l'INAO, sur la base d'un plan de contrôle approuvé.

Les bulletins d'analyse sont conservés, pendant une période de 6 mois à compter de la date de conditionnement.

 

Commercialisation

– les vins sont élaborés et commercialisés dans les bouteilles à l’intérieur desquelles a été réalisée la prise de mousse, à l’exception des vins vendus dans des bouteilles d’un volume inférieur à 37,5 centilitres ou supérieur à 150 centilitres.

Date de mise en marché à destination du consommateur.
- Les vins ne peuvent être mis en marché à destination du consommateur qu'à l'issue d'une période d'élevage de 12 mois minimum à compter de la date de tirage.
- Lorsqu’une remise en cercle, correspondant à une remise en vrac des lots embouteillés, est effectuée par un opérateur, la période minimale d'élevage est déterminée à compter de la date
du nouveau tirage en bouteille.


 

Cartes et Photos


Carte du Vignoble d'Alsace

Vignoble d'alsace
   

 

 

Adresses

Greiner-Schleret

22 rue Riquewhir
68630
Mittelwihr

Tél: 03.89.47.92.67
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxx
Cave de Beblenhein    

 

 

Les nouvelles sur l'appellation

 

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.