Fiche sur les vins AOC en France

Clos de Vougeot

Situation Géographique
Historique de l'AOC
Cépages
Sols et Climat
La fiche technique de l'AOC
Cartes et Photos
Les adresses

Les nouvelles

 

 

Situation Géographique

Le vignoble de « Clos de Vougeot » est situé dans la région viticole de la Bourgogne,
sur 1 communes du département de la Côte-d'Or (21) : Vougeot

 

 

 

 

Historique


ETYMOLOGIE :

Origine du nom « Vougeot »

Le nom de Vougeot vient de la rivière qui traverse l’appellation, la Vouge.

La Vouge est une rivière française d'une longueur de 33 kilomètres dont le cours est entièrement situé dans le département de la Côte-d'Or et qui se jette dans la Saône.
Elle prend sa source à 250 m d'altitude environ, à côté du village de Vougeot qu'elle traverse ensuite.

HISTOIRE

Regardez aussi : L'histoire de la Bourgogne
et
Vougeot

 

 

Au XIIème siècle

Les premières donations sur Vougeot affluent dès la première décennie du XIIe siècle et ne concernent que de petites parcelles dispersées.
Le paysage, à travers ces textes de donations, montre un coteau déjà très morcelé et où, bien que la vigne y soit déjà implantée, la polyculture est encore très présente : à cette date, le clos n'existe pas.

1098
L'histoire du « Clos de Vougeot » est indissociablement liée à celle de l'abbaye de Cîteaux, maison-mère de l'ordre monastique cistercien. Peu après 1098, date de création de cette abbaye, les moines acquièrent des parcelles sur le territoire de la commune de Vougeot qui, au fil du temps, vont constituer une entité foncière considérable.

1111
C'est à partir de l'an 1111, que les cisterciens firent planter en pinot noir leur clos et en confièrent la culture à leurs frères convers.
les moines cisterciens de l'importante abbaye de Cîteaux près de Vougeot, propriétaires du clos Vougeot cultivaient la vigne et construisent la cuverie avec quatre pressoirs à cabestan monumentaux en bois de chêne ainsi que le grand cellier d'une capacité de 2000 pièces de vins.

1164
Le nom du terroir apparaît pour la première fois dans une bulle d'Alexandre III, datée de 1164.

Les derniers textes du XIIe siècle ne mentionnent encore que le cellier de Vougeot et ses dépendances.

Au XIIIème siècle

1212
En 1212 (et dans la plupart des textes postérieurs) le mot « clos » apparaît.

Au XIVème siècle

1330
Le clos fut constitué et pris son nom vers 1330 quand les moines jugèrent nécessaire de l'entourer de murs.

Au XVème siècle

1475
Au Clos de Vougeot, les plus anciens textes décrivant les bâtiments en 1475 mentionnent déjà deux pressoirs.

L'étude dendrochronologique des pressoirs a prouvé l'installation de deux nouveaux en 1478 et 1489 en remplacement des précédents.

Au XVIème siècle

1551
le 48ème abbé de Cîteaux Dom Jean XI Loysier fait construire le château dans le vignoble

Au XVIIIème siècle

1790
Le Clos de Vougeot est confisqué au nom de la Révolution française et déclarées biens nationaux , le 13 février 1790.

Au XIXème siècle

de 1818 à 1861
le Clos de Vougeot appartint à la famille Ouvrard, il était propriètaire de l'entière Romanée-Conti et un gros morceau du Chambertin.

de 1861 à 1891
À la mort de Mr Ouvrard, son héritage fut recueilli par ses neveux et nièces, ils continuèrent d'exploiter pendant près de trente ans, le « clos de Vougeot ».

1889
En 1889, alors que sévissait le phylloxéra que le clos fut acheté par quinze négociants en vin de Beaune, Dijon et Nuits-Saint-Georges. Le morcellement venait de commencer.

1891
En 1891, il est acquis par Léonce Bocquet, un négociant en vin

1882
En 1882, le phylloxera gagne Vougeot et la plupart des propriétaires du Clos traitent leurs vignes malades au sulfure de carbone. On arrache la vigne malade

1898
Il existera même la "champagnisation" des vins rouges du Clos de Vougeot : un menu du début du XXe siècle porte "Clos-Vougeot mousseux rosé extra dry réserve 1898".

Au XXème siècle

1905
Création de la réprésion des fraudes en 1905 avec la définition de la notion de « Tromperie sur la marchandise », Loi du 1 août 1905 .
Quiconque, qu'il soit ou non partie au contrat, aura trompé ou tenté de tromper le contractant, par quelque moyen ou procédé que ce soit, même par l'intermédiaire d'un tiers :
- soit sur la nature, l'espèce, l'origine, les qualités substantielles, la composition ou la teneur en principes utiles de toutes marchandises ;
- soit sur la quantité des choses ou sur leur identité par la livraison d'une marchandise autre que la chose déterminée qui a fait l'objet du contrat ;
- soit sur l'aptitude à l'emploi, les risques inhérents à l'utilisation du produit, les contrôles effectués, les modes d'emploi ou les précautions à prendre,
Sera puni d'un emprisonnement de trois mois au moins, deux ans au plus et d'une amende de 1.000 F au moins, 250.000 F au plus ou de l'une de ces deux peines seulement.

1920
En 1920, le château et le clos sont rachetés par Etienne Camuzet, député de Côte-d'Or.

1933
En 1933, Charles LEYMARIE achète un peu plus d'un demi-hectare dans la partie supérieure du Clos de Vougeot. Pendant plus de 30 ans, cette parcelle sera exploitée à « mi-fruit » par un vigneron de la région.

1937
l’appellation d’origine contrôlée « Clos de Vougeot » ou « Clos Vougeot »,
initialement reconnue par le décret du 31 juillet 1937

1947
Les propriétaires et les exploitants se sont fédérés en un syndicat en 1947.

1974
Les vins ne peuvent être mis en circulation avec une AOC sans un certificat délivré par l'institut national des appellations d'origine selon les dispositions du décret susvisé n° 74-871 du 19 octobre 1974 relatif aux examens analytique et organoleptique des vins à appellation d'origine contrôlée.

Au XXIème siècle

Le « Clos de Vougeot » est partage entre 80 producteurs.
La superficie autorisé est de 50 ha 85 ares
La superficie en production est de 50 hectares 22 ares 40 centiares

2008
Le vignoble couvre, en 2008, une superficie d’environ 51 hectares, pour une production moyenne annuelle de 1630 hectolitres.

2009
C'est la fin d'un usage qui remontait au Moyen-Age: en Bourgogne, il n'y a plus de ban des vendanges. Les viticulteurs sont libres de décider eux-mêmes du jour où ils commencent à cueillir les raisins.

Depuis le 1er Août 2009, l'Union Européenne met en place des réglements viniviticole. Les syndicats de vignerons travaillent sur des cahiers des charges pour faire valoir leur AOC Française.
La désacoolisation est autorisé, l'utilisation de copeaux , ...
Etiquetage :
- L’année de récolte, Millésime :
Il s’agit de l’année à laquelle ont été récoltés au moins 85% des raisins utilisés.
- Cépage :
Il s’agit au moins de 85% des raisins utilisés.

Cahier des charges de l'AOC « Clos de Vougeot »
Décret n° 2009-1192 du 6 octobre 2009
JORF n°0233 du 8 octobre 2009

 

2011

Cahier des charges de l'AOC « Clos de Vougeot »
ou « Clos Vougeot », le décret n° 2011-1332 du 20 octobre 2011,
JORF du 22 octobre 2011

2012

Décret n° 2012-655 du 4 mai 2012 relatif à l'étiquetage et à la traçabilité des produits vitivinicoles et à certaines pratiques œnologiques, JORF n°0107 du 6 mai 2012

Les règles pour le «vin biologique» sont applicables à partir du 1er août 2012 .
Les vins issus de raisins de la vendange 2011 et qui auront été vinifiés conformément à la réglementation qui vient d'être votée pourront adopter le terme vin biologique et le logo bio de l'UE à partir du 1er août 2012.

 

 

 

Regardez aussi : L'histoire de la Bourgogne

 

 

 

Les Cépages

Appellation d'origine contrôlée « Clos Vougeot » :
Pour les vins rouges


- cépage principal : Pinot noirN ;
- cépages accessoires :
Chardonnay B, Pinot blanc B, Pinot gris G.

ENCEPAGEMENT DU VIGNOBLE

Pour les vins rouges, les cépages accessoires sont autorisés uniquement en mélange de plants dans les
vignes. Leur proportion totale est limitée à 15 % au sein de chaque parcelle.

VINIFICATION

Les vins rouges produits à partir de parcelles complantées en mélange de plants, sont vinifiés par assemblage de raisins.



Ampélographie
( étude des cépages)

Pinot Noir :
appelé localement aussi « Pinot noirien », « Pinot beurot », « Pinot liebault »

Chardonnay :
Le cépage Chardonnay B provient, d'après les analyses génétiques publiées, d'un croisement entre le Pinot et le Gouais B.
Le chardonnay n'est apparu en France qu'au début du 20e siècle ! Jusqu'à la fin du 19e siècle en Bourgogne, point de trace de ce cépage, il était comfondu avec le pinot blanc. C'est Pierre Galet en 1958 qui a permis de le différencier définitivement du « pinot blanc B ».

HISTORIQUE

1349 : Découverte du cépage Gamay en Bourgogne.
1395 :
Le cépage Gamay est interdit au profit du « Pinot Noir »
1958 :
C'est Pierre Galet en 1958 qui a permis de le différencier définitivement   le « pinot blanc B » et le Chardonnay
1997 :
Grâce à une équipe américaine conduite par Carole Meredith à l'université de Davis, l'analyse ADN du cépage a montré que le chardonnay est un hybride entre le pinot noir et le gouais, un cépage blanc du Moyen Age  qui a disparu depuis
2009 :
Pinot Beurot, Pinot Liébault ont disparu du « cahier des charges »
 

 

 

Sols et Climat


Le sol
est composé de calcaire

A Vougeot, le front de la « Côte », d'environ 150 mètres de dénivelé, est constitué d'une série de calcaires du Bajocien et Bathonien (Jurassique moyen) dont le « calcaire de Comblanchien », particulièrement compact, forme l'ossature du relief. Un petit niveau de marnes (calcaires argileux) du Bajocien s'intercale dans la série calcaire, dans la partie basse du versant, et crée, dans la topographie, un léger replat.

Le « Clos de Vougeot » est niché au pied du versant, en situation de piémont, à une altitude comprise entre 240 mètres et 265 mètres, au débouché d'une combe encaissée ayant engendré un petit cône de déjection.

Le substrat géologique, masqué par des formations superficielles, n’affleure pas. La partie basse du versant repose sur un substrat constitué par les « marnes de Bresse », alors que le haut du versant repose sur une dalle de calcaire jurassique peu profonde. La partie médiane est extrêmement faillée et de structure complexe.

 

 


Le Climat
est un climat océanique tempéré, nuancé par des influences continentales ou méridionales, ces dernières remontant par le couloir rhodanien. Le caractère océanique régional se manifeste par un régime pluviométrique modéré et régulier (environ 750 millimètres par an), sans sécheresse estivale affirmée.

Les températures témoignent d'une certaine fraîcheur avec une moyenne annuelle de 10,5°C. La « Côte », située à l'est des hauteurs du Morvan et des plateaux bourguignons, bénéficie d'un abri climatique par rapport aux vents dominants, qui induit des températures plus élevées et à une réduction des précipitations.

 

 

 

 

Fiche technique

L'AOC « Clos de Vougeot » produit des vins rouges


Pour les anciens décrets voir : Historique de l'AOC

Quelques informations sur le
Cahier des Charges
du 20 Octobre 2011

 

Vignoble


1° Conduite du vignoble

Les vignes présentent une densité minimale à la plantation de 9000 pieds par hectare

La charge maximale moyenne à la parcelle est fixée à 8000 kilogrammes par hectare.

L’irrigation est interdite.

2° Vendange

Maturité :
un titre alcoométrique volumique naturel minimum de 11,5 %.

Richesse minimum en sucre :
- à 198 grammes par litre de moût.
(Jusqu'à 2011 : à 189 grammes par litre de moût. )

Rendement :
Le rendement de base est fixé à 42 hectolitres par hectare.
(jusqu'à 2011: 35 hectolitres par hectare.)

Le rendement butoir est fixé à 49 hectolitres par hectare.

Divers :

 

Chai


1° Arrivée du Chai

L'aire de production des vins
Les vins sont vignifiés et élevés dans une aire de production limité et défini par le cahier des charges.

Enrichissement
Les techniques soustractives d’enrichissement (TSE) sont autorisées dans la limite d’un taux de
concentration de 10 % ;

Après enrichissement, les vins ne dépassent pas le titre alcoométrique volumique total de 14,5 %.

2° Vinification
Les vins ayant droit à l'appellation d'origine contrôlée doivent être vinifiés conformément aux usages locaux. Ils bénéficient de toutes les pratiques oenologiques autorisées par les lois et règlements en vigueur.

- L’utilisation de morceaux de bois est interdite

Les vins font l’objet d’un élevage au moins jusqu’au 15 juin de l’année qui suit celle de la récolte

3° Contrôles
Le contrôle du respect du présent cahier des charges est effectué par un organisme tiers offrant des garanties de compétence, d'impartialité et d'indépendance, pour le compte de l'INAO, sur la base d'un plan de contrôle approuvé.

 

Commercialisation


Date de mise en marché à destination du consommateur
:
A l’issue de la période d’élevage, les vins sont mis en marché à destination du consommateur à partir du 30 juin de l’année qui suit celle de la récolte.

 

Cartes et Photos


Carte du Vignoble de la Bourgogne

 

Adresses

Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne   Site Internet
www.vins-bourgogne.fr
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxx
Domaine Anne Gros
Vosne-Romanée
 
Domaine Bertagna
 
Domaine de la Vougeraie
 
Domaine du Château de la Tour
 
Domaine Hudelot-Noellat
Vosne-Romanée
 
Domaine Hudelot-Noellat
 
Domaine Jadot    
Domaine Leymarie-Ceci
 
Domaine Robert Arnoux
Vosne-Romanée
 

 

 

Les nouvelles sur l'appellation

 

 

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.