Fiche sur les vins AOC en France

Cassis

Situation Géographique
Historique de l'AOC
Cépages
Sols et Climat
La fiche technique de l'AOC
Cartes et Photos
Les adresses

Les nouvelles

 

 

Situation Géographique

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Cassis » est situé dans la région viticole de la Provence.

L'appellation d'origine contrôlée « Cassis » est situé dans le département des Bouches-du-Rhône, sur la commune de Cassis.

 

 

 

Historique

VIe siècle avant J.C.

Dès le VIe siècle avant J.C., les Ségobriges appréciaient, dit-on, le jus fermenté des raisins des vignes sauvages.

Les Romains ont apportés leur savoir sur la culture de la vigne et auraient apporté avec eux des cépages comme l'Ugni.

La viticulture a toujours été le secteur dominant de l'agriculture cassidaine. Déjà florissante à l'époque de la domination romaine, sa situation en bordure du littoral l'a protégée des invasions barbares du VIIIème et du XIème siècle.

Au XIIème siècle

Les premières traces écrites du vignoble de Cassis apparaissent au XIIème siècle.
Les écrits en témoignent, en 1199 précisément, les chanoines de la Cathédrale de Marseille obtenaient sur jugement de l'Archevêque d'Arles, la propriété d'une vigne près de la mer au lieu dit "Courton" .

Au XIVème siècle

En 1380, un texte atteste la présence d'une terre à vigne à L'Arène, en bordure de mer. Un peu plus tard, lors de la scission de Cassis et de Roquefort, des textes municipaux révèlent la présence de nouvelles parcelles vers l'intérieur des terres (le Pignier, le Revestel, le Bagnol, le Coulet, la Rostagne et le Plan).

.

Au XVème siècle

Au XVème siècle, le terroir de Cassis devait être à peu près de 40 hectares.

1442
En 1442, le roi René apporte en Provence le cépage "Muscatel", qui fera plus tard la renommée du vin de Cassis.

Au XVIème siècle

Au XVIe siècle, 200 ha produisent 4 000 hl de vins rouges et blancs. Un quart était composé du fameux muscat élaboré en vin liquoreux.

1523
En 1523, la famille florentine Albizzi apporte un nouveau cépage, le Muscatel. C'est sous le règne de Charles IX (1550 - 1574) que Cassis privilégie la production de vin blanc, une nouveauté en Provence à cette époque.

À la fin du XVIe siècle, le terroir s'étend sur 200 ha et produit environ 1 500 hl d'un muscat.

Au XVIIIème siècle

1786
A la veille de la Révolution, entre 1786 et 1788, John FISCH, voyageur suisse, traverse la France. Dans le récit qu’il fait de son voyage, il se montre d’abord très critique à l’égard des vignerons provençaux mais fait ensuite l’éloge des « crus exceptionnels » de Lamalgue, Cassis et Aubagne.

Au XIXème siècle

1868
Ainsi, en 1868, le Grand Larousse universel du XIXe siècle note à l'article "Cassis" : "On récolte dans cette petite ville maritime, un vin liquoreux et spiritueux, le meilleur de Provence".

1892
Totalement anéanti par le phylloxéra, le vignoble fut réhabilité dès 1892 mais sans muscatel, incompatible aux porte-greffes utilisés.

Cette production subsiste jusqu'à la destruction phylloxérique. Par la suite, le vignoble totalement anéanti, est réhabilité sans « muscatel » et sans « mourvèdre » qui n’offrent pas toutes les garanties qualitatives avec les porte-greffes utilisés.

Au XXème siécle

1905
Création de la réprésion des fraudes en 1905 avec la définition de la notion de « Tromperie sur la marchandise », Loi du 1 août 1905 .
Quiconque, qu'il soit ou non partie au contrat, aura trompé ou tenté de tromper le contractant, par quelque moyen ou procédé que ce soit, même par l'intermédiaire d'un tiers :
- soit sur la nature, l'espèce, l'origine, les qualités substantielles, la composition ou la teneur en principes utiles de toutes marchandises ;
- soit sur la quantité des choses ou sur leur identité par la livraison d'une marchandise autre que la chose déterminée qui a fait l'objet du contrat ;
- soit sur l'aptitude à l'emploi, les risques inhérents à l'utilisation du produit, les contrôles effectués, les modes d'emploi ou les précautions à prendre,
Sera puni d'un emprisonnement de trois mois au moins, deux ans au plus et d'une amende de 1.000 F au moins, 250.000 F au plus ou de l'une de ces deux peines seulement.

1929
Vers 1929, le vignoble est entièrement reconstitué. Les cépages clairette B et marsanne B occupent progressivement une place de plus en plus importante parmi l’encépagement dédié aux vins blancs qui portent la notoriété de « Cassis » et qui représentent alors la part la plus importante de la production.

1936
Le 15 Mai 1936, « Cassis » est la première AOC à apparaître en Provence. l'A.O.C. "Vins de Cassis" figure parmi l'une des trois premières consacrées par l'I.N.AO

1951
Le Domaine du Paternel est créé en 1951 par Monsieur Pierre Cathinaud.

1959
La superficie plantée en vigne est de 240 hectares, en 1959.

1974
Les vins ne peuvent être mis en circulation avec une AOC sans un certificat délivré par l'institut national des appellations d'origine selon les dispositions du décret susvisé n° 74-871 du 19 octobre 1974 relatif aux examens analytique et organoleptique des vins à appellation d'origine contrôlée.

1978
La superficie plantée en vigne est de 200 hectares, en 1978.

Au XXIème Siècle

2007
Cette appellation produisait 1 000 000 de bouteilles par an sur un terroir d'un peu moins de 200 hectares, en 2007.

2009
Depuis le 1er Août 2009, l'Union Européenne met en place des réglements viniviticole. Les syndicats de vignerons travaillent sur des cahiers des charges pour faire valoir leur AOC Française.
La désacoolisation est autorisé, l'utilisation de copeaux , ...
Etiquetage :
- L’année de récolte, Millésime :
Il s’agit de l’année à laquelle ont été récoltés au moins 85% des raisins utilisés.
- Cépage :
Il s’agit au moins de 85% des raisins utilisés.

Le vignoble s’étend, en 2009, sur une superficie de 204 hectares, dont 10 hectares de jeunes vignes.
La superficie plantée en cépages blancs est de 129 hectares, soit 66 % du vignoble, pour une production annuelle moyenne de 4700 hectolitres et la superficie plantée en cépages noirs est de 59 hectares.
La production est élaborée par 11 domaines particuliers.

2011
Les vendanges des AOC de Provence débuteront lundi 22 Août 2011, soit « quatre jours plus tôt qu’en 2010 ».

Cahier des charges de l'AOC « Cassis »
homologué par le décret n° 2011-1505 du 10 novembre 2011,
JORF du 15 novembre 2011
La production de vins blancs secs représente environ 70 % de la production totale.

2012

Décret n° 2012-655 du 4 mai 2012 relatif à l'étiquetage et à la traçabilité des produits vitivinicoles et à certaines pratiques œnologiques, JORF n°0107 du 6 mai 2012

Les règles pour le « vin biologique » sont applicables à partir du 1er août 2012 .
Les vins issus de raisins de la vendange 2011 et qui auront été vinifiés conformément à la réglementation qui vient d'être votée pourront adopter le terme vin biologique et le logo bio de l'UE à partir du 1er août 2012.

 

 

Voir : Carte et Historique de la Provence et de la Corse

 

 

 

Les Cépages

Appellation d'origine contrôlée « Cassis » :
vins blancs


- cépages principaux : clairette B, marsanne B ;
- cépages accessoires : bourboulenc B, pascal B, sauvignon B, terret blanc B et ugni blanc B.

ENCEPAGEMENT DU VIGNOBLE

- La proportion des cépages principaux est supérieure ou égale à 60 % de l’encépagement ;
- La proportion du cépage marsanne B est comprise entre 30 % et 80 % de l’encépagement ;
- La proportion du cépage terret blanc B est inférieure ou égale à 5 % de l’encépagement.

VINIFICATION

Les vins proviennent de l’assemblage de raisins ou de vins représentatifs des règles d’encépagement et des règles de proportion à l’exploitation.

 

vins rosés


- cépages principaux: cinsaut N, grenache N et mourvèdre N ;
- cépages accessoires: barbaroux Rs, bourboulenc B, carignan N, clairette B, marsanne B, pascal B, sauvignon B, terret noir N et ugni blanc B.

ENCEPAGEMENT DU VIGNOBLE

- La proportion de l’ensemble des cépages principaux est supérieure ou égale à 70 % de l’encépagement ;
- La proportion de l’ensemble des cépages bourboulenc B, clairette B, marsanne B, pascal B, sauvignon B et ugni blanc B est inférieure ou
égale à 20 % de l’encépagement ;
- La proportion du cépage terret noir N est inférieure ou égale à 5 % de l’encépagement.

VINIFICATION

Les vins proviennent de l’assemblage de raisins ou de vins représentatifs des règles d’encépagement et des règles de proportion à l’exploitation.

 

vins rouges


- cépages principaux: cinsaut N, grenache N et mourvèdre N ;
- cépages accessoires: barbaroux Rs, carignan N et terret noir N.

ENCEPAGEMENT DU VIGNOBLE

- La proportion de l’ensemble des cépages principaux est supérieure ou égale à 70 % de l’encépagement ;
- La proportion du cépage terret noir N est inférieure ou égale à 5 % de l’encépagement.

VINIFICATION

Les vins proviennent de l’assemblage de raisins ou de vins représentatifs des règles d’encépagement et des règles de proportion à l’exploitation.



Ampélographie
( étude des cépages )

Bourboulenc B
(dénommé localement « doucillon blanc »)

Sauvignon
Le cépage « Sauvignon » est un cépage de vigne (Vitis vinifera) français.
Le sauvignon est connu depuis des siècles :
- La première mention Apparu en France sous le règne d'Henri IV à la fin du 16ème siècle, quand le raisin était connu sous le nom de Surin.
- il est formellement identifié dans le vignoble des Graves en 1736, et à Pouilly-sur-Loire en 1783.
Ce cépage est parfois nommé Savagnou, dans les Pyrénées-Atlantiques, Douce blanche, Blanc doux ou Libournais en Dordogne.
Le profilage de l'ADN a suggéré que Sauvignon blanc pourrait être liée au Chenin Blanc et/ou Traminer.
Le « cabernet sauvignon » est issu du croisement de cabernet franc et du sauvignon.


Cépage : sauvignon

Ugni blanc B :
Les Romains ont apportés avec eux des cépages comme l'Ugni.

 

HISTORIQUE

   Les Romains ont apportés leur savoir sur la culture de la vigne et auraient apporté avec eux des cépages comme l'Ugni.
1442 : le roi René apporte en Provence le cépage "Muscatel"
1892 : le vignoble est réhabilité sans « muscatel » et sans « mourvèdre »
1929 : Les cépages clairette B et marsanne B occupent progressivement une place de plus en plus importante
   

 

 

 

Sols et Climat


Le sol
est composé de trois grands types de sols : des sols peu profonds et d’érosion, des sols rendziniformes et sols bruns peu profonds, et des sols bruns développés sur colluvions.

La zone géographique s’inscrit dans un vaste amphithéâtre largement ouvert sur la mer Méditerranée par une magnifique baie, ceinturé par des reliefs marqués constitués par les formations de calcaires récifaux et dolomitiques :
- au sud-est, par les hautes falaises turoniennes du Cap Canaille dont l’altitude atteint 416 mètres ;
- au nord-est, par la « couronne de Charlemagne » et les collines du Bois de la Marcouline ;
- au nord, par le Mont Carpiagne ;
- au sud-ouest, par le massif de La Gardiole.

Elle se situe à une vingtaine de kilomètres de Marseille, sur la seule commune de Cassis au sein de laquelle l’aire parcellaire de récolte des raisins a été soigneusement délimitée.
Le coeur de cet amphithéâtre est constitué de collines boisées et de petites dépressions allongées orientées sud-ouest/ nord-est et modelées dans les formations argilo-calcaires du Cénomanien.

Le vignoble est réparti sur 3 systèmes de pente :
- « Le Plan », situé à l’ouest, de faible superficie et à topographie relativement plane malgré quelques coteaux présents dans sa partie nord ;
- « Les Janots », secteur délimité par un vallon d'orientation sud-ouest/nord-est qui s'étend du « Bagnol » aux « Janots » avec des coteaux présents sur la face sud-est des « Rompides ».
- enfin, les versants qui s'étendent du « Pignier » et du « Revestel » jusqu'aux « Janots » ; les pentes faibles dans le piémont (« Pignier ») sont de plus en plus fortes à mesure qu’elles s'élèvent vers les « barres » ou escarpements rocheux (« La Saoupe », « Le Baou Redon) » ; ce secteur de coteaux, avec de très belles pentes, représente le principal secteur viticole de « Cassis », à coté du « Pignier » et du « Revestel », et baptisé « quartier » (ou « climat ») de « La Douane ».

Sur ces trois systèmes de pente, dont les parcelles présentent des sols argilo-calcaires bien drainés, le vignoble s'étage à une altitude comprise entre 10 mètres et 150 mètres environ et s'étend du bord de la mer jusqu’à 3,5 kilomètres à l'intérieur des terres.
Une grande partie de ce vignoble est cultivée en terrasses ou « restanques », tant sur le versant en pente forte que dans le vallon aménagé comme un grand escalier.

 


Le climat
est méditerranéen.

La situation climatique est particulièrement privilégiée pour la viticulture avec des températures moyennes de 23°C en été, 17°C en automne, 11°C en hiver. Ce territoire bénéficie d’un ensoleillement annuel moyen de 3000 heures et d’une pluviométrie annuelle moyenne de 670 millimètres.
Les précipitations sont cependant irrégulières au cours de l’année et d'une année sur
l'autre, comme dans toute la zone méditerranéenne.

Les gelées y sont exceptionnelles, Cassis est d’ailleurs une des rares communes à ne pas avoir souffert du gel de 1956 et les risques de grêle y sont très faibles.

De plus, la topographie en amphithéâtre fermé vers le nord protège le vignoble des influences du Mistral, vent froid, sec et parfois violent qui marque le climat des vignobles voisins.
A l’inverse la zone géographique est ouverte à l'influence bénéfique des brises maritimes qui tempèrent les excès du climat provençal, particulièrement durant l’été.

 

 

 

 


Fiche technique

L'AOC « Cassis » est réservée aux vins tranquilles blancs, rouges et rosés.

Pour les anciens décrets voir : Historique de l'AOC

Quelques informations sur le
Cahier des charges du 10 novembre 2011,
JORF du 15 novembre 2011

 

Vignoble

 

1° Conduite du vignoble

- Chaque pied dispose d’une superficie maximale de 2,50 mètres carrés.

- Les vignes sont taillées en taille courte, avec un maximum de 2 yeux francs par courson (conduite en gobelet, éventail ou cordon de Royat) et, au plus, 6 coursons par pied, soit un total de 12 yeux francs maximum par pied.

La charge maximale moyenne à la parcelle est fixée à 7500 kilogrammes par hectare ;
- Lorsque l’irrigation est autorisée, la charge maximale moyenne à la parcelle des parcelles irriguées est fixée à 6000 kilogrammes par hectare.

- Les opérations d’ébourgeonnage et d’épamprage des pieds, participant à la maîtrise des rendements, sont effectuées par des moyens exclusivement manuels ou mécaniques

2° récolte

Maturité

Sont considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucre supérieure ou égale à :
-Vins blancs et rosés 187 grammes de sucre naturel par litre.
-Vins rouges 198 grammes de sucre naturel par litre.

Les vins présentent le titre alcoométrique volumique naturel minimum suivant :
- Vins blancs et rosés 11 %
- Vins rouges 11,5 %

Rendement

Le rendement sont fixés à 45 hectolitres à l'hectare.

Autres informations sur la vendange :

Les vins proviennent de raisins récoltés à bonne maturité.

 

Chai

 

1° Arrivée en cave

L'aire de production des vins
Les vins sont vignifiés et élevés dans une aire de production limité et défini par le cahier des charges.

Enrichissement

2° Vinification:
Les vins ayant droit à l'appellation d'origine contrôlée doivent être vinifiés conformément aux usages locaux. Ils bénéficient de toutes les pratiques oenologiques autorisées par les lois et règlements en vigueur.

- L’utilisation de morceaux de bois est interdite

- Les vins font l’objet d’un élevage au moins jusqu’au 15 janvier de l’année qui suit celle de la récolte.




3° Contrôles :

Le contrôle du respect du présent cahier des charges est effectué par un organisme tiers offrant des garanties de compétence, d'impartialité et d'indépendance, pour le compte de l'INAO, sur la base d'un plan de contrôle approuvé.

Les bulletins d’analyse doivent être conservés pendant une période de 3 mois à compter de la date du conditionnement.



Commercialisation

 

Date de mise en marché à destination du consommateur
A l’issue de la période d’élevage, les vins sont mis en marché à destination du consommateur à partir du 1er février de l’année qui suit celle de la récolte.


 

Cartes et Photos


Carte du Vignoble de Provence et Corse
   

 

 

Adresses

Château de Fontblache
Tél : 04 42 01 00 11
Château de Fontcreuse
Tél : 04 42 01 71 09
Clos d'Albizzi.
Tél : 04 42 01 11 43
Clos Sainte-Magdeleine
Tél : 04 42 01 70 28
Clos Val Bruyère
Tél : 04 42 73 14 60

Domaine de la Ferme Blanche

PARET François et Jéromine

Domaine de la Ferme Blanche
RD 559
13260
Cassis

TÉL : 04.42.01.00.74
FAX : 04.42.01.73.94
Domaine Caillol
Tél : 04 42 01 05 35
Domaine Couronne Charlemagne
Quartier des Janots
13260
Cassis
Tél : 04 42 01 15 83
Domaine du Bagnol
Tél : 04 42 01 78 05
Domaine du Paternel
11 route Pierre Imbert
13260
Cassis

Tél : 04 42 01 77 03

Site Internet
domainedupaternel.com

Domaine La Dona Tigana   Site Internet
.ladonatigana.com
Domaine Les Quatres Vents
Tél : 04 42 01 88 10
Domaine St Louis   Tel : 04 42 01 07 26
Vignobles Bodin    
 
 

 

 

Les nouvelles sur l'appellation

 

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.