Fiche sur les vins AOC en France

Rosette

Situation Géographique
Historique de l'AOC
Cépages
Sols et Climat
La fiche technique de l'AOC
Cartes et Photos
Les adresses

Les nouvelles

 

Situation Géographique

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Rosette » est situé dans la région viticole du Sud-Ouest .

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Rosette » est situé au Nord-Ouest de la ville de Bergerac

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Rosette » est situé sur 6 communes du département de la Dordogne :

Bergerac, Creysse, Ginestet, Lembras, Maurens et Prigonrieux.

Une superficie potentielle de 80 hectares.

 


 

 

 

Historique

 

ETYMOLOGIE :
Origine du nom

 

voir aussi : a région viticole du Sud-Ouest

HISTOIRE :

Le vignoble est présent dès le XIème siècle et il dépend de la paroisse de Saint-Martin de Bergerac.

Au XIVème Siècle

Au XIVème siècle, la « Vinée », vignoble bénéficiant de larges privilèges, s’étend jusqu’à Maurens et englobe les paroisses de Ginestet, Campsegret, Sainte-Foy-des-Vignes, Lembras, Creysse et Mouleydier.

Au XVIIIème Siècle

Jusqu’au XVIIIème siècle, les bourgeois, qui s’étaient approprié le vignoble, défendent leurs privilèges : droit d’entrée de leurs vins dans la ville, mais aussi, droit de descente sur la Dordogne et la Gironde.

Au XIXème Siècle

La réputation des vins de « Rosette » n’est acquise qu’à la fin du XIXème siècle et elle est initialement liée à celle des vins de Bergerac.

Au XXème Siècle

1903
Edouard FERET, en 1903, dans son ouvrage « Bergerac et ses vins » cite les vins blancs produits sur la côte nord de la ville de Bergerac, sur les communes de Bergerac, Prigonrieux, La Force, Ginestet, Lembras, Creysse, Saint-Sauveur et Mouleydier, comme étant des vins très agréables.

1943
c’est à l’initiative de la commission d’experts du comité national des appellations d’origine chargée de procéder à la délimitation des appellations d’origine contrôlée du Bergeracois, que l’on doit la création du syndicat viticole en 1943.

1946
AOC Rosette reconnue par le décret du 12 mars 1946.

1950
une production maximale de 5000 hectolitres par an dans les années 1950

1980
la production n’a pas cessé de chuter jusqu’aux années 1980, époque à laquelle elle avait pratiquement disparu. Au-delà du désintérêt du consommateur pour ce type de produit, le développement urbain de Bergerac et de sa banlieue a aussi entraîné une forte diminution du vignoble.

pour la voir réapparaître avec la venue d'un viticulteur rapatrié d'Afrique du nord.

1991
Révision de l'air parcellaire de production telle qu’elle a été approuvée par le comité national compétent de l’Institut national de l’origine et de la qualité lors de la séance des 6 et 7 novembre 1991.

Au XXI ème Siècle

2000
10 viticulteurs ont revendiqué cette appellation en 2000, représentant 28 ha et 970 hl.

2009
Depuis le 1er Août 2009, l'Union Européenne met en place des réglements viniviticole. Les syndicats de vignerons travaillent sur des cahiers des charges pour faire valoir leur AOC Française.
La désacoolisation est autorisé, l'utilisation de copeaux , ...
Etiquetage :
- L’année de récolte, Millésime :
Il s’agit de l’année à laquelle ont été récoltés au moins 85% des raisins utilisés.
- Cépage :
Il s’agit au moins de 85% des raisins utilisés.

2011

Cahier des charges de l’appellation d’origine contrôlée « Rosette »
homologué par le décret n° 2011-1401 du 26 octobre 2011,
JORF du 29 octobre 2011

2013
Pour les vins blancs sec de l'AOC Rosette :
Permettant la mise en réserve de de vins d'appellation au-delà des rendements fixés par le cahier des charges (quand le millésime le permet), le Volume Complémentaire Individuel est accessible aux vins blancs secs depuis les vendanges 2013.

 

voir aussi : la région viticole du Sud-Ouest


 

 

 

Les Cépages

Appellation d'origine contrôlée « Rosette » :
Cahier des charges d'octobre 2011
Vins blancs

 

muscadelle B, sauvignon B, sauvignon gris G, sémillon B.

ENCEPAGEMENT DU VIGNOBLE

La proportion de l’ensemble des cépages sauvignon B et sauvignon gris G est supérieure ou égale à 15 % et inférieure ou égale à 70 % de l’encépagement de l’exploitation.

La conformité de l’encépagement est appréciée sur la totalité des parcelles de l’exploitation produisant le vin de l’appellation.

VINIFICATION

Les vins proviennent de l’assemblage de raisins ou de vins issus d’au moins deux cépages.

 

 

Histoire

 

 

 

 

 

 

Sols et Climat

Le sol est sablo-argileux

La ville de Bergerac se situe au pied d’un amphithéâtre de collines dont la partie occidentale abrite la zone géographique de l’appellation d’origine contrôlée « Rosette » et la partie orientale abrite celle de l’appellation d’origine contrôlée « Pécharmant ». Cet amphithéâtre est limité naturellement, au sud, par la vallée de la Dordogne et est encadré par les massifs forestiers du Landais, de Montclard et de Liorac.

La zone géographique de l’appellation d’origine contrôlée « Rosette » comprend ainsi la partie nord-ouest du territoire de la commune de Bergerac ainsi que les territoires des 5 communes qui l’entourent.

Les formations affleurantes du substratum géologique sont constituées par les épandages sablo-argileux du Tertiaire fluviatile, produits des intenses érosions des arènes granitiques du Massif Central.

Six faciès différents ont été identifiés en fonction de la proportion des divers constituants que sont les sables, les argiles et les graviers.

Au Tertiaire, ce vaste système deltaïque est assez mouvant dans le temps, avec de nombreux chenaux sableux et des zones de marécages argileux, et il est soumis à un climat chaud et humide de type subtropical.

Ce secteur de la rive droite de la Dordogne entre Bergerac et Le Fleix est le seul secteur où n’affleure aucun calcaire. Les sols sont lessivés, acides, battants en surface avec un niveau argileux imperméable en profondeur. Leur réchauffement est plus lent au printemps.

Géomorphologiquement, la zone géographique constitue un vaste amphithéâtre de collines entourant la ville de Bergerac, entrecoupées par les vallées du Caudeau, du Marmelet et de la Gouyne. La ville s’est tout naturellement développée à partir de la rivière jusqu’au pied du coteau et même dans le versant sud, remarquable pour son exposition et la vue sur la vallée.

L’activité agricole se limite à la viticulture et à l’élevage avec de nombreuses prairies permanentes. La limite nord est occupée par le massif forestier.

 

Le Climat est un climat océanique atténué, moins pluvieux et un peu plus froid que sur la façade atlantique.

L’éloignement de la côte atlantique crée quelques nuances dans le climat océanique avec des températures plus élevées l’été et plus froides l’hiver. La configuration particulière de la vallée de la Dordogne, ouverte tel un entonnoir vers l’océan, à l’ouest, permet à la douceur atlantique de remonter jusqu’à près de 100 kilomètres à l’intérieur des terres, amenant l’humidité et la douceur au printemps et en automne.

Les mois les plus pluvieux sont décembre, janvier et mai alors que les précipitations sont faibles en mars et de juillet à septembre. L’exposition des collines, en hémicycle vers le sud et la protection des vents du nord par les forêts constituent des variantes méso-climatiques intéressantes.


 

 

 

Fiche technique

L'AOC « Rosette » est exclusivement réservée aux vins blancs tranquilles.

Vignoble

Pour les anciens décrets voir : Historique de l'AOC

Quelques informations sur le
Cahier des Charges
du 26 octobre 2011

1° Conduite du vignoble

Les vignes présentent une densité minimale de plantation de 4000 pieds par hectare.

La charge maximale moyenne à la parcelle est fixée à 8 000 kilogrammes par hectare.

L’irrigation est interdite

2° Vendange

Maturité :
Ne peuvent être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucre inférieure à 196 grammes par litre de moût.

Rendement :
Le rendement est fixé à 50 hectolitres par hectare.

Le rendement butoir est fixé à 60 hectolitres par hectare.

Divers :

Chai

1° Arrivée en cave

L'aire de production des vins
Les vins sont vignifiés et élevés dans une aire de production limité et défini par le cahier des charges.

Enrichissement
Les vins ne dépassent pas, après enrichissement, un titre alcoométrique volumique total de 15 %.

2° Vinification:
Les vins ayant droit à l'appellation contrôlée devront provenir des raisins récoltés à bonne maturité et vinifiés conformément aux usages locaux, ils bénéficieront de toutes les pratiques oenologiques actuellement autorisées par les lois et règlements en vigueur.


Les vins présentent après fermentation :
- une teneur en sucres fermentescibles (glucose et fructose) comprise entre 25 grammes par litre et 51 grammes par litre

Nos commentaires :

Aucune mention sur le cahier des charges interdit les copeaux de bois. Par conséquence, l'utilisation de copeaux de bois est autorisé pour cette AOC.


3° Contrôles
Le contrôle du respect du présent cahier des charges est effectué par un organisme tiers offrant des garanties de compétence, d'impartialité et d'indépendance, pour le compte de l'INAO, sur la base d'un plan de contrôle approuvé.

Les bulletins d'analyse sont effectués et conservés par le vignerons ou négociant, pendant une période de 6 mois à compter de la date de conditionnement.

 

 

Commercialisation


Cartes et Photos


Carte du Vignoble du Sud-Ouest

Adresses

Syndicat des AOC Rosette et Pécharmant    

Domaine de Coutancie

 

Les nouvelles sur l'appellation

   

 

 

 

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.