Fiche sur les vins AOC en France


Fronton

Situation Géographique
Historique de l'AOC
Cépages
Sols et Climat
La fiche technique de l'AOC
Cartes et Photos
Les adresses

Les nouvelles

 

 

Situation Géographique

Le vignoble de « Fronton » est situé dans la région viticole du Sud-Ouest

Le vignoble de « Fronton » est situé sur les départements du Tarn-et-Garonne et de la Haute-Garonne.

Le vignoble de « Fronton» est situé sur 20 communes ( 9 en Haute-Garonne, 11 en Tarn-et-Garonne):

département de la Haute-Garonne:
Bouloc (31620), Castelnau-d’Estrétefonds (31620), Fronton (31620), Saint-Rustice (31620), Vacquiers (31340), Villaudric (31620), Villematier (31340), Villemur-sur-Tarn (31340) et Villeneuve-lès-Bouloc (31620)

département de Tarn-et-Garonne
Bessens (82170), Campsas (82370), Canals (82170), Dieupentale (82170),
Fabas (82170), Grisolles (82170), Labastide-Saint-Pierre (82370), Montbartier (82700), Nohic (82370), Orgueil (82370) et Pompignan (82170).

 

 

Historique

 

ETYMOLOGIE :
Origine du nom « Fronton »

Le nom Fronton

HISTOIRE

Voir aussi : histoire du Sud-Ouest

Il remonte avec l'arrivée des Romains, Très ancien vignoble ( IVe siècle )

Au XIIème siècle

Au début du XIIème siècle, administrée par l’ordre des Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem (ancien Ordre de Malte), suite à des donations faites par différents seigneurs.

1122
Une donation à l’Ordre en 1122, par Pons Bernard de Benque, Alamande
son épouse et Payen, de l’église de Fronton et de tout ce qui en dépendait, se réservant la septième partie de la vendange.

Le vignoble de « Fronton » est donc déjà bien établi en ce début de XIIème siècle.
Dès cette époque, les vins sont particulièrement bien soignés et traités. Les archives communales de Fronton font état de nomination annuelle de « huict prudhommes pour procéder à la visite et vérification du vignoble du consulat de Fronton ». Ainsi, chaque quartier est visité et les prudhommes vérifient le niveau de maturité des raisins. Le rapport verbal est présenté à l’Assemblée consulaire, qui statue sur le choix du jour où peuvent débuter les vendanges. Le ban des vendanges est annoncé aux habitants par le crieur public.

Au XVème siècle

1470
En 1470, Aymerie de Senergues, prieur de l'Abbaye de la Daurade de Toulouse, octroie une charte de coutumes à ses sujets et autorise tous les serfs plantant de la vigne à revendiquer leur affranchissement et le droit de propriété sur les terres défrichées de Villaudric.

Au XVIIème siècle

Au XVIIème siècle, les deux paroisses de Fronton et Villaudric se disputent la suprématie du territoire.

Au XIXème siècle

1878
Le phylloxéra touche le frontonnais en 1878. Le cépage négrette N, anciennement dénommée localement « le négret », constitue la base de l’encépagement du vignoble avant le phylloxéra.

Il est largement replanté après la crise phylloxérique, mais avec le greffage, le plant est sujet à la coulure et plus sensible à la pourriture grise.

Au XXème siècle

1905
Création de la réprésion des fraudes en 1905 avec la définition de la notion de « Tromperie sur la marchandise », Loi du 1 août 1905 .
Quiconque, qu'il soit ou non partie au contrat, aura trompé ou tenté de tromper le contractant, par quelque moyen ou procédé que ce soit, même par l'intermédiaire d'un tiers :
- soit sur la nature, l'espèce, l'origine, les qualités substantielles, la composition ou la teneur en principes utiles de toutes marchandises ;
- soit sur la quantité des choses ou sur leur identité par la livraison d'une marchandise autre que la chose déterminée qui a fait l'objet du contrat ;
- soit sur l'aptitude à l'emploi, les risques inhérents à l'utilisation du produit, les contrôles effectués, les modes d'emploi ou les précautions à prendre,
Sera puni d'un emprisonnement de trois mois au moins, deux ans au plus et d'une amende de 1.000 F au moins, 250.000 F au plus ou de l'une de ces deux peines seulement.

1934
En 1934, « l’Association des Producteurs du vin de la Côte de Brouilly » est créée.

1944
L'appellation d'origine Vins Délimités de Qualité Supérieure "Villaudric" est reconnue par jugement du Tribunal civil de Première Instance de Toulouse le 28 juillet 1944. Elle s’étend alors sur 6 communes du département de la Haute-Garonne.

1945
le 31 juillet 1945, l'appellation d'origine Vins Délimités de Qualité Supérieure
« Fronton » ou « Côtes de Fronton » est reconnue, avec une zone géographique comprenant 15 communes des départements de la Haute-Garonne et du Tarn-et-Garonne.

1951

Les arrêtés du 2 avril 1951 concernant les conditions d'attribution du label des vins délimités de qualité supérieure aux vins bénéficiant des appellations d'origine " Fronton " - Côtes de Fronton " ou " Villaudric "
Fronton : pour les vins rouges, rosés et blancs

1970
En 1970, conscients de leurs histoires et usages communs, les hommes des deux appellations d’origine contrôlées se fédèrent en un seul syndicat.

1974
Les vins ne peuvent être mis en circulation avec une AOC sans un certificat délivré par l'institut national des appellations d'origine selon les dispositions du décret susvisé n° 74-871 du 19 octobre 1974 relatif aux examens analytique et organoleptique des vins à appellation d'origine contrôlée.

1975
Le décret du 7 février 1975 : l'appellation d'origine contrôlée « Côtes du Frontonnais »
Ainsi, l’appellation d’origine contrôlée « Côtes du Frontonnais » est reconnue par décret le 7 février 1975, avec deux dénominations géographiques : « Fronton » et « Villaudric ». « Côtes du Frontonnais » est réservé au vins rouges et rosés (il n'y a plus de vins blancs).
depuis 1975, "Côtes du frontonnais" peut-être suivi du nom de Fronton ou de Villaudic.

1° " Côtes du Frontonnais ", appellation pouvant être suivie du nom de Fronton :

Département de la Haute-Garonne.
Castelnau-d'Estrétefonds, Fronton, Saint-Rustice et Vacquiers.

Département de Tarn-et-Garonne.
Bessens, Campsas, Canals, Dieupentale, Fabas, Grisolles, Labastide-Saint-Pierre, Montbartier, Nohic, Orgueil et Pompignan

2° " Côtes du Frontonnais ", appellation pouvant être suivie du nom de Villaudric :

Département de la Haute-Garonne.
Bouloc, Fronton, Villaudric, Villematier, Villemur-sur-Tarn et Villeneuve-lès-Bouloc.



 

Au XXIème siècle

2000
Après un mois d'avril relativement pluvieux, le mois de mai a été assez chaud et plus sec que la moyenne. Ainsi, la floraison s'est déroulée fin mai- début juin, dans de bonnes conditions (températures de saison, quelques précipitations). Il n'y a pas eu de fait de problème de coulure (mauvaise fécondation).

Les mois de juin et juillet ont été plus pluvieux que la moyenne. Cette année, les viticulteurs ont eu maille à partir avec le mildiou, comme dans tout le Sud-Ouest, en raison des températures douces et de la pluviométrie relativement importante. Il a finalement été maîtrisé.

Un orage de grêle s'est abattu sur une grande partie du vignoble dans la nuit du 3 au 4 juillet et d'importants dégâts ont été à déplorer. Heureusement, les jours suivants ont été secs, chauds et accompagnés de vent, ce qui a permis aux baies touchées de bien sécher. Le feuillage a eu le temps de repousser. Ainsi, l'orage n'aura eu que des incidences sur la quantité mais pas sur la qualité. Parallèlement, les précipitations ont aussi permis de constituer des réserves en eau importantes.

le Syndicat des vignerons de côtes du frontonnais avait fixé l'ouverture du ban des vendanges au lundi 11 septembre 2000.

2004
15 millions de bouteilles/an
80% de rouge, 20% de vin rosé
20% à l'export
80% en France dont 40 % en GMS, 40 % dans les circuits traditionnels, 20 % en vente directe.

2005
Depuis le décret du 31 août 2005, les vins bénéficient de l'appellation d'origine contrôlée 'FRONTON"
Le décret du 7 février 1975 modifié relatif à l'appellation d'origine contrôlée « Côtes du Frontonnais » est abrogé.

2008
En 2008, une superficie de plus de 1700 hectares est exploitée par plus de 110 producteurs, répartis en 40 chais de vignerons indépendants, 1 cave coopérative et 2 négociants-vinificateurs. La production se répartit approximativement entre un tiers de vin rosé et deux tiers de vin rouge.

2009
Depuis le 1er Août 2009, l'Union Européenne met en place des réglements viniviticole. Les syndicats de vignerons travaillent sur des cahiers des charges pour faire valoir leur AOC Française.
La désacoolisation est autorisé, l'utilisation de copeaux , ...
Etiquetage :
- L’année de récolte, Millésime :
Il s’agit de l’année à laquelle ont été récoltés au moins 85% des raisins utilisés.
- Cépage :
Il s’agit au moins de 85% des raisins utilisés.

2011

Cahier des charges de l'AOC « Fronton »
du Décret n° 2011-1719 du 30 novembre 2011
JORF du 3 décembre 2011

2012
A compter de la récolte 2012, le mauzac B ne figure plus dans l'encépagement et l'ensemble des cépages gamay N, mérille N, cinsaut N représente au maximum 10 % de l'encépagement.

Les règles pour le «vin biologique» sont applicables à partir du 1er août 2012 .
Les vins issus de raisins de la vendange 2011 et qui auront été vinifiés conformément à la réglementation qui vient d'être votée pourront adopter le terme vin biologique et le logo bio de l'UE à partir du 1er août 2012.

 

 

 

 


 

 

Les Cépages

Appellation d'origine contrôlée « Fronton » :
Pour les vins rouges et rosés


Les vins sont issus des cépages suivants :
- cépage principal : négrette N ;
- cépages accessoires : cabernet franc N, cabernet-sauvignon N, cinsaut N, cot N, fer N, gamay N,
mérille N, syrah N.

ENCEPAGEMENT DU VIGNOBLE

- La proportion du cépage négrette N est supérieure ou égale à 50 % de l’encépagement.
- La proportion du cépage syrah N est inférieure ou égale à 40 % de l’encépagement.
- La proportion du cépage cot N est inférieure ou égale à 25 % de l’encépagement.
- La proportion du cépage fer N est inférieure ou égale à 25 % de l’encépagement.
- La proportion des cépages cabernet franc N et de cabernet-sauvignon N, ensembles ou séparément,
est inférieure ou égale à 25 % de l’encépagement.
- La proportion du cépage gamay N est inférieure ou égale à 15 % de l’encépagement.
- La proportion des cépages cinsaut N et mérille N, ensembles ou séparément, est inférieure ou égale à
5 % de l’encépagement.

La conformité de l’encépagement est appréciée sur la totalité des parcelles de l’exploitation produisant
le vin de l’appellation d’origine contrôlée.

VINIFICATION

Les vins sont issus du seul cépage négrette N ou d’un assemblage de raisins ou de vins de plusieurs cépages dont obligatoirement le cépage négrette N, majoritaire et représentant au moins 40 % de l’assemblage.

 

 



Ampélographie
( Etude des cépages )

Négrette :
La négrette est un cépage rouge qui fait partie de la famille des cotoïdes.
Au VIe siècle on trouve trace d’écrits mentionnant un cépage noir du nom de « Mavro = noir en grec », cultivé dans cette région.
Au XIIe siècle, on le retrouve sous le nom de « Negret ».
On la retrouve aussi dans les Charentes, en Vendée, et à l’Île de Ré sous le vocable de « ragoûtant », « folle Noire » ou « petit noir ».

 

HISTORIQUE

1951 :
AOVDQS Fronton : pour les vins rouges, rosés et blancs.
Cépages pour les vins blancs : Mauzac, Chalosse, Blanquette, sauvignon, sémillon, muscadelle.
2012 :
le mauzac B ne figure plus dans l'encépagement et
l'ensemble des cépages gamay N, mérille N, cinsaut N représente au maximum 10 % de l'encépagement
2019 :
A partir de la récolte 2019, l'ensemble des cépages gamay N, mérille N, cinsaut N représente au maximum 5 % de l'encépagement ;
- cot N, fer N, syrah N, chacun de ces cépages représentant au maximum 25 % de l'encépagement ;
- cabernet franc N et cabernet sauvignon N, ces deux cépages représentant ensemble au maximum 25 % de l'encépagement.
 

 

 

Sols et Climat

Le sol est sur des terrasses alluviales argilo-graveleuses entre le Tarn et la Garonne.

La zone géographique de l’appellation d’origine contrôlée « Fronton » se situe à une vingtaine de kilomètres au nord de Toulouse, sur les terrasses d’alluvions anciennes du Tarn, déposées sur le substrat molassique tertiaire au cours des différentes glaciations du quaternaire.

Les parcelles précisément délimitées pour la récolte des raisins sont réparties sur les 3 niveaux géomorphologiques de la basse, moyenne et haute terrasse du Tarn, excluant la basse plaine du Tarn ainsi que les sols développés sur les molasses oligocènes apparaissant au sud et à l’ouest de cette zone.

Les alluvions, provenant du Massif Central, sont caractérisées par leur richesse en éléments siliceux, graves et sables, et par l’absence de calcaire. La basse terrasse, située à une altitude moyenne de 130 mètres, présente des sols de nature hétérogène, où se mêlent limons, sables plus ou moins grossiers et
argiles, irrégulièrement répartis.

L’altitude de la moyenne terrasse varie entre 130 mètres et 160 mètres. Les sols présentent une altération et un lessivage plus important que sur la basse terrasse.
Enfin, la haute terrasse, terrasse la plus ancienne et la plus réduite en surface, culmine à 200 mètres d’altitude. L’érosion ayant entraîné les éléments les plus fins, les sols y sont riches en graviers et galets.

Ainsi la zone géographique se répartit sur 20 communes, partagées entre les départements de la Haute- Garonne et du Tarn-et-Garonne.
Le paysage présente une topographie globalement plane. Les variations de paysage sont le fait de buttes peu marquées, des talus entre les terrasses et des versants peu accentués créés par les ruisseaux affluents du Tarn.

 

 

 

Le Climat est sous l'influence conjointe des climats océanique et méditerranéen caractérisée par un ensoleillement important (2100 heures par an) et un régime de pluies faibles (650 mm par an)

Les hivers sont relativement doux.
Le printemps marque une nette élévation des températures et l’été est caractérisé
par un ensoleillement important et des températures élevées.

La pluviométrie annuelle oscille en moyenne entre 650 millimètres et 700 millimètres. Elle est régulièrement répartie le long de l’année, excepté au printemps, caractérisé par un pic de pluviométrie important.

Les vents dominants sont les vents d'ouest. Océaniques, ils apportent des formations nuageuses et des précipitations. Un peu moins fréquent, le vent d'Autan est un vent chaud et sec venant du sud-est.

 

 


Fiche technique

L'AOC « Fronton» produit des vins rouges et rosés

Vignoble

Pour les anciens décrets voir : Historique de l'AOC

Quelques informations sur le
Cahier des Charges
du 03 décembre 2011



1° Conduite du vignoble


Les vignes présentent une densité minimale à la plantation de 4000 pieds à l’hectare

Pour les vignes conduites selon le mode de conduite dit « palissage plan relevé »

La charge maximale moyenne à la parcelle est fixée à 9000 kilogrammes par hectare.
Lorsque l’irrigation est autorisée conformément aux dispositions de l’article D. 645-5 du code rural et de la pêche maritime, la charge maximale moyenne à la parcelle des parcelles irriguées est fixée à 7000 kilogrammes par hectare.

2° Vendange

Maturité :
Richesse en sucre des raisins.
Ne peuvent être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucre inférieure à 180 grammes par litre de moût.

Rendement :
Le rendement de base est fixé :
pour les vins rosés, à 55 hectolitres par hectare.
pour les vins rouges, à 50 hectolitres par hectare.

Le rendement butoir est fixé à 60 hectolitres à l'hectare.

Divers :


Chai


1° arrivée au Chai

L'aire de production des vins
L'aire de production des vins ayant droit à cette appellation d'origine contrôlée est délimitée à l'intérieur de communes indiqué dans le cahier des charges.

Enrichissement
- Pour les vins rouges, les techniques soustractives d’enrichissement sont autorisées et le taux maximum de concentration partielle par rapport aux volumes mis en oeuvre est fixé à 10 %.
- Les vins ne dépassent pas, après enrichissement, le titre alcoométrique volumique total de 13 %.

2° Vinification
Les vins doivent provenir de raisins récoltés à bonne maturité et vinifiés conformément aux usages locaux.

Titre alcoométrique volumique naturel minimum
- Les vins rouges présentent un titre alcoométrique volumique naturel minimum de 11 %
- Les vins rosés présentent un titre alcoométrique volumique naturel minimum de 10,5 %

Les vins rouges font l’objet d’un élevage minimum jusqu’au 15 janvier de l’année qui suit celle de la récolte.

 

Nos commentaires :

Aucune mention sur le cahier des charges interdit les copeaux de bois. Par conséquence, l'utilisation de copeaux de bois est autorisé pour cette AOC.



3° Contrôles
Le contrôle du respect du présent cahier des charges est effectué par un organisme tiers offrant des garanties de compétence, d'impartialité et d'indépendance, pour le compte de l'INAO, sur la base d'un plan de contrôle approuvé.

 

 

Commercialisation

 

Date de mise en marché à destination du consommateur.
- Les vins rosés sont mis en marché à destination du consommateur selon les dispositions de l’article
D. 645-17 du code rural et de la pêche maritime.
- A l’issue de la période d’élevage, les vins rouges ne peuvent être mis en marché à destination du
consommateur qu’à partir du 1er février de l’année qui suit celle de la récolte.


Cartes et Photos


Carte du Vignoble du Sud-Ouest

Adresses

Maison des vins
51 avenue Adrien Escudier
31620
Fronton
Tél : 05 61 82 46 33
L'Interprofession des Vins du Sud-Ouest
31321
Castanet Tolosan
Site Internet
www.france-sudouest.com/
xxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxx
Château Baudare    
Château Bellevue La Forêt    
Château Bouissel    

CHATEAU CLAMENS

Jean Michel BEGUÉ

720, Chemin du Tapas
31620
Fronton
Tél. 0561824532
Fax 0562792173
Château la Colombière   Tél. : 05 61 82 44 05
Château Le Roc    
Château Saint Louis
82370
Labastide Saint Pierre
www.chateausaintlouis.fr
Château Viguerie de Beulaygue    
Domaine de Matabiau    

 

 

Les nouvelles sur l'appellation

 

 

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.