Fiche sur les vins AOC en France

Estaing

Situation Géographique
Historique de l'AOC
Cépages
Sols et Climat
La fiche technique de l'AOC
Cartes, Photos et Vidéos
Les adresses

Les nouvelles

 

Situation Géographique

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Estaing » est situé dans la région viticole du Sud-Ouest.

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Estaing » s’étend sur 3 communes du département de l’Aveyron :

Coubisou, Estaing et Sébrazac

 

 

La zone géographique est située dans la haute vallée du Lot, au nord du département de l’Aveyron et au pied du massif de l’Aubrac.

L'aire de production établie en 1965, modifiée en 1994.

 

 

 

Historique

ETYMOLOGIE :
Origine du nom

 

HISTOIRE

Regardez aussi : L'histoire du Sud-Ouest

L’implantation des premières vignes au coeur de la vallée du Lot date certainement de l’époque romaine.

92
L’édit de l'empereur romain Domitien, en 92, interdisait la plantation de nouvelles vignes hors d’Italie ; il fit arracher partiellement les vignes en Bourgogne afin d’éviter la concurrence.

280
Probus annula l'édit de Dominitien en 280.

Au VIIIème siècle

732
l’expansion du vignoble est liée à la présence des communautés religieuses de l’Abbaye de Bonneval située sur la commune du Cayrol, de la Domerie d’Aubrac et surtout de l’Abbaye de Conques, bâtie en 732.

Au XIème siècle

1147
Appartenant à la filiation directe de Cîteaux (par Bonnevaux et Mazan), l'abbaye de Bonneval en Rouergue voit le jour en 1147.

Au XVIIème siècle

Le monastère de l'abbaye de Bonneval en Rouergue connut son apogée aux XIIe et XIIIe siècles, tant par rapport au nombre de moines qu'à l'extension des biens et possessions. L'abbaye devient une des plus riches de la région, à la faveur de nombreux dons.

Au XVIIème siècle

1659
En 1659 nous avons suffisamment d'éléments pour dresser un premier état des lieux :
On recense pas moins de 4203 journées taillables ( imposables). Une journée correspondant à 321 m2, nous avons donc au moins 140 ha de vigne à cette époque.

Le cépage dominant paraît avoir été le Négret (de Banhars actuel ?) avec un peu de "Saumonces" (Mansoi, fer Servadou). Les traitements de la vigne étaient inconnus, la taille se faisait à la serpe, le transport du fumier, des pierres et de la vendange se faisait à l'aide du "carrigeadou", sorte de grand panier posé sur les épaules et la tête du vigneron.

Colbert fait planté des vignes, le vignoble sur la commune d'Estaing attrint 345 hectares.

Au XVIIIème siècle

La liste des cépages cultivés avant la révolution fait état du « saumencès noir » (fer servadou N), du mouyssaguès N, du « négret » (négret de Bahnars N) et du chenin B.

Au XIXème siècle

1807
Un inventaire datant de 1807 cite le gamay N et le saint-côme B.

1835
En 1835, il y a 228 ha de vignes

1837
En 1837, il y a 227 ha de vignes qui ont produit 4500 hl de vins.

 

1850
L'oïdium avait fait son apparition vers 1850.

1862
En 1862, il y a 227 ha de vignes qui produisent 8172 hl de vins.

1884
En 1884, les premiers symptômes du phylloxéra apparaissent dans la région. La crise phylloxérique anéantit le vignoble et détruit le fragile équilibre de l’économie de la vallée, la vigne représentant alors la moitié du revenu des petites exploitations. La misère s’installe et conduit à un exode massif.

En 1884, la récolte est nulle à Estaing, alors qu'elle représentait la moitié du revenu des petites exploitations.

1896
En 1896, il y a 60 ha de vignes qui ont produisent 800hl de vins

1887
Alors que le phyloxéra continue ses ravages, le mildiou et le black-rot font leur apparition dans les années 1887-1889.

1890
La réhabilitation du vignoble dans la haute vallée du Lot est impulsée par l'Abbé BELLOC, curé du Monastère de Cabrespine.
A partir de 1890, il se consacre à la recherche des meilleures solutions techniques afin de replanter le vignoble. Ainsi, il écrit dans ses mémoires : « Ayant trouvé les portegreffes résistants et qui s’adaptaient au sol, il s’agissait de trouver les cépages qui, tout en produisant, conserveraient au vin sa finesse, ou même, donneraient une qualité supérieure ». Les cépages cabernet-sauvignon N et pinot noir N sont alors introduits dans le vignoble estagnol.

Au XXème siècle


1900
En 1900, il y a 100ha de vignes qui produisent 3000hl de vins

1913
En 1913, 145 hectares de vigne sont recensés autour d’Estaing.
La production de vin est de 4 350 hl

1942
La première demande de labellisation date de 1942

1945
L'appellation VDQS de la Vallée du lot est optenue en 1945 .

1956
Les fortes gelées de 1956 détruisent la quasi totalité du vignoble estagnol.

1963
En 1963, une demande d 'AOVDQS est déposée en commun pour Entraygues-Fel et Estaing

Nous comptons que 55ha de vignes en 1963.

1965
L'appellation d’origine vin délimité de qualité supérieure « Vins d’Estaing » est reconnu par arrêté du 4 novembre1965.

1974
Les vins ne peuvent être mis en circulation avec une AOC sans un certificat délivré par l'institut national des appellations d'origine selon les dispositions du décret susvisé n° 74-871 du 19 octobre 1974 relatif aux examens analytique et organoleptique des vins à appellation d'origine contrôlée.

Nous comptons que 53ha en 1974

1994
Révision de l’aire parcellaire de production telle qu’approuvée par l’Institut national de l’origine et de la qualité lors des séances du comité national compétent des 23 et 24 juin 1994.

1997
La cave coopérative est née en 1997, elle regroupe 10 viticulteurs et 18 ha de la surface classée en AOVDQS Estaing.

En 1997, sur les trois communes de l'appellation (Coubisou, Estaing et Sébrazac) il ne reste que 54ha de vigne dont seulement 14ha classés en VDQS.

1999
la production labellisé atteint les 686hl (récolte 1999).
Le volume de la cave coopérative pour la récolte 1999 est de 488 hl.
Les indépendants étaient au nombre de quatre, deux sur Estaing et deux à Sébrazac.
En 1999 ils ont récolté près de 198 hl et représentent 30% de la récolte 1999 en détenant 3ha de vigne.

Au XXIème siècle

2000
En 2000, la production labellisée atteignit 686 hectolitres

2006
En 2006 ouverture de la Maison de la Vigne du Vin et des Paysages d'Estaing, gérée par les Vignerons d'Olt;cette maison est à la fois lieu de production et de commercialisation du vin d'Estaing et lieu d'acceuil du public avec l'exposition

2008
En 2008, une superficie d’environ 20 hectares est exploitée par une douzaine d’opérateurs, répartis au sein de 3 chais particuliers et de la cave coopérative. Le volume récolté de 600 hectolitres se répartit approximativement entre 2/3 de vin rouge, 1/4 de vin rosé et 10 % de vin blanc.

Présentation en 2008 du film « Coustoubis, les gens du vin d'Estaing ».

2009
Depuis le 1er Août 2009, l'Union Européenne met en place des réglements viniviticole. Les syndicats de vignerons travaillent sur des cahiers des charges pour faire valoir leur AOC Française.
La désacoolisation est autorisé, l'utilisation de copeaux , ...
Etiquetage :
- L’année de récolte, Millésime :
Il s’agit de l’année à laquelle ont été récoltés au moins 85% des raisins utilisés.
- Cépage :
Il s’agit au moins de 85% des raisins utilisés.

2010
En 2010 la récolte est de 750 hl pour une surface classée de près de 20 ha

2011

Le 18 Avril 2011 le syndicat de défense de l'appellation d'origine Vins d'Estaing est reconnu en qualité d'organisme de défense et de gestion(ODG) pour l'appellation d'origine contrôlée Estaing.

Le 19 Mai 2011 le comité national des appellations d'origine relatives aux vins et aux boissons alcoolisées et des eaux-de-vie de l'INAO agrée le cahier des charges de l'AOC Estaing;

Le 9 Septembre 2011 le plan d'inspection de l'AOC Estaing est approuvé par le conseil des agréments et contrôles de l'INAO.

L’appellation d’origine contrôlée « Estaing » est reconnue le 03 novembre 2011.

Le Cahier des charges défini l'aoc « Estaing »,
homologué par le décret n° 2011-1440 du 3 novembre 2011,
JORF du 5 novembre 2011

En 2011, il restera que deux vignerons indépendants, le troisième n'ayant pas pu se mettre à niveau pour la démarche AOC. Ces deux vignerons ont près de 2 ha de vigne pour une production de 80 hl et se situent sur la commune de Sébrazac.

2012
Les règles pour le « vin biologique » sont applicables à partir du 1er août 2012 .
Les vins issus de raisins de la vendange 2011 et qui auront été vinifiés conformément à la réglementation qui vient d'être votée pourront adopter le terme vin biologique et le logo bio de l'UE à partir du 1er août 2012.

Pour la cave coopérative
Sur la récolte 2012 compromise par un orage de grêle détruisant 80% du vignoble d’Impers et 70% de celui d’Estaing, la récolte a pu débuter le 24 septembre 2012.
le volume de la récolte est seulement 45 tonnes de raisins pour 42 hl de blanc AOC, 178 hl de rouge AOC, 74 hl de rosé AOC et 20 hl IPG rouge et blanc

2013
Les vendanges 2013 devraient débuter à Estaing et Millau (cépage gamay) aux alentours du 10 octobre. Il faut, en effet remonter à 1984, pour retrouver une année aussi "tardive".
Les vendanges 2013 se sont achevées le 28 octobre dans le vignoble AOC Estaing.

 

 

 


Regardez aussi : L'histoire du Sud-Ouest

 

 

 

 

Les Cépages

Appellation d'origine contrôlée « Estaing » :
Cahier des charges du 03 novembre 2011
Vins Blanc

 

- cépage principal : chenin B ;
- cépage complémentaire : mauzac B;
- cépages accessoires :
         saint-côme B (dénommé localement rousselou).

ENCEPAGEMENT DU VIGNOBLE

- La proportion du cépage chenin B est supérieure ou égale à 50 % de l’encépagement ;
- La proportion du cépage mauzac B est supérieure ou égale à 10 % de l’encépagement ;
- La proportion du cépage accessoire est inférieure ou égale à 25 % de l’encépagement.

VINIFICATION

- Les vins proviennent de l’assemblage de raisins ou de vins dans lequel 2 cépages sont obligatoirement présents ;
- La proportion du cépage chenin B est supérieure à 50% ;
- La proportion du cépage mauzac B est supérieure à 10 % ;
- La proportion de l’ensemble des cépages accessoires est inférieure à 20 %.

 

 

Vin rosé

 

- cépages principaux : fer N et gamay N ;
- cépages complémentaires :
         cabernet franc N et cabernet-sauvignon N ;
- cépages accessoires :
      abouriou N ,castet N, duras N, merlot N,
      mouyssaguès N, négret de Banhars N et pinot noir N.

ENCEPAGEMENT DU VIGNOBLE

- La proportion de l’ensemble des cépages principaux est supérieure ou égale à 50 % de l’encépagement ;
- la proportion du cépage fer N est supérieure ou égale à 30 % de l’encépagement ;
- La proportion de l’ensemble des cépages complémentaires est supérieure ou égale à 10 % de l’encépagement ;
- La proportion de chaque cépage accessoire est inférieure ou égale à 30 % de l’encépagement.

VINIFICATION

- Les vins proviennent de l’assemblage de raisins ou de vins dans lequel 2 cépages sont obligatoirement présents ;
- La proportion du cépage gamay N et est comprise entre 50% et 80% ;
- La présence d’un cépage complémentaire est obligatoire.


Vin rouge

 

- cépages principaux : fer N et gamay N ;
- cépages complémentaires :
         cabernet franc N et cabernet-sauvignon N ;
- cépages accessoires :
      abouriou N ,castet N, duras N, merlot N,
      mouyssaguès N, négret de Banhars N et pinot noir N.

ENCEPAGEMENT DU VIGNOBLE

- La proportion de l’ensemble des cépages principaux est supérieure ou égale à 50 % de l’encépagement ;
- la proportion du cépage fer N est supérieure ou égale à 30 % de l’encépagement ;
- La proportion de l’ensemble des cépages complémentaires est supérieure ou égale à 10 % de l’encépagement ;
- La proportion de chaque cépage accessoire est inférieure ou égale à 30 % de l’encépagement.

VINIFICATION

- Les vins proviennent de l’assemblage de raisins ou de vins dans lequel 3 cépages sont obligatoirement présents ;
- Les 2 cépages principaux sont obligatoirement présents dans une proportion minimale de 50 % ;
- La proportion de cépage fer N est supérieure à 30%.



Ampélographie
( étude des cépages )

Saint-Côme B
(dénommé localement rousselou).

Chenin B
* C'est un cépage très ancien en Anjou, son origine n'est pas connu à ce jour.
On connaît le cépage « Chenin blanc » avec certitude en Anjou dès l’an 845, grâce à des documents d’époque qui portent le sceau de Charles le Chauve (un des petit-fils de Charlemagne). Puisque dès 845, la présence du cépage Chenin est connue avec certitude à l'Abbaye Saint Maur de Glanfeuil. La Charte de Charles le Chauve institue la dotation de plants de vigne en faveur de l’Abbaye. Ici, il est appelé Plant d’Anjou.
* Les synonymes :
Agudelo ou Agudillo (Espagne), Anjou, Blanc d’Aunis, Capbreton blanc (Landes), Coué-fort (Gers ), Gros Chenin (Maine-et-Loire et Indre-et-Loire), Gros Pineau (Touraine), Pineau d’Anjou (Mayenne), Pineau de la Loire (Indre-et-Loire), Pineau de Savennières, Pineau de Vouvray, Plant d’Anjou (Indre-et-Loire), Plant de Brézé, Ronchalin, Rouchelein ou Rouchelin (Gironde et Périgord), et Steen (Afrique du Sud).


Cépage Chenin B

Abouriou N
(dénommé localement gamay Saint-Laurent N)

Fer N
Le cépage Fer est appelé « saumencès noir » (fer servadou N) eu XVIIIème siècle.

 

Historique

La liste des cépages cultivés avant la révolution fait état du « saumencès noir » (fer servadou N), du mouyssaguès N, du « négret » (négret de Bahnars N) et du chenin B.

1807 : un inventaire cite le gamay N et le saint-côme B.
1890 : Les cépages cabernet-sauvignon N et pinot noir N sont introduits.

 

 

 

Sols et Climat


Le sol
est composé calcaire et schiste

Le substratum géologique est composé de grès permiens, de couleur rouge violacé due à leur richesse en oxydes de fer et dénommés localement « rougiers », de calcaires secondaires et de schistes métamorphiques.

Les sols qui se sont développés, généralement riches en débris pierreux, sont peu
profonds et présentent une faible fertilité.

Le vignoble est un vignoble de « montagne », dont les parcelles s’étagent entre 350 mètres et 500 mètres d’altitude. Les parcelles de vigne sont situées sur les pentes des vallées bien exposées, et sont plantées généralement en terrasses. Ces terrasses portent le nom local de « bancas » et confèrent à la vallée un paysage emblématique.

 


Le Climat
est soumis à de multiples influences, continentales, océaniques et
méditerranéennes.

Les hivers sont rigoureux, compte tenu de la proximité des hauts plateaux du massif
de l’Aubrac.

Les printemps sont pluvieux alors que les étés sont chauds et secs.

Les automnes sont généralement très ensoleillés et doux.

La pluviométrie annuelle est comprise entre 850 millimètres et 1000 millimètres.

 

 

 

 

 

Fiche technique

L’AOC « Estaing » est réservée aux vins tranquilles rouges, rosés et blancs.

Vignoble

Pour les anciens décrets voir : Historique de l'AOC

Quelques informations sur le
Cahier des Charges
du 03 novembre 2011

1° Conduite du vignoble

Les vignes présentent une densité minimale à la plantation de 5000 pieds à l’hectare.

Les vignes sont conduites en mode « palissage plan relevé ».

La charge maximale moyenne à la parcelle est fixée à 8500 kilogrammes par hectare ;
- Lorsque l'irrigation est autorisée, la charge maximale moyenne à la parcelle des parcelles irriguées est fixée à 8000 kilogrammes par hectare pour les vins blancs et 7000 kilogrammes par hectare pour les vins rouges et rosés.

2° Vendange

Maturité :

Richesse en sucre des raisins
Ne peuvent pas être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucre inférieure à :
- 170 grammes par litre de moût pour les vins blancs ;
- 183 grammes par litre de moût pour les vins rouges et rosés.

Les vins présentent un titre alcoométrique volumique naturel minimum de 10.5 %.

Rendement :

Le rendement est fixé à
- pour les vins blancs : 60 hectolitres par hectare.
- pour les vins rouges et rosés : 55 hectolitres par hectare.

Le rendement butoir est fixé à
- pour les vins blancs : 66 hectolitres par hectare.
- pour les vins rouges et rosés : 60 hectolitres par hectare. .

Divers :

Les vins sont issus de raisins récoltés manuellement.



Chai


1° Arrivée en cave

L'aire de production des vins
Les vins sont vignifiés et élevés dans une aire de production limité et défini par le cahier des charges.

Enrichissement
Les vins ne dépassent pas, après enrichissement, le titre alcoométrique volumique total de 12,5%.

2° Vinification:
Les vins ayant droit à l'appellation d'origine contrôlée doivent être vinifiés conformément aux usages locaux. Ils bénéficient de toutes les pratiques oenologiques autorisées par les lois et règlements en vigueur.

- Les vins blancs et rosés font l’objet d’un élevage au moins jusqu’au 15 janvier de l’année qui suit celle de la récolte.

- Les vins rouges font l’objet d’un élevage au moins jusqu’au 15 mars de l’année qui suit celle de la récolte

Nos commentaires :

Aucune mention sur le cahier des charges interdit les copeaux de bois. Par conséquence, l'utilisation de copeaux de bois est autorisé pour cette AOC.

 


3° Contrôles
Le contrôle du respect du présent cahier des charges est effectué par un organisme tiers offrant des garanties de compétence, d'impartialité et d'indépendance, pour le compte de l'INAO, sur la base d'un plan de contrôle approuvé.

Les bulletins d'analyse sont effectués et conservés par le vignerons ou négociant, pendant une période de 6 mois à compter de la date de conditionnement.

 

Commercialisation


Date de mise en marché à destination du consommateur

- A l’issue de la période d’élevage les vins blancs et rosés sont mis en marché à destination du consommateur à partir du 1er février de l’année qui suit celle de la récolte ;

- A l’issue de la période d’élevage, les vins rouges sont mis en marché à destination du consommateur à partir du 1er avril de l’année qui suit celle de la récolte.

Etiquette

L’étiquetage des vins bénéficiant de l’appellation d’origine contrôlée peut préciser l’unité géographique plus grande « Sud-Ouest ».



 

Cartes, Photos et Vidéos


Carte du Vignoble du Sud-Ouest

 

 

Adresses

L'Interprofession des Vins du Sud-Ouest
Centre INRA
Chemin de Borde Rouge

BP 92123
31321 Castanet Tolosan

Tél. : 05 61 73 87 06
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
Château de Beauregard
Les Camps
12190 Sébrazac

Domaine de Majorac
Lou Sang del Païs
12190 Sébrazac
 
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
LES VIGNERONS D'OLT

Maison de la vigne, du vin et des paysages d'Estaing
L'Escaillou
12190 Coubisou
 

 

Les nouvelles sur l'appellation

   

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.