Fiche sur les vins AOC en France

Côtes de Toul

Situation Géographique
Historique de l'AOC
Cépages
Sols et Climat
La fiche technique de l'AOC
Cartes et Photos
Les adresses

Les nouvelles

 

 

Situation Géographique

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Côtes de Toul » est situé dans la région viticole de la Loraine


L'AOC « Côtes de Toul » est situé sur les communes suivantes du département de Meurthe-et-Moselle :

Blénod-lès-Toul, Bruley, Bulligny, Charmes-la-Côte,
Domgermain, Lucey, Mont-le-Vignoble, Pagney-derrière-Barine.

 

La zone géographique s’étend à l’ouest de la ville de Toul, sur une distance de 20 kilomètres, le long d’une cuesta orientée nord-sud, issue de l’érosion de couches sédimentaires du Bassin Parisien. Elle est bordée par un plateau sus-jacent et domine la plaine en contrebas.

 

L'aire de production établie en 1951, modifiée en 1984.

 

 

Historique

 

Déjà chanté durant l’Antiquité par le poète romain AUSONE, le vignoble des « Côtes de Toul » existait encore sous l’ère carolingienne pour se développer sous l’impulsion des Ducs de Lorraine et des Evêques de Toul.

Xème siècle

Au Xème siècle, le « Chapitre de Toul » est le propriétaire de surfaces en vigne très importantes notamment à Bruley et à Lucey où l’on retrouve encore le lieu-dit « Les vignes l’Evêque ».

au XIVème siècle

1355
En 1355, une ordonnance fixe le mode de culture à employer pour les vignes

au XVIIème siècle

1666
L'ordonnance du 16 avril 1666 interdit les cultures intercalaires.

au XIXème siècle

1822
L’itinéraire technique imposé pour l’obtention des vins gris est bien évidemment appliqué aux cépages blancs, ce qui confère aux vins blancs leur finesse et leur structure, déjà reconnues par Jules Guyot (1822), qui appréciait particulièrement ceux de la commune de Bruley.

1833
En 1833, la Lorraine possédait 34 000 hectares de vignes

A la fin du XIXème siècle, les vins produits dans la région de Toul correspondaient à ce qui était dénommé « vin gris de Lorraine » et vendus généralement sous le nom de « Vin gris du Toulois » ou encore « Vin gris des Côtes de Toul ».

au XXème siècle

1951
les producteurs du toulois, désireux de renouer avec les vins ayant fait la réputation des « Côtes de Toul » et de faire perdurer cet héritage, se fédèrent autour d’un syndicat de défense en 1951.

L’arrêté de 1951 reconnaît l’appellation d’origine vin délimité de qualité supérieure « Côtes de Toul ».

1974
Les vins ne peuvent être mis en circulation avec une AOC sans un certificat délivré par l'institut national des appellations d'origine selon les dispositions du décret susvisé n° 74-871 du 19 octobre 1974 relatif aux examens analytique et organoleptique des vins à appellation d'origine contrôlée.

1991
A partir de 1991, un investissement collectif en recherche est réalisé en technique de
vinification du vin « gris » avec pour objectif de parvenir à un optimum qualitatif dans le respect de son originalité. Ces recherches ont permis notamment de faire évoluer l’encépagement du vin gris en réintroduisant dans l’assemblage un deuxième cépage principal, le pinot noir N, qui fait partie de la famille des cépages la plus ancienne et la plus noble du vignoble.

1984
Révision de l’aire parcellaire de production telle qu’approuvée par l’Institut national de l’origine et de la qualité lors de la séance du comité national compétent du 16 février 1984.

1998
l’appellation d’origine contrôlée « Côtes de Toul », initialement reconnue par
le décret du 31 mars 1998

au XXIème siècle

2009
Depuis le 1er Août 2009, l'Union Européenne met en place des réglements viniviticole. Les syndicats de vignerons travaillent sur des cahiers des charges pour faire valoir leur AOC Française.
La désacoolisation est autorisé, l'utilisation de copeaux , ...
Etiquetage :
- L’année de récolte, Millésime :
Il s’agit de l’année à laquelle ont été récoltés au moins 85% des raisins utilisés.
- Cépage :
Il s’agit au moins de 85% des raisins utilisés.

Les caves particulières représentent, en 2009, 45% de la production, et ont beaucoup investi dans la modernisation de leurs caves et dans le développement de points d’accueil pour la vente au caveau. Elles trouvent à leur côté un propriétaire-négociant (40 % de la production) et une cave coopérative (15 % de la production).

 

2011

Cahier des charges de l’AOC « Côtes de Toul »
homologué par le décret n°2011-1159 du 22 septembre 2011,
JORF du 24 septembre 2011

2012

Décret n° 2012-655 du 4 mai 2012 relatif à l'étiquetage et à la traçabilité des produits vitivinicoles et à certaines pratiques œnologiques, JORF n°0107 du 6 mai 2012

Les règles pour le « vin biologique » sont applicables à partir du 1er août 2012 .
Les vins issus de raisins de la vendange 2011 et qui auront été vinifiés conformément à la réglementation qui vient d'être votée pourront adopter le terme vin biologique et le logo bio de l'UE à partir du 1er août 2012.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Cépages

Appellation d'origine contrôlée « Côtes de Toul » :
Pour les vins blancs :


aubin B, auxerrois B.

Les vins gris


- cépages principaux : gamay N, pinot noir N ;
- cépages accessoires : aubin B, auxerrois B, meunier N.

ENCEPAGEMENT DU VIGNOBLE

- La présence des deux cépages principaux est obligatoire dans l’encépagement.
- La proportion de chacun des cépages principaux est inférieure ou égale à 85 % de l’encépagement.
- La proportion du cépage pinot noir N est supérieure ou égale à 10 % de l’encépagement.
- La proportion de l’ensemble des cépages accessoires est inférieure ou égale à 15 % de l’encépagement.

VINIFICATION

Les vins gris sont issus de l’assemblage de raisins ou de vins issus au moins de 2 cépages dont obligatoirement les 2 cépages principaux. Les cépages principaux sont majoritaires dans l’assemblage.

 

Pour les vins rouges :

 

pinot noir N.

 

Historique

 

 

 

 

 

 

Sols et Climat


Le sol
est composé d' argilo-calcaires et caillouteux

Le vignoble trouve des conditions idéales d’implantation sur le talus bien exposé de la cuesta. Ce dernier est développé sur marnes jurassiques (Oxfordien). Les marnes sont recouvertes d’éboulis calcaires mêlés à des argiles issues de l’altération de ces dernières. Cette formation de versant comporte plus d’éléments grossiers en haut de pente.

 


Le Climat
est un climat dit « continental tempéré ».

Cependant, l’influence des vents océaniques est nuancée par la topographie et par l’exposition. Les mésoclimats qui en résultent revêtent une importance particulière pour la culture de la vigne.

Les coteaux orientés à l’est et au sud, protégés des vents dominants, surplombent la Moselle, sur sa rive gauche. L’altitude est comprise entre 245 mètres et 380 mètres. Les hivers y sont froids et secs et les gelées printanières peu fréquentes. Les étés sont marqués par des chaleurs peu orageuses et les automnes sont souvent très ensoleillés.

 

 

 

 

 


Fiche technique

L’appellation d’origine contrôlée « Côtes de Toul » est réservée aux vins tranquilles blancs, gris et rouges.

Vignoble

Pour les anciens décrets voir : Historique de l'AOC

Quelques informations sur le
Cahier des charges
du 22 septembre 2011

1° Conduite du vignoble

Les vignes présentent une densité minimale à la plantation de 4500 pieds par hectare.

- La charge maximale moyenne à la parcelle est fixée à 10500 kilogrammes par hectare pour le cépage pinot noir N.
- La charge maximale moyenne à la parcelle est fixée à 12000 kilogrammes par hectare pour les autres cépages.

- L’épamprage est obligatoire. Il est réalisé au 31 juillet au plus tard.

L’irrigation est interdite.

2° Vendange

Maturité :

Ne peuvent être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucre inférieure à :
- Vins gris 153 grammes par litre de moût
- Vins blancs 161 grammes par litre de moût
- Vins rouges 171 grammes par litre de moût

Les vins présentent un titre alcoométrique volumique naturel minimum de
- Vins gris 9,5 %
- Vins blancs 10 %
- Vins rouges 10,5 %

Rendement :

Le rendement est fixé à :
- pour les vins blancs et gris, à 60 hectolitres par hectare.
- les vins rouges, à 45 hectolitres par hectare.

Le rendement butoir est fixé à :
- pour les vins blancs et gris, à 72 hectolitres par hectare.
- pour les vins rouges, à 54 hectolitres par hectare.

Divers :

La date de début des vendanges est fixée (Ban des vendanges)

 



Chai

1° arrivée au Chai

L'aire de production des vins
Les vins sont vignifiés et élevés dans une aire de production limité et défini par le cahier des charges.

Enrichissement
Les vins ne dépassent pas, après enrichissement, le titre alcoométrique volumique total suivant :
Vins gris 12 %
Vins blancs 12,5 %
Vins rouges 13 %

2° Vinification
Les vins ayant droit à l'appellation d'origine contrôlée doivent être vinifiés conformément aux usages locaux. Ils bénéficient de toutes les pratiques oenologiques autorisées par les lois et règlements en vigueur.

- L’utilisation des morceaux de bois est interdite.

Les vins gris sont issus de la vinification en blanc, par égouttage ou pressurage immédiat, des raisins.


3° Contrôles
Le contrôle du respect du présent cahier des charges est effectué par un organisme tiers offrant des garanties de compétence, d'impartialité et d'indépendance, pour le compte de l'INAO, sur la base d'un plan de contrôle approuvé.

Les bulletins d'analyse sont conservés, pendant une période de 6 mois à compter de la date de conditionnement.

 

Commercialisation


Date de mise en marché à destination du consommateur.
Les vins sont mis en marché à destination du consommateur selon les dispositions de l’article D. 645-17 du code rural et de la pêche maritime. (15 décembre)


 

Cartes et Photos


Carte du Vignoble d'Alsace et Lorraine
   

 

 

Adresses

 

 

 
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxx
     

 

 

Les nouvelles sur l'appellation

 

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.