Fiche sur les vins AOC en France :

Touraine
suivit de « Mesland
»

Situation Géographique
Historique de l'AOC
Cépages
Sols et Climat
La fiche technique de l'AOC
Cartes et Photos
Les adresses

Les nouvelles

 

Voir aussi :

Touraine
Touraine Amboise
Touraine Azay le Rideau
Touraine Chenonceau
Touraine Mesland
Touraine Noble Joué

 

Situation Géographique

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Touraine » est situé dans la région viticole de la Vallée de la Loire.

L'AOC « Touraine »
Pour la dénomination géographique « Mesland », est situé dans le département de Loire-et-Cher, en face au château de Chaumont, sur 6 communes :

Chambon-sur-Cisse, Chouzy-sur-Cisse,
Mesland, Molineuf, Monteaux et Onzain

 

 

 

Historique

Regardez aussi : Histoire de la vallée de la Loire

Avant 1830 voir histoire : aoc Touraine


Au XIXème siècle

1830
C'est en 1830, que l'on trouve les premières plantation du cépage Gamay en Touraine par la Contesse de Hautebise, propriètaire à Mesland.

1882
Les ravages produits par le mildiou et le phylloxéra qui apparaissent dans la région en 1882.

Au XXème siècle

1939
L 'AOC « Coteaux Touraine » prend naissance par décret du 24 décembre 1939

1953
Le décret du 23 fév. 1953 a remplacé l'appellation contrôlée « Coteaux de Touraine » par l'appellation « Touraine ».

1955
En 1955, l'AOC "Touraine Mesland " prend naissance

1974
Les vins ne peuvent être mis en circulation avec une AOC sans un certificat délivré par l'institut national des appellations d'origine selon les dispositions du décret susvisé n° 74-871 du 19 octobre 1974 relatif aux examens analytique et organoleptique des vins à appellation d'origine contrôlée.

1975
Interdiction des gamay à jus coloré :
Pour ces vins rosés, à titre de cépage accessoires, le gamay de Chaudenay et le gamay de Bouze sont tolérés dans une proportion ne pouvant pas dépasser 10 % de l'encépagement; en outre, la présence de pieds des autres variétés de gamay à jus coloré est toléré dans les parcelles jusqu'à l'arrachage de celles-ci et au plus tard jusqu'à la récolte de 1975

1994
A partir de la récolte de l'année 1994, les vins rouges devront obligatoirement provenir d'un assemblage des cépages gamay noir, cot et cabernet franc.

Au XXI ème siècle

2008
En 2008, la superficie en production est de 94 hectares,
qui ont produit 506 hectolitres (vin blanc), 861 hectolitres (vin rosé) et
2 387 hectolitres (vin rouge). ( source : les douanes )

2009
Depuis le 1er Août 2009, l'Union Européenne met en place des réglements viniviticole. Les syndicats de vignerons travaillent sur des cahiers des charges pour faire valoir leur AOC Française.
La désacoolisation est autorisé, l'utilisation de copeaux , ...
Etiquetage :
- L’année de récolte, Millésime :
Il s’agit de l’année à laquelle ont été récoltés au moins 85% des raisins utilisés.
- Cépage :
Il s’agit au moins de 85% des raisins utilisés.

Cahier des charges de l'AOC « Touraine suivi de la dénomination géographique « Mesland »»
Décret n° 2009-1253 du 16 octobre 2009
(JORF n°0242 du 18 octobre 2009 ) :

En 2009, la superficie en production est de 68 hectares,
qui ont produit 646 hectolitres (vin blanc), 651 hectolitres (vin rosé) et
2 292 hectolitres (vin rouge). ( source : les douanes )

2011

Cahier des charges de l'AOC « Touraine »,
le décret n°2011-1627 du 23 novembre 2011,
JORF du 24 novembre 2011

 

Regardez aussi : Histoire de la Vallée de la Loire

 

 

 

 

Les Cépages

Appellation d'origine contrôlée « Touraine » suivit de « Mesland »:
Cahier des charges du 19 octobre 2009
Pour les vins rouges

Cépage principal : gamay .
Cépages complémentaires : cabernet franc et cot

Règles de proportion d'encépagement :
La proportion du cépage gamay ne peut pas être inférieure à 60 % de l'encépagement.
La proportion du cépage cot est comprise entre 10 % et 30 % de l'encépagement.
La proportion du cépage cabernet franc est comprise entre 10 % et 30 % de l'encépagement.

Les vins proviennent de l'assemblage de raisins :
Les vins sont issus majoritairement du cépage principal et ne peuvent pas être issus des seuls cépages accessoires.

 

Pour les vins rosés

Cépage principal : gamay .
Cépages complémentaires : cabernet franc et cot

Règles de proportion d'encépagement :
La proportion du cépage gamay ne peut pas être inférieure à 80 % de l'encépagement.

Les vins proviennent de l'assemblage de raisins :
Les vins sont issus majoritairement du cépage principal et ne peuvent pas être issus des seuls cépages accessoires.

Pour les vins blancs

Cépage principal : chenin.
Cépages accessoires : chardonnay et sauvignon

Règles de proportion d'encépagement :
La proportion du cépage chenin ne peut pas être inférieure à 60 % de l'encépagement.
La proportion du cépage sauvignon ne peut pas être supérieure à 30 % de l'encépagement.
La proportion du cépage chardonnay ne peut pas être supérieure à celle du cépage sauvignon et ne peut pas être supérieure à 15 % de l'encépagement.

Les vins proviennent de l'assemblage de raisins :
Les vins sont issus majoritairement du cépage principal et ne peuvent pas être issus des seuls cépages accessoires.


Ampélographie
( Etude des cépages )

Chenin
* C'est un cépage très ancien en Anjou, son origine n'est pas connu à ce jour.
On connaît le cépage « Chenin blanc » avec certitude en Anjou dès l’an 845, grâce à des documents d’époque qui portent le sceau de Charles le Chauve (un des petit-fils de Charlemagne). Puisque dès 845, la présence du cépage Chenin est connue avec certitude à l'Abbaye Saint Maur de Glanfeuil. La Charte de Charles le Chauve institue la dotation de plants de vigne en faveur de l’Abbaye. Ici, il est appelé Plant d’Anjou.
* Les synonymes :
Agudelo ou Agudillo (Espagne), Anjou, Blanc d’Aunis, Capbreton blanc (Landes), Coué-fort (Gers ), Gros Chenin (Maine-et-Loire et Indre-et-Loire), Gros Pineau (Touraine), Pineau d’Anjou (Mayenne), Pineau de la Loire (Indre-et-Loire), Pineau de Savennières, Pineau de Vouvray, Plant d’Anjou (Indre-et-Loire), Plant de Brézé, Ronchalin, Rouchelein ou Rouchelin (Gironde et Périgord), et Steen (Afrique du Sud).


Cépage Chenin

Historique

Xème siècle
Le chenin blanc s'est développé dans la Vallée de la Loire où il est nommé « plant d'Anjou » vers le Xème siècle. En Touraine, il prend son nom de « Pineau de la Loire » comme l'écrit Rabelais au XVIème siècle.


Cépage Chenin ou « Pineau de la Loire »

1445
C’est en 1445 que Thomas Bohier, seigneur de Chenonceaux, grâce à son beau-père Denis Briconnet, abbé de Cormery, l’implante sur les bords de l’Echandon, rivière affluent de l’Indre, au Mont Chenin. Il y réussit tellement bien qu’il conservera désormais le nom de cette localité.

1804
Le cépage Côt (ou malbec) est introduit en Touraine sous le nom de « Ceau ».

1838
C'est la Comtesse Ida de Montebise, issue d'une grande famille bourguignonne qui, venue vivre au château de Monteau (Loire-et-Cher) en 1838, introduisit le cépage Gamay en Val de Loire.
Initié par les moines de l’abbaye de Marmoutier, Mesland est le premier le vignoble de de la région où fût introduit le Gamay (1838) qui se répandit ensuite dans toute la région aux dépens du Côt.

1865
Arrivé en Anjou et Touraine du cépage Cabernet Franc ( appelé BRETON)


Cépage : Cabernet Franc

 

 

 

 

Sols et Climat

Le sol est composé de silex et silieux favorable aux vins rouges , ainsi que de silex à argile favorable aux vins blancs.
Le Climat est semi-continental

 

 

 


Fiche technique

L'AOC « Touraine »
La dénomination géographique« Mesland » est réservée aux vins tranquilles blancs, rouges et rosés.

La mention « primeur » est réservée aux vins tranquilles rouges et rosés.

Vignoble

Voir aussi :

Touraine Amboise (dénomination)
Touraine - Azay le Rideau (dénomination)
Touraine Mesland (dénomination)
Touraine Noble Joué (AOC)

Pour les anciens décrets voir : Historique de l'AOC

Quelques informations sur le
Cahier des charges
du 23 novembre 2011

 

1° Conduite du vignoble

Les vignes présentent une densité minimale à la plantation de 4500 pieds par hectare

Les vignes sont obligatoirement conduites en palissage «plan relevé».

2° Vendange

Maturité :
Ne peut être considéré comme étant à bonne maturité tout lot unitaire de vendange présentant une richesse en sucre inférieure:
* à 162 grammes par litre de moût, pour les vins rosés et blancs.
* à 171 grammes par litre de moût, pour les vins rouges.
* vins mousseux blancs et rosés : 153 grammes par litre de moût

Rendement :
Le rendement de base est à
* 55 hectolitres à l'hectare pour les vins rouges et rosés
* 60 hectolitres à l'hectare pour les vins blancs

Divers :
Les vins rouges susceptibles de bénéficier de la mention « primeur » sont issus de raisins récoltés manuellement.

Chai

1° Arrivée en cave

L'aire de production des vins
Les vins sont vignifiés et élevés dans une aire de production limité et défini par le cahier des charges.

Enrichissement
Pour les vins rouges, les techniques soustractives d'enrichissement sont autorisées et le taux maximum de concentration partielle par rapport aux volumes mis en œuvre est fixé à 10 %

lorsque l'autorisation d'enrichissement par sucrage à sec est accordée, les vins ne doivent pas dépasser un titre alcoométrique volumique total maximum de 12,5 p. 100, sous peine de perdre le droit à l'appellation considérée .

Les vins blancs et rosés présentant une teneur en sucres fermentescibles (glucose + fructose) supérieure à 17 grammes par litre sont élaborés sans enrichissement

2° Vinification:
Les vins ayant droit à cette appellation contrôlée devront provenir des raisins récoltés à bonne maturité et vinifiés conformément aux usages locaux, ils bénéficieront de toutes les pratiques oenologiques actuellement autorisées par les lois et règlements en vigueur.

Les vins blancs et rosés présente une teneur en sucres fermentescibles (glucose + fructose) :
* Inférieure ou égale à 8 (vin sec)
* Inférieure ou égale à 17 (vin demi-sec)
* Supérieure à 17 et inférieure ou égale à 45 (vin moelleux)
* Supérieure à 45 (vin doux)

La fermentation malolactique est achevée pour les vins rouges. La teneur en acide malique doit être inférieure ou égale à 0,3 gramme par litre.

Les vins rouges susceptibles de bénéficier de la mention « primeur » sont vinifiés par macération carbonique.

Nos commentaires :

Aucune mention sur le cahier des charges interdit les copeaux de bois. Par conséquence, l'utilisation de copeaux de bois est autorisé pour cette AOC.



3° Contrôles
Le contrôle du respect du présent cahier des charges est effectué par un organisme tiers offrant des garanties de compétence, d'impartialité et d'indépendance, pour le compte de l'INAO, sur la base d'un plan de contrôle approuvé.

Les bulletins d'analyse sont effectués et conservés par le vignerons ou négociant, pendant une période de 6 mois à compter de la date de conditionnement.

 

Commercialisation

Etiquette
Le nom de l'appellation peut être complété par la dénomination géographique « Val de Loire »

Date de mise en marché à destination du consommateur.
Les vins tranquilles susceptibles de bénéficier de l'appellation d'origine contrôlée « Touraine », les vins tranquilles susceptibles de bénéficier de la dénomination géographique « Mesland » et les vins tranquilles rosés susceptibles de bénéficier de la dénomination géographique « Amboise » ou « Azay-le-Rideau » sont mis en marché à destination du consommateur selon les dispositions de l'article D. 644-35 du code rural. ( 15 décembre )

Production
La production est de 6 100 hectolitres (75% rouges, 15% blancs, 10% rosés)

Cartes et Photos


Carte situation de l'AOC, dans le Val de Loire

Cépage : Cabernet Franc

Cépage Chenin
   

 

Adresses

Syndicat AOC
Touraine-Mesland
Château Gaillard
41150 Mesland
Site Internet
xxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxx

Clos Château Gaillard

Vincent Girault

41150 Mesland
Tel 02 54 70 25 47

 

 

 

 

Les nouvelles sur l'appellation

   

 

 

 

 

 

 

 

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.