Fiche sur les vins AOC en France

Pommard

Situation Géographique
Historique de l'AOC
Cépages
Sols et Climat
La fiche technique de l'AOC
Cartes et Photos
Les adresses
Les nouvelles

 

 

Situation Géographique

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Pommard » est situé dans la région viticole de la Bougogne.

Entre Beaune et Volnay s'étend le vignoble de Pommard

L'appellation d'origine contrôlée « Pommard » est située dans le département de la Côte-d'Or sur la commune de Pommard

Liste des 28 premier cru (Voir la carte de cru) :
Les Arvelets, Les Bertins, Les Boucherottes, La Chanière, Les Chanlins-Bas,
Les Chaponnières, Les Charmots, Clos Blanc, Clos de la Commaraine,
Clos des Epeneaux, Le Clos Micot, Clos de Verger, Les Combes-Dessus,
Les Croix Noires, Derrière Saint-Jean, Les Grands Epenots, Les Petits Epenots,
Les Fremiers, Les Jarolières, En Largillière, Les Pézerolles, La Platière,
Les Poutures, La Refène, Les Rugiens-Bas, Les Rugiens-Hauts, Les Saussilles,
Le Village et La Tourbière.

 

 

Historique

Regardez aussi : L'histoire de la Bourgogne

L’apparition de la vigne en « Côte de Beaune » remonterait, d’après une étude réalisée par Pierre FORGEOT, au IIème siècle avant Jésus-Christ.

remis en culture par les moines de Citeaux vers 1150

Le vignoble de « Pommard » est, dès le Moyen-Âge, un vignoble important, partagé entre les seigneuries locales, divers établissements ecclésiastiques et de grandes familles bourgeoises.

L’organisation du village a beaucoup influencé l’originalité des vins produits. Sur un plan hérité en grande partie des Ducs de Bourgogne (du XIème siècle au XIVème siècle), l’habitat est extrêmement concentré et entièrement dédié à la vigne et aux vins. L’unité de base est la maison bourguignonne traditionnelle, constituée d’un logement au 1er étage, d’une « cuverie » en rez-de-chaussée et de caves en
sous-sol, destinées à la conservation et à l’élevage des vins en « fûts » (pièce bourguignonne de 228 litres manipulable autrefois sans machines et devenue l’unité commerciale et technique de référence).

Au XIVème siècle

1395
En l'an 1395, Philippe le Hardi décida d’améliorer la qualité des vins et interdit la culture du gamay au profit du pinot noir dans ses terres.

Au XVème siècle

A partir du XVème siècle, les vins dits « de Beaune » gagnent toute l’Europe. Ils sont l’image de marque du Duché de Bourgogne, à son apogée. Ce sont des vins rouges, les « pinots vermeils », peu tanniques et capiteux, les seuls capables de voyager.
Les vins de « Pommard » se distinguent, parmi les « vins de Beaune », par leur structure plus tannique et une couleur plus soutenue. Ils sont appréciés à l'étranger, notamment en Angleterre.

1416
En 1416, Charles VI fixa par un édit les limites de production du vin de Bourgogne.

1477
À la mort de Charles le Téméraire, le vignoble de Bourgogne fut rattaché à la France, sous le règne de Louis XI.

Au XVIIIème siècle

1726
En 1726 Vivant de Micault (écuyer et secrétaire du roi Louis XVI de France) fait construire le château de Pommard et ses dépendances viticoles.

1763
Claude Marey rachète le domaine et Château de Pommard en 1763, et le transmet par la suite à son fils Nicolas-Joseph Marey.

1789
Depuis la révolution française de 1789, l’extrême valorisation du patrimoine foncier et la réputation internationale des vins de « Pommard » ont conduit à un très important morcellement des terres.

Au XVIIIème siècle, le négoce-éleveur se développe dans la région bourguignonne, donne aux vins de Bourgogne une image nouvelle et organise leur large diffusion à l’échelle européenne.

Au XIXème siècle

1816
Dès 1816, JULLIEN cite les vins rouges de « Pommard » en vins de
« seconde classe » parmi les « vins fins » de Bourgogne, ayant « plus de couleur et de corps » que les vins produits dans les « crus » voisins.

1826
En 1826, le vignoble de Pommard comptait environ 700 hectares de vignes. A cette époque le vignoble sortait des frontières de la ville.

1860
Depuis le XVIIIème siècle, les vignobles et leurs facteurs de qualité sont largement étudiés et nombre d’auteurs fournissent pour la Bourgogne des classifications de « crus, » dont le classement effectué par le Comité de viticulture de l’arrondissement de Beaune, en 1860, constitue un aboutissement.
Sur le territoire des communes de la « Côte », chaque « climat » (nom d'usage, le plus souvent un nom de lieudit) planté en « cépage fin » est classé sur une échelle de qualité.
Sur le territoire de « Pommard » sont relevés 343 hectares de vignes de « vins fins » dont 113 hectares méritent la « 1ère classe ». Ces derniers orienteront la reconnaissance des « climats » classés pour le bénéficie de la mention « premier cru ».

Au XXème siècle

1910
Le mildiou provoque un désastre considérable en 1910

1922
Les producteurs de la commune créent un syndicat, dès 1922, dont la vocation, en particulier, est la défense des limites géographiques de « Pommard », nom utilisé, conséquence de sa notoriété, pour des vins issus de vignes situées bien au-delà des limites de la commune.

1926
Un jugement de 1926 définit l'appellation d'origine « Pommard » et fixe l’aire de production à la seule commune de Pommard.

1932
Un jugement en appel, en 1932, complète le jugement de 1926, en limitant le
droit à cette appellation d’origine aux seules parcelles de vigne de « pinot » implantées dans une aire précisément délimitée et conforme aux usages.

1936
L’appellation d’origine contrôlée « Pommard » est reconnue le 11 septembre 1936
Article 2 du décret
Les vins ayant droit à l'appellation contrôlée " Pommard " devront provenir des cépages suivants, à l'exclusion de tous autres : Pinot noirien, Pinot Beurot, Pinot Liébault.
Seront néanmoins tolérés, dans l'encépagement des vignes produisant le vin ayant droit à l'appellation, et pendant une durée maximum de quinze ans, les vins provenant des plants dits Renevey, étant spécifié qu'à partir de l'année 1938, ce cépage sera interdit dans toutes les plantations et remplacements.
L'usage local d'incorporer dans les vignes destinées à produire les vins à appellation contrôlée " Pommard " un certain nombre de plants blancs : pinot blanc ou gris et chardonnay, dont le pourcentage peut s'élever à 15 % au maximum reste autorisé.

1938
Les plants de cépage « Renevey » , à partir de l'année 1938, sera interdit dans toutes les plantations et remplacements.

1943
En 1943, une liste de « climats » pouvant bénéficier de la mention « premier cru » est reconnue. Cette liste correspond aux « crus » les plus réputés, identifiés en particulier en 1860.

1951
Les plants de cépage « Renevey » est interdit.

1982
Nouvelle zone de vignes situées dans l’aire parcellaire de production telle
qu’approuvée par l’Institut national de l’origine et de la qualité lors de la séance du comité national compétent du 16 septembre 1982.

Modification du cahier des charges : Décret du. 26 août 1982:. [Le rendement de base visé à l'article 1er du décret 74.872 du 19 octobre 1974 modifié relatif au rendement des vignobles produisant des vins à appellation d'origine contrôlée est fixé, pour les vins de l'appellation " Pommard ", à 40 hectolitres par hectare.

Au XXI ème siècle:

2006
En 2006 le château de Pommard se dote d'un musée de la vigne et du vin.

2007
La maison Champy reprend les vignes du Domaine Carré-Courbis sur l'air Volnay « Taillepied », ainsi que Pommard Grands Epenots ,plus les villages Volnay et Pommard

2008
Le vignoble de Pommard couvre, en 2008, une superficie d’environ 320 hectares pour une production annuelle moyenne d’environ 13000 hectolitres de vins rouges.
Pas moins de 341 exploitants valorisent et exploitent les quelques 320 hectares plantés.

2009
C'est la fin d'un usage qui remontait au Moyen-Age: en Bourgogne, il n'y a plus de ban des vendanges. Les viticulteurs sont libres de décider eux-mêmes du jour où ils commencent à cueillir les raisins.

Depuis le 1er Août 2009, l'Union Européenne met en place des réglements viniviticole. Les syndicats de vignerons travaillent sur des cahiers des charges pour faire valoir leur AOC Française.
La désacoolisation est autorisé, l'utilisation de copeaux , ...
Etiquetage :
- L’année de récolte, Millésime :
Il s’agit de l’année à laquelle ont été récoltés au moins 85% des raisins utilisés.
- Cépage :
Il s’agit au moins de 85% des raisins utilisés.

2011

Le Cahier des charges défini l'aoc « Pommard »,
par le décret n° 2011-1510 du 10 novembre 2011,
JORF du 15 novembre 2011

 

2013
Le 23 juillet 2013, une pluie de grêle a détruit jusqu'à 90% de Pommard premier cru.

2015
Les « climats » du vignoble français de Bourgnogne sont inscrits au Patrimoine mondial de l’Humanité, a annoncé l’Unesco, le samedi 4 juillet .
Les « climats » du vignoble de Bourgogne sont, eux, « des parcelles de vignes précisément délimitées sur les pentes de la côte de Nuits et de Beaune, au sud de Dijon », précise l’organisation. Ces parcelles donnent chacune un caractère unique au vin.

 

 


Regardez aussi : L'histoire de la Bourgogne

 

Les Cépages

Appellation d'origine contrôlée « Pommard » :
vins rouge

 

Pinot Noir

cépages accessoires :
chardonnay B, pinot blanc B, pinot gris G.

ENCEPAGEMENT DU VIGNOBLE

Les cépages accessoires sont autorisés uniquement en mélange de plants dans les vignes. Leur proportion
totale est limitée à 15 % au sein de chaque parcelle.

VINIFICATION

Les vins produits à partir de parcelles complantées en mélange de plants, sont vinifiés par assemblage de raisins.

 

Historique

Pinot Noir :
appelé localement aussi « Pinot noirien », « Pinot beurot », « Pinot liebault »

1395 : Le cépage Gamay est interdit
1932 : Seul le cépage « Pinot » est autorisé
1936: Pinot noirien, Pinot Beurot, Pinot Liébault + Renevey + L'usage local           d'incorporer dans les vignes destinées à produire les vins à appellation            contrôlée " Pommard " un certain nombre de plants blancs : pinot blanc
           ou gris et chardonnay, dont le pourcentage peut s'élever à 15 % au maximum            reste autorisé..
1938: Renevey, à partir de l'année 1938, sera interdit dans toutes les plantations
         et remplacements.
1951 : le cépage Renevey est interdit
2009 : Cépage Pinot noir et les cépages accessoires (15% maximum) :
           chardonnay B, pinot blanc B, pinot gris G.
           Pinot Beurot, Pinot Liébault ont disparu du « cahier des charges »

 

 

Sols et Climat

Le sol est située sur du Calcaire et argile rouge

La zone géographique se situe dans le vignoble de la « Côte de Beaune », relief rectiligne allongé sur environ 25 kilomètres selon une direction générale nord-est/sud-ouest. Ce relief d'origine tectonique sépare les plateaux calcaires des « Hautes Côtes », à l'ouest, d’une altitude comprise entre 400 mètres et
500 mètres, et la plaine de Bresse, à l'est, fossé d'effondrement tertiaire dont l'altitude, au droit de la « Côte », est proche de 250 mètres.

Le relief est découpé, sous l’effet de l’érosion, par des vallées drainant le plateau des « Hautes Côtes » ainsi que par de petites « combes », vallons secs parfois peu marqués, créant des versants aux expositions variées.

La zone géographique est ainsi située au débouché d’une vallée encaissée découpant profondément le plateau. Elle est limitée au territoire de la seule commune de Pommard, au sud de la ville de Beaune, dans le département de la Côte-d’Or, en Bourgogne.

Le relief de la « Côte », d'environ 150 mètres de dénivelé, laisse affleurer des formations sédimentaires du Jurassique. En bas de coteau et formant un petit ressaut, apparaissent des calcaires en plaquettes du Callovien (Jurassique moyen), tandis que dans la partie haute des versants, affleurent des marnes
(calcaires argileux) et calcaires de l'Oxfordien (Jurassique supérieur).

Le substrat marno-calcaire est souvent masqué par des épandages mêlant des éboulis à des argiles et limons, issus de l'altération du sous-sol et des reliefs sus-jacents.
Au débouché de la vallée, les alluvions forment un cône de déjection composé d’un mélange d’éléments grossiers, calcaires, et d’argiles.

Les sols sont peu évolués, généralement carbonatés et peu épais, bien drainants, en particulier sur lesubstrat calcaire. Ils s'organisent en topo-séquences, allant de sols maigres très calcaires, en haut de versant, s'enrichissant en argile, en allant vers le bas, jusqu'à des sols relativement profonds (0,50 mètre) et décarbonatés en surface, sur les épandages de piémont. Sur le cône de déjection, les sols sont plus
profonds et argileux en surface, mais toujours bien drainés.

La vallée sépare le territoire en 2 collines, au nord et au sud du village installé dans l’axe de la vallée. Les parcelles délimitées pour la récolte des raisins sont situées sur le front de la « Côte », ainsi que sur les versants de la vallée. Sur le piémont, elles atteignent les formations alluviales, graveleuses en profondeur, du cône de déjection.
Les parcelles de vigne reposent alors indifféremment sur divers types de substrat, à l'exception des bancs de calcaire les plus durs, dépourvus de couverture pédologique.

 

Le Climat

Le climat est dominé par une tendance océanique fraîche, atténuée par des influences continentales ou méridionales conduites par l'axe Rhône-Saône.

Le caractère océanique régional se manifeste par un régime pluviométrique modéré et régulier (environ 750 millimètres par an), sans sécheresse estivale affirmée.

Les températures témoignent d'une certaine fraîcheur avec une moyenne annuelle de 10,5°C.
La « Côte », à l'est du massif du Morvan et des plateaux de Bourgogne, bénéficie d'un abri climatique induisant un avantage thermique ainsi qu'un déficit pluviométrique notable pour la région, propices à une viticulture de qualité.

 

Fiche technique

L’appellation d’origine contrôlée « Pommard » est réservée aux vins tranquilles rouges.

Vignoble

Pour les anciens décrets voir : Historique de l'AOC

Quelques informations sur le
Cahier des charges
du 10 Novembre 2011

1° Conduite du vignoble

Les vignes présentent une densité minimale à la plantation de 9000 pieds par hectare.

La charge maximale moyenne à la parcelle est fixée à 9000 kilogrammes par hectare.

L’irrigation est interdite.

2° récolte

La vendange est protégée de la pluie pendant son transport et lors de sa réception.

Maturité
Pour avoir droit à l'appellation contrôlée « Pommard », les vins rouges doivent provenir de raisins récoltés à bonne maturité et présenter un titre alcoométrique volumique naturel minimum de :
- Pommard : 10,5 %,
- Premier Cru : 11 %
Ne peut être considéré comme étant à bonne maturité tout lot unitaire de vendange présentant une richesse en sucre :
- Pommard : inférieure à 180 grammes par litre de moût
- Premier Cru : inférieure à 189 grammes par litre de moût.

Rendement
Le rendement de base est fixé à
- Pommard : 50 hectolitres par hectare
- Premier Cru : 48 hectolitres par hectare

A savoir :
En 1982 : 40 hectolitres par hectares

Chai

1° arrivée au Chai

L'aire de production des vins
Les vins sont vignifiés et élevés dans une aire de production limité et défini par le cahier des charges.

2° Vinification
Les vins ayant droit à cette appellation contrôlée devront provenir des raisins récoltés à bonne maturité et vinifiés conformément aux usages locaux, ils bénéficieront de toutes les pratiques oenologiques actuellement autorisées par les lois et règlements en vigueur.

Les vins produits à partir de parcelles complantées en mélange de plants, sont vinifiés par assemblage de raisins.

teneur maximale en sucres fermentescibles (glucose + fructose) de 2
grammes par litre.

Les techniques soustractives d’enrichissement (TSE) sont autorisées dans la limite d’un taux de concentration de 10 %

L’utilisation de morceaux de bois est interdite

- Après enrichissement, les vins ne dépassent pas le titre alcoométrique volumique total de 13, 5 % ;
- Après enrichissement, les vins susceptibles de bénéficier de la mention « premier cru », ne dépassent pas le titre alcoométrique volumique total de 14 %.

Les vins font l’objet d’un élevage au moins jusqu’au 15 juin de l’année qui suit celle de la récolte



3° Contrôles
Le contrôle du respect du présent cahier des charges est effectué par un organisme tiers offrant des garanties de compétence, d'impartialité et d'indépendance, pour le compte de l'INAO, sur la base d'un plan de contrôle approuvé.

Les bulletins d'analyse sont effectués et conservés par le vignerons ou négociant, pendant une période de 6 mois à compter de la date de conditionnement.

 



Commercialisation

Etiquetage
L'AOC « Pommard » comprenant 28 climats classés en premiers crus :
Les Arvelets, Les Bertins, Les Boucherottes, La Chanière, Les Chanlins-Bas, Les Chaponnières, Les Charmots, Clos Blanc, Clos de la Comaraine, Clos des Epeneaux, Le Clos Micot, Clos de Verger, Les Combes-Dessus, Les Croix Noires, Derrière Saint-Jean, Les Grands Epenots, Les Petits Epenots, Les Fremiers, Les Jarolières, En Largillière, Les Pézerolles, La Platière, Les Poutures, La Refène, Les Rugiens-Bas, Les Rugiens-Hauts, Les Saussilles, Le Village.

L’étiquetage des vins bénéficiant de l’appellation d’origine contrôlée peut préciser l’unité géographique plus grande « Vin de Bourgogne » ou « Grand Vin de Bourgogne ».

Mise en vente
A l’issue de la période d’élevage, les vins sont mis en marché à destination du consommateur à partir du 30 juin de l’année qui suit celle de la récolte.


 

Cartes et Photos


Carte du Vignoble de la Bourgogne

Carte des cru de Pommard :
Les Arvelets, Les Bertins, Les Boucherottes, La Chanière, Les Chanlins-Bas,
Les Chaponnières, Les Charmots, Clos Blanc, Clos de la Commaraine,
Clos des Epeneaux, Le Clos Micot, Clos de Verger, Les Combes-Dessus,
Les Croix Noires, Derrière Saint-Jean, Les Grands Epenots, Les Petits Epenots,
Les Fremiers, Les Jarolières, En Largillière, Les Pézerolles, La Platière,
Les Poutures, La Refène, Les Rugiens-Bas, Les Rugiens-Hauts, Les Saussilles,
Le Village et La Tourbière.

Adresses

Site internet
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxx
Château de Pommard
Pommard
 

Domaine Bouley

Réyanne et Pascal Bouley

Place de l'église
21190
Volnay
Tél: 03.80.21.61.69
Domaine Coste-Caumartin
rue du Parc
Pommard
 
Domaine des Epeneaux    
Domaine Jean-Luc Joillot    

Domaine J.M Boillot

Jean-Marc Boillot

rue Mareau
21630
Pommard
Tél: 03.80.21.62.95
Domaine Lejeune
1 Place de l'église
21630
Pommard
Tél: 03.80.22.90.88
Domaine Parent    
Moissenet-Bonnard
21630
Pommard
Tél: 03.80.24.62.34

Vignoble Maréchal

Catherine et Claude Maréchal

Bligny-lès-Beaune
Tél: 03.80.21.44.37
 
 

Les nouvelles sur l'appellation

   

 

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.