Fiche sur les vins AOC en France

Grand Roussillon

Situation Géographique
Historique de l'AOC
Cépages
Sols et Climat
La fiche technique de l'AOC
Cartes et Photos
Les adresses

Les nouvelles

 

 

Situation Géographique

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée «Grand Roussillon» est situé dans la région viticole du Languedoc Roussillon.

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Grand Roussillon » est situé sur les 89 communes des Pyrénées-Orientales et 9 communes de l’Aude.

L'aire de production est délimitée à l'intérieur du territoire des communes suivantes :

Département des Pyrénées-Orientales
Argelès-sur-Mer, Bages, Baho, Baixas, Banyuls-dels-Aspres, Banyuls-sur-Mer, Bélesta, Le Boulou, Brouilla, Cabestany, Caixas, Calce, Camélas,
Canet-en-Roussillon, Canohès, Cases-de-Pène, Cassagnes, Castelnou, Cerbère, Céret, Claira, Les Cluses, Collioure, Corbère, Corbère-les-Cabanes,
Corneilla-de-la-Rivière, Corneilla-del-Vercol, Elne, Espira-de-l'Agly,
Estagel, Fourques, Ille-sur-Têt, Laroque-des-Albères, Latour-Bas-Elne,
Latour-de-France, Lesquerde, Llauro, Llupia, Maureillas-las-Illas, Maury, Millas, Montauriol, Montescot, Montesquieu-des-Albères, Montner, Néfiach,
Opoul-Périllos, Ortaffa, Palau-del-Vidre, Passa, Perpignan, Peyrestortes,
Pézilla-la-Rivière, Pia, Planèzes, Pollestres, Ponteilla, Port-Vendres, Rasiguères, Reynès, Rivesaltes, Saint-André, Saint-Estève, Saint-Féliu-d'Amont,
Saint-Féliu-d'Avall, Saint-Génis-des-Fontaines, Saint-Hyppolyte,
Saint-Jean-Lasseille, Saint-Jean-Pla-de-Corts, Saint-Nazaire,
Saint-Paul-de-Fenouillet, Sainte-Colombede-la-Commanderie, Saleilles,
Salses-le-Château, Le Soler, Sorède, Tautavel, Terrats, Thuir, Tordères,
Toulouges, Tresserre, Trouillas, Villelongue-dels-Monts, Villemolaque,
Villeneuve-de-la-Raho, Villeneuve-la-Rivière, Vingrau, Vivès.

Département de l'Aude
Cascastel-des-Corbières, Caves, Fitou, Leucate, La Palme, Paziols,
Treilles, Tuchan, Villeneuve-les-Corbières.

 

La zone géographique se situe au sein d'un vaste amphithéâtre largement ouvert à l’est vers la mer
Méditerranée et délimité par un ensemble de hauts reliefs :
- à l'ouest, le massif du Canigou (Pic du Canigou d’une altitude de 2780 mètres) ;
- au sud, le massif des Albères (Roc de France d’une altitude de 1450 mètres) ;
- au nord, le massif des Corbières (Mont Tauch d’une altitude de 878 mètres).

La zone géographique est traversée, d’ouest en est, par 3 fleuves au trajet court et des rivières souvent asséchées qui ont au cours des âges, transporté les éléments arrachés aux formations montagneuses pour bâtir de nombreuses terrasses.

 

L'aire de production est établie en 1938 et confirmée en 1957, puis modifiée en 1973.

 

 

 

Historique

 

ETYMOLOGIE

Origine du nom :
Le Roussillon doit son nom à la ville ibéro-ligure de Ruscino

HISTOIRE

Le Roussillon florissante dès le VIème siècle avant Jésus-Christ, s’est ouvert à la culture de la vigne avec les Phocéens, fondateurs de Massilia (Marseille), vers 600 avant Jésus-Christ, qui enseignent aux peuplades locales l’art de tailler la vigne et de produire du vin.

Au Ier siècle

Les usages de production de vin doux sont très anciens. Les écrits de PLINE L'ANCIEN (23 après Jésus-Christ -79 après Jésus-Christ) attestent de cette pratique dans la « province narbonnaise » dont le Roussillon fait partie.

Au IIème siècle

92
L’édit de l'empereur romain Domitien, en 92, interdisait la plantation de nouvelles vignes hors d’Italie ; il fit arracher partiellement les vignes en Bourgogne afin d’éviter la concurrence.

Au IIIème siècle

280
Probus annula l'édit de Dominitien en 280.

Au XIIIème siècle

La technique d'élaboration des vins doux naturels par « mutage du vin par son esprit » naît cependant véritablement au XIIIème siècle, avec Arnau de VILANOVA (1238-1311), initiateur de l'utilisation d'eau-de-vie pour arrêter la fermentation du vin.

Au XIVème siècle

1321
aux vins de «garnache » (« grenache blanc ») ils partageaient la table avec les vins de « malvoisie », dès 1321, à Paris, lors des repas servis par le Duc de Bourgogne PHILIPPE LE HARDI.

Au XIXème siècle

1872
la loi ARAGO du 02 août 1872 qui reconnaît l’existence d’une production originale de vins présentant un titre alcoométrique volumique acquis compris entre 15% et 18%.

1898
la loi PAMS, du 13 avril 1898, réserve l'utilisation de la mention traditionnelle « vin doux naturel » aux vins qui « auront la possibilité d'être maintenus sous le régime des vins, moyennant paiement d'un demi droit de consommation de l'alcool employé au mutage ».

À la fin de ce siècle arrivèrent deux nouveaux fléaux de la vigne. Le premier fut le mildiou, autre maladie cryptogamique, le second le phylloxéra.

Au XXème siècle

1914
la loi BROUSSE, du 15 juillet 1914, précise les cépages dont est issue la production de « vin doux naturel », parmi lesquels les cépages grenache blanc B, grenache gris G, grenache N, macabeu B, muscat à petits grains B, muscat d'Alexandrie B et tourbat B (dénommé localement malvoisie du Roussillon).

1938
En 1938, l'appellation « Grand Roussillon » est reconnu par le décret du 5 août 1938,
Journal Officiel du mercredi 10 août 1938.
Décret du 5 août 1938 DROIT A L'APPELLATION "GRAND-ROUSSILLON" DES VINS DOUX NATURELS "BANYULS" "MAURY" "RIVESALTES" "COTES D'AGLY" "COTES DU HAUT-ROUSSILLON"

1957
L 'appellation d'origine contrôlée « Grand Roussillon » est initialement reconnue
par le décret du 23 octobre 1957.

1972
Le décret du 19 mai 1972 modifie le cahier des charges de 1957 .

1973
Révision de l'aire parcellaire de production tellequ'approuvée par l'Institut national de l'origine et de la qualité lors de la séance du comité national compétent du 10 mai 1973.

1974
Les vins ne peuvent être mis en circulation avec une AOC sans un certificat délivré par l'institut national des appellations d'origine selon les dispositions du décret susvisé n° 74-871 du 19 octobre 1974 relatif aux examens analytique et organoleptique des vins à appellation d'origine contrôlée.

1997

En 1997, Le décret modifié du 23 octobre 1957 relatif à l'appellation contrôlée " Grand Roussillon " est abrogé et remplacé par le Décret du 29 décembre 1997 relatif à l'appellation d'origine contrôlée « Grand Roussillon » (JORF n°302 du 30 décembre 1997 page 19164 ).
« La densité minimale des plantations est fixée à 3 700 pieds à l'hectare avec un écartement maximal entre les rangs de 2,5 mètres pour toute nouvelle plantation ou replantation effectuée à partir de la publication du présent décret. »
« Art. 4 bis. - Les vins à appellation d'origine contrôlée "Grand Roussillon" doivent subir un élevage à la propriété jusqu'au 1er septembre de la deuxième année qui suit celle de leur élaboration. »

Au XXIème Siècle

2006
l’appellation d’origine contrôlée « Grand Roussillon » représente, depuis 2006, une production confidentielle.

2009
Depuis le 1er Août 2009, l'Union Européenne met en place des réglements viniviticole. Les syndicats de vignerons travaillent sur des cahiers des charges pour faire valoir leur AOC Française.
La désacoolisation est autorisé, l'utilisation de copeaux , ...
Etiquetage :
- L’année de récolte, Millésime :
Il s’agit de l’année à laquelle ont été récoltés au moins 85% des raisins utilisés.
- Cépage :
Il s’agit au moins de 85% des raisins utilisés.

2011

Cahier des charges de l’AOC « Grand Roussillon »
homologué par le décret n° 2011-1740 du 1er décembre 2011,
JORF du 4 décembre 2011

- Les vins font l'objet d'un élevage jusqu'au 1er septembre de la 3ème année qui suit celle de la récolte.

2012
Les règles pour le «vin biologique» sont applicables à partir du 1er août 2012 .
Les vins issus de raisins de la vendange 2011 et qui auront été vinifiés conformément à la réglementation qui vient d'être votée pourront adopter le terme vin biologique et le logo bio de l'UE à partir du 1er août 2012.

 

 

 

 

 

Voir aussi : Histoire du Languedoc-Roussillon

 

 

 



Les Cépages

Appellation d'origine contrôlée « Grand Roussillon » :
Cahier des charges du 01 décembre 2011

Vins

- cépages principaux :
         grenache blanc B, grenache gris G, grenache N,         macabeu B,  tourbat B
- cépages accessoires :
        muscat à petits grains B, muscat d'Alexandrie B

VINIFICATION

La proportion des cépages accessoires est inférieure ou égale à 20 % dans les assemblages.

 

Ampélographie
( Etude des cépages )

tourbat B (dénommé localement malvoisie du Roussillon)

muscat d'Alexandrie B (dénommé localement muscat romain).

Grenache blanc :
Le grenache blanc est un cépage médiéval originaire d’Espagne. A l’époque, il s’appelait « vin de garnache » qui signifie vin de Grenade.
Au 18ème siècle il est devenu le « plant espagnol ». Il reste aujourd’hui implanté essentiellement dans le sud de la France ou il côtoie son cousin le grenache noir.

Grenache N
Le grenache noir est un cépage noir d'origine espagnole de la province d'Aragon.
Le grenache noir est importé dès le Moyen-âge dans le Languedoc, dans la Vallée du Rhône et en Provence.

 

 

Historique

1321: vins de «garnache » (« grenache blanc ») partageaient la table à Paris.

 

 

 

 

Sols et Climat

 

Le sol est très varié et très différencié:

-sols d’arènes granitiques et gneissiques , schistes bruns et noirs

- dans le massif de l’Agly au N/O et au pied des Albères.

Sols rouges calcaires du piémont des Corbières. Molasses argilo-sableuses dans les Aspres et terrasses caillouteuses le long des fleuves.

Le paysage est façonné par l’érosion, modelé par des dépôts successifs consécutifs à des intrusionsmarines et complété par un ensemble de formations anciennes repositionnées en surface suite au soulèvement Pyrénéen.

Toutes les ères géologiques sont représentées et donnent naissance à des sols variés qui sont issus de formations sur roche-mère, nés d’intrusions, de transport ou de dépôts lacustres et marins.

Les parcelles précisément délimitées pour la récolte des raisins présentent des sols qui ont pour caractéristiques communes d'être peu épais, très secs, pauvres en matières organiques, toujours très caillouteux et bien drainés.

 

Le climat est de type méditerranéen, chaud et sec l’été.

Les précipitations annuelles de 500 à 650 mm sont réparties sur un petit nombre de jours au printemps et à l’automne.

Elle est balayée 1 jour sur 3 par an par la Tramontane, vent violent de secteur Nord/Ouest et le reste du temps par le vent marin.

On compte 2555 heures d’ensoleillement L’altitude et l’éloignement de la mer nuancent le climat dans certains secteurs.

 

 

 


Fiche technique

L'AOC « Grand Roussillon » est réservée aux vins doux naturels rouges, rosés et
blancs.

Vignoble

Pour les anciens décrets voir : Historique de l'AOC

Quelques informations sur le
Cahier des Charges,
du 01 décembre 2011

1° Conduite du vignoble

Les vignes présentent une densité minimale à la plantation de 4000 pieds à l’hectare.

La charge maximale moyenne à la parcelle est fixée à 6000 kilogrammes par hectare.

L'irrigation est interdite.

2° Vendange

Maturité :

Les vins sont obtenus à partir de moûts présentant une richesse naturelle minimale en sucre de 252 grammes par litre.

Rendement :

Le rendement est fixé à 30 hectolitres de moût par hectare de vigne en production.

Le rendement butoir est fixé à 40 hectolitres de moût par hectare.



Chai

1° arrivée au Chai

L'aire de production des vins
Les vins sont vignifiés et élevés dans une aire de production limité et défini par le cahier des charges.

Enrichissement
Toute opération d’enrichissement est interdite

2° Vinification
Les vins ayant droit à l'appellation d'origine contrôlée doivent être vinifiés conformément aux usages locaux. Ils bénéficient de toutes les pratiques oenologiques autorisées par les lois et règlements en vigueur.


L’addition de tout produit susceptible de modifier la couleur des vins est interdite

Vins susceptibles de bénéficier de la mention « rancio »
La mention est réservée aux vins qui en fonction des conditions d'élevage ont acquis le « goût de rancio ».
Ils peuvent bénéficier de la mention « rancio » lorsque l’élevage apporte les notes caractéristiques de noix.

Les vins présentent une teneur minimale en sucres fermentescible de 45 grammes par litre.

Mutage

Les vins sont obtenus par mutage du moût en cours de fermentation.
Le mutage est réalisé par apport d'alcool neutre vinique titrant au minimum 96 % vol., dans la limite,
évaluée en alcool pur, de 5 % minimum et 10 % maximum du volume du moût mis en oeuvre.
L'opération de mutage est effectuée avant le 31 décembre de l'année de récolte du moût.
Toutefois, des compléments de mutage peuvent être réalisés dans la limite d'un apport total de 10 %
en alcool pur, avant la déclaration de revendication.

Elevage
- Les vins font l'objet d'un élevage jusqu'au 1er septembre de la 3ème année qui suit celle de la récolte.

Ils sont élevés en milieu oxydatif pendant 36 mois au moins, livrant ainsi une complexité de nuances aromatiques et gustatives.

3 ° Contrôles :

Le contrôle du respect du présent cahier des charges est effectué par un organisme tiers offrant des garanties de compétence, d'impartialité et d'indépendance sous l'autorité de l'INAO sur la base d'un plan d'inspection approuvé.

- une analyse réalisée dans un délai maximum de 15 jours avant le conditionnement ou au plus tard 15 jours après le conditionnement.
Les bulletins d'analyse doivent être conservés pendant une période de 6 mois à compter de la date du conditionnement.

Commercialisation

Date de mise en marché à destination du consommateur
A l'issue de la période d'élevage, les vins sont mis en marché à destination du consommateur à partir du 1er septembre de la 3ème année qui suit celle de la récolte.

Cartes et Photos


Carte du Vignoble du Languedoc - Roussillon
   

 

Adresses

Syndicat de défense du Cru « Grand Roussillon »
Maison des Vins et des Vignerons

19, avenue de Grande Bretagne
66025 Perpignan

Téléphone :04 68 34 62 63
Télécopie : 04 68 35 49 09
e-mail : vignerons-du-roussillon@wanadoo.fr
site internet: promo@vins-du-roussillon.com

 

 

Les nouvelles sur l'appellation

   

 

 

 

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.