Fiche sur les vins AOC en France

Cour-Cheverny

Situation Géographique
Historique de l'AOC
Cépages
Sols et Climat
La fiche technique de l'AOC
Cartes et Photos
Les adresses
Les nouvelles

 

 

 

Situation Géographique

Le vignoble de l'appellation d'origine contrôlée « Cour-Cheverny » est situé dans la région viticole de la Vallée de la Loire.

L'AOC « Cour-Cheverny » est situé sur les 11 communes suivantes du département de Loir et Cher :

Cellettes, Cheverny, Chitenay, Cormeray, Cour-Cheverny, Huisseau-sur-Cosson, Montlivault, Mont-près-Chambord, Saint-Claude-de-Diray, Tour-en-Sologne, Vineuil.

 

Située en rive gauche de la Loire, la zone géographique s'étend entre les bords du fleuve, au nord, et les communes de Cherverny et Cour-Cheverny, au sud. Elle est limitée, au nord-ouest, par la Loire et la forêt de Russy, et à l'est et au sud, par la Grande Sologne (en particulier les boisements continus du parc de Chambord et de la forêt de Cheverny).
La forêt est très importante au sein de la zone géographique, et lorsqu'il n'est pas à proximité de la Loire, le vignoble est au coeur de clairières, entre les nombreux massifs boisés de plus ou moins grande taille.


L'aire de production établie en 1993

 

 

Historique


ETYMOLOGIE
Origine du nom :

L'origine du nom de Cour-Cheverny (ou Cour Cheverny) se trouve dans le latin vulgaire (populaire) curtis, signifiant ferme. Le village aurait ainsi été une importante propriété terrienne rattachée à Cheverny.
Le village a aussi été appelé Cour-en-Sologne jusqu'au XIXe siècle.

 

Regardez aussi : Histoire de la Vallée de la Loire

HISTOIRE

Implanté dès le Moyen-Age, le vignoble qui s'étire entre Loire et Sologne suscita l'intérêt de François ler . Il décida un beau jour que son vin serait désormais produit autour du palais qu'il chargea Léonard de Vinci de lui construire à Romorantin.

Au XVIème siècle

La viticulture s'est fortement développée au XVIe siècle aux portes de la Sologne.

1519
En 1519, par décision royale, 80 000 pieds de vigne furent acheminés de Bourgogne pour y être plantés.
Introduit en 1519 à l'initiative de François 1° qui le fit venir de Bourgogne et implanter autour de sa résidence de Romorantin en Loir et Cher.

1577
En 1577, le Parlement de Paris promulgue une loi interdisant aux Parisiens l'achat de vins produits à moins de vingt lieues (88 km) de la capitale. Pour répondre à la demande, l'extension des plantations se fait dans un premier temps autour d'Orléans, puis de plus en plus vers l'aval, en direction de Blois et Tours.

Les vins du secteur étaient couramment désignés sous le terme de "vins des côteaux du blésois".

Au XVIIème siècle

La mise en service au XVIIème siècle du canal reliant la Loire à la Seine, facilite ensuite le transport du vin.

Au XVIIIème siècle

Les plantations en cépages gros producteurs se multiplient, et au XVIIIème siècle, la Carte de Cassini présente un vignoble continu sur les deux rives de la Loire.

Cependant, à l'inverse de l'ancienne Beauce viticole (située sur l'autre rive de la Loire), où s'étaient développées en particulier les plantations de teinturier N (localement appelé gros noir, cépage teinturier extrêmement puissant et productif), la zone géographique de « Cour-Cheverny » conserve une tradition viticole de qualité, et les vignerons restent attachés à la culture du cépage romorantin B, cépage précoce, dont la rusticité est bien adaptée au milieu naturel. Amené en surmaturité, il permet d’élaborer des vins présentant plus ou moins de sucres fermentescibles.

Au XIXème siècle

La crise phylloxérique conduit à une évolution de l'encépagement.

Au XXème siècle

1956
En 1956, l'appellation se déclinait autrefois en deux noms : Mont-près-Chambord et Cour-Cheverny

1973
L'arrêté du 17 juillet 1973 fixant les conditions d'attribution du label " Vins délimités de qualité supérieure " aux vins tranquilles d'appellation d'origine " Cheverny "

1974
Les vins ne peuvent être mis en circulation avec une AOC sans un certificat délivré par l'institut national des appellations d'origine selon les dispositions du décret susvisé n° 74-871 du 19 octobre 1974 relatif aux examens analytique et organoleptique des vins à appellation d'origine contrôlée.

1993
Les vins sont issus exclusivement des vignes situées dans l'aire parcellaire de production telle qu'approuvée par l'Institut national de l'origine et de la qualité lors des séances du comité national compétent des 10 et 11 février 1993.

L'A.O.C. Cour Cheverny a été reconnue par le décret du 24 mars 1993

En 1993, il y a 37 ha de vignes qui ont produit 1 968 hectolitres de vin (source: syndicat des producteurs)

1997
Décret du 20 octobre 1997 relatif à l'appellation d'origine contrôlée << Cour-Cheverny >> - J.O Numero 246 du 22 Octobre 1997


Au XXIème siècle

2005
Source INAO 2005
- Superficie : 48 ha
- Nombre d'opérateurs : 30 dont 26 viticulteurs
25 vinificateurs (21 caves particulières, 2 caves coopératives, 2 négociants)
- Récolte : 2 377 hl

2007
En 2007, il y a 54 ha de vignes qui ont produit 1 961 hectolitres de vin (source: syndicat des producteurs)

2008
Création et ouverture de la Maison des vins Cheverny et Cour-Cheverny

En 2008, la superficie en production est de 54 hectares,
qui ont produit 1 538 hectolitres . ( source : les douanes )
En 2008, le vignoble de « Cour-Cheverny » couvre 60 hectares exploités par une trentaine de producteurs.

2009
Depuis le 1er Août 2009, l'Union Européenne met en place des réglements viniviticole. Les syndicats de vignerons travaillent sur des cahiers des charges pour faire valoir leur AOC Française.
La désacoolisation est autorisé, l'utilisation de copeaux , ...
Etiquetage :
- L’année de récolte, Millésime :
Il s’agit de l’année à laquelle ont été récoltés au moins 85% des raisins utilisés.
- Cépage :
Il s’agit au moins de 85% des raisins utilisés.

Cahier des charges de l'AOC « Cour-Cheverny »
Décret n° 2009-1253 du 16 octobre 2009
(JORF n°0242 du 18 octobre 2009 ) :

Ce qui change avec ce cahier des charges :
* Ne peuvent pas être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucres inférieure à 162 ( contre 145 avant ) grammes par litre de moût.
* Les vins présentent un titre alcoométrique volumique naturel minimum de 10 %.
( contre 9,5 % avant )
* l'autorisation d'utiliser les copeaux de bois

En 2009, la superficie en production est de 52 hectares,
qui ont produit 2 322 hectolitres . ( source : les douanes )

2011

Cahier des charges de l'AOC « Cour-Cheverny »
Décret n° 2011-1200 du 26 septembre 2011
(JORF n°0225 du 28 septembre 2011 ) :
- L’utilisation de morceaux de bois est interdite
- Les vins font l’objet d’un élevage au moins jusqu’au 15 mai de l’année qui suit celle de la récolte.
- Date de mise en marché à destination du consommateur
A l'issue de la période d'élevage, les vins sont mis en marché à destination du consommateur à partir du 1er juin de l'année qui suit celle de la récolte

Pour faire connaître ces vins les producteurs ont installé une Maison des Vins originale au sein du château de Cheverny où se pressent plus de 300 000 visiteurs par an.

2012

Décret n° 2012-655 du 4 mai 2012 relatif à l'étiquetage et à la traçabilité des produits vitivinicoles et à certaines pratiques œnologiques, JORF n°0107 du 6 mai 2012

Les règles pour le « vin biologique » sont applicables à partir du 1er août 2012 .
Les vins issus de raisins de la vendange 2011 et qui auront été vinifiés conformément à la réglementation qui vient d'être votée pourront adopter le terme vin biologique et le logo bio de l'UE à partir du 1er août 2012.

2013
Les « Doggy bag Cheverny » ont été créé dans le cadre de l'anniversaire des 20 ans des AOC Cheverny et Cour Cheverny. Proposé depuis le printemps dans les restaurants du Loir-et-Cher, ce sac est aujourd'hui de plus en plus demandé .

En Mai 2013, Michel Quenioux est élu à la présidence de la Maison des vins de Cheverny et Cour Cheverny.

 

 

 

Regardez aussi : Histoire de la Vallée de la Loire

 

 

Les Cépages

 

Appellation d'origine contrôlée « Cour-Cheverny » :
Cahier des charges du 26 septembre 2011
Vins blancs:
romorantin B.


Ampélographie
( étude des cépages)

 

Romorantin :
Le cépage blanc « Romorantin B » provient, d'après les analyses génétiques publiées, d'un croisement entre le Pinot et le Gouais B.
Il a 16 fréres : l'aligoté, de l'aubin vert, de l'auxerrois, du bachet noir, du beaunoir, du chardonnay, du dameron, du franc noir de la Haute-Saône, du gamay blanc Gloriod, du gamay, du knipperlé, du melon, du peurion, du romorantin, du roublot et du sacy.
FRANÇOIS Ier aurait introduit, en 1519, 80 000 plants d'un cépage blanc provenant de Bourgogne dans sa résidence de Romorantin. Cette ville, située à une quarantaine de kilomètres au sud-est de Cour-Cheverny, a ensuite donné son nom au cépage.

Historique


1519 : Le cépage de Romorantin, fut introduit par François 1er , près de Blois.
1993 : Le romorantin bénéficie de l'appellation « Cour-Cheverny ».

 

 

 

 

Sols et Climat


Le Sol
est composé de sables, d'argiles et graviers .

- des sols à dominante texturale sableuse à argilo-sableuse, reposant en profondeur sur un horizon argileux (formations de Sologne)
- des sols bruns calcaires à bruns calciques (calcaires de Beauce).

 

 

Climat océanique dégradé, présente une nuance continentale un peu plus marquée que celui des appellations d’origine contrôlées ligériennes tourangelles en aval : un peu plus sec (25 millimètres à 50 millimètres de précipitations annuelles en moins), et sensiblement plus frais (sur la période végétative, les températures moyennes sont inférieures de 0,5°C à 1°C, et les minimales sont inférieures de 1°C).

Ce climat est sous l'influence locale des massifs boisés et des vallées du Beuvron, du Cosson et de leurs petits affluents.

 

 

 


 

Fiche technique

L'AOC « Cour-Cheverny » est réservée aux vins blancs tranquilles.

Vignoble

Pour les anciens décrets voir : Historique de l'AOC

Quelques informations sur le
Cahier des charges
du 26 septembre 2011

1° Conduite du vignoble

Les vignes présentent une densité minimale à la plantation de 4500 pieds à l’hectare.

Les vignes sont obligatoirement conduites en palissage « plan relevé ».

La charge maximale moyenne est fixée, à la parcelle, à 9500 kilogrammes par hectare.

 

2° Vendange

Maturité :

Ne peuvent pas être considérés comme étant à bonne maturité les raisins présentant une richesse en sucres inférieure à 162 grammes par litre de moût.

Rendement :

Le rendement de base est de 60 hectolires par hectare
Le rendement butoir fixé est fixé à 72 hectolitres à l'hectare.

Divers :

La date de début des vendanges est fixée par le préfet qui fixe cette date par arrêté (Ban des vendanges)

 

Chai


1° Arrivée en cave

L'aire de production des vins
Les vins sont vignifiés et élevés dans une aire de production limité et défini par le cahier des charges.

Enrichissement
Les vins présentant une teneur en sucres fermentescibles (glucose + fructose) supérieure à 8 grammes par litre sont élaborés sans enrichissement.

Les vins ne dépassent pas, après enrichissement, le titre alcoométrique volumique total de 12,5 %.

2° Vinification:
Les vins ayant droit à l'appellation d'origine contrôlée doivent être vinifiés conformément aux usages locaux. Ils bénéficient de toutes les pratiques oenologiques autorisées par les lois et règlements en vigueur.

Les vins font l’objet d’un élevage au moins jusqu’au 15 mai de l’année qui suit celle de la récolte.


Nos commentaires :

Aucune mention sur le cahier des charges interdit les copeaux de bois. Par conséquence, l'utilisation de copeaux de bois est autorisé pour cette AOC.


3° Contrôles :

Le contrôle du respect du présent cahier des charges est effectué par un organisme tiers offrant des garanties de compétence, d'impartialité et d'indépendance, pour le compte de l'INAO, sur la base d'un plan de contrôle approuvé.

Les bulletins d’analyse doivent être conservés pendant une période de 6 mois à compter de la date du conditionnement.

 

Commercialisation


Etiquette

Le nom de l'appellation peut être complété par la dénomination géographique « Val de Loire »

Date de mise en marché à destination du consommateur
A l'issue de la période d'élevage, les vins sont mis en marché à destination du consommateur à partir du 1er juin de l'année qui suit celle de la récolte


 

 

 

Cartes et Photos


Carte du vignoble de la Vallée de la Loire


Carte

 

La maison des vins de Cheverny et Cour-Cheverny


Publiée le 25 oct. 2012

 

 

Adresses

Maison des Vins Cheverny et Cour-Cheverny
Syndicat de l'AOC Cheverny et Cour-Cheverny



1 avenue du Château
41700 Cheverny

Tél : 02 54 79 25 16

Site Internet

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxxxx
xxxxxxxxxxxxxxxxxx

Clos de l'Aumonière

Gérard Givierge

   
Domaine Daridan
16 voie de la marigonnerie
41700
Cour Cheverny
Site Internet
www.benoit-daridan.com

Domaine de la Champinière

Alain Chery

   

Domaine de la Désoucherie

Christian et Fabien Tessier

  Site Internet:
christiantessier.com

Domaine de la Grange

Jean Michel et Guy Genty

tel : 02 54 20 31 17

Domaine des Huards

Jocelyne et Michel Gendrier

   
Domaine du Moulin
97 Rue Moulin Neuf
41120
Cellettes
Site Internet
www.villemade.net
Domaine le Portail
41700
Cheverny
 
Dronne Michel    
Pasquier Jacky    
Vignoble de la Désoucherie    

 

 

 

Les nouvelles sur l'appellation

Portes Ouvertes

- Novembre 2014 : Domaine Daridan

 

Manifestations

•Marathon de cheverny, le 6 avril 2014 à Cheverny
•Jazz'in Cheverny, les 26, 27, 28 et 29 juin 2014 à Cheverny
•Le festival des Arts de la Rue, du 8 au 10 août 2014 à Cheverny


Saison 2014 :

Du 15 février au 11 novembre

Ouvert 7 jours sur 7

de 11h à 13h15 et de 14h15 à 18h

Maison des vins de Cheverny


1, avenue du Château

41700 CHEVERNY


Tél. : 02.54.79.25.16

Fax. : 02.54.79.23.58

contact@maisondesvinsdecheverny.fr

Fête des Vendanges 2014 de Cheverny : c'est reparti !

Après une 3e édition particulièrement réussie, en 2013, la Fête des Vendanges investit de nouveau le village de Cheverny, le 13 septembre, pour une journée festive et familiale où chacun pourra trouver son bonheur.

Les AOC Cheverny et Cour Cheverny, dont les 20 ans ont été fêtés l'année dernière, s'affirment comme les fleurons d'une grande région viticole française, le Val de Loire. Depuis quatre ans, la Fête des Vendanges, organisée au cœur du village de Cheverny, célèbre ces vins souples et fruités, qui bénéficient d'une situation géographique privilégiée, avec un climat est doux et tempéré, et de la richesse géologique, avec des sols à dominante sablonneuse présentant une certaine diversité, d'un terroir qui produit des Cheverny rouges, blancs et rosés et également des blancs Cour Cheverny.

C'est cette variété que la trentaine de producteurs associés à l'opération fera découvrir à l'occasion de la 4e Fête des Vendages, le 13 septembre prochain, dans une ambiance conviviale et festive. Marché du terroir, espace artistique, animations (golf, promenade en âne,...), spectacles musicaux et dégustations permettront à chacun de trouver son bonheur et de passer une journée mémorable.

Première randonnée pédestre dans le vignoble

Pour la première fois cette année, une randonnée pédestre (deux parcours de 8 ou 12 km), au cœur du vignoble alentour, sera proposée dès 8h30, avec possibilité de passer dans le château de Cheverny jusqu'à 9h45. Les enfants pourront accompagner leurs parents à dos d'âne. Des ravitaillements en cours de route et un vin d'honneur à l'arrivée sont également prévus.

Un concert gratuit (21h), concocté par les parrains Ours et Pierre Souchon (présents l'année dernière), et deux représentations du spectacle "Des cailloux et du pain", proposé par la Compagnie du Hasard (18h et 20h15), donneront à la soirée un caractère festif ; laquelle pourra se prolonger au bar à vin, installé sur la place du village, ou au Fumoir de Sologne et au comité des fêtes de Cour Cheverny, pour une pause gourmande.

www.maisondesvinsdecheverny.fr

 

 

 

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.