Fiche sur les vins AOC en France :

Alsace Grand Cru

Situation Géographique
Historique de l'AOC
Cépages
Sols et Climat
La fiche technique de l'AOC
Cartes et Photos
Les adresses
Les nouvelles

 

 

 

 

Situation Géographique

Le vignoble d'Alsace s'étend au pied des Vosges sur une centaines de kilomètres du Nord au Sud.
L'aire d'appellation "Alsace Grand Cru" est situé sur les lieu-dits.
Il couvre les collines entre 200 et 400 mètres d'altitude.

Sur les communes du Département du Haut-Rhin :

Ammerschwihr, Beblenheim, Bennwihr, Bergheim, Bergholtz,
Eguisheim, Gueberschwihr, Guebwiller, Hattstatt, Hunawihr, Ingersheim, Katzenthal,
Kientzheim, Mittelwihr, Niedermorschwihr, Orschwihr, Pfaffenheim, Ribeauvillé, Riquewihr, Rodern, Rouffach, Saint-Hippolyte, Sigolsheim, Soultzmatt, Thann, Turckheim, Vieux-Thann, Voegtlinshoffen, Westhalten, Wettolsheim, Wintzenheim, Wuenheim, Zellenberg.

Sur les communes du Département du Bas-Rhin :

Andlau, Barr, Bergbieten, Blienschwiller, Dahlenheim,
Dambach-la-Ville, Eichhoffen, Kintzheim, Marlenheim, Mittelbergheim, Molsheim,
Nothalten, Scharrachbergheim-Irmstett, Wolxheim.

 


Les 51 appellations, avec les communes et les terroirs : Cliquez ici

 

 

En 2009, les appellations « Alsace Grand cru » couvrent 850 hectares

 

 

 

 

Historique

ETYMOLOGIE

Origine du nom :
Le mot « Alsace » connaît une origine celtique par le préfixe "Al" qui veut dire "lieu élevé".

En 610 apparaît pour la première fois dans les documents latins la forme Alsatia. Ses habitants sont alors les Alesaciones (singulier : Alesacio, prononcer Alésatsio), ou les Alsatii (sing. Alsatius).

HISTOIRE

Voir : Histoire de la région d'Alsace

AV J-C

La vigne, sous des formes assez éloignées des variétés actuelles, a existé bien avant l’apparition de l’homme sur le territoire géographique qui devait former par la suite la vallée du Rhin.

- 2000 an
Les Celtes arrivent en Alsace au cours du IIe millénaire av. J.-C. L'Alsace est alors une terre de transition pour les Celtes migrant vers le sud de l'Europe.
Ils apportent aussi la fabrication de la barrique en bois pour la bière.

vers -58
les troupes romaines de Jules César pénètrent en Alsace, afin de soumettre la totalité de la Gaule.
Ils apportent la culture de la vigne.

IV ème siècle

378
Les Romains sont définitivement chassés d'Alsace et les Alamans s'installeront pour y répandre leur culture et construire des villes.

V ème siècle

L’invasion des Germains au Ve siècle amène un déclin passager de la viticulture

496
Les Francs battent les Alamans à Tolbiac .

VI ème siècle

589
Grégoire de Tours vante le vignoble de Marlenheim en 589.

VIII ème siècle

783
L’histoire révèle que les vins du Mambourg étaient réputés dès 783.

IX ème siècle

843
des documents antérieurs à l’an 900 mentionnent déjà plus de 160 localités où la vigne est cultivée. L’importance du vignoble rhénan ressort également d’un article du traité de Verdun en 843 qui marqua le partage de l’empire créé par Charlemagne.

870
traité de Meersse : la région alsacienne est alors rattachée à l'Allemagne.

au XIIème siècle

1183
Par suite des chaleurs torrides, les vendanges commencent dans l'Est dès la fin de juillet 1183.

XIIIème siècle

1282
La vendange eut lieu avant le 14 septembre 1282.

1297
A Colmar, les raisins sont mûrs à la Saint-Dominique , le 4 août 1297.

au XIV ème siècle

1312
Sur Kanzlerberg, la culture de la vigne y est déjà mentionnée en 1312, date de la suppression de l’Ordre des templiers, qui était, à cet endroit propriétaire de la commanderie du Tempelhof. Ce domaine a été repris par les chevaliers St Jean de Jérusalem de l’Ordre de Malte d’où vient le nom du lieu-dit le « Mont St Jean ».

1338
C’est dans l’urbaire de l’abbaye de Pairis qu’apparaît en 1338 la mention Kaefferkopf.

1395
La cave historique des hospices de Strasbourg est une cave à vin construite entre 1393 et 1395 dans l'enceinte de l'hôpital civil.
La cave abrite le plus vieil alcool du monde, un vin blanc de 1472, en fût (source de 2005).

au XVème siècle

1442
On vendange dans l'Est le 7 septembre 1442.

1467
Eté 1467 très sec dans l'Est où le vin est abondant et très bon.

au XVII ème siècle

1648
Avec le traité de Westphalie , la région fut finalement rattachée à la France.

au XIX ème siècle

1828
Le vignoble a connu sa plus grande superficie aux alentours des années 1828, pour une surface 30000 hectares de vignes.

1870
Après la défaite française lors de la guerre franco-allemande,
l'Alsace est rattachée à l'Allemagne

1871
Pour réagir contre l’invasion des vins allemands en Alsace
, le maire et l’administration de la Ville de Colmar ainsi que la Chambre de commerce, ne cesseront de promouvoir les vins de la région.

1881
La cave des hospices de Strasbourg abrite aussi un remarquable pressoir de 1727 et un immense tonneau de 1881 d'une capacité de 26 080 litres.

1895
Une bourse aux vins d’Alsace est ouverte dès 1895. La même année, la Société des viticulteurs alsaciens voit le jour.

au XX ème siècle

1902
la superficie du vignoble était passé à 9500 hectares.

1904
A partir de 1904, la Ville de Colmar a, à plusieurs reprises, le projet de créer une foire, sans résultat immédiat.

1905
Création de la réprésion des fraudes en 1905 avec la définition de la notion de « Tromperie sur la marchandise », Loi du 1 août 1905 .
Quiconque, qu'il soit ou non partie au contrat, aura trompé ou tenté de tromper le contractant, par quelque moyen ou procédé que ce soit, même par l'intermédiaire d'un tiers :
- soit sur la nature, l'espèce, l'origine, les qualités substantielles, la composition ou la teneur en principes utiles de toutes marchandises ;
- soit sur la quantité des choses ou sur leur identité par la livraison d'une marchandise autre que la chose déterminée qui a fait l'objet du contrat ;
- soit sur l'aptitude à l'emploi, les risques inhérents à l'utilisation du produit, les contrôles effectués, les modes d'emploi ou les précautions à prendre,
Sera puni d'un emprisonnement de trois mois au moins, deux ans au plus et d'une amende de 1.000 F au moins, 250.000 F au plus ou de l'une de ces deux peines seulement.

Après la Première Guerre Mondiale
Après le retour de l’Alsace à la France à l’issue de la Première Guerre Mondiale, l’idée est reprise et aboutit à la naissance d’une Association de viticulteurs pour la défense et la promotion du vin d’Alsace.
Le mot d’ordre est déjà à la qualité et à l’organisation de la commercialisation.

1927
A l’initiative des autorités municipales et consulaires, une première foire est organisée dans la salle des Catherinettes, essentiellement avec la participation de viticulteurs des environs de Colmar. Elle ne dure qu’une seule journée mais elle connaît un franc succès.

1932
Le Kaefferkopf (Tête de cafard) est la plus vieille délimitation viticole d'Alsace (validée et délimitée par décision de justice en 1932) provenant du village haut-rhinois d' Ammerschwihr.

1945
Délimitation des aires du vignoble et la fixation de règles strictes de production et de vinification.

1953
la « Route du vin en Alsace » telle que définie en mai 1953, traverse 67 des communes de la grande plaine d'Alsace

1955
La Flûte d'Alsace ou flûte du Rhin est protégée par un décret .

1962
la reconnaissance de l'Appellation d’Origine Contrôlée « Alsace » .
le vignoble représente 13000 hectares

1963
Le Conseil Interprofessionnel des Vins d'Alsace (CIVA) a été institué par décret en date du 22 avril 1963

1972
Depuis la loi du 5 juillet 1972, les vins sont obligatoirement mis en bouteille au sein des départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin dans la flûte du type « Vin du Rhin », décrite dans le décret de 1955.

1974
Les vins ne peuvent être mis en circulation avec cette appellation sans un certificat délivré par l'institut national des appellations d'origine selon les dispositions du décret susvisé n° 74-871 du 19 octobre 1974 relatif aux examens analytique et organoleptique des vins à appellation d'origine contrôlée.

1975
L'A.O.C. Alsace Grand Cru est née en 1975. « Alsace grand cru Schlossberg »
est reconnue en 1975.

1983
L'AOC alsace grand cru a été créée en 1975 mais les 25 premiers crus n'ont été définis qu'en 1983. ( Altenberg de Bergheim, Altenberg de
Bergbieten, Brand, Eichberg, Geisberg, Gloeckelberg, Goldert, Hengst, Kanzlerberg, Kastelberg, Kessler, Kirchberg de Barr, Kirchberg de Ribeauvillé, Kitterlé, Mambourg, Moenchberg, Rangen, Rosacker, Saering, Sonnenglanz, Spiegel, )

1984
Depuis 1984, les vins d'appellation d'origine contrôlée alsace et alsace grand cru peuvent être déclarés et présentés avec l'une des mentions vendanges tardives ou sélection de grains nobles s'ils correspondent à des conditions strictes (vendanges manuelles, teneurs en sucre minimales, vins issus uniquement des cépages gewurztraminer, pinot gris, riesling et muscat). Vendanges tardives (Spätlese en allemand) indique que la vendange s'est faite au moment de la maturation optimale du raisin (pas forcément plus tard que la récolte normale). La dénomination s'applique aux principaux cépages, gewurztraminer, pinot gris, riesling ou muscat : ce sont alors des vins demi-secs. L'indication sélection de grains nobles s'applique aux vins faits à partir de raisins atteint de pourriture noble.

La confrérie des Amis d’Ammerschwihr et du Kaefferkopf à la tête d’une importante oenothèque assure sa notoriété depuis 1984.

1992
L'AOC alsace grand cru compte 25 autres crus, en 1992 Il existe 50 lieux-dits délimités pouvant bénéficier de l'appellation grand cru, en 1992. ( les nouveaux crus : Altenberg de Wolxheim, Bruderthal, Engelberg, Florimont, Frankstein, Froehn, Furstentum, Muenchberg, Osterberg, Praelatenberg, Pfersigberg, Pfingstberg, Schoenenbourg, Sommerberg, Sporen, Steinert, Steinklotz, Steingrubler, Vorbourg, Wiebelsberg, Wineck-Schlossberg, Winzenberg, Zinnkoepflé, Zotzenberg )

1993
Le 23 novembre 1993, un accord entre la CEE et la Hongrie, prévoit que l'utilisation du nom “TOKAY” sera interdite à compter du 1er avril 2007,
quel que soit le millésime commercialisé,
seul le terme PINOT GRIS pourra être utilisé pour designer ce cépage.

Au XXIème siècle

2001
Décret du 24 janvier 2001 relatif à l'appellation d'origine contrôlée « Alsace grand cru » - J.O n° 22 du 26 Janvier 2001
Le bénéfice de l'appellation d'origine contrôlée " Alsace grand cru " ne peut être accordé aux vins provenant de jeunes vignes qu'à partir de la deuxième année suivant celle au cours de laquelle la plantation a été réalisée avant le 31 août.

Les vins à appellation d'origine contrôlée " Alsace grand cru " proviennent d'un seul des cépages suivants, à l'exclusion de tous autres :Riesling B, Gewurztraminer Rs, Pinot gris G, Muscat à petits grains blancs B, Muscat à petits grains roses Rs et Muscat ottonel B.

2003
(Remplacé, D. du 19 septembre 2003) -
Les vins à appellation d'origine contrôlée "Alsace" et "Alsace Grand Cru" peuvent être déclarés et présentés avec l'une des mentions particulières "vendanges tardives" ou "sélection de grains nobles" s'ils correspondent aux conditions respectives ci-dessous précisées : Etre présentés, dégustés et agréés à l’examen analytique et organoleptique sous leur mention particulière, l’agrément ne pouvant intervenir avant un délai minimal de dix-huit mois à compter de la date de la récolte.

2005
Décret n° 2005-269 du 21 mars 2005 modifiant le décret du 24 janvier 2001 relatif à l'appellation d'origine contrôlée « Alsace grand cru » - J.O n° 71 du 25 mars 2005 page 5024 texte n° 52 :
* Les vignes passent de 3 ans pour obtenir l'AOC ( au lieu de 2 ans ) :
Le bénéfice de l'appellation d'origine contrôlée ne peut être accordé aux vins provenant de jeunes vignes qu'à partir de la troisième année suivant celle au cours de laquelle la plantation a été réalisée en place avant le 31 juillet.
* Autorisation d'encépagement :
II. - Les vins à appellation d'origine contrôlée "Alsace grand cru suivie du nom de lieudit "Altenberg de Bergheim proviennent :
1° D'un seul des cépages suivants : gewurztraminer Rs, pinot gris G, riesling B, ou
2° Des cépages suivants :
- riesling B, dans une proportion comprise entre 50 et 70 % de l'encépagement ;
- pinot gris G, dans une proportion comprise entre 10 et 25 % de l'encépagement ;
- gewurztraminer Rs, dans une proportion comprise entre 10 et 25 % de l'encépagement ;
- pinot blanc B, pinot noir N, muscat ottonel B, muscat à petits grains B, muscat à petits grains Rs et chasselas B. La proportion de l'ensemble de ces cépages ne peut être supérieure à 10 % de l'encépagement. Les raisins des cépages pinot blanc B, pinot noir N, muscat ottonel B, muscat à petits grains B, muscat à petits grains Rs et chasselas B ne peuvent entrer dans la composition de l'assemblage que s'ils proviennent de vignes plantées avant le 26 mars 2005.
Les vins proviennent de l'assemblage de raisins pressés ensemble. Cet assemblage est issu au moins des cépages riesling B, pinot gris G et gewurztraminer Rs.
L'encépagement est compris comme celui de la totalité des parcelles de l'exploitation produisant le vin d'assemblage.
I
II. - Les vins à appellation d'origine contrôlée "Alsace grand cru suivie du nom de lieudit "Zotzenberg proviennent d'un seul des cépages suivants : riesling B, gewurztraminer Rs, pinot gris G, sylvaner B.
* Nouveau dans le décret : le rendement agronomique :
Le rendement agronomique maximum à la parcelle visée à l'article R. 641-82 du code rural est fixé à 10 100 kilogrammes par hectare, quel que soit le cépage.
* Nouveau dans le décret :le taux de pied mort :
Le taux de pieds de vigne morts ou manquants visé à l'article R. 641-85 du code rural est fixé à 25 %.

2007
A compter du 1er avril 2007, le nom Tokay-Pinot gris est interdit.
Il est appelé Pinot Gris

Cahier des charges de l'AOC « Alsace Grand Cru »
Décret du 12 janvier 2007
JORF n°12 du 14 janvier 2007 :

Le décret du 12 janvier 2007 autorise les vins d’assemblage dans l’AOC Alsace Grand Cru « Kaefferkopf ». Il existe 51 lieux-dits délimités pouvant bénéficier de l'appellation grand cru, en 2007.

2008
La production de Muscat a chuté de 27%, et de 9% pour le Gewurztraminer entre les récoltes de 2007 et 2008.

2009
Depuis le 1er Août 2009, l'Union Européenne met en place des réglements viniviticole. Les syndicats de vignerons travaillent sur des cahiers des charges pour faire valoir leur AOC Française.
La désacoolisation est autorisé, l'utilisation de copeaux , ...
Etiquetage :
- L’année de récolte, Millésime :
Il s’agit de l’année à laquelle ont été récoltés au moins 85% des raisins utilisés.
- Cépage :
Il s’agit au moins de 85% des raisins utilisés.

Depuis 2009, les analyses des vins sont conservés par le vignerons ou négociant, pendant une période de 6 mois à compter de la date de conditionnement.

En 2009, l'appellation Alsace Grand Cru couvre 850 hectares (5,4 % de la surface du vignoble) sur lesquels ont été produits 48 294 hectolitres de vins (4,1 % de la production de l'ensemble du vignoble)

2011

Cahier des charges des cinquante et une appellations d’origine contrôlées « Alsace grand cru »
homologué par le décret n° 2011-1373 du 25 octobre 2011,
JORF du 28 octobre 2011

Seuls peuvent prétendre à l’une des appellations d’origine contrôlées «Alsace grand cru Altenberg de Bergheim », « Alsace grand cru Brand », « Alsace grand cru Eichberg », « Alsace grand cru Florimont », « Alsace grand cru Froehn », « Alsace grand cru Furstentum », « Alsace grand cru Geisberg », « Alsace grand cru Gloeckelberg », « Alsace grand cru Goldert », « Alsace grand cru Hatschbourg », « Alsace grand cru Hengst », « Alsace grand cru Kaefferkopf », « Alsace grand cru Kanzlerberg »,« Alsace grand cru Kessler », « Alsace grand cru Kirchberg de Ribeauvillé », « Alsace grand cru Kitterlé », « Alsace grand cru Mambourg », « Alsace grand cru Mandelberg », « Alsace grand cru Marckrain », « Alsace grand cru Ollwiller », « Alsace grand cru Osterberg », « Alsace grand cru Pfersigberg », « Alsace grand cru Pfingstberg », « Alsace grand cru Rangen », « Alsace grand cru Rosacker », « Alsace grand cru Saering », « Alsace grand cru Schlossberg », « Alsace grand cru Schoenenbourg », « Alsace grand cru Sommerberg », « Alsace grand cru Sonnenglanz », « Alsace grand cru Spiegel », « Alsace grand cru Sporen », « Alsace grand cru Steinert », « Alsace grand cru Steingrubler », « Alsace grand cru Vorbourg », « Alsace grand cru Wineck-Schlossberg », « Alsace grand cru Zinnkoepflé », « Alsace grand cru Altenberg de Bergbieten », « Alsace
grand cru Altenberg de Wolxheim », « Alsace grand cru Bruderthal», « Alsace grand cru Engelberg», « Alsace grand cru Frankstein », « Alsace grand cru Kastelberg », « Alsace grand cru Kirchberg de Barr», « Alsace grand cru Moenchberg», « Alsace grand cru Muenchberg», « Alsace grand cru Praelatenberg», « Alsace grand cru Steinklotz», « Alsace grand cru Wiebelsberg», « Alsace grand cru Winzenberg», « Alsace grand cru Zotzenberg» initialement reconnues par les décrets des 20 novembre 1975, 23 novembre 1983, 17 décembre 1992 et 12
janvier 2007, les vins répondant aux dispositions particulières fixées par le cahier des charges de 2011.

2012

Décret n° 2012-655 du 4 mai 2012 relatif à l'étiquetage et à la traçabilité des produits vitivinicoles et à certaines pratiques œnologiques, JORF n°0107 du 6 mai 2012

Les règles pour le «vin biologique» sont applicables à partir du 1er août 2012 .
Les vins issus de raisins de la vendange 2011 et qui auront été vinifiés conformément à la réglementation qui vient d'être votée pourront adopter le terme vin biologique et le logo bio de l'UE à partir du 1er août 2012.

2014

les vendanges 2014 débutent le mercredi 03 septembre en Alsace pour le Crémant, puis le 15 septembre pour les vins tranquilles.

2015

L’ouverture officielle des vendanges en Alsace aura lieu le mercredi 2 septembre 2015 pour le Crémant d’Alsace. Les cépages d'Alcace seront vendangés à partir du 7 septembre pour les AOC : Alsace, Grand Cru.

2016

Arrêté du 20 juin 2016 modifiant le cahier des charges des cinquante et une appellations d'origine contrôlées « Alsace grand cru »

 

Voir : Histoire de la région d'Alsace


 

 

 

Les Cépages

Appellation d'origine contrôlée « Alsace grand cru » :
Décret du 25 Octobre 2011

Vins Blancs :

Nom d'usage : cépage(s)

Gewurztraminer : gewurztraminer Rs
Muscat :
                            muscat à petits grains B
                            muscat à petits grains Rs
                            muscat ottonel B
Muscat Ottonel :  muscat ottonel B
Pinot gris :            pinot gris G
Riesling :               riesling B

Riesling B, Gewurztraminer Rs, Pinot gris G,
Muscat à petits grains blancs B,
Muscat à petits grains roses Rs et Muscat ottonel B.

Toutefois, le comité régional d'experts des vins d'Alsace peut proposer, sur avis du syndicat de défense de l'appellation, un plan d'encépagement pour chaque lieudit, tenant compte des usages locaux et des cépages prévus dans l'ordonnance du 2 novembre 1945 définissant l'appellation d'origine contrôlée « Alsace » ou « Vin d'Alsace ». En outre, cette proposition de plan détermine selon les usages locaux l'utilisation des cépages seuls ou en assemblage.

Mentions :
"vendanges tardives" et "sélection de grains nobles"

Etre issus d'un cépage unique et être déclarés et vendus avec mention du nom de ce cépage

 

Les vins à appellation d'origine contrôlée

« Alsace grand cru »

suivie du nom de lieudit

« Altenberg de Bergheim »

1° D'un seul des cépages suivants : gewurztraminer Rs, pinot gris G, riesling B.

ou

2° Des cépages suivants :

- riesling B, dans une proportion comprise entre 50 et 70 % de l'encépagement ;

- pinot gris G, dans une proportion comprise entre 10 et 25 % de l'encépagement ;

- gewurztraminer Rs, dans une proportion comprise entre 10 et 25 % de l'encépagement ;

- pinot blanc B, pinot noir N, muscat ottonel B, muscat à petits grains B, muscat à petits grains Rs et chasselas B. La proportion de l'ensemble de ces cépages ne peut être supérieure à 10 % de l'encépagement. Les raisins des cépages pinot blanc B, pinot noir N, muscat ottonel B, muscat à petits grains B, muscat à petits grains Rs et chasselas B ne peuvent entrer dans la composition de l'assemblage que s'ils proviennent de vignes plantées avant le 26 mars 2005.

Les vins proviennent de l'assemblage de raisins pressés ensemble. Cet assemblage est issu au moins des cépages riesling B, pinot gris G et gewurztraminer Rs.

Les vins à appellation d'origine contrôlée

« Alsace grand cru »

suivie du nom de lieudit

Kaefferkopf

1° D'un seul des cépages suivants : gewurztraminer Rs, pinot gris G, riesling B,

ou


2° Des cépages suivants :
- gewurztraminer Rs, dans une proportion comprise entre 60 et 80 % de l'encépagement ;
- riesling B, dans une proportion comprise entre 10 et 40 % de l'encépagement ;
- pinot gris G, dans une proportion ne dépassant pas 30 % de l'encépagement ;
- muscat ottonel B, muscat à petits grains blancs B, muscat à petits grains roses Rs, dans une proportion ne dépassant pas ensemble 10 % de l'encépagement.

Les vins à appellation d'origine contrôlée

« Alsace grand cru »

suivie du nom de lieudit

« Zotzenberg »


proviennent d'un seul des cépages suivants :

riesling B, gewurztraminer Rs, pinot gris G, sylvaner B.

Historique

1974
Seul cépages autorisés gewurztraminer, riesling, muscat, Tokay pinot gris

2007
Riesling B, Gewurztraminer Rs, Pinot gris G, Muscat à petits grains blancs B,
Muscat à petits grains roses Rs et Muscat ottonel B., et Sylvanner pour « Zotzenberg »

 

 

 

Sols et Climat

Sols
On y rencontre une véritable mosaïque de toutes les formations du primaire au quaternaire:
                     Granite, Gneiss, Calcaire, Grès, Schiste, ...

L’effondrement du fossé rhénan orienté nord-sud a créé un important réseau de failles
géologiques formant une mosaïque de compartiments de petite surface présentant des
situations géo-pédologiques très variées.
Le vignoble se situe à la zone de rupture entre la plaine sédimentaire rhénane et le massif cristallin vosgien, où toutes les couches de terrain qui s’étaient accumulées au cours des différentes périodes géologiques ont été remaniées par l’érosion, offrant ainsi des situations géo-pédologiques très variées :
- sols bruns sur schistes, granite ou grès (substrat vosgien), peu profonds, filtrants, de
tendance acide,
- sols colluviaux des cônes de déjection, et sols alluviaux, sablo-graveleux, peu évolués, filtrants et de tendance acide (bordure de la plaine alluviale),
- sols bruns calcaires ou de type rendzine des collines sous-vosgiennes ainsi que conglomérats et marnes interstratifiés, présentant un bon régime hydrique.

 

Climat
Le climat est semi-continental : les écarts de température sont importants.

Les hivers sont froids (la température moyenne du mois de janvier est de 1,9°C), et les étés chauds et secs (la température moyenne du mois de juillet est supérieure à 20°C). La somme des températures efficaces (supérieure à 10°C) pendant la période végétative de la vigne (1er avril-30 septembre) atteint 1253°C. La période de maturation du raisin est caractérisée par une alternance de journées chaudes et de nuits fraîches.

Le massif des Vosges joue un rôle d’écran protecteur contre les influences océaniques, rôle amplifié par un effet de foehn surtout en automne. Cet écran protecteur favorise :
- un ensoleillement élevé (1800 h/an à Colmar)
- une pluviométrie faible : les sommets des Vosges connaissent des précipitations annuelles de l’ordre de 2000 mm, alors que sur l’ensemble du vignoble les précipitations annuelles sont comprises entre 500 mm et 650 mm.
- d’excellentes conditions automnales et d’arrière-saison.
- une diversité de mésoclimats liée à la diversité paysagère, aux situations des vallées et à la position des sommets vosgiens.

 

 

 

La Liste des 51 Grand Cru

Alsace grand cru
lieu
sol, sous- sol
altenberg de bergbieten
Bergbieten
Argilo-marneux
altenberg de bergheim
Bergheim
Marno-calcaire
altenberg de wolxheim
Wolxheim
Marno-calcaire
brand
Turckheim
Granitique
bruderthal
Molsheim
Calcaire
eichberg
Eguisheim
Marno-calcaire
engelberg
Dahlenheim
Marno-calcaire
florimont
Ingersheim
Marno-calcaire
frankstein
Dambach-La-Ville
Granitique
froehn
Zellenberg
Argilo-marneux
furstentum
Kientzheim
Marno-gréseux
geisberg
Ribeauvillé
Calcairo-gréseux
gloeckelberg
Rodern
Granitique
goldert
Gueberschwihr
Marno-calcaire
hatschbourg
Hattstatt
Marno-calcaire
hengst
Wintzenheim
Marno-calcaire
kaefferkopf
Ammerschwihr
Granitique
kanzlerberg
Bergheim
Argilo-marneux
kastelberg
Andlau
Schisteux
kessler
Guebwiller
Gréseux
kirchberg de Barr
Barr
Marno-calcaire
kirchberg de Ribeauvillé
Ribeauvillé
Marno-gréseux
kitterlé
Guebwiller
Gréseux
mambourg
Sigolsheim
Marno-calcaire
mandelberg
Mittelwihr
Marno-calcaire
marckrain
Bennwihr
Marno-calcaire
moenchberg
Andlau
Marno-calcaire
munchberg
Nothalten
Gréso-volcanique
ollwiller
Wuenheim
Marno-gréseux
osterberg
Ribeauvillé
Marno-calcaire
pfersiberg
Eguisheim
Marno-gréseux
pfingstberg
Orschwihr
Calcairo-gréseux
praelatenberg
Kintzheim
Granitique
rangen
Thann
Volcanique
rosacker
Hunawihr
Calcaire
saering
Guebwiller
Marno-gréseux
schlossberg
Kientzheim
Granitique
schoenenbourg
Riquewihr
Argilo-marneux
sommerberg
Niedermorschwihr
Granitique
sonnenglanz
Beblenheim
Argilo-marneux
spiegel
Bergholz
Marno-gréseux
sporen
Riquewihr
Marno-calcaire
steinert
Pfaffenheim
Calcaire
steingrübler
Wettolsheim
Marno-calcaire
steinklotz
Marlenheim
Calcaire
vorbourg
Rouffach
Marno-gréseux
wiebelsberg
Andlau
Gréseux
wineck-schlossberg
Katzenthal
Granitique
Winzenberg
Blienschwiller
Granitique
Zinnkoepflé
Westhalten
Calcairo-gréseux
Zotzenberg
Mittelbergheim
Marno-calcaire

 

 

 

Fiche technique

L'AOC "Alsace Grand Cru" produit des vins blancs secs, moelleux ( vendanges tardives et sélection de grains nobles), ainsi que des vins rosées et rouges

Vignoble

Pour les anciens décrets voir : Historique de l'AOC

Quelques informations sur le
Cahier des charges
du 25 octobre 2011

1° Conduite du vignoble

La charge maximale moyenne à la parcelle est fixée à 10000 kilogrammes par hectare.

Le bâchage partiel ou total du sol et des vignes est interdit.

L'irrigation est interdite.

2° Vendange

Maturité :
Voir le cahier des charges ( Histoire) pour le sucre par cépages.

Sélection de grains nobles et Vendanges tardives

Vendanges tardives MENTION Sélection de grains nobles :
Gewurztraminer et Pinot gris : VT : 270 g/l , SGN : 306 g/l
Riesling et Muscat :                VT : 244 g/l , SNG : 276 g/l

Entre 2011 et 2016
Vendanges tardives MENTION Sélection de grains nobles :
Gewurztraminer et Pinot gris : VT : 257 g/l , SGN : 306 g/l
Riesling et Muscat :                VT : 235 g/l , SNG : 276 g/l

Entre 2009 et 2011
Gewurztraminer et Pinot gris : VT : 243 g/l , SGN : 279 g/l
Riesling et Muscat :                VT : 220 g/l , SNG : 256 g/l

Rendement :
Le rendement de base est fixé à 55 hectolitres par hectare et le rendement butoir est de 66 hectolitres par hectare.

Un rendement maximum de production est fixé, pour tout cépage d’une appellation, à 77 hectolitres par hectare.

Divers :
Les vins à appellation d'origine contrôlée « Alsace grand cru » sont issus de raisins récoltés manuellement.



Chai

1° Arrivée du Chai
L'aire de production des vins
Les vins sont vignifiés et élevés dans une aire de production limité et défini par le cahier des charges.

Enrichissement
Les vins susceptibles de bénéficier des mentions «vendanges tardives» ou «sélection de grains nobles» ne font l'objet d'aucun enrichissement.
- L'augmentation du titre alcoométrique volumique naturel moyen minimum ne peut dépasser 0,5% vol. pour les vins issus des cépages gewurztraminer B et pinot gris G et 1,5% vol. pour
les vins issus des autres cépages et pour les vins issus d’un assemblage de cépages pour l’appellation « Alsace grand cru Kaefferkopf ».
- Toute opération d’enrichissement est interdite pour l’appellation d’origine contrôlée « Alsace grand cru Altenberg de Bergheim »
- Les vins ne dépassent pas, après enrichissement, le titre alcoométrique volumique total suivant : Voir Cahier des Charges

2° Vinification:
Les vins ayant droit à l'appellation d'origine contrôlée doivent être vinifiés conformément aux usages locaux. Ils bénéficient de toutes les pratiques oenologiques autorisées par les lois et règlements en vigueur.

L’utilisation de morceaux de bois est interdite.

Les vins font l’objet d’un élevage minimum jusqu’au 1er juin de l’année qui suit celle de la récolte.
Les vins susceptibles de bénéficier des mentions «vendanges tardives» ou «sélection de grains nobles» font l’objet d’un élevage au moins jusqu’au 1er juin de la deuxième année quisuit celle de la récolte.

 


3° Contrôles
Le contrôle du respect du présent cahier des charges est effectué par un organisme tiers offrant des garanties de compétence, d'impartialité et d'indépendance, pour le compte de l'INAO, sur la base d'un plan de contrôle approuvé.

Les bulletins d'analyse sont conservés, pendant une période de 6 mois à compter de la date de conditionnement.

 


Commercialisation

Sur l'étiquette doit figurer le nom "AOC Alsace Grand Cru", le lieu-dit, le cépage avec les autres mentions obligatoires.

Bouteille : ( Histoire de la bouteille du Rhin )
Les vins ayant droit à l'appellation contrôlée «Vin d'Alsace» ou «Alsace» doivent être mis en bouteilles du type «Vin du Rhin» répondant aux dispositions du décret n° 55.673 du 20 mai 1955, de l'arrêté du 13 mai 1959 et du décret du 19 mars 1963

Mentions :
"vendanges tardives" et "sélection de grains nobles"
*
Etre présentés obligatoirement avec l'indication du millésime
* Ne peut être vendu avant 18 Mois à partir de la récolte.

Date de mise en marché à destination du consommateur.
- A l'issue de la période d'élevage, les vins ne peuvent être mis en marché à destination du consommateur qu'à partir du 1er juin de l'année suivant celle de la récolte.
- A l'issue de la période d'élevage, les vins bénéficiant des mentions «vendanges tardives» ou «sélection de grains nobles» sont mis en marché à destination du consommateur à partir du
1er juin de la 2ème année qui suit celle de la récolte.


 

Cartes et Photos


Carte du Vignoble d'Alsace
   

Adresses

Domaine Blanck    
Domaine Gresser

 

Les nouvelles sur l'appellation

 

 

 

 

Manger trop sucré, trop salé, trop gras est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération.